Critiques de Styxs

  • 24 déc. 2016
    /!\ Cette critique a été rédigée avant la sortie du jeu.
    1 personne sur 1 a trouvé cette critique utile.
    N'étant pas vraiment fan des jeux de cartes à priori, c'est sans rien en attendre que je me suis lancée le jour de sa sortie en bêta officielle sur Krosmaga, le nouveau jeu signé Ankama Games.

    Mettant en scène l'univers du Krosmoz, ce jeu de cartes à collectionner reprend donc le kawai-diabolique d'AG en l'assaisonnant à la sauce "jeu de cartes" et en le saupoudrant d'une pincée d'excentricités et de nouveautés, ce qui n'en fait pas un HearthStone like, par exemple.


    Donc pour rentrer dans le vif du sujet : vous serez amené à incarner l'un des dieux du Krosmoz en défi contre un autre dieu.
    Pour ce faire, vous disposerez d'un deck de 45 cartes  qui aura les spécificités de votre dieu mais que vous pourrez (et vous vous en doutez) modifier selon vos envies, la stratégie que vous voulez adopter et les cartes que vous possédez...
    Vous disposerez vos cartes sur cinq lignes  pourvues à chaque extrémité de Dofus.
    Il y a trois vrais DOFUS pour deux faux et le but étant de trouver et de détruire deux vrais DOFUS à l'adversaire pour gagner la partie.

    Le jeu est très vite pris en main, le tuto est fun et bien mené permettant d'acquérir rapidement les bases afin de débloquer tous les dieux.
    Chaque dieu encourage un gameplay bien spécifique qui permet aussi nombre de variantes pour un jeu toujours surprenant et dont l'issue n'est jamais écrite d'avance.


    Une partie se lance sans attente aucune (quelques secondes même en pleine nuit) , avec des matchs bien équilibrés, et dure en moyenne une quinzaine de minutes.
    C'est un véritable jeu d'échec 2.0 avec des cartes vivantes qui prennent donc vie sous nos yeux dans des animations de qualité signées AG et inscrivent KROSMAGA dans une lignée dynamique innovante pour un jeu de cartes, loin de la pionce ordinaire.

    Les cartes s'obtiennent via des quêtes, des achats avec la monnaie que l'on gagne en jeu, ou encore via une petite boutique où l'on peut payer en euros et (et c'est quand même très sympa pour les vieux joueurs de DOFUS comme moi) en Orgrine pour peu qu'on soit public d'AG depuis longtemps.
    On peut se faire un deck sympa sans grand investissement (en temps ou en argent) et chaque partie amène son lot de suspens et d'amusement.

    Différents niveaux de jeu sont proposés allant de la partie contre l'ordinateur (entrainement)  à la partie classée ouvrant au ladder.


    Ah ! Je vous le dis, je ne pensais pas, mais alors vraiment pas, faire une critique positive de Krosmaga ayant eu pour habitude ces derniers temps d'être déçue par AG, mais là mea culpa, me voilà charmée, moi qui ai testé à l'époque Hearthstone en bêta, Krosmaga est bien plus prometteur et gagne vraiment à être connu et encouragé.

    Le premier tournois officiel estampillé Krosmaga devrait sortir en janvier [2017],  AG a l'air de vouloir remuer dans les brancards afin  (enfin ! ) de lancer les hostilités dans l'e-sport et ça ne laisse envisager que du bon.

    Du côté des points négatifs : 
    Et bien, je n'ai pas vu grand-chose si ce n'est que c'est vrai que vous allez bloquer quand même salement le temps de vous faire un vrai gros deck à un certain niveau et que se faire un vrai gros deck demande un peu d'investissement quand même, mais pour le coup c'est le problème dans chaque jeu de ce type. Pour devenir un maître, il vous faudra temps et investissement.

    Je vous le conseille donc fortement en vous mettant quand même en garde sur sa forte addiction, vous voilà prévenu !
    Publié le 23 déc. 2016 à 23:55, modifié le 24 déc. 2016 à 00:13
    1 personne a trouvé cette critique utile.
  • 21 janv. 2013
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 4 ans.
    5 personnes sur 13 ont trouvé cette critique utile.
    Un an après sa sortie et ma déception je décide de me replonger dans l'aventure Wakfu.

    Cette fois-ci j'ai planché sur mon avatar, je sais ce que je veux et comment l'avoir.
    Un des premiers paradoxes de Wakfu : un jeu qui a priori s'adresse à un public jeune, mais qui demandera une grosse réflexion pour parvenir à ses fins.


    Les plus :
    - Des graphismes sympas, un monde bourré de clins d'oeil.
    - Un jeu au tour par tour qui permet une réflexion et facilite les échanges avec les autres joueurs.
    - Une communauté un pu plus mature que Dofus.
    - Comparé aux autres MMO, un concept original.
    - La possibilité de choisir entre 14 classes, un choix énorme de build.
    - Un univers relativement riche, beaucoup d'instance, de quoi occuper votre temps de jeu.
    - Des features sur le papiers énormissimes :
    - Politique, écosystème, économie... Choisissez de faire de votre nation l'étoile du monde des douze en gérant d'une main de maître ces features ou d'en faire l'épave du Krosmoz.
    - Grand panel de métier.


