Critiques de Shards of War

Critique favorable la plus utile

VS

Critique défavorable la plus utile

1 personne a trouvé cette critique utile.
Vous trouverez en italique, le fil du conducteur qui m'a permis de réaliser ma première vidéo de présentation du jeu sur ma chaîne YouTube. Je tiens à préciser au préalable que, bien qu'ayant joué à LoL et Smite, je n'ai jamais été très fan des MOBAs, notamment à cause du gameplay "click to move". Shards of War est le jeu qui m'a fait décrocher des MMORPG et de tous les autres jeux auxquels je pouvais jouer de façon plus ou moins assidue, après une vingtaine d'années sur différ...
Publiée le 19 mai 2015 par Hexydia.
1 personne a trouvé cette critique utile.
Bonjour, Après un peu de recul et quelques évolutions dans le jeu, j'ai bien envie de mettre en avant les cotés négatifs du jeu, qui sont pesants. Shards of War c'est : - De nombreux problèmes réseau / serveurs depuis que j'y joue (au moins un sérieux par mois) - autant, voire plus, de kikoolols que dans League of Legend. De nombreux feeders / pros du jeux mais qui ne connaissent pas les basiques... / leaver / AFK. - Des joueurs INCULTES et sans aucune ouverture d'esprit (bien ...
Publiée le 13 nov. 2015 par Kaise4fun.
  • 12 déc. 2015
    /!\ Cette critique a été rédigée avant la sortie du jeu.
    Après plusieurs mois de pratique de ce jeu, je souhaite partager mes frustrations car les critique de ce site ne sont ni à jour (le jeu a évolué) et ni représentative de l'expérience de jeu vécue.

    Les points noirs qui vous pourrissent votre expérience de jeux au quotidien :

    - très peu de joueurs qui comprennent que la communication est primordiale, tout comme la construction d'une équipe qui tienne la route.

    - les parties classées viennent d'être implémentées et suite à plus d'une vingtaine de parties, il s'avère que sur 85 % des parties classées que j'ai effectuées, j'ai rencontré des AFK (que ce soit dans mon équipe ou l'équipe adverse) .

    - Aucun système de sanction des joueurs n'est actif et fonctionnel. Bigpoint prétend que son système de "report" est actif mais il n'en est rien. Certains joueurs très mauvais et bien connus sont en permanence, soit esquivé, soit  "report". Jamais aucune sanction n'a été prise à leur encontre alors que certains clans les "report" systématiquement. J'ai d’ailleurs créé un compte uniquement pour me faire "report" à chaque parties (il y a environ un mois et demi) . En plus de 15 parties avec en moyenne 3 "reports" par partie, je n'ai jamais vu aucune sanction tomber contre ce compte.

    - Des solutions contre les joueurs AFK ont été mises en place... et sont inutiles comparativement au "leave Buster" de League of Legend. 
    Pourquoi je dis cela ? Tout simplement parce que si tu subis une coupure de courant ou une désynchronisation de ta box, tu n'as que deux minutes pour te reconnecter au jeu sans quoi tu es considéré comme un "mauvais joueur qui est AFK". D'un autre coté, tu peux aisément rester sur la carte à courir et tirer une fois de temps en temps, tu ne seras jamais sanctionné.

    - L'impossibilité d'abandonner une partie est réelle. Il n'y a pas de système de vote pour abandonner la partie. Couper cette information avec les 85 % de parties comportant des AFK et vous comprendrez aisément que certains moments sur ce jeu sont longs et pénibles (pour être poli) . Donc si vous êtes dans une partie avec un ou plusieurs AFK dans votre camp, vous n'avez pas d'autres choix que de rester et subir ce moment très agréable où l'on se bat à quatre contre cinq car si vous quittez la partie... -60 points sur votre classement (testé par mes soins, j'ai quitté une partie classée avec 1 afk dans ma team) .

    - Le jeu est plutôt récent, encore en cours de développement et comporte certains bugs et problèmes de stabilité.
    Cela, on peut le comprendre. Cependant bien que ce soit un fait connu par les développeurs, aucune routine interne n'est mise en place pour ne pas sanctionner les joueurs lorsque le problème vient de BigPoint.
    J'ai, de nombreuses fois, été témoin ou sanctionné car le serveur avait des difficultés et ne me permettait pas de rejoindre la partie lancée (bug - code 404 - erreur 256 - etc.) . La solution contre les AFK vous garantira une double peine en cas de problèmes du coté de BigPoint (impossibilité de jouer + sanction car vous êtes afk ...) .
    Tout n'est cependant pas noir, si vous prenez le temps de réunir les informations que vous demandera le support, il y a des chances pour que la pénalité soit levée (mais cela prendras du temps...)

