Critiques de Zenboy

  • 11 oct. 2010
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 7 ans.
    9 personnes sur 10 ont trouvé cette critique utile.
    Joueur de Rappelz depuis Juin 2008, voici ma petite critique de ce jeu.
    Je salue au passage ce cher MrGuitou, qui est comme moi, un grand adepte du forum officiel de Rappelz.

    Rappelz, comment ça marche ? !
    - C'est 170 levels
    - 3 races jouables
    - 15 classes finales (il y en a 27 en tout, mais les 15 dernières sont des évolutions des 12 premières). Tous les types de classes sont représentés, et divisés en 4 familles : guerriers, chasseurs, mages, et invocateurs.
    - 25 pets regroupés par rareté, qui ont 3 évolutions chacun, et sont depuis epic 7 divisés en 2 catégories : les pets normaux, et les pets étherés (plus puissants, mais qui ont une durabilité)
    - Un univers sympa
    - Des graphismes vieillots mais pas désagréables, mise à part certaines tenues vraiment ridicules (le stuff dans Rappelz n'est pas très varié).
    - Un environnement sonore bien fait, même si certaines musiques finisssent par être saoulantes
    - Du dynamisme, quelques quêtes, un soupçon de PvP, du commerce, des guildes, des donjons, et une grosse communauté francophone.

    Mais Rappelz c'est aussi (et surtout) :
    - Du monster-bashing de nolifes coréens piqués à la caféine, en veux-tu ? en voilà (et même si t'en veux pas, t'en auras). On en fini plus d'aller tuer 10 mobs A, 15 mobs B, et 20 mobs C, ça c'est de la quête \o/. En donjon, enchaines tes 800 mobs avec ton groupe de 8 pélerins, et enchaines aussi tes 800 mobs / heure en farm pour ne rien pex et looter 3 items pourris.
    - Très peu de quêtes ! nombreuses au début, elles sont encore assez présentes jusqu'au lvl. 88, après quoi c'est le vide intersidéral jusqu'au lvl. 120 où l'on a une nouvelle série de quêtes jusqu'au 126, puis une quête de boss tous les 10 lvls. Des nouvelles quêtes sont apparues avec l'epic 7, je ne les ai pas encore testé.
    - Un système de craft inexistant. Il y a un système de combinaison d'objets pour obtenir des objets améliorés, mais qui est uniquement basé sur le hasard, donc on ne peut pas appelé ça du craft.
    - 170 lvls oui, mais dont les 20 derniers sont tout simplement un foutage de pomme incroyable : à partir du lvl 150, dans un bon DP (comprenez Dungeon Party) , on se fait 3 % d'xp sous EE (une potion qui double le taux d'xp/heure) , et ce taux va en diminuant au fil des 20 lvls ! (pour info, aucun joueur au monde n'a pour le moment atteint le lvl. 170).
    - Un cash-shop très présent qui devient presque obligatoire une fois HL. Certains vous jureront leurs grands dieux qu'ils sont arrivés R7 (lvl. 150) sans rien mettre dans la boutique... n'en croyez rien.
    - Des serveurs tellement médiocres, que s'en est presque risible de devoir jouer dans des conditions pareilles : décos intempestives, lags monstrueux, bugs en tous genres qui obligent à reco, crashs serveurs fréquents (et pendant ce temps là, du temps s'écoulent sur vos objets boutiques limités).
    - Un PvP très mal foutu : des sièges de donjons GvG une fois par donjon et seulement le week-end. Des champs de batailles quasi déserts, des duels arène ou hors arène qui bug et vous inflige quand même du malus, du PK abusif et qui inflige un lourd malus à ceux qui le pratique. En siège ce sont les guildes qui cash-shop qui l'emporte, en duel ce sont les joueurs qui cash-shop qui l'emporte, et on vous PK pour tout et n'importe quoi, souvent juste pour vous emmerder.
    - Des mises à jour régulières, mais qui vont toujours plus dans le sens de la boutique que dans celui des joueurs. On en vient même à se demander si certains bugs ne sont pas voulus.
    - Des classes qui se voient nerfées, des pets qui se voient nerfées, et des mobs qui se voient... améliorés ; )
    - Un taux de réussite d'apprivoisement des pets très bas, voir même proche du zéro pour les pets rares. Mais la guilde des marchands à trouver la solution pour vous aider (ils sont gentils) : le bouclier d'apprivoisement qui protège votre carte si durement acquise ! du coup maintenant on ne demande plus aux joueurs combien de cartes ils ont cassé, mais combien de bouclier ils ont utilisé (des 10aines pour certains, ça revient cher le pet virtuel).
    - Une communauté qui était vraiment bien lors des 1ers epics, mais qui s'est dégradée au fur et à mesure que les joueurs kikoolols sont arrivés. Les joueurs plaisants d'autrefois sont devenus les HL égoïstes d'aujourd'hui, et les nouveaux joueurs passent leur temps à mendier des rupys (monnaie du jeu) , du stuff ou des pets HL, tout ça dans un langage sms incompréhensible, en insultant ou en oubliant les règles basiques de la politesse. Certains joueurs une fois HL passent en mode PK et se mettent à emmerder les joueurs de plus bas lvl, en screenant leurs insultes pour envoyer aux MJs, en étant fiers d'eux, et en traitant les autres de rageux, du bonheur quoi : s

