Adellion

Adellion


Développeur HonourBound LTD
Editeur Alchemic Dream

Plateformes Linux, OS X, Windows
Genres Jeu de rôle, simulation, historique, médiéval

Statut Alpha-test
Sortie Inconnue

Modèle économique Acquisition du jeu payante, avec abonnement obligatoire, sans microtransaction

Localisation
Interf. Textes S.T. Voix
français x

PEGI Inconnu
Adellion est basé dans un univers médiéval non-fantastique. Tout y est fait pour encourager le roleplay: Adellion se veut réaliste, et offre ainsi des centaines de possibilités au joueur: fonder une ville, diriger une armée, fomenter des coups d'état, etc

Présentation modifier

Plutôt que de chercher à imiter ce qui a déjà été fait dans le domaine du jeu en ligne, Adellion cherche à monter la barre encore plus haut en introduisant de nouveaux concepts. A la différence d’autres jeux en ligne à ce jour, Adellion est un monde habité uniquement par des humains. Mais les détails et les différences entre les différentes cultures sont très poussés. On notera également l’absence de la magie traditionnelle et des effets qu’on lui associe. En lieu et place, HonourBound LTD a introduit la « science » et un arbre technologique. Une autre différence est la mort permanente, autorisant un monde dynamique et en changement constant, pour le meilleur et pour le pire. Malgré tout la possibilité pour les joueurs d’avoir une descendance leur permet de conserver une partie de leurs bien matériel de perpétuer la lignée. Enfin, il n’y a pas de niveaux d’expérience ou de caractéristiques visibles. Ce dernier point fait d’Adellion un jeu qui ne s’adresse pas à ceux qui cherchent la puissance à tout prix, mais à ceux qui souhaitent un nouveau type de jeu massivement multijoueurs, à des années lumière de ce qui se trouve actuellement sur le marché.

Systèmes de jeu modifier

Le moteur:
Le « monde » d’Adellion sera gigantesque. Littéralement. Si vous deviez le traverser à cheval, au bout de 24 heures de temps réel vous n’auriez toujours pas effectué le tour du globe. La taille du monde, ainsi que l’absence de sorts de téléportation, donneront à la terre natale d’un personnage une signification toute particulière. L’endroit où vous commencerez affectera fortement qui vous serez, et les personnes que vous rencontrerez.
Adellion sera en 3D. Et à mesure que le jeu sera développé, la qualité des graphismes ira croissant. D’après les screenshots existants, il apparaît que les joueurs pourront choisir entre une vue à la première et à la troisième personne.

