Critiques de Guild Beoulve

  • 28 janv. 2014
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 3 ans.
    3 personnes sur 6 ont trouvé cette critique utile.
    Jeu révolutionnaire à sa sortie, graphiquement magnifique, monde complètement ouvert et gigantesque avec des cartes s'étendant sur plusieurs km² sans aucune instance.

    Véritable Sandbox, les joueurs créaient le monde dans lequel ils évoluaient, ils craftaient tout, ils changeaient le paysage en posant leurs structures, créaient des villes, des bases, les adresses des meilleurs artisans se transmettaient en bouche à oreille, les prix du marché fluctuaient constamment. Les joueurs devaient trouver les meilleures ressources pour crafter les meilleurs équipements. La recherche des ressources, puis la pose de harvesters pour les récolter, puis le processus de craft, puis la vente, tout celà permettait d'avoir des classes dédiée entièrement au craft (Artisan, Architect, Droid Engineer, Weaponsmith, Armorsmith, Chef... )

    Le jeu permettait de faire du RolePlay comme nulle part ailleurs, grâce aux nombreuses emotes, grâce à la vie de guilde, à la vie de village de guilde (s) , grâce au conflit intergalactique, les rebelles contre l'empire, des classes étaient même dédiées au RolePlay (Entertainer, Maire, Image Designer, Dancer, Musician... )

    Aucun clone en jeu, la personnalisation des personnages était ultra poussée, non seulement grâce au créateur de perso (comparable à celui d'Aion pour un jeu datant de 2003) , mais aussi en jeu grâce à l'Image Designer, grâce au Taylor qui fabriquait des vêtements, grâce au nombreux choix d'armures, de classes, d'armes, de races, etc...

    Le système de métiers était aussi révolutionnaire, un joueur avait un nombre de points à répartir dans des métiers, pouvant devenir maître dans 2 métiers au choix (1 métier Craft / 1 métier Combat ou 1 métier Entertainer / 1 métier Craft ou 2 métier Combat, etc... ). Les possibilités étaient tellement riches qu'on croisaient de tout, des crafteurs purs qui devenaient riches si ils faisaient de bons produits, des entertainers purs qui squattaient les cantinas pour faire du RP en buffant les joueurs, des Combattants purs maîtrisants une catégorie d'arme à la perfection (Combinaison Pistoleer/Bounty Hunter ou Smuggler / Pistoleer pour avoir une parfaite maîtrise des blasters à courte distance) , des combattants pouvant aussi healer leurs camarades (Doctor / Medic / Combat Medic). Des dresseurs de créatures, vendeurs de pets, de montures et qui envoyaient leurs panthères tanker à leur place. Les Maires avaient accès à la gestion des villes de joueurs et veillaient à se qu'elles se développent convenablement, les Pilotes factionnés ou non grâce à l'extension Jump to Lightspeed, etc...

    Craft, Roleplay, Personnalisation de ses persos, Classes, les Races étaient aussi nombreuses et avaient toutes leurs particularités, des Wookiees à fourrure aux Trandoshans à peau de lézard en passant par les Mon Calamari batraciens, les Rhodians, les Zabraks, les Twileks, etc... Des skills passifs ou activables étaient liés à chaque race.

    Dans les nombreux points forts de ce jeu, on peut aussi citer sa communauté de joueurs, qu'elle soit francophone ou anglophone, sur le serveur Kauri ou sur le serveur européen Chimaera, une communauté mature qui s'est toujours bougée pour faire des events et faire vivre leurs serveurs. Les fans de Star Wars sont passionnés et je crois que rares ont été les jeux où tant d'investissement furent fournis de la part des joueurs.


    Le jeu avait quand même des défauts non négligeables :

    Aucune instance de groupe à faire à haut level, seulement de la chasse aux gros mobs : des créatures, Krayt Dragons sur Tatooine, Kimogilas sur Lok, Rancors, etc... Ou des groupes de mobs de factions, des stormtroopers / des rebelles.

    Les battlefields implémentés en jeu à sa sortie n'ont jamais vraiment fonctionné et ont été retiré du jeu peu de mois après sa sortie. Ils n'auront été remplacé que dans les dernières années du jeu par des champs de batailles (Sièges de villes et Restuss).