    - Se faire un compte compétitif est moins rapide que sur League Of Legend. Pour les personnes ne souhaitant pas acheter quoi que ce soit (autre que des skins) il vous faudra environ 300 parties afin de pouvoir aller jouer en mode classé (cela dépends des "évènements" car BigPoint n'est pas une société radine et elle sait mettre en place des évènements "double XP" comme en ce moment pour Noël ou lorsqu'ils ont eu des soucis de serveurs (en guise de "dédommagement" aux joueurs) .

    Le jeu reste tout de même bon, avec des parties assez rapides et enivrantes lorsque vous avez la chance d'affronter une bonne équipe et que vous avez vous-même une bonne équipe. Donc si vous êtes un joueur qui comme moi s'est lassé des interminables heures de farming de certains MOBA, venez tester ce jeu... sauf si vous êtes un "sans cervelle, feeder et afk", ce jeu n'a pas besoin d'en avoir plus !
  • 13 nov. 2015
    /!\ Cette critique a été rédigée avant la sortie du jeu.
    1 personne sur 1 a trouvé cette critique utile.
    Par
    Bonjour,

    Après un peu de recul et quelques évolutions dans le jeu, j'ai bien envie de mettre en avant les cotés négatifs du jeu, qui sont pesants.

    Shards of War c'est :

    - De nombreux problèmes réseau / serveurs depuis que j'y joue (au moins un sérieux par mois)

    - autant, voire plus, de kikoolols que dans League of Legend. De nombreux feeders / pros du jeux mais qui ne connaissent pas les basiques... / leaver / AFK.

    - Des joueurs INCULTES et sans aucune ouverture d'esprit (bien plus que sur League of Legend où la majorité a bien compris que pour communiquer, le mieux reste l'anglais et non pas le russe ou le turc - par exemple en terme de nombre de joueurs rencontrés.

    - C'est un jeu avec un système de "report" prétendument actif mais qui ne conduit à RIEN, de nombreux joueurs sont reports en permanence et par tout type de joueurs (j'ai d’ailleurs créé un compte pour le vérifier avec des joueurs et on me reportait systématiquement... toujours aucune sanction en vue de la part de BigPoint qui cherche plus à avoir un grand nombre de comptes "actifs" que d'avoir un jeu stable avec de bons joueurs respectueux de leurs partenaires) .

    - C'est un jeu avec un matchmaking inintelligent qui n'hésite pas à faire s'affronter des joueurs gold + argent face qu'à des bronze. On se retrouve facilement dans des parties avec des joueurs qui ne seraient même pas capables de faire évoluer un pokemon et qui ne savent pas utiliser leur cerveau en même temps que le clavier et la souris.
    Résultat lorsqu'on lance une partie classée, il faut éviter les jours et horaires des enfants et des adolescents sans quoi, on a deux chances sur trois de se retrouver avec un gosse savant au QI de 200 (ironie inside) qui connait tout mais qui perd tout le temps car les autres sont mauvais.

    - C'est un jeu sur lequel il vous faut un sacré nombre de parties pour monter votre compte à un niveau satisfaisant (sans payer - quand même moins long que LoL) .

    - C'est un jeu sans mode de sélection spécial pour les parties classées.
    C'est-à-dire que tout le monde choisit ce qu'il veut sans voir ce que prend l'adversaire... vous pouvez donc avoir une très bonne équipe... mais qui sera totalement contrée et vous ne ferez que perdre votre temps ou espérer une erreur de l'ennemi car vous n'avez AUCUNE chance alors de gagner en combat d'équipe... en parlant de cela : aucune possibilité d'abandonner une partie, vous devrez attendre le bon vouloir des adversaires pour finir la partie... en espérant qu'ils ne trollent pas...

