Earth Eternal

Earth Eternal


Développeur Iron Realms Entertainment
Editeur Iron Realms Entertainment
Exploitant Iron Realms Entertainment
Distributeur Iron Realms Entertainment

Plateformes Windows
Genres Jeu de rôle, fantastique, futuriste

Statut Exploitation interrompue
Bêta fermée Mai 2009
Bêta ouverte Octobre 2009
Sortie 2009
Arrêt Novembre 2011

Modèle économique Acquisition du jeu gratuite, sans abonnement, avec microtransactions

Localisation
Interf. Textes S.T. Voix
français

PEGI Déconseillé aux moins de 12 ans Déconseillé aux moins de 12 ans
Dans un lointain avenir où l'homme a disparu, la Terre est peuplée d'animaux intelligents et l'Age des Hommes a laissé la place à l'Age des Bêtes. Mais les conflits existent toujours sur cette Terre rendue à la Nature.

Présentation modifier

Earth Eternal plonge le joueur sur la Terre que nous connaissons... ou presque. Les choix des hommes ont conduit l'humanité à sa perte et quelque 4000 ans après la disparition du dernier humain (clôturant l'Age des Hommes), la Terre est peuplée d'animaux intelligents, partiellement humanoïdes, ayant inauguré l'Age des Bêtes.
Dans ce lointain futur, le monde d'Earth Eternal s'inspire des restes de l'Europe, ainsi que de diverses bribes d'Afrique du Nord et du Moyen-Orient. Au cours de ses explorations, le joueur pourra retrouver quelques traces du passé glorieux de l'humanité, comme les ruines d'Athènes (ou quelques très rares objets issus des technologies humaines, aujourd'hui perdues). Ainsi, la tour Eiffel existe toujours, mais est aujourd'hui perdu au milieu d'une gigantesque forêt et sert de lieu de culte au Treekin et aux Bêtes de la forêt. Le Rocher de Gibraltar également a survécu aux suffrages du temps, mais est l'objet de toutes les convoitises : il est le passage par lequel les Nubiens (occupant l'ancienne Egypte) entendent conquérir l'Europe par l'Espagne...

Systèmes de jeu modifier

Au regard du « background » d'Earth Eternal, les différentes races s'inspirent largement de formes animales et ne sont autres que des Bêtes (ou animaux intelligents). Ainsi, les joueurs auront le choix entre dix à vingt-cinq races jouables. En attendant plus de précisions, les joueurs pourront sans doute incarner l'une des races suivantes (avant d'opter pour un peuple) :
- les Badicoons : sorte de ratons laveurs, rusés et discrets,
- les Taurians : semblable à des minotaures, fiers et puissants,
- les Urisine : ressemblant à des ours (sans doute la race la plus forte du jeu),
- les Foxicus : à l'image du renard, intelligent et roublard,
- les Atavian : peuple courageux, à l'apparence humanoïde mais doté d'un tête de faucon.

Par ailleurs, même si des « classes primaires » de personnages seront présentes dans Earth Eternal (guerrier, mage, druide et roublard), elles ne brideront pas les possibilités d'évolution du personnage. Arrivé à un certain niveau de maîtrise, le personnage aura la capacité d'apprendre les compétences des autres classes (même s'il ne progressera pas aussi rapidement que ses congénères, dont c'est l'activité principale).

Configuration requise modifier

3d accelerator-autre:inconnu

Sociétés liées modifier

La liste ci-après répertorie les sociétés liées à Earth Eternal.

Iron Realms Entertainment
Société, 1997
Développeur, distributeur, éditeur, exploitant

Informations complémentaires modifier

Au-delà de son parti pris écologique, Earth Eternal est sans doute également remarquable pour son créateur. Très présent à la tête de l'équipe de développement du projet, Matt Mihaly (CEO et directeur créatif) s'est fait connaître pour les nombreux MUD à succès dont il est l'auteur. Titulaire d'un diplôme en sciences politiques, Matt Mihaly imaginait des jeux dont le gameplay laissait la part belle à la gestion politique de l'univers.
On lui doit par ailleurs de nombreux articles dédiés à la place de la gestion politique dans le game designing des MMORPG.

Une exploitation chaotique

Après un lancement fin 2009, Earth Eternal peine à trouver son public et le studio Sparkplay (anciennement Iron Realms) se retrouve dans l'incapacité de financer l'exploitation du jeu. Earth Eternal ferme ses portes en août 2010. Le jeu trouve une seconde jeunesse au cours de l'été 2011, avec la réouverture des serveurs. Néanmoins, cela ne va durer qu'un temps et le jeu s'arrête de nouveau fin 2011.

Critiques

Une critique de Earth Eternal a été publié.

Bonjour ; J'ai pu jouer a la bêta de Earth Eternal et j'ai trouvé ça vraiment mauvais. Ce jeu convient aux enfants de 7-11 ans. Je trouve que les graphismes du jeu ont été vraiment bien faits mais pour ce qui est du "gameplay"... - ullysse, le 6 juillet 2010

Vidéos

2 vidéos de Earth Eternal ont été référencées.

Liens

Cet article est incomplet ou comporte des erreurs ? Partagez vos connaissances.

Cet article est sous licence libre Creative Commons paternité partage à l’identique.
Vous souhaitez le réutiliser ? Incluez un lien vers cette page et mentionnez la licence.