Critiques de Bagnar

  • 14 déc. 2018
    2 personnes sur 2 ont trouvé cette critique utile.
    Bonjour à toutes et tous,

    Ancien joueur de Landes Eternelles (2011 - 2015) , j'ai décidé de reprendre mes aventures (mai 2018 à décembre 2018) sur le jeu sur deux axes :
    - Reprendre un ancien personnage pour poursuivre ses aventures
    - Débuter un nouveau personnage afin de découvrir tous les changements

    Afin de vous épargner une longue analyse métaphysique, voici rapidement les points importants de mes 8 derniers mois de jeu.

    I - Le RP n'existe plus sur Landes Eternelles

    Le dernier event en date s'appelait "Dynastie". Un event colossal ayant pour but de refondre la géopolitique du jeu. Un échec tout aussi égal que le projet.
    Depuis, ponctuellement, de mini-events permettent de justifier des MàJ du Game-Play (GP) , mais peu importe les résultats des joueurs, la MàJ est mise en place.

    Les interactions joueurs - joueurs sont d'une pauvreté abyssale. Ce qui était la force et l'unicité de LE n'existe plus. Les RPistes restant confondent allègrement RP et HRP (Melah, Antonius etc.) , tout en pourrissant tout aussi joyeusement les initiatives intéressantes qui pourraient émerger.

    Il faut noter tout de même les efforts menés par les animateurs qui font de leur mieux pour promouvoir cet aspect du jeu, mais en oubliant d'éduquer la communauté aux bonnes règles du RP... Dommage !

    Avec 30 joueurs aux heures de pointe (en comptant les doubles / triples comptes) , la communauté est trop restreinte pour espérer voir ré-émerger un rôle-play de qualité.

    II - Le Jeu est trop ancien

    Derrière cette allégation se cache un mal très profond. Le décalage important entre les nouveaux joueurs et les anciens, rend le jeu impossible à prendre en main par les premiers.
    Un exemple clair et précis :
    Le niveau d'attaque moyen se situe autour des 110 (idem pour la défense) , ce qui implique que l'immense majorité (autour de 95 % ) des évents (RP ou HRP) nécessite au minimum un niveau 100 en combat.
    En connaissant les mécaniques et astuces du jeu, il est possible d'atteindre ce niveau en 14 - 16 mois de jeu intensif. Guère moins.
    Il y a donc un fossé infranchissable entre anciens et nouveaux joueurs, ostracisant ces derniers hors de la communauté, puisqu'ils ne peuvent rien faire.

    Bien que demandé par de nombreux joueurs, une remise à zéro du serveur ne semble pas à l'ordre du jour. Ce qui ferait sans doute fuir les quelques joueurs restant.
    Parfois, raser pour mieux rebâtir est la solution adéquate.

    III - Une équipe renouvelée

    Et c'est une excellente chose !
    Même si la technologie reste ancestrale, les membres actuels de l'équipe sont impliqués, motivés et passionnés. Le rythme des MàJ s'est accéléré et ces dernières restent basées sur les propositions des joueurs, ce qui est toujours une excellente nouvelle pour une communauté dynamique !

    Le gros point noir reste la modération.
    Cette dernière n'est pas respectée et son laxisme permanent permet à des comportements déviants de proliférer. Les "pourrisseurs", cités plus haut, s'en donnent à coeur joie, venant interférer dans les events RP, partageant sans discontinuer leurs amères reproches ... Ce qui est néfaste pour l'ambiance du jeu.
    Et finalement, découvrir que des tricheurs ne sont pas (ou peu) sanctionnés est extrêmement frustrant.
    Un exemple clair et précis :
    Une dizaine de joueurs a été impliquée dans une triche consistant à dupliquer le contenu de leurs dépôts. Ils ont pu alors multiplier par deux ou trois le nombre d'armes magiques, pierres rares et autres items précieux. Une fois sanctionnés, un seul élément a été banni. Les autres ayant reçus des réprimandes. Les objets dupliqués sont toujours en jeu, donnant à ces joueurs un avantage de plusieurs années face à d'autres joueurs...
    (Pire encore, un des membres de l'équipe était impliqué dans cette triche... Il possède toujours les accès internes au serveur, au forum etc. sans que cela n'inquiète qui que se soit ! )

