Trop de défauts qui gâchent au final le plaisir du jeu

3/10
Ecrit peu après la 1. 0. 4
Comme beaucoup, je suis effaré du côté bâclé et non fini d'un jeu qui est en développement depuis de si nombreuses années.

Le côté HV et HVAR ne me dérangent que partiellement : l'HV, je m'y suis fait même si j'aurai préféré découvrir mon équipement moi-même en jeu et l'HVAR n'est pas incontournable et ne constitue qu'un raccourci.
L'évolution des skills et du personnage me parait bien légère et les 100 niveaux paragon semblent plus un cache misère qu'autre chose. Aucune spécialisation possible, le craft est juste une vaste blague (à part pour la phase de pex). Mais encore une fois j'essaie de ne pas trop y prêter attention et j'attends le développement. Ils aiment visiblement prendre leur temps pour comprendre comment faire un jeu chez Blizzard South.

Par contre, ce qui me gêne beaucoup plus c'est le manque de réflexion sur la difficulté et l'intérêt du jeu end game. Selon les affixes, les packs d'élites peuvent être incroyablement nuls ou complètement impossibles à tuer. Pour passer outre cela la seule vraie difficulté est d'accepter de jouer plus pour se stuffer. Le fameux "gear check" de chaque acte qui est, lui, bien frustrant.
Ensuite les boss sont justes risibles. A part Gohm qui m'a bien saoulé avec son enrage, je n'ai jamais eu la moindre difficulté sur un boss :
- Le boucher n'est qu'un dps check. Rien à faire que de le dps comme un bourrin et le tomber avant que la salle ne s'enflamme.
- Belial : faut juste esquiver les météorites (et encore un dps check pour le tomber avant l'enrage)
- Azmodan : euh... c'est un boss lui ?
- Diablo : Là je me marre ! Quand j'ai fini l'acte 4 en inferno, je n'avais pas un super stuff et j'ai dû esquiver quasi tous les packs d'élites et run aux tp pour avancer les quêtes. Suite à ça, je suis allé voir Diablo et je l'ai tombé sans aucun souci. Le maître des enfers arrive à peine à la cheville d'un de ses champions...

Et finalement, LE gros point noir pour moi de Diablo et sans doute l'adversaire le plus redoutable du jeu : le lag : x
Pourquoi, mais pourquoi obliger les gens à se connecter et donc à laguer dans un jeu basé sur la réactivité ? Accessoirement le jeu est aussi basé sur le placement et les bugs sur le placement entre client et serveur sont nombreux (sur ton écran, tu apparais à un endroit mais en fait le serveur croit que tu es 2m plus loin... dans les flammes et tu meurs). Très franchement je dois bien 80 % de mes morts au lag et ça, c'est moche.
Je ne reviens pas sur les diverses compétences bugguées, encore une fois 10 ans de développement ce n'est visiblement pas suffisant pour faire un jeu fini...
13 personnes ont trouvé cette critique utile. Et vous ?

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Diablo III ?

188 aiment, 113 pas.
Note moyenne : (338 évaluations | 13 critiques)
5,9 / 10 - Assez bien

667 joliens y jouent, 1105 y ont joué.