    Les moins :
    - C'est très personnel, mais je ne supporte pas la musique du jeu. Elle est très jolie certes, mais répétitive à souhait en combat. Je ne compte plus les fois où je me suis endormie (sans dec') à cause de cette musique qui me berce. Ceci dit, voilà au moins un jeu vidéo qui n'énerve pas ses joueurs au point de favoriser leur sommeil. Sans déc', c'est encore une fois personnel mais la musique je n'accroche pas du tout.

    - Un jeu pas facile à prendre en main qui découragera les utilisateurs n'ayant pour but que de s'amuser aux premières seconde du jeu. Néanmoins la possibilité de restat son personnage arrivant, voilà qui devrait assouplir la chose.

    - Le déplacement sur les maps. Encore une fois c'est vraiment subjectif cet avis, mais moi, je ne m'y fais pas.

    - Des features énormes, mais bizarrement peu exploitées. Et là je reste persuadée que c'est à AG de changer la donne. Le joueur de base n'est pas tant que ça convié à s'investir dans la vie de sa nation, les malus découlant d'une mauvaise gestion de la nation sont carrément anecdotique... Dommage.

    Un cash shop qui ne propose pas que du cosmétique... mauvais point.
    Un artisanat tout simplement horribles à monter.
    Des maps trop petites, des combats assez traînant.

    Au final je profite plutôt bien de ce jeu, j'ai donc revu mon opinion.
    C'est pas le jeu de l'année, c'est certain, mais il est pas mal du tout et demande à être connu... et amélioré !
    Publié le 21 juil. 2012 à 22:58, modifié le 21 janv. 2013 à 10:19
    5 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 3 mai 2013
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 4 ans.
    103 personnes sur 157 ont trouvé cette critique utile.
    Edition du 03/05/2013

    Après une pause d'une année je me replonge dans l'univers de Dofus.

    Quelle surprise, parait-il que ça va bouger et qu'il y a pleins de nouveautés en veux tu en voilà.

    En connectant mes comptes (sous shield) première surprise : ils ont été vidé... sous shield c'est fort.

    Pas grave, ça tombe bien, je voulais recommencer un personnage...
    Je me plonge dans la peau d'un débutant du jeu.

    Il est facile ce jeu, on xp rapidement, un point somme tout positif même si les puristes crieront à la facilité et au jeu " cassus".

    Me voilà level 50 sans forcer en 2 jours, faut penser à s'équiper, je choisis paysan boulanger, voilà un métier facile qui rapporte vite.

    Fin ça c'est sur le papier.

    En réalité, le débutant ne peut tout simplement plus faire de kamas car le jeu est pourri par les bots... Bon je veux bien que les dit bots paient leur abonnement mais quand même c'est gonflé de faire une campagne de recrutement de modérateur pour en partie éradiquer le problème des bots et tout laisser à l'abandon après non ?

    Bref je me suis demandée au final si des gens payaient vraiment pour ce jeu, au final injouable.

    J'en suis venue à la conclusion que soit il n'y avait plus sur DOFUS que les vieux soit les nouveaux achetaient carrément des kamas et je dois dire que le nombre de bots présents me laisse penser que Ankama Games non seulement accepte cette pratique mais l'encourage également...

    Aussi je laisse ma critique originale, en ajoutant que toi joueur qui a envie soit de reprendre, soit juste de tester DOFUS, passes ton chemin malgré certaines nouveautés si tu débutes, y'a plus rien à voir.

    En bref, une population de joueurs qui va finir par s'étouffer elle même.


    Edition du 24/11/2012

    Ah dofus... Il y a 7 ans de ça je lui aurai foutu un 10.
    Mais, mais, mais...
    Mauvais choix après mauvais choix, la société AG s'est tirée une balle dans le pied toute seule.

    Les grands + : Un grand univers, une personnalisation des personnages à venir, des graphismes très mangas bien qu'un peu puéril, un jeu qui tend à devenir facile et qui de fait est plus accessible désormais pour les plus jeunes.

    DOFUS c'est LE meuporg pour apprendre à devenir un geek en bon et dû forme, il n'est franchement pas compliqué et s'il faut conseiller un jeu à un " jeune" qui désire s'y mettre ma foi, je préfère voir mon mioche canarder des " kanigrous" et autres mobs dofusiens que des gens comme dans CoD.

    Je précise, je fais beaucoup de natation et comme tout le monde le sait depuis la phrase magique de Manaudou : Le Chlore rend con.

    Revenons à DOFUS (DOFOUSS pour les intimes) est un jeu qui contrairement à d'autres Meuporg et malgré l'acharnement du studio pour le rajeunir et le faire perdurer, a vieillit... Mais merde j'en étais au point positif, c'est vrai.