    IV - Conclusion

    J'aimerai conclure par une note optimiste, mais seule la nostalgie d'un jeu qui anima mon adolescence perdure. L'actuelle version du jeu est élégante, sans doute agréable à jouer si seulement de vieux démons ne pourrissaient pas l'actualité du jeu.
    Je recommande partiellement ce jeu. Pour ceux voulant découvrir un univers très riche et laissant des possibilités quasi illimitée, n'hésitez pas. Soyez cependant prudent, Landes Eternelles peut être un environnement assez toxique si vous êtes pris dans les histoires anciennes et autres règlements de comptes permanents !
    2 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 3 sept. 2017
    Slayers Online (aka SO) est le premier jeu MMORPG de mon enfance. J'avais passé de longues heures à jouer allègrement à chasser des blobs tout en papotant dans la bonne humeur avec des centaines de joueurs.

    Assez de nostalgie, rentrons dans le vif du sujet.

    Ce jeu est devenu une daube innommable, comme j'en avais rarement vues sur Internet.

    *** Les Bugs.
    Le client crash à répétition (jusqu'à plusieurs fois par heure) , les boss sont pour certains tellement buggués que les joueurs n'y vont plus depuis des mois. Les persos ne répondent plus à certaines actions. Sur certaines maps, le personnage ralentit... Il faut parfois jusque 3-4 minutes pour traverser une map qui, à vitesse normale, prendrait moins de 15s. Bien entendu, il s'agit de la map carrefour que l'on est amené à traverser 25 fois par quête.

    *** Les quêtes.
    En parlant de ces dernières. Du grand foutage de gueule. Traverser une longue carte (durée sept mins) , pour parler à un personnage, qui demande de revenir sur ses pas, au point de départ, pour prendre un objet et lui ramener. Soit une perte de temps de plus de 25 mins, juste pour ouvrir une porte ! Et vous en aurez 5 - 6 à ouvrir ensuite...

    *** La communauté.
    Inexistante. Il doit péniblement rester 30 joueurs actifs, qui se connectent par paquets de 10. Impossible de commercer, de dialoguer... Car les survivants sont des joueurs doués d'une vulgarité sans pareil, les insultes volent systématiquement. Est-ce qu'il y a des modos vivants ?

    Bref. Si la nostalgie vous tient, fuyez. Gardez les bons souvenirs de ce jeu ... Mais ne venez pas en créer de nouveaux !
  • 1 sept. 2016
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 2 ans.
    5 personnes sur 5 ont trouvé cette critique utile.
    Okord est un jeu gratuit fort sympathique avec un très rapide développement, centré sur les désirs des joueurs.

    Le principe reste très simple.
    Votre Seigneur dirige un ou plusieurs fiefs (jusqu'à 25) , une armée (14 unités différentes + trois unités spécifiques aux religions) , va conquérir le Royaume, combattre ses voisins, créer des Osts et finalement... Devenir RoI (ou Reine) d'Okord !
    Mais la guerre, surtout au Moyen-Age, est plus complexe. Embuscade, Ost (réunion de plusieurs armées) , sièges, fortifications, pièges... Tant de stratégies possibles pour se défaire de son adversaire.

    Les gros plus :
    * No play-to-win. En payant, vous obtenez un mode de gestion plus agréable. Vous soutenez le jeu sans gagner un avantage irrattrapable ;
    * Un tuto rapide et efficace, pour vous donner les clefs du jeu en quelques jours !
    * Bonne rotation. Après quelques mois de jeu, on peut aisément se faire une place parmi les plus anciens. Il n'y a pas d'hégémonie de l'ancienneté ;
    * Gros, gros développement. Le jeu bouge rapidement, grâce à une forte participation de la communauté et des dév impliqués ;
    * Il y a possibilité de faire du RP (ou non) autour de son Seigneur.

    Les gros moins :
    * Le vocabulaire n'est pas évident à prendre en main au premier abord ;
    * Les alliances semblent parfois un peu figées. Il faut quelques exploits pour se faire un nom.

    En sommes, un jeu très intéressant, à essayer. 
    Ne demande pas trop de temps de jeu.
    Publié le 16 juil. 2016 à 09:48, modifié le 1 sept. 2016 à 16:37
    5 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • Plus d'autres critiques