Déception

5/10
Le premier opus était original, novateur et plutôt prenant. ce second volet se voulait plus abouti, mais hélas, s'il y a eu certes des ajouts il souffre également de retraits.

On apprécie l'ajout du cycle jour/nuit et l'arrivée aléatoire de la pluie. Il y a aussi cette idée sympa d'avoir disséminé plusieurs carcasses de voiture sur les îles qui permettent de débloquer gratuitement des modèles mythique (Coccinelle, 2CV, Shelby 500GT etc... ). On aime aussi l'implémentation du hors piste avec les véhicules tout terrain. Il y aussi la prise en charge des dégâts : les voitures se déforment sous les chocs et collisions (tôle froissées, portes qui baillent et peinture écaillée) sans modifier par contre les performances du véhicule.
On peut aussi modifier sommairement les intérieurs des maisons que l'on achètera sur l’île.

Par contre on a perdu les motos, le chronopack (outil qui permettait de faire soit même des tests sur les performances du véhicule) , l'isolation de session (pour rester entre amis, et ne pas déranger ou être dérangé par les autres joueurs) , on a plus que deux radios contre six, et la playliste utilisateur n'existe plus (pour écouter ses propre musiques en jeu) , plus de Lamborghini, plus de réglage de la position de conduite en vue cockpit (du coup dans certaines voitures on ne voit pas les compteurs) , et enfin plus de mode hardcore, ce qui signifie la fin du drift prolongé (Un dérapage dure le temps d'un virage, n'espérez pas faire toute une succession de virages en un seul drift comme dans le premier titre).

Mais hélas on a conservé des défauts du premier opus : le frein et l'embrayage sont presque binaire, comprenez qu'il est impossible ou presque de doser son freinage ou son embrayage : dommage pour le talon pointe, ou tout simplement pour s'arrêter en douceur au stop. Un défaut INADMISSIBLE pour un jeu de course (je joue avec un le volant G27 de Logitech et j'ai réglé la sensibilité au minimum et paramétré la courses de tous mes axes au maximum).
On retrouve aussi le trafique assassin dont le seul but est de vous mettre dans le décor : les voitures se croisent toujours au moment ou vous les doublez, s'il y a une voiture en contresens au niveau d'une intersection, 9 fois sur 10 elle vous coupera la route pour tourner au carrefour. Si vous évitez une voiture venant de fasse par sa droite, elle vous rentrera dedans en simulant une manœuvre d'esquive (en fonçant sur vous oui oui). Elles roulent à 40km/h sur la voie du milieu ou de gauche sur auto-route, elles pilent sans raison, accélèrent brutalement quand vous cherchez à les dépasser.
Les voitures du trafique accélère et freine toujours aussi violemment : au feu vert je n'arrive pas à laisser sur place les voitures du trafique avec une Ferrari California de plus de 400 ch !
Le décor est toujours aussi piégeur : rare sont les virages avec une bonne visibilité, et il y aura toujours un arbre, poteau, rocher ou barrière pour accueillir vos sortie de route.
Tout à été conçu pour vous faire recommencer vos courses à la moindre erreur, sans compter que les épreuves de contre la montre sont d'une difficulté aberrante.

Dans TDU2 on dispose de deux île : Ibiza où on fera nos débuts et Hawaï qui n'a pas changé depuis TDU1 hors mis les tracés hors piste qui ont été rajoutés. Et c'est bien navrant car les 3/4 du jeu se déroule à Hawaï, bref pour les joueurs du premier opus, ça manque de dépaysement. Du coup pour mes ballades je reviens sur Ibiza.

Pour le gameplay on a droit à un mélange d'arcade et de simulation, c'est pas trop mal mais ça laisse sur sa faim. Les voitures ont des comportements différents suivant le poids, la puissance et les roues motrices, chacun trouvera chaussure à son pied.
Il y a pas mal de défis à accomplir avec une difficulté croissante, les derniers sont vraiment très très dures, ou tout simplement impossible pour les casuals ou les joueurs pas très adroit. Vous devrez recommencer certaines courses des dizaines et des dizaines de fois, sans forcément réussir.
Ainsi on peut tester notre adresse sur différentes épreuves : des classiques telles que les courses ou les contre la montre le tout avec ou sans trafique, mais d'autres plus originales aussi : courses radar où le but est de passer le plus vite devant les radar disséminés dans un secteur, le vainqueur étant celui qui à la plus grande vitesse moyenne de passage devant les radars.
Ces épreuves sont réalisable seul, avec ou sans trafique et contre des npc ou des joueurs.
On aura aussi la possibilité de défier via un appel de phare un joueur croisé au détour d'une ballade pour une mise de 1000 à 50 000$.
On pourra aussi faire des épreuves de coopération comme «  suivre le leadeur  »   : le but étant de franchir tous les checkpoints d'un tracé inconnu sauf pour le leader (grâce à une indication GPS) qui change à chaque checkpoint. à chaque checkpoint franchit le leader change et les joueurs ont un temps limités pour franchir le checkpoint une fois que le leader y est passé.

