Critiques de Zaralbakh

  • 6 janv. 2017
    J'avais commencé sur Regnum Online, jusqu'à ce que Gamigo cesse, à l'époque, je n'avais pas vraiment aimé le jeu.
    Ai-je révisé mon avis ? Oui !

    Je joue depuis quelques jours, et j'avoue avoir été surprise de finir par apprécier un jeu passé d'âge, aux graphismes foireux et aux gameplays limités.
    Comme dirait le joueur du grenier, ce qui parait basique ne l'est pas, ainsi le jeu n'a pas de touche de changement de ciblage, ce qui fait que vous jouez comme sur un fps : il faut cibler manuellement pour attaquer. C'est le gros point noir que je reproche.

    Pour le reste ?
    J'ai regretté la fermeture par gamigo, et je joue depuis sur la version en langue espagnole. Pourquoi ? Parce que le serveur Ra regroupe l'Amérique du Sud, et comporte énormément de joueurs, là où la version fr m'avait laissée froide avec son impression de jouer sur un jeu vide.
    On monte en niveau rapidement au début, et l'or coule à foison, ce qu'il faut vu le prix du matériels des classes.


    Au final, quatre races, trois classes (mage, guerrier, archer) et six sous classes (conjurateur, sorcier, chevalier, barbare, tireur et chasseur) . Chacune avec ses forces et faiblesses, chacune avec ses bons et mauvais cotés.
    Personnellement, je joue conjurateur, hunter et chevalier, tous entre niveau 20 et 30. Je n'ai pas encore tâté cependant du coeur du jeu, même si j'ai pu voir quelques aperçus via Youtube du RVR.
    Comptez qu'en une soirée, il y a facilement une bonne vingtaine de combats RVR pour la prise des forts et châteaux sur Ra, pas un soir sans qu'il n'y ait du PvP à foisons, et ça, ça fait vraiment plaisir.
    Ensuite, et point important, le cash shop : inutile sur la version fr, ici, il sert un peu sans être invasif. Monture fixe, boost xp, rien de transcendant et rien qui ne magnifie le PvP au point d'être disproportionné.

    La majorité sur Regnum sont des Allemands, Américains et Anglais cotés Haven. Sur Ra, vous aurez principalement des Argentins et Brésiliens.
    Si l'espagnol ne vous rebute pas, ni les graphismes version 1 de DAoC, alors venez sur Regnum si vous appréciez le RVR. Actuellement, c'est le seul jeu gratuit qui m'a fait redécouvrir le plaisir des MMO, là où je finissais par m'endormir sur STO ou Neverwinter.
  • 20 nov. 2016
    1 personne sur 1 a trouvé cette critique utile.
    Après une grosse pause d'un an, j'ai décidé de revenir sur Neverwinter après l'apparition du module 10.
    Que dire sur Neverwinter ?

    Est-il un F2P ? Oui, et contrairement à ce que l'on pourrait penser, il n'est pas P2W à partir du moment où :
    - Vous y mettez du temps de jeu ;
    - Vous jouez en groupe (ou en guilde, c'est selon) ;
    - Et que vous vous entraidez.

    Que dire réellement ?

    Commençons par le technique : (j'y connais rien mais on va faire comme si)
    Ok, il y a plus beau comme jeu, la musique est digne à mon sens d'un bon Baldur's Gates, et pas mal d'éléments font références aux vieux Baldurs et à différents jeux de la licence.
    Le gameplay n'est ni plus ni moins transcendant qu'un autre MMO, cependant, contrairement à DDO, qui surfe également dans le même univers roleplay de D&D (la 4.0 pour DDO, la 5.0 pour Neverwinter en termes de timeline) , les univers choisis sont différents. Mais en termes techniques, j'ai toujours une préférence pour DDO comparativement à Neverwinter, que cela soit par la construction du personnage comme pour le gameplay. Reste l'univers qui plombe DDO à mon sens (les RO auraient été tellement mieux indiqués) .

