Final Fantasy XI: L'augure du cristal - L'écho des âmes perdues

L'augure du cristal - L'écho des âmes perdues


Développeur Square Enix
Editeur Square Enix
Distributeur Square Enix

Plateformes PlayStation 2, Windows, Xbox 360
Genres Jeu de rôle, fantastique, médiéval

Statut Disponible
Sortie 8 avril 2009

Modèle économique Acquisition du jeu payante, avec abonnement obligatoire, sans microtransaction

Localisation
Interf. Textes S.T. Voix
français x

PEGI Déconseillé aux moins de 12 ans Déconseillé aux moins de 12 ans

Extension de Final Fantasy XI
Précédé par Chains Of Promathia
Suivi par Les manigances de Shantotto - Le pire complot de Vana'diel
L'augure du cristal est le premier scénario additionnel de Final Fantasy XI.

Présentation modifier

L'augure du cristal - L'écho des âmes perdues est le premier scénario additionnel de Final Fantasy XI. Elle est distribuée en exclusivité sur le réseau PlayOnline.

Le scénario repose sur un cristal géant qui apparait dans le ciel de Jeuno et qui déclenche des évènements mystérieux sur tout Vana'diel. Les joueurs doivent découvrir la vérité sur la nature et l'origine de ce cristal et son rôle sur le passé de Vana'diel.

Systèmes de jeu modifier

Ce scénario additionnel permet d'avoir des équipements pouvant être améliorés deux fois.
Leur obtention est comme dans les missions FFXI de base.

Configuration requise modifier

Obligation d'avoir l'extension Rize of the Zilart.
L'achat de cette scénario se fait exclusivement via Playonline.

Sociétés liées modifier

La liste ci-après répertorie les sociétés liées à Final Fantasy XI: L'augure du cristal - L'écho des âmes perdues.

Square Enix
Société, 2003
Développeur, distributeur, éditeur

Vidéos

Une vidéo de L'augure du cristal - L'écho des âmes perdues a été référencée.

Liens

Cet article est incomplet ou comporte des erreurs ? Partagez vos connaissances.

Cet article est sous licence libre Creative Commons paternité partage à l’identique.
Vous souhaitez le réutiliser ? Incluez un lien vers cette page et mentionnez la licence.