Realtime Worlds

Realtime Worlds


Activités Développeur de jeux-vidéo, exploitant de jeux-vidéo
Création 2002
Pays d'origine Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord
Spécialisée dans la conception de technologies logicielles, Real Time Worlds est à l'origine des jeux Crackdown et All Points Bulletin.

Présentation modifier

Société écossaise spécialisée dans le développement de technologies logicielles, Real Time Worlds se consacre à la création d'univers de jeux (l'équipe composant la société est à l'origine de plusieurs mondes vidéo ludiques célèbres, comme celui de Lemming, Crackdown ou encore de Grand Theft Auto).

Composée de vétérans du développement de jeux (comme David Jones, auteur d'une quinzaine de titres à succès), Real Time Worlds "croit que l'avenir du jeu vidéo passe par les jeux massivement multijoueurs en ligne" sur tout type de plateformes (PC comme les consoles de nouvelles générations).
Fort de son expérience passée, Real Time Worlds travaille notamment au développement de plusieurs jeux console mais aussi sur un MMO d'action, All Points Bulletin (APB). Annoncé dans le catalogue du Coréen Webzen (qui doit éditer APB en Asie), après mainte péripéties et rachat de licences, le jeu doit également être édité en Occident par Electronic Arts.

Avec le lancement d'All Points Bulletin, Realtime définit son activité comme celle d'un éditeur plus que celle d'un développeur. Le studio annonce le développement d'un second MMO dont on ne sait encore rien, sinon qu'il s'appuiera sur les RTW Coins (une monnaie virtuelle utilisé dans les jeux du studio), tout comme All Points Bulletin.

Jeux-vidéo

Realtime Worlds a participé au développement, à l'édition, à la distribution ou à l'exploitation des jeux-vidéo suivants.

MyWorld
Jeu-vidéo, 2011
Développeur, distributeur, éditeur, exploitant
APB Reloaded
Jeu-vidéo, 2010
Développeur

Liens

Cet article est incomplet ou comporte des erreurs ? Partagez vos connaissances.

Cet article est sous licence libre Creative Commons paternité partage à l’identique.
Vous souhaitez le réutiliser ? Incluez un lien vers cette page et mentionnez la licence.