Le monde, l’histoire :
Les joueurs se trouvent sur le continent Aryiure, dans le monde d’Adellion. Le monde d’Adellion se remet actuellement d’une longue période de troubles et de guerres causés par la Grande Rupture (Great Sundering). De nombreuses technologies furent perdues, et seuls quelques vestiges subsistent encore dans des ruines. A l’apogée des Anciens, les hommes utilisaient la technologie de la vapeur et l’énergie solaire. Si ces technologies peuvent être découvertes à nouveau, alors la culture qui entrera en possession de ces secrets aura un avantage indéniable sur toutes les autres.
L’histoire d’Adellion est longue et torturée. Il y a plus de 6.000 ans, Adellion consistait en cinq grands empires. Un de ces empires, les Merussans, entra en guerre civile pour des questions religieuses entre les suivants du dieu Adonai et ceux qui rejetaient son culte. Les croyants finirent par prendre le contrôle de l’empire merussan. Galvanisés par leur succès, ils diffusèrent l’enseignement d’Adonai dans les autres empires. Progressivement, l’empire merussan prit le contrôle du monde entier, jusqu’à ce qu’il ne reste plus que deux empires, les Merussan et les Coechian.
Les deux empires se tournèrent vers la science pour vaincre leur adversaire. L’empire Coechian découvrit la vapeur et l’énergie solaire, mais l’empire Merussian lui déroba ces découvertes. Bientôt, les deux empires entrèrent en guerre, entraînant une des périodes les plus sombres de histoire d’Adellion. L’empire Merussan finit par l’emporter, et bientôt le monde d’Adellion suivit le dieu Adonai. Mais la longue guerre et l’utilisation déraisonnée des puissantes technologies avait laissé de profondes marques sur la terre d’Adellion. Les érudits avertirent le monde d’un changement imminent, altérant le climat et le monde lui-même. Et, conformément à leurs prédictions, la Grande Rupture se produisit, balayant l’empire Merussan.
De nouvelles cultures se créèrent sur les fondement des anciennes. Ces cultures comportent les Tarans, les Drulons et les Sakoins, entre autres. Si chaque culture possède son propre panthéon, la plupart de ces panthéons possèdent des similitudes avec l’ancien culte d’Adonai. Seuls les Salans suivent les anciens préceptes des Merussans comme avant.
Toutes les technologies de Merussan ont été perdues au cours de la Grande Rupture. On a bien retrouvé des artefacts, mais la connaissance de leur utilisation s’est perdue avec le temps. C’est alors que trois prophètes sont apparus. Deux d’entre eux prédirent un temps de paix et de prospérité pour l’Empire, tandis que l’autre annonça une ère de conflits. D’autres prophètes apparurent, acclamés et soutenus par les différentes cultures. Sauf les Salaniens.
Les Dalmites avaient une prophétie parlant d’une guerre des Neuf Rois. Cette prophétie parlait d’une guerre concernant tous les empires, une seul et unique guerre, qui durerait trois cents ans. Cette guerre survint, et n’entraîna aucun changement apparent dans le monde d’Adellion. Depuis le début de la guerre, le monde semble calme, à l’exception de quelques escarmouches frontalières. Récemment a eu la bataille des Champs Pourpres, au cours de laquelle les Tariens ont tenté d’envahir l’empire Salanien. Si cette tentative a échoué, en revanche l’hostilité entre les deux peuples demeure importante.

La culture, le joueur :
Il existe actuellement deux cultures officielles, et quelques cultures créées par les joueurs et prises en charge par les développeurs. Les Tariens, autocrates et militaires, les Drulons, intégristes et belliqueux, les Sakoiens qui habitent dans le désert, les Dalmites, reclus dans leurs forêts, et les Salans, une semi-démocratie… mais ce n’est qu’un aperçu des cultures disponibles, ainsi qu’une histoire et une mythologie riches pour inspirer les joueurs.
Quelle que soit la culture que vous choisissez, les options qui vous sont offertes sont vastes et variées. Vous pouvez être un ermite vivant seul dans les terres sauvages ou bien un propriétaire terrien gérant ses terres et ses villes. Vous pouvez être un soldat combattant pour votre nation ou un guérisseur pansant les plaies du monde. Une nouvelle profession dans le monde des jeux massivement multijoueurs sera celle d’érudit, dont le rôle sera de rechercher de nouvelles technologies pour leur culture, ou bien pour le bénéfice d’Adellion dans son ensemble.
Toutes les cultures possèdent leur propre histoire et idiosyncrasies culturelles. Tout, du type de nourriture à la vie quotidienne, est régi par les créateurs de Légendes. Actuellement, ces personnes sont les dirigeants de chaque culture. Mais à la sortie du jeu, ceux qui ont des amis bien placés, qui sont populaires et qui ont de bons talents d’orateur peuvent se hisser aux rangs les plus prestigieux par des moyens plus ou moins nobles. En d’autres termes, tous les joueurs ont la possibilité d’accéder à un rôle dominant dans la société d’Adellion.
Il n’existe pas d’indicateurs de compétences, mais tous les personnages possèdent des caractéristiques dépendant de leur culture. Toutes les compétences peuvent être apprises et augmentées. Ceci se produit avec le temps, et les compétences ne peuvent progresser que d’une certaine quantité par jour. Le joueur ne connaîtra pas la valeur actuelle de sa compétence. Vous gardez le même nombre de points de vie tout au long de votre existence. Vous pourrez porter une armure pour augmenter vos chances de survie aux attaques.
Qu’est-ce que tout ceci change pour le joueur ? Adellion est basé sur le jeu de rôle, sur l’incarnation d’un personnage que vous avez créé comme membre d’une culture. Ce n’est pas un jeu où vous cliquez laborieusement sur un bouton pour atteindre le statut de grand maître en épée ou en tir à l’arc. En ôtant la visibilité des compétences, les concepteurs espèrent changer ce qui retiendra votre attention.

