gamescom 2014 - Zoom sur l'envoutant Seasons after Fall

Les membres du studio Swing Swing Submarine étaient présents à la gamescom pour présenter leur nouveau projet, Seasons After Fall, qui marque un changement de cap intéressant dans la production du studio après deux jeux qui tenaient plus du puzzle game. Nous les avons suivi pour une courte mais fort appétissante ballade en forêt...

Seasons after Fall n'est pas un jeu de puzzle. C'est sans doute la première chose que vous auriez retenu de la présentation du jeu par les trois compères du studio Swing Swing Submarine venus présenter leur travail indépendant sur la plus grosse convention de jeu vidéo du monde. Et on ne pourrait pas leur donner tort, tant l'expression est galvaudée de nos jours : vous devrez réfléchir dans Seasons After Fall, explorer votre environnement et l'utiliser pour progresser, mais pas de puzzles ou même de réelles énigmes à proprement parler.

William David, Guillaume Martin (non, pas le nôtre) et Benoit Fouletier nous ont emmenés à la cueillette aux champignons dans un univers dont la patte graphique ne peut laisser personne insensible. Crayonné ? Aquarelle ? Pastel ? Un peu des trois réunis ? Le jeu se rapproche de ce point de vue de titres comme Child of Light qui peuvent faire tomber en arrêt quiconque aime les jolies choses qui sortent un peu de l'ordinaire.

Nous voilà donc partis en forêt en compagnie du héros du jeu, un renard un peu seul au monde dont on a l'impression qu'il est le seul animal encore vivant dans cette forêt. Un renard un peu particulier qui a le pouvoir de changer de saisons à volonté -- ou presque. En effet, notre héros à poils roux devra gagner le pouvoir de passer à une saison spécifique et d'après nos amis du sous-marin jaune, rien ne garantit qu'il aura toujours toutes les saisons à disposition, ils se réservent le droit de surprendre le joueur en lui en enlevant certains par moments...

Dans le cadre de la démonstration spécialement créée pour la gamescom, il a accès à l'automne et à l'hiver. D'un simple clic, il peut passer d'une saison à l'autre pour progresser un peu plus loin dans l'aventure, certaines actions n'étant possibles que dans l'une ou l'autre.

Progresser, soit, mais vers quel but ? Les développeurs restent évasifs sur le sujet : notre renard a une destinée très particulière et il cherche à savoir pourquoi il est le seul animal présent dans la vaste forêt qu'il explore du tapis de feuilles d'automne qui jonche le sol au manteau de neige qui recouvre la cime des arbres.

Vous rencontrerez d'autres créatures au cours de vos explorations, comme par exemple des méduses qui peuvent faire écho à votre jappement (une des deux actions accessibles au renard avec le saut) et vous permettre d'interagir à distance avec certains éléments du décor, ou les êtres fantastiques que sont les esprits des saisons, dont fait partie le colossal ours que la démonstration proposait de libérer. Impossible de dire quel sera le rôle exact de ces esprits : seront-ils amicaux et vous aideront-ils à progresser, ou seront-ils au contraire jaloux de vos pouvoirs et chercheront-ils à vous mettre des bâtons dans les roues ? Il appartiendra au joueur de le découvrir.

Le jeu est encore en cours de développement et il est impossible pour les développeurs de nous indiquer une date de sortie autre que 2015. A vrai dire, c'est le financement du jeu qui la déterminera : le studio français était à Cologne pour rencontrer de potentiels partenaires afin de les aider à financer le développement du titre. Interrogés sur la possibilité de passer par une plateforme de financement participatif, ils indiquent envisager l'option, mais en dernier recours, non pas par manque d'intérêt mais surtout car ces campagnes nécessitent tant un savoir-faire qu'un nombre d'heures de travail qu'ils n'ont pas à leur disposition, pour le moment...

Affaire à suivre, donc !

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Seasons after Fall ?

2 aiment, 0 pas.
Note moyenne : (2 évaluations | 0 critique)
5,5 / 10 - Prometteur