    Il y aurait encore beaucoup à dire sur ce jeu qui à pourtant pleins de bonnes idées mais très mal exploitées, et qui au final à plus de défauts que de qualités, tout cela entretenu par une communauté qui se coule elle-même, et un staff qui pense plus au fric qu'aux joueurs (sans compter certains joueurs qui, désolé du terme employé, jouent les lèches-culs vis à vis de Gpotato).

    Mais comme l'a dit MrGuitou, les joueurs qui comme moi se sont investis dans ce jeu en terme de temps, ont beau critiquer Rappelz, le détester parfois, faire quelques pauses pour s'aérer la tête, on y revient toujours ! on ne sait pas pourquoi, mais on y retourne, on continu de up notre ancien perso, on se crée des rerolls, on repart de zéro, peut-être à cause des amis qu'on s'est fait ingame, du système de pets, des classes, de l'univers du jeu lui-même (même s'il n'y a pas, ou peu, de background scénaristique).
    On sait que se sera pareil que la fois d'avant, qu'on bashera encore et encore les mêmes mobs, les mêmes donjons, que l'ambiance sera tout aussi pourrie et qu'on croisera encore les mêmes vétérans du jeu, mais on s'en fiche ! on retrouve avec bonheur les musiques du jeu, les villes, les joueurs, les termes et habitudes spécifiques à Rappelz, et on kiffe ça comme un drogué, enfin... jusqu'à notre prochain arrêt du jeu : )
    Lors de mes "pauses Rappelz" je me suis parfois surpris à aller faire un tour sur Youtube et à lancer une des musiques du jeu, la musique principale du menu de démarrage du jeu le plus souvent, et bon dieu, que j'aimai ça ! je me laissai entrainer par les notes, je revoyais mon perso healeur avec un groupe à l'assaut d'un donjon, et j'avai les poils qui se hérissaient en me disant "Je suis le heal qui rox ! " (même si c'est faux T_T). Oula... ça va pas bien moi : (

    On a beau détester Rappelz, au fond de nous on aime quand même ce jeu, et c'est ce qui fait toute la magie de ce mmo, qui pourtant à des concurrents bien meilleurs.
    Publié le 11 oct. 2010 à 00:49, modifié le 11 oct. 2010 à 01:05
    9 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 10 oct. 2010
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 7 ans.
    3 personnes sur 5 ont trouvé cette critique utile.
    Je n'ai pas la prétention d'être un grand joueur de mmo, comme à l'air de l'être Morrydwen.
    Je joue depuis 2ans et demi à un F2P nommé Rappelz, et me lassant souvent du cycle DP/farm/monster-bashing à outrance, j'ai testé quelques autres mmo, F2P pour la plupart, ou bien anciens abos passés en F2P.
    La plupart m'ayant déçu, ou déplut, je cherchais qqchose qui sorte de l'ordinaire, et j'avais souvent entendu parler en bien de cet étrange mmo nommé Ryzom. Je me suis donc dit "allez, essayons-le".
    Je me rends sur le site officiel, et là, bonne surprise, un abo à même pas 8 euros par mois (aussi cher qu'un pass-village sur Rappelz, pour ceux qui connaissent) , et en plus 21j d'essai gratuits (soit 2 fois plus que la plupart des mmo).

