Critiques de Cizeo

  • 31 oct. 2014
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 3 ans.
    10 personnes sur 11 ont trouvé cette critique utile.
    Contexte :
    Fan de Sandbox, je suis tous les projets liés à ce genre de MMORPG. Ancien rédacteur Jol de la section ArcheAge, j'ai maintenant un fansite sur BDO qui m'a permis de le tester et d'avoir du recul sur Archeage.  Dans Archeage, je joue depuis la pré-release, donc environ 1 mois et demis avec un DPS magique, 1 champs 16*16, une maison aquatique et une guilde petite mais active.  

    Critique :  
    Tout d'abord, strictement sur le plan technique, je trouve le jeu largement assez beau mais très peu stable. Il m'arrive encore d'être déconnecté extrêmement régulièrement malgré la machine de guerre dont je dispose. Autant je suis ravi de voir que plus aucune file d'attente ne perturbe mon expérience de jeu, autant je déplore le manque d'attention des développeurs sur ces crashs et sur le clipping en jeu (être coincé dans un enclos à vache... à qui ça n'est jamais arrivé ? )  


    Le jeu remplit parfaitement sa fonction de sandpark. Les quêtes sont bien nulles mais sachez que l'économie régie plus que dans la plupart des autres MMO la vie des joueurs. 90 % des discussions tournent autour du commerce. Moi qui adore ça, je ne pourrais jamais me plaindre de cet aspect. Des centaines de ressources différentes à gérer, un artisanat exigent et véritablement nécessaire ! La durée de vie de cette fonctionnalité est pratiquement à elle seule suffisante pour rester sur Archeage des mois durant. J'aurais préféré un système de tradepacks à l'image du reste, complexe et plus fouillé. Même si on s'enthousiaste au début de son fonctionnement, il devient rébarbatif et le fait de "devoir le faire pour les Po" de façon routinière est dommage. Moi j'aurais bien vu un PNJ qui apparait de façon aléatoire dans le monde avec une valeur +200 % , il y a moult possibilités.


    Le PvP est partout, à travers le commerce, le simple PK, les zones de guerre. C'est cet aspect là qui sera à terme le fer de lance de la durée de vie du jeu. En tant que petite guilde, nous arrivons à nous amuser tant que nous ne croisons pas un gros bus. Mais là dessus, aucun miracle n'est possible et Archeage n'est en rien responsable de ça, si les joueurs choisissent de se lier par packs de 150-300 alors il faudra juste jouer en guérilla pour les petits ensembles et ça fonctionne relativement bien. Strictement sur ma classe, je regrette que les DPS magiques soient les seuls à devoir rester immobiles (je sais, on a des instants, mais ça ne peut pas être le coeur de notre dps). L'ensemble des classes au cac ou à l'arc sont bien plus mobiles et plus résistantes ! Reste que c'est un problème mineur dès lors que vous vous baladez en groupe et c'est quand même l'essence du jeu.  

    Mais voilà, le bas blesse forcement quelque part et je vais être bien plus dur quant au système économique du jeu : Je suis abonné et j'aime le mode de fonctionnement des abonnements. En principe, cet abonnement couvre l'ensemble des frais sur un MMORPG. Accepter d'en payer un, c'est s'affranchir des dépenses annexes habituellement proposées aux F2P. Or le système d'Archeage propose des abonnements et, en plus des choses pratiquement indispensables via le cashshop. Je ne prendrais qu'un exemple, même si il y en a d'autres : pour avoir une pièce d'armure au niveau 50 et au palier maximum, il faut passer par 6 ou 7 étapes qui demandent toujours plus de composants. Cela commence avec un objet niveau 30, puis 35 et ainsi de suite. Sauf qu'à partir du niveau 44, on a 1 chance sur 3 d'obtenir l'objet qui permet d'aller au pallier suivant... et plus tard, ce sera 1 chance sur 5 d'avoir l'objet nécessaire au palier suivant. Là ou je veux en venir, c'est qu'une fois que vous avez morflé comme jamais pour avoir votre précieuse pièce de set, vous ne souhaiterez certainement pas qu'elle soit détruite. Pourtant si vous souhaitez en tirer le meilleur, il va falloir l'améliorer... et le processus peut casser votre item ! A moins que, à moins que vous achetiez un charme qui contre la possibilité de destruction de votre objet... C'est déjà si frustrant d'en arriver là... de se dire qu'il faut payer encore derrière, c'est trop. Je sais, on peut en trouver à l’hôtel de vente mais à quel prix... n pourra toujours ironiser en disant qu'il est toujours possible de l'acheter en PO, il y a tout de même quelqu'un qui paye en argent réel pour ces charmes quasi-necessaires pour tout joueur qui veut vraiment aller au fond des choses ! Donc le problème reste bel et bien là ! Et ça me dégoute de le constater !

