Un tiers des britanniques jouent au travail

A en croire une étude de PopCap, spécialiste du jeu occasionnel, les salariés britanniques jouent massivement au travail. Mais pour des raisons médicales.
Un tiers des britanniques jouent au travail

PopCap Games, à qui l'on doit moult jeux occasionnels dont le célèbre Bejeweled (ci-contre), s'est fait une spécialité de commander des études - plus ou moins - scientifiques utilisées pour promouvoir ses activités (quand bien mêmes le résultat desdites études est parfois contesté).
La dernière en date profite de la Coupe de monde de football (et des astuces trouvées par les supporters pour suivre les matchs au travail) pour s'intéresser aux activités ludiques des salariés pendant leurs heures de travail.

Selon l'étude de PopCap donc, 65% des britanniques ne travaillent pas forcément assidûment pendant 100% de leurs heures salariées (les plus jeunes sont les plus enclins à s'accorder des pauses - pour 80% des 16-24 ans). La moitié d'entre eux consacre environ une heure par jour à naviguer sur Internet alors qu'un tiers joue en ligne depuis son lieu de travail (85% des 16-24 ans jouent en ligne sur PC ou mobile pendant leurs heures de travail).
Mais ils n'ont pas à avoir mauvaise conscience ! Selon l'étude de PopCap qui relaie les propos du docteur Carmen Russoniello, ces « pauses » permettent de lutter contre le stress et l'anxiété au travail et s'avèrent même salutaires pour la santé mentale et physique des travailleurs anglais. Mieux, ces « mini breaks » améliorent les performances physiques et mentales des britanniques et permettent donc de substantielles économies de santé. Bigre.

On se gardera bien d'évaluer la pertinence médicale de l'étude, mais elle devrait au moins donner quelques solides arguments aux salariés surpris en train de jouer par leur patron. Et c'est déjà ça de gagné.


  • En chargement...

Que pensez-vous de PopCap Games ?

0 aime, 0 pas.