Thrones of Chaos

Thrones of Chaos


Développeur Loud Ant Software

Plateformes Windows
Genres Action, jeu de rôle, fantastique, médiéval

Statut Développement annulé
Sortie Mars 2007

Modèle économique Acquisition du jeu payante, avec abonnement obligatoire, sans microtransaction

Localisation
Interf. Textes S.T. Voix
français

PEGI Déconseillé aux moins de 12 ans Déconseillé aux moins de 12 ans
Basé sur un PVP totalement ouvert, des affrontements de guildes, des conquêtes de cités militaires ou économiques, Thrones of Chaos plonge le joueur dans un monde médiéval fantastique à la fois profond et violent.

Présentation modifier

Au coeur d'Avalon, l'univers de Thrones of Chaos, les humains, les nains, les elfes et les orques cohabitent tant bien que mal dans un monde troublé, régulièrement en proie à la guerre.

Installés au coeur des forêts et des montagnes d'Avalon, les Humains sont maître du royaume de Bremengard. Leur économie repose sur l'agriculture, ils sont de bons artisans (surtout en ébénisterie et métallurgie) et maîtrisent les arts de la guerre et la navigation.

Traditionnellement en bon terme avec les Humains même s'ils observent les étrangers d'un oeil méfiant, le peuple Nain est réfugié dans les montagnes enneigées de Vetrekians. Excellents mineurs et bons artisans, les nains de Dadrin Forge (la capitale) sont connus pour leur robustesse, leur volonté et leur courage. Ils respectent les traditions et revendiquent un grand sens de l'honneur. Les Nains d'Avalon tirent une grande fierté de leur passé glorieux et des nombreux exploits dont leurs ancêtres sont les héros.

Vivant à l'écart du monde dans les forêts de l'Est, la monarchie elfique d'Istathon règne sur la nature et les énergies magiques d'Avalon. Gardiens des forêts avec lesquelles ils vivent en harmonie et dont ils préservent les mystères, les Elfes magiciens punissent quiconque transgresse leurs lois naturelles.

Enfin, les Friches du Sud, ancien empire aujourd'hui disparu dont il ne reste que des ruines, sont le royaume du peuple orque. Peuplant les déserts du sud, les orques sont un peuple tribal, sauvage et belliqueux. N'ayant que peu de goût pour l'artisanat, ils préfèrent le pillage des autres nations. Black Camp, la capitale militaire des orques, est le centre d'un empire fait d'une multitude de villages, servant de base arrière à leurs nombreuses expéditions armées dans Avalon...

Systèmes de jeu modifier

Reposant sur un système de PvP totalement ouvert, les affrontements de Thrones of Chaos opposent des nations entières, des peuples, des guildes, des cités, ou des individus isolés. Chaque personnage peut nouer librement ses propres alliances (un orque peut s'allier au peuple nain) et choisir ses ennemis. Les affrontements devront néanmoins être choisis avec soin, car les joueurs ne disposent d'aucune information sur l'adversaire avant d'engager le combat (seul l'expérience du joueur pourra l'aider à choisir ses cibles) et le vainqueur pourra librement piller une partie de l'équipement du vaincu (loot libre).
Thrones of Chaos n'intègre par ailleurs ni système de classe, ni de niveaux. Les personnages progressent à l'aide d'un système de compétences ouvert, laissant aux joueurs le plus de liberté possible.

Les guildes, principales systèmes d'organisation des joueurs, accueillent tous les mercenaires prêts à mettre leur force et leur talent au service du groupe, notamment pour conquérir des villages, voire des cités entières afin d'imposer et défendre leurs propres routes commerciales ou celles de leurs alliés.

Enfin, l'univers de jeu se compose de six zones (deux zones dévolues au ciel, puis une zone pour chacun des quatre royaumes). Thrones of Chaos n'intègre aucune instance.

Sociétés liées modifier

La liste ci-après répertorie les sociétés liées à Thrones of Chaos.

Loud Ant Software
Société, 2001
Développeur

Informations complémentaires modifier

Thrones of Chaos est manifestement développé à partir des bases "d'Age of Mourning".

En juin 2006, Age of Mourning (un MMORPG connu pour son lancement compliqué et les pratiques commerciales douteuses de l'équipe de développement) aurait changé de nom et été cédé à LoudAnt Software pour devenir Thrones of Chaos.

Liens

Cet article est incomplet ou comporte des erreurs ? Partagez vos connaissances.

Cet article est sous licence libre Creative Commons paternité partage à l’identique.
Vous souhaitez le réutiliser ? Incluez un lien vers cette page et mentionnez la licence.