Days of Evil

Days of Evil


Développeur Inconnu
Editeur Looki France
Exploitant Looki France
Distributeur Looki France

Plateformes Navigateur web
Genres Gestion, jeu de rôle, fantastique, science-fiction

Statut Disponible
Sortie Avril 2013

Modèle économique Acquisition du jeu gratuite, sans abonnement, avec microtransactions

Localisation
Interf. Textes S.T. Voix
français x

PEGI Déconseillé aux moins de 16 ans Déconseillé aux moins de 16 ans
Dans la peau d'un savant fou mégalomane, le joueur de Days of Evil est téléporté dans un monde médiéval fantastique aux commandes de son mécha. Il entend dès lors régner sur ce nouveau monde et il faudra l'y aider.

Présentation modifier

Dans Days of Evil, le joueur incarne un savant fou du XXVIIIe siècle, génie machiavélique et totalement mégalomane, qui par un concours de circonstance se retrouve bloqué dans un monde médiéval fantastique, au commande de son mécha de combat. Il n'aura alors qu'une ambition : se hisser au rang des divinités de ce monde.
Revendiquant un ton mature et décalé (devant révéler le "côté obscur" du joueur), Days of Evil est jouable sur navigateur Web et revendique un gameplay axé sur la gestion et la stratégie (il faudra lancer des productions d'armes et d'équipement, lever des armées et partir à la conquête du monde). Le joueur devra assurer la gestion économique de son patrimoine, entre production de biens artisanaux et collecte de matières premières à revendre sur les marchés du jeu, tout en remplissant différentes quêtes ou en assurant les défenses de sa forteresse contre les créatures ténébreuses locales et la voracité des autres joueurs.

Sociétés liées modifier

La liste ci-après répertorie les sociétés liées à Days of Evil.

Looki France
Société, 2009
Distributeur, éditeur, exploitant

Liens

Cet article est incomplet ou comporte des erreurs ? Partagez vos connaissances.

Cet article est sous licence libre Creative Commons paternité partage à l’identique.
Vous souhaitez le réutiliser ? Incluez un lien vers cette page et mentionnez la licence.