    Enfin soit, allons-y.
    Techniquement parlant, Neverwinter est comme tous les jeux Arcs : la question technique est limitée par ce que savent faire ces chers devs de chez Perfect World Entertainment, et comme pour STO, cela a ses limites. On aime ou pas. 
    La musique n'est pas dégueulasse, et en fait, je me réjouis de ne pas la faire stopper après 10mn, comme c'est le cas pour les boucles musicales d'une majorité de MMO.
    Le gameplay, comme déjà dit, n'est pas transcendant, mais j'y reviendrais, il est comparable à leurs autres MMO, je pense à Forsaken World en tête, mais pas qu'à lui, notamment la chiée de MMO occidentaux existant, que ce soit WoW, DDO, LotRO, ect. Mais j'y reviendrais.
    Le jeu n'est pas moche mais il a ses défauts, notamment quelques bugs de textures, et bénéficie de pas mal d'éléments accrocheurs. Seul hic : si comme moi, vous avez un PC d'avant guerre (genre le truc des années 2000) , faites gaffe parce que vous allez galérer à le faire fonctionner. Même maintenant, j'ai parfois du mal à le mettre à fond sans avoir de ralentissements ou des bugs de textures (notamment sur les éléments de décors) .

    Le Gameplay :
    Le jeu comporte huit classes (et une neuvième en attente depuis un bail) :
    - Le Guerrier Def  (Tank/DPS assist)
    - Le Guerrier Offensif (DPS/Tank assist)
    - Le Paladin (Tank/Heal/Buff)
    - Le Mage (Controle/DPS Zone)
    - Le Sorcier (DPS/Debuff)
    - Le Rôdeur (DPS)
    - Le Voleur (DPS)
    - Le Clerc (Heal/Buff)

    Autant le dire, certaines classes sont vraiment puissantes à haut niveau, alors que d'autres sont vraiment à la peine et à la ramasse.
    En règle général, si vous voulez DPS, on présente les classes comme ceci :
    - The best : Guerrier Off/Paladin
    - Les bonnes : Clerc/Mage
    - Les moyennes : Rôdeur/Voleur/Guerrier Def
    - Les mauvaises : Le Guerrier def/Voleur (selon la spé)
    - Les nazes : Le Sorcier.

    Maintenant, je joue Paladin, Clerc, Sorcier et Mage, les choses dépendent fortement de votre GS et du Matériels, ainsi de comment vous avez monté votre personnage. Et persos, quand j'ai fait mon Pala et mon Wizard, tout le monde me disait que c'était de la merde. Donc, tout est une question de goûts. Persos, il me manque un cinquième slot et il est probable que je me lancerais dans le Rôdeur ou le Voleur pour changer.

    Et pour ces classes, une chiée de races : certaines sont payantes (via le shop avec les packs ou la race seule) . Et si vous jouez en F2P, vous ne bénéficierez que de deux places (ce qui est limité, si comme moi, vous adorez rerolls) .
    Gratuits :
    - Humain
    - Nain
    - Tieffelin (Semi-demon)
    - Drow
    - Elfe du Soleil
    - Elfe de Cuivre (des bois)
    - Demi-elfe
    - Demi-Orc
    - Halfling

    Payants :
    - Renegat de Menzoberranzzan (Merci Les Fans de Dritzz YY)
    - Drakeide
    - Elfe de la Lune
    Chaque race ayant ses avantages et bonus, et sincèrement, en dehors de la race Drakeide qui est vraiment costaude avec toutes les classes, les autres sont bonnes également mais plus spécifiques en règle générale, selon les stats primaires de vos classes (exemple : le Tieffelin est excellent pour faire Paladin) . A cela se rajoute un truc génial (mais en refonte depuis le mod 10) : le Foundry, qui permet de créer ses propres quêtes et aventures via un système très limité de "Légos", mais qui peut être très fun si on s'y met réellement.