    - Point intéressant des parties classées : si un joueur AFK ou leave, son personnage sera pris en charge par l'ordinateur... n'escomptez pas des miracles ([i]cela dépends de la sentinelle... mais certaines contrôlées par des BOT sont totalement inutiles et d'autres aident un peu) . Au lieu de sanctionner les personnes qui AFK ou leave, Bigpoint a fait le choix de sanctionner toute l'équipe de la perte de points liés à la défaites et de mettre un malus de -40 points au fautif (il aurait été possible de mettre 0 à tout le monde et la somme des points négatifs au (x) leavers qui finalement ne perds que l'équivalent de 2 défaites en points, en infligeant une défaite à ses coéquipiers) .

    - C'est de nombreux bugs non résolus (des compétences ultimes qui ne fonctionnent pas lorsque l'on est proche d'un mur avec l'impression d'être retenu dans les murs, des compétences "skillshoot" qui ne s'affichent pas à l'écran... facile pour les placer) . Je peux citer en exemple Gemini / breach / striker / pulsar que j'ai signalé au support depuis plus de deux mois pour certains (support en général plus rapide que cela sur les autres sujets) ... ce qui me fait arriver au dernier point négatif...

    - Le jeu s'oriente clairement vers les mêmes travers que League of Legend en terme d’aspect commercial. Les dernières sentinelles sorties (héros) sont toutes bien meilleures que les anciennes... pour forcer l'achat rapide avant que la sentinelle ne soit corrigée (remise à niveau) . Cela déséquilibre le jeu non seulement et le rend de moins en moins intéressant  (d’ailleurs il n'y à aucune possibilité de bannir des sentinelles lors des parties classées) . Cela démontre clairement les priorités des développeurs et ce n'est pas d'avoir un jeu stable fonctionnel !


    Donc un jeu qui était un peu plus rapide et typé arcade qui est devenu un simulacre de League of Legend avec des temps de parties rallongés, avec moins de fonctionnalités et un manque de sérieux sur la gestion des joueurs qui n'apportent rien d'autre que de la mauvaise humeur et de l'énervement à leurs coéquipier...

    Salut
    Publié le 13 nov. 2015 à 17:37, modifié le 13 nov. 2015 à 19:18
    1 personne a trouvé cette critique utile.
  • 12 juin 2015
    /!\ Cette critique a été rédigée avant la sortie du jeu et il y a plus de 2 ans.
    « Développé par le studio Big Point, Shards of War est un nouveau MOBA Free to Play qui s'approprie les codes traditionnels : deux équipes de cinq joueurs s'affrontent avec un même objectif, détruire le quartier général de l'équipe adverse. En guise de soutien, chaque équipe peut compter sur des drones (contrôlés par l'IA) ou encore de tourelles. »

    Bonjour à toute et à tous, ici votre humble serviteur Mr Goibniu !

    Actuellement en bêta ouverte / pré release, je me suis lancé dedans pour me faire mon propre avis.

    1. Le Gameplay :
    • Sur Shards of War, vous représentez une sentinelle avec un rôle pré-déterminé et avec quatre potes, vous affrontez vos adversaires sur une carte représentant une ville en ruine.
    • Votre but est assez simple à comprendre, détruire la base adversaire et comme d'habitude, vous devrez pex en tuant des drones ennemie (sbires) pour que vous et votre équipe puisse monter en niveau (level général d'équipe) et équiper vos améliorations. Pour finalement, détruire les tourelles adverses et atteindre la base ennemie.
    • SAUF que ce n'est pas aussi simple qu'on pourrait le penser : dans les zones sombres de la carte, vous avez la possibilité de capturer des drone-tank pour qu'ils puissent ensuite vous aider à attaquer l'adversaire, mais le plus amusant, c'est qu'il y a le papa des drones-tank et celui-là une fois capturé, il va tout péter ! : D

    2. Les Sentinelles :
    • Il existe 19 sentinelles différentes avec pas moins de trois rôles (attaquant, tank et soutien) et neuf fonctionnalités.
    • Par exemple, mon personnage préféré : Bulwark, rôle tank avec fonctionnalité d'encaisser, désactiver et de combat rapproché. En gros, mon personnage est armé d'un pistolet à faible portée, peut utiliser des compétences qui assomment les adversaires (désactiver) mais qui nécessite d'être assez proche (combat rapproché) pour pouvoir tank (encaisser). Vous avez saisi ? Bref, pour comprendre, il faudra jouer de toute manière et je vous promets que chaque personnage est amusant !
    • À côté de ça, ils sont très bien équilibrés entre eux, tout dépend de votre façon de jouer et des améliorations équipées !

