Craftstudio - le prochain "Minecraft" ?

CraftStudio, un projet issu de la mouvance Minecraft et qui s'annonce très prometteur fait l'objet d'un buzz assez étonnant ces temps ci, JOL-Minecraft a voulu en savoir plus !

CraftStudio est un jeu de type sandbox (comme minecraft donc) mais qui vous permet d'aller un peu plus loin dans la création de "jeux" complets, vous aviez aimé les possibilités de la redstone sur Minecraft mais étiez un peu perdu pour faire des trucs de roxxors ? Ce nouveau projet est peut-être fait pour vous !


Elisée et Thomas, les deux geeks à l'origine de tout ceci, ont accepté de répondre à nos questions au sujet de leur projet !

Logo Craftstudio
Logo Craftstudio

JOL : Salut Thomas salut Elisée (c'est un vrai prénom ?), pourriez vous vous présenter, votre vie votre oeuvre ?

Thomas : Bien, alors je sors de l'université de Strasbourg, j'ai une licence d'Arts plastique suivit d'un Master en multimédia (ou audio-visuel si tu préfères). Je dessine depuis que je suis petit, et je suis passionné par les jeux vidéo depuis toujours. Mon premier contact professionnel avec le domaine du jeu vidéo a été lors d'un stage à Creative Patterns (boite strasbourgeoise qui a fermée), période pendant laquelle j'ai pu travailler sur QuadSmash avec Elisée en 2011 (c'est tout récent).

Elisée : Salut ! Je m'appelle Elisée (oui oui, pour de vrai), j'ai 22 ans et je suis strasbourgeois.
Je suis tombé dans la programmation de jeu vers 8 ans avec un bouquin rempli de monstres qui faisaient du BASIC, récupéré à l'arrière de la bibliothèque de ma classe de CE2. J'ai toujours eu cette envie de créer des choses et ça ne m'a pas lâché depuis. J'ai développé divers prototypes, jeux Web, etc. au cours de ma scolarité. J'ai fait une année à SUPINFO après le bac, mais j'ai arrêté quand on m'a proposé un poste de programmeur à Creative Patterns où j'ai fait mon stage d'été.
J'ai passé 3 ans à Creative Patterns où j'ai bossé sur divers jeux dont QuadSmash (http://quadsmash.com/) dont je suis très fier. Malheureusement le succès n'a pas été au rendez-vous et Creative Patterns a fermé en Septembre dernier. Je me suis donc retrouvé au chômage et la tête pleine d'idées...

JOL : De quand date le début du projet ? est-ce que Minecraft l'a inspiré pour le plus grand bonheur des joueurs ?

Elisée : L'idée de CraftStudio a commencé à se dessiner fin juillet 2011. J'avais passé 48 heures de folie sur Minecraft lors d'une LAN quelques mois auparavant, et je voulais aller plus loin, sans attendre que les développeurs créent plus de contenu.
J'ai pas mal réfléchi à ce qu'il était possible de faire maintenant que le look pixel art / basse définition de Minecraft était accepté par le grand public. Et je me suis dit qu'il était peut-être possible de construire un outil accessible au tout venant pour faire ses propres modèles, maps et scripts... bref, construire son propre jeu !

Thomas : Elisée m'a parlé du projet l'année dernière et m'a laissé entendre qu'on pourrait peut être bosser dessus ensemble, ça m'a vraiment touché qu'il pense tout de suite à moi n'étant pas du tout codeur, je n'avais pas les moyens de mettre les mains dans la mécanique interne du jeu, mais j'ai fait ce que j'ai pu pour présenter mes idées à Elisée.

Un modèle 3D dans Craftstudio
Un modèle 3D dans Craftstudio

JOL : En quoi consiste exactement le projet Waffle est-ce un "jeu prêt jouer" livré avec le jeu, une sortie de tutoriel interactif ?

Elisée : Avec Project Waffle (en attendant qu'on se décide sur un vrai nom), l'objectif qu'on s'est fixé est double :
- Tout d'abord créer un jeu qui rox. C'est une approche un peu différente du dungeon crawler. Fini le héros sur-puissant qui level up en tranchant du mob. Le joueur est dans la peau d'un anti-héros à la fois avide et trouillard, qui se retrouve on ne sait pas trop comment au milieu de la salle du trésor d'un donjon, et il va tenter de s'en échapper en un seul morceau, avec un max de butin.
- Ensuite, Project Waffle va nous permettre de valider, tester et améliorer CraftStudio tout au long de son développement. On documentera la création du projet afin d'aider les débutants à prendre CraftStudio en main.
Il y aura un tutoriel interactif intégré à CraftStudio un jour mais il ne s'agira pas de Project Waffle.