    Le Levelling, même en F2P, contrairement à d'autres jeux qui nivellent la montée de niveau, est assez fluide, et en fait, vous allez souvent vous retrouver au-dessus du niveau de la zone au début. Cela tendra à se raffermir vers le milieu/fin de montée de niveau (aux alentours du lvl 55-70, ça commence a se sentir) .
    En règle générale, monter au lvl 50 voire 60 est très rapide : à peine une petite semaine, monter 70 commence a devenir un peu plus dur, comptez trois ou quatre jours, selon votre classe.
    Level 70, c'est maintenant que le vrai jeu commence.
    Comme tout bon MMO, c'est le end-game qui est le plus intéressant, et le jeu comporte plusieurs campagnes, chacune rapportant des bonus précis à votre personnage en plus de matériels et autres. Je vous recommanderais à partir de là, de jouer en groupe ou en guilde si vous le pouvez.
    Le jeu comporte maintenant 10 modules, certaines choses ont disparu (les mini-donjons de fin de niveau ont enfin été enlevés) .
    En termes de Campagnes, le jeu va se comporter comme le système de campagne de quêtes journalières pour récupérer des éléments dont vous avez besoin pour débloquer les
    bonus de Campagnes. À cela se rajoute l'ouverture des donjons et de divers events liés à ces Campagnes.
    Le plus intéressant, c'est que certaines campagnes ont été écrites par des écrivains dédiés à l'univers de D&D. (R.A Salvatore par ex, avec l'OT ou le retour de ce cher Minsc et son doubleur officiel - celui de BG1 et 2) . Tout cela a rendu le jeu très sympathique pour les fans.

    Listes des Campagnes :
    - Sharandar
    - L'Anneau de Terreur
    - Icewind Dale
    - Tyrannie des Dragons
    - Rise of Tiamat
    - Le Mal élémentaire (punaize, on va le bouffer longtemps cette campagne mythique)
    - L'Outreterre
    - Portobello
    - Maze Engine
    - Storm's king's Thunder

    Un petit conseil cependant : tout d'abord, arrivez level 70, faites la campagne du Mal Élémentaire en priorité (même si Tyranny of the dragons se débloque déjà lvl 30) et la finir pour avoir les atouts et/ou le Stuff (et surtout pensez que ça va prendre un moment, car la majorité des quêtes campagnes sont QUOTIDIENNES et hebdomadaires) , donc évitez de faire comme moi : vous disperser à vouloir tout faire, vous allez finir par pleurer parce que vous ne savez plus où aller et quoi faire.

    Dans le pire, si vous finissez les quêtes quotidiennes du Mal élémentaires, bah, faites les quêtes journa de toutes les campagnes, histoires d'amasser assez d'éléments à débloquer, mais croyez-moi, arrivé 70, mieux vaut faire palier par palier car au bout, vous avez d'excellents bonus.
    Et pour arriver aux donjons épiques, il vous faut 1600GS et 3000 niveau d'objets  (pas besoin de programmes, vous voyez le niveau d'objets quand vous êtes dans les feuilles de personnages, c'est même la première caractéristique sous le nom du PJ) .

    Et en dehors de cela me direz-vous ? Bah vous avez le reste : les compagnons épiques, les montures (car oui, à haut niveau, se taper le cheval de waterdeep à 50 % du début, c'est naze) et les métiers (surtout meneur) , afin de peaufiner votre personnage. 