    3. La fabrication d'amélioration :
    • Qui aurait pensé mettre du craft dans un MOBA ? Et bien BigPoint l'a fait ! Après chaque partie, vous gagnez des ressources permettant de créer des améliorations pour vos personnages, certaines sont générales à toutes les sentinelles et d'autres non.
    • Du coup, ça donne envie de jouer, jouer et encore jouer pour boost à fond nos personnages favoris ! Là où l'idée va assez loin, c'est que vous pouvez améliorer vos améliorations ! Vous commencez en "blanc" pour finir en violet !

    4. Les cartes, mod et fonctionnalités :
    • Étant donné que le jeu est encore en phase de bêta, nous n'avons droit qu'à deux cartes (Méridian Gate et Empire City) , en deux menus de trois options chacun :
      - Solo : Versus / Co-Op vs IA / Partie perso.
      - Équipe : Versus / Co-Op vs IA / Partie perso.
    • Notez également que lors de votre première connexion, vous commencez directement par un tuto et il vous faudra quelques parties en Co-Op vs IA pour débloquer le mode Versus et Partie perso.

    5. Le menu :
    • Presque complet, simple et agréable à parcourir :
      => Bataille, pour lancer des parties
      => Accueil, pour les news
      => Missions
      => Boutique
      => Armurerie, pour vos personnages, objets, matériaux, coffres)
      => Fabrication, pour crafter vos améliorations
      => Attirails, pour préparer vos builds avec vos améliorations
      => Alliance, pour créer votre clan
      => Profil, pour votre niveau, niveau de personnages, historiques, badges, ami, réussite et réglages.

    6. L'outil mission de récompense :
    • L'une des idées super sympa de Shards of War, c'est son mode "missions" qui vous permet de gagner des ressources supplémentaires pour créer vos améliorations. Et pour avoir droit aux récompenses, il suffit de jouer et accomplir les objectifs :
      => Récompense introduction ;
      => Récompense du jour ;
      => Récompense hebdomadaire.

    7. La boutique :
    • Le jeu étant gratuit, il faut bien que les dév' puissent manger, mais je trouve tout de même que la boutique est assez chère quand je compare à celle de Games of Glory ("l'argent" est la monnaie du jeu gagnée après des parties et le "gold" est la monnaie Carte bancaire).
      => Tous les personnages sont débloqués pour 177 000 "argents" ou 36 550 "golds" (145, 49 euros)
      => Tous les skins sont débloqués pour 45 000 "golds" (179, 10 euros)
      => Avoir des coffres de ressources : 500 / 600 "golds" (2, 00 euros)
      => L'Abonnement premium est à 300 "golds" pour 24 heures, 3000 "golds" pour un mois, 12 000 "golds" pour 6 mois (ou 1. 99 euros, 11, 94 euros, 47, 46 euros).

    8. L'abonnement premium :
    • Comme tous les jeux de BigPoint, vous pouvez avoir un abonnement premium qui vous booste :
      => 50 % d'exp en bonus.
      => Des tickets gratuits pour récupérer des coffres après chaque partie, des tickets gratuits pour récupérer des skins.
    • Très clairement, si vous comptez jouer un moment, l'abonnement premium est bien plus intéressant que le cash shop !

    9. Le classement :
    • Pour savoir votre classement d'équipe ou solo, il vous suffit d'aller voir sur le Leaderboards du site officiel.

    10. Graphismes et optimisation :
    • Le jeu est beau, les effets des compétences et armes très colorés ;
    • Niveau optimisation, le jeu reste coincé à 60ips avec ma GTX 760 sans rencontrer de lag ou freeze !

    11. Une équipe à l'écoute des joueurs :
    • C'est bien connu, tous les éditeurs se veulent à l'écoute des joueurs, or ce n'est jamais vraiment le cas, Et pour le coup, je suis assez surpris que BigPoint ne soit pas un éditeur avec la mentalité de faire cracher du fric a leurs joueurs.
    • Les récompenses sont largement suffisantes sans sortir la CB, les développeurs répondent sur le forum, des tournois ont lieu avec de petits cashs prizes.