    Enfin, je me permets une critique vis à vis d'une fonctionnalité qui va sortir lundi : Auroria. Je disais plus haut qu’Archeage n'encourageait pas au zer... 'est chose remédié avec Auroria. Imaginez le tableau : seulement 5 zones contrôlables par les guildes et alliances avec aucune station d'artisanat (tradepacks stations comprises ? ) ou aucune maison de joueur n'a d’existence sans l'aval du suzerain. Enfin, Auroria est perpétuellement en guerre. Ok, donc autant jusqu'à maintenant, on avait des choses à faire en tant que petit groupe, autant clairement, on ne se sent pas pris en compte avec ce nouveau contenu. Ça n'aurait pas été mieux de diviser tout ça en 30-50 zones ? Je sais que ça aurait pu être exceptionnel avec autant de zones contestées mais une fois de plus, j'ai l'impression que c'est simplement pour ne pas s’embêter qu'ils ont choisi cet option au combien élitiste. Nous on continuera à faire de la guérilla et ça nous amusera, mais on restera bien au chaud au sud sans le moindre doute. Merci d'avoir pensé à nous XL Games !
    10 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 11 janv. 2013
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 4 ans.
    16 personnes sur 26 ont trouvé cette critique utile.
    J'attendais réellement GW2 comme le messie. Ce poids, celui de mes espoirs a surement été trop lourd pour que je tienne durablement dessus mais certaines erreurs auraient pu être évitées.

    Durant toute la progression du personnage, tout va bien, on prends du plaisir à jouer.
    -La prise en main intuitive
    -La réalisation du jeu très soignée, pve, pvp, l'avancement au fil des niveaux se fait naturellement, système de quêtes novateur, on ne cherche pas l'originalité à tout prix mais c'est efficace. Dans ce temps de la montée de niveau, le RvR est rafraichissant et ou oublie facilement l'impossibilité casi systématique de pouvoir se rendre sur les cartes d'affrontement compte tenu du plaisir que cela procure.
    - Les donjons sont durs et même leur histoire souvent bancale est oubliée pour peu qu'ils soient parcourus avec un groupe d'amis, dans la joie et la bonne humeur.

    Puis, une fois le niveau 80 atteint, l’intérêt s'évanoui peu à peu.
    - Le RvR qui peut enfin révéler son vrai potentiel compte tenu des skills montés au maximum mais, en réalité, ces maps "couloirs" assez petites ne laissent d'autre option que de former des bus allant inlassablement de forts en camps de ravitaillement. Les occasion de batailles de plusieurs heures se font rares tant le blitzkrieg est la règle. Mais pour cela, encore faut-il pouvoir l'expérimenter. Les files d'attentes sont si grandes qu'il n'est pas rare de ne pas pouvoir se connecter au RvR au cours d'une soirée. Dommage pour la feature centrale pour les joueurs PvP.

    Les donjons sont ce qui sauve le pve Hl, dures à souhait, longs, voila du contenu Hl digne de ce nom. En effet, sorti de là, avec une carte découverte a 100 % , seuls quelques rares activités restent intéressantes en pve.
    Le craft est symptomatique de cette pauvreté car les équipements "exotiques sont standardisés de sorte qu'il n'y a aucun piment à vouloir se surpasser dans une tache de long terme. Seul la quête aux légendaires prend cette forme mais pour du cosmétique, c'est clairement sans moi.

    Sans doute GW2 aurait été mon jeu de l'année si j'avais été plus patient, si je n'avais pas tout obtenu si rapidement, sans doute est-ce ce genre de public qui est visé, mais alors dans ce cas, je ne peux pas me reconnaitre dedans.
    GW2 m'a dégouté par son excès de simplicité et son manque de profondeur Hl, dommage !
    16 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • Plus d'autres critiques