    J'installe le jeu, je le lance, et crée mon 1er perso parmi les 4 races proposées (je choisi Matis, jouant "humain" dans la plupart des mmo).
    J'arrive alors sur ce qui est l'équivalent de "l'ile aux noobs" sur Ryzom : la région de Silan.
    Il faut savoir que dans Ryzom on ne choisit pas de classe, car il n'y en a pas. On choisi simplement au départ, si on veut démarrer avec un kit combat/magie/craft/ou récolte, mais une fois en jeu, on peut faire comme bon nous semble.
    Après avoir parler au guide du campement principal, on est orienté vers un des maitres d'une des 4 écoles (combat/magie/craft/récolte) , et on à plus qu'à suivre les différentes quêtes proposées. Une fois une série de quêtes finie, on passe au maitre suivant, ou bien on fait plusieurs quêtes en même temps car les lieux sont communs à plusieurs types de quêtes.

    Hélas, on évitera pas le bashing de mobs dans Ryzom, car même si ce n'est pas obligatoire pour quitter Silan, beaucoup de joueurs conseillent de ne pas en partir avant d'avoir atteint le lvl. 50 dans chacun des 4 domaines (combat/magie en priorité).
    De plus, on se promène à pied tant qu'on est sur Silan car les montures (Mektoubs) ne sont pas accessibles, alors amis marathoniens préparez vous à de longues heures de course à pieds pour enchainer les mobs.
    Il y a bien une TP, mais une seule, et qui ne fonctionne que dans un sens, et ce n'est pas la seule chose qui fait défaut dans ce jeu, comme par exemple le fait qu'il n'y est pas de coffre de banque (les joueurs mettent leurs objets en vente très chère aux pnj, pour les stocker) , on ne peut pas mettre son perso en mode "boutique", et pour la personne qui disait que l'interface est bien fichu, okay, peut-être, moi je l'ai trouvé laid et vieillot.

    En revanche, c'est vrai que les graphismes sont encore très beaux, surtout si on peu se permettre de pousser les réglages à fond, et que les sons environementaux sont bien réalisés. Tout comme le comportement des créatures, très réaliste, c'est d'ailleurs la chose qui m'a le plus surpris dans Ryzom : certaines créatures se déplacent en troupeaux, se font attaquer par des prédateurs, les animaux amicaux viendront vous sentir si vous vous asseyez parmi eux, etc... La météo est bien faite elle aussi, avec un cycle jour/nuit, un enchainement des saisons (un peu trop rapide à mon goût) avec les changements de paysages qui vont avec, de la pluie, du vent, de la neige, de l'orage, tout y est à ce niveau là. On regrettera seulement la quasi absence de musiques, mais rien ne vous empêche de lancer une playlist à côté.

    Bref, un monde qui vit, oui, mais tout seul, presque autonome. Où sont passé les joueurs ? vous en croiserez 4 ou 5 à Silan dans les bons jours, une 10aine dans la 1ère ville (Yrkanis dans mon cas, sachant que c'est plus un village qu'une ville) , et à peine plus en tchatant sur le chan région ou univers. Vous passerez vos soirées à courir dans les plaines en croisant 1 ou 2 gus, et on a vraiment l'impression que dans Ryzom il y a plus de pnj que de joueurs (dieu qu'ils sont nombreux les pnj). Alors certes, les quelques joueurs de Ryzom sont très agréables, plutôt matures, et toujours prêt à aider, ou à faire un peu de RP, mais ça ne fait pas tout dans un jeu.
    J'ai même l'impression que les joueurs de Ryzom font du RP car, à part aller basher des mobs pour une énième quête où on vous demande de ramener des matériaux de qualité X ou Y, le RP est la seule chose à faire dans Ryzom.

    Le côté politique était certainement très intéressant à la grande époque de Ryzom, quand il y avait un grand nombre de joueurs pour s'y intéresser, quand il y avait des guildes en rivalité, mais désormais Ryzom donne plus l'impression d'être un jeu déserté qui vivote.
    Après, c'est vrai que je n'y ai joué qu'en mode casu, et en cowboy solitaire, en tapant un peu la causette et en demandant une aide ou 2 par-ci par-là, alors mon avis vaut ce qu'il vaut.

    Au final, Ryzom est pour moi un jeu à essayer... pendant 21 jours.
    3 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • Plus d'autres critiques