Thomas : oui je me permettrais de rajouter que Project Waffle a donc aussi une fonction démonstrative, pour présenter aux gens quelque chose de concret, afin que les utilisateurs voient le potentiel de CraftStudio. Comme le dit Elisée, les mécaniques utilisées dans le jeu Project Waffle serviront donc à étoffer la bibliothèque de scripts qui pourront servir à tout le monde

JOL : Peux tu nous parler du jeu son état actuel, ses fonctionnalités sexy & son futur à moyen et long terme ?

Elisée : A ce jour CraftStudio permet de créer et animer ses propres personnages ou objets 3D, de construire et peindre ses propres maps, le tout en temps réel (avec des amis ou même des inconnus) via Internet.
L'aspect collaboratif est vraiment un élément clé qui fait de CraftStudio une expérience, j'ose le dire, assez formidable : on peut se retrouver à plusieurs sur un serveur et faire émerger ensemble, en direct, des créatures, des mondes, des idées.
Il reste énormément de boulot (c'est aussi pour ça qu'on a besoin de votre soutien) mais les plus gros obstacles techniques ont été surmontés.
Au cours des prochains mois, vous verrez apparaître une fonctionnalité de scripting qui permettra de définir le comportement de votre jeu. C'est là que les choses vont vraiment devenir sérieuses : il sera possible de créer toutes sortes de jeu. Course, stratégie, RPG, bataille dans l'espace, etc.
Dans les coffres j'ai aussi : intégration d'un moteur physique, support pour créer des jeux multijoueurs, intégration d'un magasin pour partager ses créations,, édition de sons / musique, etc. Mais tout ça va prendre du temps bien sûr :)

Craftstudio
Craftstudio


JOL : Le jeu intègre un module de modélisation, de 3D painting, d'animation, de scripting et de world edit, est-ce que tous ces outils sont à la portée de tous les joueurs ?

Elisée : Eh bien si vous savez manier Minecraft, vous êtes déjà en mesure de créer des maps avec CraftStudio !
Côté modélisation, c'est très simple grâce au compromis initial de CraftStudio : on échange la haute définition contre des cubes, donc pas besoin de manipuler des triangles dans tous les sens, de faire des dépliages compliqués de texture, etc. Il suffit de placer et redimensionner des blocs.
Ca ne veut pas dire qu'il n'y a pas une petite courbe d'apprentissage au début, mais elle est grandement facilité par le fait que tout se passe en ligne : vous pouvez rejoindre des dizaines d'autres joueurs sur le serveur publique de test et il y aura toujours quelqu'un pour répondre à vos questions ou même vous montrer en temps réel comment ça marche.
Côté scripting, je travaille dur à construire une interface simple et puissante qui réponde aux besoins aussi bien des débutants que des utilisateurs avancés. Il y aura tout un tas de scripts pré-existants, qui seront présentés sous forme de "boîtes noires" avec quelques options configurables. Si vous vous sentez de trifouiller, vous pourrez révéler le script sous-jacent et le modifier.
Là aussi, le côté multijoueur permettra vraiment de construire une communauté d'entre-aide qui, j'espère, permettra à chacun de s'y retrouver.

JOL : Est-ce que le monde est également de taille infinie comme dans Minecraft ? bien qu'il faille le construire à la main ?

Elisée : Oui tout à fait, et là où Minecraft est limité à SEULEMENT 256 BLOCS DE HAUTEUR (je rigole, c'est amplement suffisant dans la plupart des cas), CraftStudio est infini sur les trois axes :D.
En parlant de ça, il y aura probablement des outils qui seront ajoutés pour générer du terrain. C'est encore assez loin / flou mais c'est quelque chose que j'aimerais beaucoup ajouter.

JOL : Est-ce qu'il sera possible pour les administrateurs de serveurs de placer du contenu "volumineux", comme des musiques ? ce contenu sera-t-il streamé ? ou téléchargé d'un coup ?

Elisée : Alors je pense qu'il faut bien distinguer la partie création de la partie jeu en elle-même.
Dans votre projet CraftStudio, il sera possible d'intégrer du contenu créé avec d'autres outils, par exemple importer une image, des sons ou de la musique. Au besoin les choses seront streamées, de la même façon que les maps sont envoyées au fur et à mesure qu'on les visite.
Une fois le jeu terminé, si on parle d'un jeu solo, eh bien on pourra exporter une archive complète et indépendante pour distribuer son jeu.
Dans le cas d'un jeu online avec du contenu qui évolue, on pourra communiquer avec le serveur pour échanger toute sorte de données. Le fait de pouvoir créer des jeux multijoueurs avec CraftStudio est encore très loin d'être prêt donc les détails sont très flous mais c'est l'idée.