Pour le son c'est correcte, bien que certaines voitures aient été plus soignées que d'autres, dans Ibiza parfois les sons d'ambiance cessent pour reprendre de façon inexplicable, mais à part ces défauts c'est bien fait.
Les musiques sont plutôt anecdotique, j'ai finit par les couper et écouter les miennes sur Winamp, sûrement une question de goût.

Pour ce qui est de la stabilité des serveurs, à ce jour où j'écris ces lignes ça va mieux. Au début c'était vraiment chaotique, du grand n'importe quoi. Si il y a moins de souci à présent, il y en a encore comme la difficulté de rejoindre des amis en ligne ou des courses multijoueurs aux heures de pointe.
On en est au deuxième patch mais c'est pas encore ça.

La communauté est assez diverse ça va du petit imbécile qui ne vit que pour faire suer les autres, vous rentrant dedans de manière répétée vous insultant et vous traquant même quand vous changez d’île, au joueur respectueux et agréable en passant par le tricheur. Mais dans l'ensemble j'ai plus souvent croisé des joueurs trop content de vous rentrer dedans (sûrement des refoulés de l'auto tamponneuse, parents, ne refusez pas les autos-tamponneuses à vos enfants dans les foires ! ). C'est d'autant plus agaçant que les dégât sont pas désactivable et ça relève de l'exploit de faire plus de 10km sans se faire rentrer dedans par un joueur ou le trafique. Au final on a l'impression de passer son temps dans des épaves plutôt que dans des supercars.
Bref la communauté est peut-être pire que celle de WoW.

Sur le côté social du jeux, ils ont pas arrêté de le mettre en avant dans leur campagne de pub alors que c'est juste une vaste blague. La fenêtre de discussion est rudimentaire : juste un cannal de session, pas de chat global, de groupe, de guilde ou de mp, et ça se veut un MMO...
Il y a bien des guildes, mais l'impossibilité de contacter les membres en jeu (pas courrier IG ou mp ou message de guilde) rend difficile l'organisation de la moindre rencontre et je parle même pas de défi inter-guilde. De toute façon si on fait une sortie de guilde en freeride on peut pas être plus de 8 c'est sûr c'est très social.
Il y a bien cette histoire de Casino mais Micromania m'ayant arnaqué comme beaucoup d'autre joueurs d'ailleurs (nous avions précommandé chez eux et n'avons jamais reçu le DLC du casino malgré nos nombreux mails et déplacements à leurs enseignes) Donc je ne pourrai pas vous en parler.
Si vous faites du rôle-play attendez vous à des moqueries ou des reproches de flood, et à pas mal de difficultés : pas de bar, très peu d'emote et difficilement accessible, on ne peut même pas s'asseoir. N'importe qui peut s'inviter chez vous avec ou sans votre consentement du moment qu'il est dans votre liste d'amis.
On ne peut pas sortir des véhicules, sauf pour se "téléporter" dans son appartement ou les concession et clubs.

Pour conclure et résumer je dirai que c'est un jeu qui propose une belle durée de vie de grands espaces ouverts bien qu'un peu monotone. Un aspect social complètement raté, une maniabilité des véhicule passable (frein et embrayage). Il lui manque pas grand chose pour respecter ses promesses et les joueurs pour être un bon jeu. Mais connaissant Atari et le suivi déplorable de ses jeu je ne miserai pas là dessus.
Un jeu intéressant à acheter d'occasion ou sur steam quand il sera passé à 30€.
4 personnes ont trouvé cette critique utile. Et vous ?

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Test Drive Unlimited 2 ?

3 aiment, 3 pas.
Note moyenne : (7 évaluations | 1 critique)
4,8 / 10 - Moyen

10 joliens y jouent, 31 y ont joué.