    Conclusion
    • Exactement comme avec Games of Glory, il m'a réconcilié avec les MOBA ! Je le conseille à tous ceux qui souhaitent découvrir autre chose que le perpétuel LoL ou Dota 2 ou tout simplement changer !
    Publié le 12 juin 2015 à 01:08, modifié le 12 juin 2015 à 01:19
  • 19 mai 2015
    /!\ Cette critique a été rédigée avant la sortie du jeu et il y a plus de 2 ans.
    1 personne sur 1 a trouvé cette critique utile.
    Vous trouverez en italique, le fil du conducteur qui m'a permis de réaliser ma première vidéo de présentation du jeu sur ma chaîne YouTube.

    Je tiens à préciser au préalable que, bien qu'ayant joué à LoL et Smite, je n'ai jamais été très fan des MOBAs, notamment à cause du gameplay "click to move".

    Shards of War est le jeu qui m'a fait décrocher des MMORPG et de tous les autres jeux auxquels je pouvais jouer de façon plus ou moins assidue, après une vingtaine d'années sur différentes plateformes, il m'a aussi donné envie de passer à du rédactionnel pour partager mon intérêt auprès des autres joueurs.

    "Shards of war est un MOBA Free to Play orienté action en bêta ouverte à l'heure où cette vidéo est mise en ligne, nous sommes avril 2015.

    Il est développé, édité, exploité et distribué par les équipe de Bigpoint, un éditeur qui déploie son catalogue de jeu autour de nombreux titres Free to Play sur navigateurs ou non.
    On pourra ainsi citer les titres les plus connus comme Warframe, Drakensang Online ou Urban Rivals.

    Shards of War vous propose d'en découdre en équipe de cinq joueurs dans un univers orienté science-fiction et cyberpunk.

    Le background est assez simple et forcément assez peu central dans ce type de jeu  :
    «  les barrières qui séparaient des mondes parallèles sont tombées, créant des passerelles entre ces univers. Vous, les sentinelles, vous devez protéger les éclats (ou shards) pour empêcher les autres combattants des univers voisins de vous envahir et conquérir les éclats des ennemis pour établir votre suprématie.   »

    Tout cela, c'est surtout le bon prétexte pour s'en mettre plein la poire et gagner de plus en plus de parties qui vous permettront de vous améliorer dans la maîtrise de vos personnages.

    Le jeu a la particularité de proposer une gestion des mouvements de votre sentinelle au clavier et non plus au clic de la souris.
    C'en est donc fini du syndrome du cliqueur fou, des luxations de l'index et autres pathologies de la main.

    Ici, on se retrouve en face d'un gameplay hybridé des FPS assez nerveux qui va autant solliciter votre main gauche que droite.
    Shards of War se situe aussi dans la mouvance actuelle des derniers MOBAs sortis sur le marché.

    Il propose de partager l'expérience de l'équipe pendant la partie.
    Ici tout est commun, c'est donc l'équipe qui progresse conjointement et non chaque personnage dans son coin.
    Votre équipement sera débloqué au fur et à mesure que l'équipe acquière de l'expérience.
    A chaque palier de déblocage, vous aurez ainsi la possibilité de choisir dans une liste de trois objets que vous aurez préalablement définis avant de débuter la partie.
    Cet équipement est une des spécificités de Shards of War.
    Il est construit et amélioré en dehors des parties à l'aide de composants que vous glanerez à la fin de chaque combat.
    Il existe de l'équipement générique et de l'équipement spécifique qui va être implanté dans une très prochaine mise à jour, mais nous en reparlerons plus tard au travers d'une vidéo spécialement dédiée à cet aspect du jeu.

    Pour le moment, il n'existe qu'une seule carte et elle est d'ailleurs plutôt bien construite.
    Vous allez y retrouver  :
    - des zones d'ombre dans lesquelles vous cacher,
    - des zones de vision qui agiront sur votre contrôle de la carte
    - des murs d'énergie qui couperont vos tirs et ceux de vos ennemis,
    - les classiques «  creeps  » qui sont ici des petits drones,
    - et enfin des points de spawn de drones artilleurs et tanks qui attaqueront pour vous ou pour l'équipe ennemie.