JOL : Est-ce qu'il sera possible d'avoir plusieurs degrés de permissions ? de déléguer l'administration de "parties" ou des "fonctionnalités" du monde en fonction des membres d'une équipe projet ?

Thomas : Il a différentes façons d'envisager de créer un projet sur CraftStudio : le laisser public (comme pour le projet publique de test existant sur la pré-alpha ouverte) qui permet à tout utilisateur de se connecter pour agir sur le projet, ou bien créer des projets fermés, ne comprenant que les utilisateurs autorisés à modifier le contenu. Il y a également un système d'administration en cours de développement *regarde Elisée*

Elisée : Je suis justement entrain de travailler là dessus, en effet on a eu beaucoup de nouveaux joueurs récemment sur le serveur de test et forcément, quelques griefers.
Tout d'abord il y aura trois modes pour les projets : projet publique, projet avec validation manuelle des nouveaux membres, ou projet uniquement sur invitation.
Ensuite, il sera possible de nommer plusieurs modérateurs et administrateurs avec chacun des fonctions bien définies. On pourra aussi choisir le rôle par défaut des nouveaux membres (spectateur seulement, membre, modérateur voir administrateur)
CraftStudio possède un système de points de sauvegarde qui permet de revenir en arrière si jamais un modèle ou une map a été griefée.
Enfin, j'ai prévu d'implémenter un système permettant de marquer un élément comme protégé, ce qui empêchera qu'il soit renommé, déplacé ou mis à la corbeille par des petits malins ;)

JOL : Vous avez su mobiliser la communauté indie, quel est votre secret ?

Thomas : Personnellement, je pense que c'est le concept du jeu qui parle à beaucoup de monde... Le nombre de personnes qui rêvent de devenir développeur est inimaginable  après, c'est aussi la "Elisée magic touch" ahaha et on profite de la popularité du genre créé par Minecraft, il ne faut pas se mentir

Elisée : Comme dit Thomas, l'idée de base semble déjà bien accrocher avec les gens. Je pense que les gamers sont friands d'outils simples et accessibles pour s'exprimer, et qu'avec la puissance des ordinateurs d'aujourd'hui, on atteint un cap où on peut mettre ça dans les mains de tout le monde.
On passe beaucoup de temps à discuter et interagir avec les gens (j'essaie d'être sur le serveur de test plusieurs heures par jour), parce que c'est le coeur de CraftStudio. Et quelque part c'est ça être indie : être accessible et ouvert, et ça plaît beaucoup. Si vous vous enfermez dans votre tour d'ivoire, vous allez pas attirer les foules.
Après, il faut aussi dire qu'il y a eu beaucoup de boulot. D'un côté sur CraftStudio lui-même (mais ça s'est normal), mais aussi pour préparer le lancement : site Web, vidéos, communication, etc.
Thomas et deux de ses amis (Victor Nardin et Robin Dussart, un grand merci à eux !) se sont investis à fond pour réaliser la vidéo de présentation. On dirait pas forcément comme ça, mais on a fait plusieurs séances de tournage où chaque fois on a tout jeté avant d'arriver à quelque chose de correct.

JOL : Le mot de la fin ? une petite screenshot/illus exclusive pour accompagner cette interview sur JeuxOnline =] ?

Elisée : allez hop Thomas tu nous fais un artwork en direct

Thomas : Mais on a un presskit tout prêt !

Thomas : Je suis sûr qu'Elisée va trouver un truc >.>

Elisée : Non bon on a pas forcément d'exclu à vous donner désolé :D, mais j'aimerais dire un grand merci à tous ceux qui envisagent de nous soutenir (avec un don sur IndieGoGo ou simplement par un tweet, un partage sur Facebook ou en en touchant un mot à vos potes). C'est grâce à vous qu'on en est là à faire des interviews pour des sites trop cools :D et on espère qu'on sera à même de vous le rendre en vous fournissant une plateforme de qualité et un jeu bien délire pour vous éclater avec !

Thomas : Moi j'aimerais remercier ma maman sans qui tout ceci serait impossible

JOL : Question bonus : C'est qui le modèle qui a posé pour être dessiné en tant que héro pour le jeu de donjon ?

Elisée : C'est la grand-mère de Thomas, et c'est une info exclu pour JeuxOnline

JOL : Il ne me reste plus qu'a vous souhaiter au nom de JeuxOnLine une très bonne soirée !

Thomas : merci ! bonne soirée, hésite pas à nous contacter si besoin

Elisée : merci ! bonne soirée à toi aussi !

Le héros !
Le héros !

Source : http://www.craftstud.io/

Cette actualité provient de notre univers Minecraft.

Que pensez-vous de Minecraft ?

108 aiment, 15 pas.
Note moyenne : (126 évaluations | 5 critiques)
5,6 / 10 - Assez bien

439 joliens y jouent, 667 y ont joué.