King of Kings 3: Dragon God Resurrection

Dragon God Resurrection


Développeur Inconnu
Editeur Gamigo
Exploitant Gamigo
Distributeur Gamigo

Plateformes Windows
Genres Action, jeu de rôle, stratégie, fantastique, médiéval

Statut Disponible
Sortie 2011

Modèle économique Acquisition du jeu gratuite, sans abonnement, sans microtransaction

Localisation
Interf. Textes S.T. Voix
français x

PEGI Inconnu

Extension de King of Kings 3
Précédé par Dragon God Resurrection
Suivi par Moon Goddess
Première extension de King of Kings III, Dragon God Resurrection ajoute 22 régions à explorer dans l'Empire des Dragons. La mise à jour invite les joueurs à dompter des dragons pour en faire des montures.

Systèmes de jeu modifier

L'exploitant propose un aperçu des nouveautés apportées par l'extension :

- Augmentation du niveau maximal des personnages jusqu'à 140.
- Nouvelles classes, le deuxième niveau de spécialisation est disponible : le nombre de classes s'élève à 27.
- 22 nouvelles zones.
- Transformation en dragon : pour recevoir des forces spécifiques, les joueurs doivent accomplir une série de quêtes individuelles et confectionner un cristal de dragon.
- Élevage et domptage des dragons : les joueurs peuvent dompter les dragons pour les utiliser comme montures. Les cavaliers-dragons ont même la capacité d'élever leurs propres dragonnets jusqu'à ce qu'ils deviennent adultes.
- Artisanat augmenté pour permettre la fabrication d'équipements allant jusqu'au niveau 140.
- Soul of Original Sin : Sept Sinful Souls (Boss) envahissent les terres. Celui qui parviendra à les vaincre recevra un puissant artefact à partir duquel il pourra confectionner une arme très puissante.

Sociétés liées modifier

La liste ci-après répertorie les sociétés liées à King of Kings 3: Dragon God Resurrection.

Gamigo
Société, 2000
Distributeur, éditeur, exploitant

Liens

Cet article est incomplet ou comporte des erreurs ? Partagez vos connaissances.

Cet article est sous licence libre Creative Commons paternité partage à l’identique.
Vous souhaitez le réutiliser ? Incluez un lien vers cette page et mentionnez la licence.