    Le but du jeu est, de façon très classique, de détruire le QG des adversaires.
    Vous pourrez donc affronter, suivant vos envies, une équipe gérée par une intelligence artificielle, ou une équipe composée de joueurs.
    Les parties contre les joueurs sont souvent d'un niveau plus élevé et demandent une coordination d'équipe plus importante ainsi qu'une meilleure maitrise de votre sentinelle.
    Les matchs contre l'IA sont plutôt fait pour prendre en main les nouveaux personnages que l'on ne connaît pas ou pour faire rapidement les quêtes qui vous seront proposées dans le jeu.
    En effet, les développeurs vous proposent chaque jour une nouvelle quête qui vous permettra de gagner deux ressources du jeu ainsi qu'une quête au long court s'étalant sur la semaine dont le but sera d'accumuler le plus d'expérience possible. "


    Une seconde map vient d'être mise en ligne (Merdian Gate) en mai 2015, elle modifie les objectifs de jeu de la première et apporte de la fraîcheur au design général avec une ambiance plutôt orientée "high SciFi".
    Ajoutez à cela une communauté francophone sympathique et soudée, qui commence à s'organiser autour des tournois ESL dotés de récompenses en argent réel et proposés au format Go4 ; des développeurs à l'écoute des feedbacks des joueurs avec notamment deux lives du studio réalisés chaque semaine sur la chaîne Twitch officielle afin de nous tenir à jour du développement du jeu.

    Shards of war est, pour moi, une excellente surprise et un jeu qu'il faut absolument tester avec des amis ou en rejoignant les joueurs francophones sur le TS officiel mis gratuitement à disposition.

    Son développement soutenu et son orientation E-sport déjà présente laissent entendre que le jeu a un potentiel énorme.
    1 personne a trouvé cette critique utile.
  • 23 déc. 2014
    /!\ Cette critique a été rédigée avant la sortie du jeu et il y a plus de 2 ans.
    3 personnes sur 5 ont trouvé cette critique utile.
    J'ai profité du changement de saison de league of legend (j'étais alors diamant 3) pour tester Shards of War, et la surprise est totale. : D
    Nous sommes clairement en plein BOOM de l'E-sport avec l'avènement des MOBAs porté par Riot Games avec League of Legends ou même Dota 2 qui fait un joli carton si on s’intéresse aux événements qui l'entour.  

    Et pourtant ces jeux ont une énorme lacune... Le déplacement au clic gauche comme un RTS. Je trouve que ce système est justifiable pour un RTS justement (où il faut gérer plusieurs unités) , mais pour un MOBA, c'est une perte de temps. Et justement sur tout les MOBAs sans exception, le déplacement se fait à la souris,  contrairement à Shards of War où toutes les techniques jusqu'à l'ultime sont  en smartcast et le déplacement se fait en ZQSD.  La souris, quant à elle, est uniquement présente pour "viser". Résultat : l'immersion est plus rapide et le joueur a un meilleur contrôle de son personnage !

    Les points forts de SoW :

    [+] Gratuit contrairement aux critiques, il ne faut pas plus de temps pour s'équiper en légendaire que pour être rune 3 sur LoL ;
    [+] Déplacement en ZQSD et visée à la souris ;
    [+] Une nouvelle sentinelle toutes les deux semaines environs (déjà 13 disponibles) ;
    [+] Un jeu très fluide, très optimisé... bien plus que ses concurrents ;
    [+] Très immersif, on prend vite la main !
    [+] Sessions de jeu rapides (15 minutes en moyenne, jusqu'à 40 minutes dans de rares cas) ;
    [+] Système d'XP par équipe (avec XP personnelle) , pas de last hit ;
    [+] Pas de phase de lane, enchainement d'objectifs : D rone 3 min de repop, [bot]x2, [mid]x2, [top]x2, [dragon]x1 5 min de repop, [tower]x9, QG etc. ;
    [+] Système d'équipements similaire à celui de HotS sauf que tu peux personnaliser ton build avant la session (donc pas de boutique IG) ;

    Les points faibles de SoW :

    [-] Pas encore de parties classées, le classement est à venir, le jeu manque encore de joueurs ;
    [-] Interface du client (hors jeu) très simple ;
    [-] Petit budget de communication.
    3 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • Plus d'autres critiques

Que pensez-vous de Shards of War ?

8 aiment, 5 pas.
Note moyenne : (14 évaluations | 3 critiques)
5,4 / 10 - Intéressant
Répartition des notes de Shards of War
Répartition des notes (14 votes)