Critiques de stagoy

  • 20 avril 2010
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 7 ans.
    8 personnes sur 12 ont trouvé cette critique utile.
    J'ai joué plus d'un an à ce jeu.
    Je confirme tout ce qui est écrit plus haut : jeu magnifique graphiquement donc grosse config à prévoir, bande son impec, gameplay très bon, background excellent, ambiance adulte (combats sanguinolents et possibilités de mettre son avatar en string)... Pour le positif.

    Pour le négatif, présence de nombreux bugs récurents dans les quêtes, mises à jour qui résolvent certains problèmes mais qui, parfois, en créent d'autres, et même en font revenir des anciens... si, si c'est arrivé ! , équipe technique très discrète, un ré-équilibrage des classes pour le PVP qui nuit au PVE... J'en ai "subit" plusieurs pendant les mois où je jouais, je n'ai pas trouvé efficace ces mises à jour de personnage.
    Bref, pas bien sérieux tout ça ! Bien sûr, je ne parle que de MON expérience de ce jeu.

    J'ai posté cette critique car je trouve injuste les commentaires concernant le haut niveau.
    Une fois atteint le dernier niveau, et même avant, il n'y a pas que le PVP et le craft pour s'occuper... sauf si on joue solo.
    Là, il s'agit d'une erreur MONUMENTALE qui écarte les joueurs, qui font ce choix, d'une facette géniale de ce jeu : les sorties raid en donjon.
    J'ai joué à pas mal de MMO. J'aimais bien DAoC pour son coté technique : utiliser le bon sort au bon moment pour pouvoir enchainer de telle ou telle action, par exemple.
    Dans les sorties donjons, les boss sont très techniques. Si 24 bourrins foncent dans le tas -> 24 morts !
    Ici, on décrypte la manière dont se comporte le ou les boss, réactions à la magie... ou pas, utilisation optimum des classes, composition des groupes en fonction du boss, de la topographie du terrain, chronométrage des événements liés au boss ou à ses acolytes pour faire évoluer tactiquement le raid au complet, etc...
    Bref, des soirées palpitantes, préparées à l'avance avec des compostions de groupes optimisés. Ici on n'est pas dans les "ML" de DAOC ! Pas d'AFK sauf pendant les pauses obligatoires au vu de la durée d'un donjon !
    Bien sûr, toute cette organisation implique l'appartenance à une guilde qui s'est investie dans les sorties raid... et ça vaut vraiment le coup.
    J'ai découvert une de ces guildes alors que j'étais sur le point d'arrêter le jeu par lassitude d'être solo et là, j'ai redécouvert complètement ce jeu.
    Bien sûr, à la fin du donjon (instancié bien sûr) , le boss loote des parties de set d'armure ou des armes exceptionnelles qui justifient un combat de plusieurs heures (faisable sur plusieurs soirées).
    Les derniers add-on vont encore rajouter du contenu pour les indécrotables du solo mais c'est vraiment dommage de négliger la partie la plus technique de ce jeu.
    Avec ces donjons vous allez découvrir comment jouer son personnage à la perfection, en harmonie avec les autres joueurs. Bien sur team speak (ou équivalent) obligatoire.

    Tant qu'on n'a pas connu cette expérience, on croit savoir jouer son avatar... moi aussi je croyais être un très bon démonologue... pfff, j'en rigole encore !

    Si j'ai arrêté, c'est parce qu'à la sortie d'Aion les joueurs sont partis massivement tester un autre MMO, peut être moins buggé ( ? ). En tout cas, Aion offrait une alternative à ce jeu pourtant magnifique et prenant.
    8 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 16 oct. 2017
    Ce jeu a su évoluer et rester agréable à jouer même pour un nouveau joueur. Il contient une vraie histoire. 
    Au fur et à mesure de sa progression, le joueur visite des régions différentes et l'histoire évolue à chaque fois donc, pas de risque de lassitude pour celui qui veut découvrir à fond ce jeu.
    L'idéal est de jouer en mode VIP mais le free-to-play permet de jouer gratuitement jusqu'au niveau 30 et permet d'avoir une bonne vision de ce jeu. 
    La communauté française est agréable et il ne faut pas hésiter à se servir du canal monde pour demander des renseignements. Vu l'âge du jeu, il existe sur Internet suffisamment d'informations pour trouver une réponse par soi-même.
    Extension après extension, le jeu est devenu énorme. Difficile de rester sans rien faire. 
    L'artisanat apporte un vrai plus pour aider à faire progresser son avatar. Il est même essentiel dès le niveau 50 pour fabriquer ses armes légendaires et indispensable au niveau 100 pour fabriquer son propre équipement.
    Il est possible d'avoir sa maison et de la décorer. 
    Pour les élitistes, il est possible d'optimiser son personnage en fonction de sa classe, de sa race. 
    Pour les amateurs de roleplay, il est possible de créer une ascendance et de se forger une vraie histoire dans l'histoire. Quelques guildes roleplay existent encore.
  • Plus d'autres critiques