Thomas Schenck

Thomas Schenck


Activité
Naissance Inconnue
Programmeur dans l'industrie du jeu depuis le début des années 1990, Tom Schenck rejoint Sony Online Entertainment fin 2009, notamment au sein des équipes de PlanetSide 2, puis H1Z1.

Biographie modifier

Autodidacte (même s'il complète des études d'électronique au Southeast Community College dans le Nebraska entre 2004 et 2006), Tom Schenck se spécialise dès le début des années 90 dans le développement et la programmation de jeux au sein de petits studios de développement -- il y signe notamment des titres pour Super Nintendo et Sega Genesis.
Parmi ses activités les plus notables, il rejoint le studio Maxis en 1995 pour travailler sur la série des SimCity portée sur PlayStation, mais aussi chez Pulse Entertainment ou Big Ape Productions. À partir de 2004, il s'oriente vers les technologies web (il travaille comme développeur web chez Universal Net) puis rejoint l'administration du Nebraska comme analyste en télécommunications où il contribue à l'implantation du Wifi dans la région.

Tom Schenck intègre finalement l'industrie du MMO en novembre 2009, chez Sony Online Entertainment, comme développeur au sein de l'équipe de PlanetSide 2. En mai 2012, il est nommé programmeur senior et travaille notamment sur le moteur Forgelight (le moteur interne de SOE générant les univers virtuels du groupe) et rejoint l'équipe technique du MMO de survie H1Z1 comme directeur technique. Il y façonne notamment l'intelligence artificielle émergente du titre.

Parcours professionnel modifier

Vous trouverez listés ci-après les principaux emplois et sociétés pour lesquelles a travaillé Thomas Schenck.

Daybreak Game Company
Société, 1998

Liens

Cet article est incomplet ou comporte des erreurs ? Partagez vos connaissances.

Cet article est sous licence libre Creative Commons paternité partage à l’identique.
Vous souhaitez le réutiliser ? Incluez un lien vers cette page et mentionnez la licence.