Critiques de Survarium

  • 1 sept. 2015
    /!\ Cette critique a été rédigée avant la sortie du jeu et il y a plus de 2 ans.
    Par
    *Cette critique est faite sur un jeu en Early access et sera donc complétée suivant l'avancement du jeu. Je ne parle que des fonctionnalités présentes actuellement et n'aborderais pas celles qui doivent arriver.

    Survarium est un FPS avec une composante stratégique très importante :

    - Un level design tout simplement incroyable, avec une variété de cartes très satisfaisante à l'heure actuelle (environ 6) , mais surtout très varié, avec des zones urbaines, forestières, des immeubles, un laboratoire... Les cartes sont vraiment magnifiques.
    - Quatre modes de jeu différents qui permettent de ne pas s'ennuyer :  
    •                          
    • Match à mort en équipe : classique mais efficace.
                               
    • Capture de points : mon préféré, il s'agit de capturer trois zones. La première équipe à comptabiliser 100 % des points de recherche gagne la partie, un peu à la manière d'un battlefield.
                               
    • Recherche de batteries : il faut trouver des batteries qui sont dispersées sur la map, il y en a huit et les deux équipes ont 10 minutes pour en capturer le plus possible. Une fois la batterie capturée et ramenée dans son camps, l'équipe adverse peut essayer de venir les piquer et inversement.
                               
    • Elimination : il s'agit du seul mod qui permet de jouer en solo (pas en équipe). Le but est de faire le meilleur score et durant la partie, les joueurs avec les moins bons scores sont éliminés un par un, au fur et à mesure que la partie avance pour qu'il n'en reste plus qu'un au final.

    Quel but ?

    Comme il s'agit d'un FPS, vous vous doutez bien que le but est de tuer un maximum de joueurs, pour engranger des points qui, à la fin de la partie, vous permettent trois choses :
    • Augmenter votre expérience pour pouvoir obtenir des points à dépenser dans plusieurs arbres de talents ;
    • Obtenir des pièces pour acheter de l'équipement, objets et tout ce qui peut être utile à votre personnage ;
    • Gagner des points de faction qui vous permettront de débloquer de nouveaux équipements de plus en plus "utiles".
    Il y a plusieurs factions, au nombres de cinq, chaque faction permet de débloquer des équipements qui leur sont propres et qui permettent de se définir un rôle dès le début de l'aventure.  

    La stratégie ?

    Dans Survarium, vous avez un système d'anomalies qui sont de petites zones sur la map qui se génèrent aléatoirement mais toujours à des emplacements précis. Ces anomalies vous permettent de gagner de petits avantages non négligeables mais ce sont surtout des pièges mortels. Certains vont s'équiper avec un équipement qui à une bonne isolation, ce qui leur permet de rentrer dans une anomalie sans prendre trop de dégâts et de la prendre, par exemple pour ensuite la poser à un endroit stratégique qui peut gêner l'ennemi. Il y a une multitude de possibilités et le jeu en équipe est préférable mais pas obligatoire.

    Conclusion

    Ce jeu est fabuleux, autant par les graphismes que les sonorités, l'immersion est immédiate et on sent vraiment un monde post-apocalyptique. La nature paraît vivante, ils ont vraiment bien réussi ce côtés-là avec des feuilles qui bougent suivant le vent et surtout une atmosphère qui, suivant la météo, peut être pesante, joyeuse... Et oui, car la même carte peut être jouée avec un brouillard, de la pluie, le soleil qui se lève, voire un superbe ciel bleu et ça, ça change la façon de percevoir l'environnement.
  • Plus d'autres critiques

Que pensez-vous de Survarium ?

8 aiment, 1 pas.
Note moyenne : (9 évaluations | 0 critique)
6,6 / 10 - Très prometteur
Répartition des notes de Survarium
Répartition des notes (9 votes)