La magie, la science :
Il n’existe pas de magie au sens classique dans Adellion. Il existe des objets aux propriétés quasi-magiques, possédant des propriétés curatives, ou encore des armes uniques. Tous ces objets sont uniques, et ont été créés dans l’antiquité grâce à des technologies avancées.
L’arbre technologique est l’atout le plus remarquable d’Adellion. La possibilité d’influencer votre monde à la fois par des méthodes violentes et non-violentes fera d’Adellion autre chose qu’un clone de Quake. En recherchant des technologies et des reliques, vous aurez la possibilité de faire progresser votre culture et le monde d’Adellion tout entier. Nous ne savons pas actuellement ce que deviendra le monde d’Adellion. Mais le monde ancien, celui d’avant la Grande Rupture, connaissait la vapeur et l’énergie solaire. On ne sait pas si ces technologies seront redécouvertes. Seul le temps le dira.

VIE et mort :
Très peu de jeux en ligne proposent une mort permanente. Adellion est un des rares à ajouter cet aspect. Si le système d’Adellion n’est pas aussi rude que certains autres, il n’en impose pas moins une durée de vie limitée pour chaque personnage. Le système d’Adellion utilise trois chances de survie afin d’ôter l’angoisse d’une mort par lag ou par un griefer. Après chaque mort, le joueur retourne au guérisseur le plus proche et continue ainsi, dépossédé de son équipement, à l’exception de ses vêtements. A la troisième mort, celle-ci est définitive. Si le joueur possède un héritier, sa propriété et une partie de ses biens sont transférées à son personnage. Si le joueur ne possède pas d’héritier, il devra commencer un nouveau personnage avec un nouveau nom de famille.
Adellion vous permet de tenter de tuer quelqu’un ou d’empêcher sa mort. Vous pouvez faire progresser vos propres compétences de combat, porter une armure, et rassembler d’autres joueurs avec un état d’esprit similaire. Vous pouvez lever une armée de PNJs pour garder votre ferme, votre province ou votre empire. Vous pouvez compter sur votre gouvernement, que vous aidez avec des taxes, pour assurer la protection de ses citoyens. Vous pouvez devenir un ermite et vous couper des tourments du monde. Vous pouvez assassiner un roi tyrannique. Les choix ne sont limités que par vos propres désirs.

Configuration requise modifier

Un PC, une carte son, une carte vidéo accélérée 3D. Mais nous tenterons de conserver une accélération aussi basse que possible. Pour la mémoire, 128 MO seront suffisants. Ceci pour la version PC. Pour Mac et Linux, c’est encore en travaux. Adellion est un très grand monde, et il prendra de la place sur votre disque dur.

Sociétés liées modifier

La liste ci-après répertorie les sociétés liées à Adellion.

Alchemic Dream
Société, 2001
Éditeur
HonourBound LTD
Société
Développeur

Critiques

4 critiques de Adellion ont été publiées.

Il a l'air super ce jeu ! Si j'y joue ; mon père va arrêter de me tanner parce que : "gna gna gna, c'est toujours la même histoire, vous ne pourriez pas vous amuser dans le monde réel..." Il faut dire que j'adore les jeux fantastiques. - JOJO-444, le 7 février 2009
Enfin voilà un MMO qui ne recopie pas WOW ou autre ! Le système de mort et le vaste terrain me parait bien car dans les MMO, c'est toujours les mêmes choses (du lvl 1 a 10, tu xp là, ensuite ici, etc.), alors que là ce n'est pas... - Jates, le 6 juillet 2010
- Un MMORPG original de type médiéval "réaliste" : bien !! - Pas de magie ni de téléportation : très bien (selon mes goûts). - Pas de "leveling" ni de course à l'XP : très, très bien !! Il n'y aura donc pas de podium pour les trois... - yoyo3d, le 25 février 2006

Liens

Cet article est incomplet ou comporte des erreurs ? Partagez vos connaissances.

Cet article est sous licence libre Creative Commons paternité partage à l’identique.
Vous souhaitez le réutiliser ? Incluez un lien vers cette page et mentionnez la licence.