    Les classes de combat ont toujours souffert d'un déséquilibre, il y a toujours eu une classe à la mode qui tuait les autres, le BH, puis le Combat Medic avec ses poisons, puis le Fencer avec son Stun Baton, puis le Swordman avec sa Scythe Blade, puis le Rifleman avec les Bras Cybernétisés qui permettaient de gagner 10m de portée de tir, les Jedis... etc...


    Les choix des développeurs SOE de SWG :

    Jedi était une classe implémentée dès le début du jeu, mais les joueurs devaient trouver par eux même comment la débloquer, lorsque ça s'est su, une course folle au pex a commencé, beaucoup de joueurs ne cherchaient plus qu'à grinder les professions indiquées par leurs holocrons, le jeu a commencé à mal tourner à ce moment, en plus des déséquilibres entre les classes qui rendaient le RvR inintéressant, les joueurs étaient maintenant focalisés sur un seul but du jeu, débloquer le Force Sensitive Slot qui permettait de devenir Jedi et d'avoir un second perso avec le même compte. Ce grind intensif dégouta beaucoup de joueurs qui sont allé voir du côté de World of Warcraft qui venait tout juste de sortir.

    Pour endiguer la course au Jedi, les développeurs ont décidé de faire en sorte que le temps de grind soit encore plus long, ils ont donc sorti un thème parc nommé Aurillia avec une série de quêtes demandant de remplir des jauges d'xp. Le temps des Solo-Group fût arrivé, les joueurs faisaient des groupes pour avoir des missions PvE qui rapportent beaucoup d'xp, mais ils les faisaient en solo, chacun dans leur coin.

    De plus en plus de Jedi sur les serveurs, et cette classe étaient de plus en plus imbattable, ils régnaient sans partage en PvP dégoutant les autres joueurs, à cause de cette classe le RvR connaissait une de ses périodes les plus calmes.

    Plus tard les développeurs ont sorti un patch qui devait réinstaurer un équilibre entre les classes, et entre les mobs et les joueurs, tout étant devenu trop facile. Le patch nommé CU pour Combat Upgrade changea beaucoup de statistiques d'armes, d'armures et de ressources, ce qui dégouta beaucoup de joueurs qui préférèrent simplement arrêter le jeu. Ce patch fût mal accueilli par la communauté des joueurs, mais il permit néanmoins de rectifier SWG et de repartir sur de bonnes bases.

    Malgré ce patch, de gros déséquilibres persistaient toujours en PvP comme en PvE, les Jedis étant avantagés.

    Un autre gros patch fût annoncé, le NGE pour New Game Enhancements, il fût mal accueilli par la communauté des joueurs. Ce patch a amputé SWG de ce qui faisait sa particularité, son système de points à investir dans des classes. Le nombre de classes disponibles fût réduit à 6, la majorité des joueurs quitta le jeu à ce moment là.
    3 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 28 janv. 2014
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 3 ans.
    0 personne sur 4 a trouvé cette critique utile.
    A sa sortie le jeu était une vitrine du niveau 1 au niveau 20. Des quêtes immersives avec les voix des NPC doublées en français. Après le niveau 20 les quêtes sont plus rares, moins immersives, plus rébarbatives, il n'y a plus de voix pour les NPC.

    Le contenu haut niveau était quasiment inexistant si l'on considère que les deux ou trois instances PvE étaient complètement buguées et donc infaisables (à part Vistrix) , le PvP était bancal, le Guildes vs Guildes provoquait des changements incessants entre les alliances, personne ne savait jamais qui était les adversaires de qui. Les villages de guilde étaient bugués eux aussi, et donc les sièges de village promis durant la phase de développement du jeu n'ont jamais eu vraiment lieu en jeu.

    Jeu décevant bien que très attendu, gros succès à sa sortie, graphiquement beau et frais, bon au niveau du roleplay, combats dynamiques, par contre le jeu était trop cloisonné, les joueurs répartis en instances, les villages de joueurs dans des instances et difficiles à trouver.

    Artisanat inutile, et quand il est devenu un peu utile ça a signé la fin du jeu, celui qui avait une armure niveau 80 craftée et des gemmes à proc dessus devenait imba en pvp 1 v 1. Tous les joueurs sont partis. Seuls sont restés quelques joueurs occasionnels et adeptes du roleplay forcenés, les autres ont migré sur Warhammer Online.
    0 personne a trouvé cette critique utile.
  • Plus d'autres critiques