    Donc le jeu est pour ainsi dire gratuit les premiers niveaux (30) et si vous êtes capables de vous démerder un peu, il restera gratuit tout au long de votre parcours.

    Le but du jeu, retrouver les fameux oeufs de dragons, appelé DOFUS pour devenir plus plus fort et rokser à en faire faire pipi de joie comme un chien en chaleur.

    Facile me direz vous sur le papier... Et bien non, un taux de drop très faible, des quêtes très longues viendront vous mettre des bâtons dans les roues, devenir fort à DOFUS ça demande du temps.

    Pas de loot sur DOFUS où tout se craft ou presque.
    C'est chiant je sais, du moins comme ça ça a l'air mais au final c'est bien sympa.

    Un très large panel de métier, très bien conçus il faut le dire, la possibilité d'élever des montures. 15 classes (dont certaines sont complètement inutiles mais bon faut bien vendre ma pov'lucette) , un système de combat au tour par tour qui, s'il peut paraitre low apporte une vraie nouveauté stratégique (puisque vous allez devoir réfléchir ! ) et voilà pour les points positifs.

    Les moins : Que ce soit clair VOUS NE POUVEZ PAS JOUER A DOFUS PLEINEMENT SI VOUS NE POSSEDEZ PAS AU Minimum 4 COMPTES.

    En effet le jeu a encouragé le multi-compte barbare à outrance, de facto le jeu se retrouve avec la première communauté massivement multi joueurs qui jouent tout seul en fait (c'con hein ? ) un vrai concept.

    Donc faisons notre petit calcul : 5 x 4 = 20 pour jouer à DOFUS vous débourserez 20 euros / mois que ce soit par le biais d'ogrine (système de paiement IG, d'allopass - les parents planquez vos tels) ou de CB.

    La musique mais c'est un peu la signature du jeu, est à chi**. Mais vraiment elle est insupportable, prévoyez donc un bon son à côté.

    DOFUS est fortement addictif, pas parce qu'il est bon, mais parce qu'il faut de nombreuses heures de jeu pour arriver à faire quelque chose de son personnage. Si vous avez 30 minutes à tout péter par jour, retournez sur League of légend.

    Le PvP sur le jeu est inexistant et ce malgré les efforts du studio.

    On peut le pratiquer soit en solo sous forme d'agression (Brakmar vers Bonta, c'qui les méchants à votre avis ? ) où par Kolizéum en équipe (une espèce d'arène ou le pvp se pratique en équipe).
    Le Kolizéum permet de monter vos personnages ce qui vous évitera de trop basher les mobs...
    Enfin ça c'est sur le papier...
    En vrai, sauf si vous passez 20 heures par jour devant votre écran, vous ne trouverez guère de combattants.

    Si jamais vous trouvez des adversaires (et des co-équipiers) , là, vous allez avoir l'immense plaisir de vous frotter avec la communauté Dofusienne.
    Gosses de 10 à 15 ans en moyenne, sans aucune bien séance, vulgaires et le plus souvent malhonnêtes.

    Hack (malgré un bouclier qui est censé vous en protégez) vente de kamas, arnaque de stuff et j'en passe...

    Et si comme moi vous pensiez que dans tout les MMO y'avait un service après vente et donc un support compétent, et bien je vous propose de tester DOFUS histoire de rire.

    C'est simple vous n'êtes pas client mais larbin du jeu.
    Si malgré le shield vous retrouvez (après avoir pris votre pause annuelle) vos comptes vidés, vous n'aurez plus qu'à aller vous faire f**** et tant pis si vous étiez fidèles.

    Il est à noter aussi que le jeu est rongé par les bots, ces petites saloperies contrôlés par des chinois mutants, cherchant à faire des " kamas" afin de les revendre via des sites spécialisés et soit disant interdit.
    Que nenni, la société ne fait rien et plusieurs anciens modérateurs du jeu s'accordent à dire que si les bots peuvent être exterminés, la société ne fait les choses qui doivent être faites pour car elle perdrait trop d'argent.

    Donc un petit résumé :
    Un jeu facile à prendre en main, beaucoup de choix de classe (même si certaines ne servent strictement à rien) un jeu " gratuit" ou presque, et plutôt étoffé.

    Cependant un jeu qui vieillit très mal, beaucoup trop addictif, trop cher (parce que même les abos via ogrine ça se paie bien par une personne) , un support inexistant, une modération d'amateurs (et donc avec ses dérives, sauf certains qui sont géniaux) , une musique à faire caca, un univers sympa mais qui n'offre pas assez d'extension, du moins pas assez souvent, une communauté de merde (oui allons y, c'est bien le mot qui convient)...
    Et j'en passe.

    En bref, un jeu qui fût au top il y a quelques années mais qui est sur la pente descendante !
    Publié le 24 sept. 2010 à 06:27, modifié le 3 mai 2013 à 19:22
    103 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • Plus d'autres critiques