    Et le Cash-shop me direz vous ? Obligatoire ?
    Et bien non. Avant, il y avait le Gateway, fermé à cause des bots farm, du fait de la facilité à faire des diamants Astraux. Diamants qui sont la monnaie réelle du jeu. Les PO servant surtout pour acheter les popotes et autres trucs du genre, mais les Diamants servent pour l'hôtel des ventes, et il va vous en falloir beaucoup, surtout que par jour, vous êtes limité à 35 000 Diamants astraux raffinés, donc HL, il devient intéressant de jouer avec l'HV pour collecter des diamants Astraux raffinés.
    A cela se rajoute le Marché des Zen, le hic c'est qu'il semble qu'il y ait quelques problèmes pour l'instant. Cependant, il reste un bon moyen pour faire passer les diamants d'un perso à un autre.
    Beaucoup de choses dans le Cash-Shop sont cosmétiques, cependant d'autres, le sont beaucoup moins. Il est possible de monter et stuff, ses persos sans toucher au Cash-shop mais cela vous demandera beaucoup de temps, et surtout des diamants. Sans parler qu'à un moment, malheureusement, il faudra bien vous y mettre, la raison en est que certaines choses sont si rares à l'hôtel des ventes, qu'à moins d'avoir des millions de Diamants Astraux, bah c'est ça où le Cash-shop. Sans parler que si vous voulez une autre race, une place ou certaines montures-compagnons spécifiques, non en vente à l'HV, bah il faudra y passer.
    Le Cash n'est pas si obligatoire, pas mal de choses sont sur l'HV, et on peut s'en passer comme déjà dit.

    L'univers
    L'univers de D&D est très riche, et je suis encore surprise que Cryptic Studios et Perfect World Entertainment aient pu obtenir les droits pour faire revivre certains personnages (Minsc, Buenor, Dritzz) . En fait, Neverwinter m'a fait fortement penser à son petit frère : Neverwinter Night, bien plus qu'à Baldur's Gates ou Dragon Age.
    L'univers y est bien retranscrit, nombres d'éléments qui se trouvent dans le MMO sont littéralement canon (le retour de Minsc par exemple) , et nombres de choses vous décrivent l'univers de façon à vous le faire comprendre. Et c'est ça l'écueil de DDO, qui est resté un jeu de niche, dans le sens où à moins de connaître l'univers Eberron, bah, ça restait un univers de fantaisy lambda.
    Maintenant, une chose que DDO a mieux réussi que Neverwinter, ce sont les donjons. Une chose que j'appréciais énormément dans DDO, c'était les donjons dont le fonctionnement était, je trouve, plus varié qu'un MMO de base qui varie à peine d'un hack'n slash.


    Pour le reste, Neverwinter est un bon MMO, pas le plus parfait, pas le meilleur, mais il offre beaucoup plus d'éléments et est réellement gratuit si on sais comment s'y prendre, et surtout si on réfléchit un peu au fonctionnement du jeu.
    En ce sens, il se rapproche beaucoup de Lotro, à la différence que les modules sont gratuits. Et rien n'empêche d'acheter la monnaie du jeu IG, afin justement de devenir VIP ou acheter un pack de race, par exemple.

    Seul gros points noirs : le PVP
    Si on excepte les classes souvent peu équilibrée à haut niveau.
    Le PVP, si vous le faites en lvling, va se limiter à voir deux groupes de bots jouer à "avance-mi et avance-moi". En général, c'est assez simple : vous vous connectez, vous allez prendre les deux premières zones (la vôtre et celle du milieu) , puis vous attendez les rouges ou les bleus (selon votre camps) , et vous allez chercher ensuite du cotés de l'ennemi : en Domination du lvl 10-40 en tout cas, c'est à cela ça ressemble. Avec quelques fois, des combats, généralement les mêmes classes (voleur / rôdeur / guerrier off) , parce qu'un clampin s'est aussi paumé.
    Le hic, c'est que si vous gagnez, ben vous avez vos diamants et de la gloire, si vous perdez, beaucoup moins. Voire rien.
    Je ne joue pas beaucoup PVP, donc bah, j'ai été assez surprise en refaisant un perso, quand j'ai voulu tester. C'était hallucinant.
    Heureusement en HL, c'est différent, et autant le dire : si vous n'êtes pas stuff, ni rien, suivant votre classe, vous risquez de souffrir.


    Sur ce, bye bye
    Publié le 20 nov. 2016 à 13:01, modifié le 20 nov. 2016 à 13:08
    1 personne a trouvé cette critique utile.
  • Plus d'autres critiques