Critiques de Le Seigneur des Anneaux Online

Critique favorable la plus utile

VS

Critique défavorable la plus utile

34 personnes ont trouvé cette critique utile.
S'il existe un MMO qui a comblé beaucoup de mes attentes, c'est bien le Seigneur des Anneaux Online (LotRO). Tout d'abord l'univers. Le studio de développement, Turbine, a su profiter de l'immensité du monde et des possibilités des Terres du Milieu. Le champ est tellement vaste qu'après trois ans d'exploitation et deux extensions conséquentes (la Moria et Mirkwood) et un contenu déjà énorme, nos personnages n'ont pas encore pu fouler les terres de l'Isengard, du ROHAN et encore moins du Mord...
Publiée le 9 avril 2013 par Cthulhoo.
5 personnes ont trouvé cette critique utile.
Il y a quelque temps de cela j'en disais que : "LotRO n'est pas un mauvais jeu, il se laisse savourer au début. Mais il lasse extrêmement vite. Il manque de dimension et à plus d'un égard. " Or, de patch en patch, d'ajout de contenu gratuit en ajout de contenu gratuit, quand bien même il y aurait toujours tentation de revenir sur l'unique (HELAS) MMORPG basé sur les oeuvres de Tolkien, force est de constater que lotro est de moins en moins Lord of The Ring Online et de plus en plus ...
Publiée le 10 oct. 2007 par .
  • 9 avril 2013
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 4 ans.
    34 personnes sur 38 ont trouvé cette critique utile.
    S'il existe un MMO qui a comblé beaucoup de mes attentes, c'est bien le Seigneur des Anneaux Online (LotRO).

    Tout d'abord l'univers. Le studio de développement, Turbine, a su profiter de l'immensité du monde et des possibilités des Terres du Milieu. Le champ est tellement vaste qu'après trois ans d'exploitation et deux extensions conséquentes (la Moria et Mirkwood) et un contenu déjà énorme, nos personnages n'ont pas encore pu fouler les terres de l'Isengard, du ROHAN et encore moins du Mordor.

    Les territoires déjà existants retranscrivent avec justesse les différents lieux visités par Frodon, Aragorn et les autres protagonistes de la trilogie bien connue. On peut ainsi retracer le chemin des hobbits, de Grand Cave jusqu'à Fondcombe, puis suivre la Communauté de l'anneau à travers l'Edenwaith et les mines de la Moria jusqu'à la Forêt d'or. Les designers se sont attachés à rendre au mieux l'ambiance des différents lieux. Que ce soit la quiétude de la Comté, les ruines désolées au sommet du Mont Venteux, la majesté de la Moria ou l'atmosphère reposante de la Lothlorien, chaque zone bénéficie d'une attention particulière tant au niveau du rendu que de l'ambiance musicale.

    Au coeur de ces terres vivent les personnages importants présents dans les livres. L'Ancien, Lobelia Sacquet, Prosper Poiredebeurré, Elrond, Galadriel et tous les membres de la communauté croisent notre chemin au fil des aventures et renforcent cette sensation d'être des acteurs importants de ce qui se trame dans les Terres du Milieu.

    Les ennemis sont aussi fidèles à ce que l'on rencontre dans les livres. Orcs, gobelins, humains, nains, insectes et animaux sauvages constituent l'essentiel du bestiaire qui se dresse sur le chemin des aventuriers. Heureusement, ils varient en puissante et en apparence ce qui limite l'impression de combattre toujours les même créatures.

    Évidemment, face aux hordes du mal se dressent de valeureux héros. Les neuf classes actuellement disponibles s'articulent chacune autour des différentes facettes du jeu même si le fameux système tank/DPS/Heal/CC est toujours d'actualité.
    Chaque classe peut cependant s'orienter selon trois axes principaux grâce au système de traits. Le gros avantage est qu'aucun choix n'est inscrit dans le marbre et un choix qui se révèle décevant peut facilement être corrigé par un bref passage chez le Barde. Les classes ne sont pas non plus enfermées dans leurs stéréotypes. Un Champion, DPS corps à corps par essence, pourra ainsi choisir une spécialisation lui offrant des capacités de Tank limitées. De la même manière, un Chasseur, DPS distance aura la possibilité de renforcer certaines capacités permettant d'immobiliser ou de faire fuir ses ennemis lui offrant ainsi des capacités de CC améliorées.

    Afin de permettre aux personnages de gagner en puissance, il leur faudra bien évidemment accomplir des quêtes. Si une grande partie est réalisable en solo, certaines demanderont de travailler en groupe. C'est d'autant plus vrai pour les instances proposant les plus belles récompenses. Si l'idée de faire des quêtes n'est pas satisfaisante, il reste la possibilité de participer à des Escarmouches, des sortes de mini instances scénarisées à difficulté réglable.

    Concernant l'équipement, outre les objets ramassés sur les ennemis et les récompenses de quête, il est possible de travailler certaines ressources naturelles pour fabriquer armes, armures et consommables. Il est noter cependant que pour être parfaitement accompli, l'apprenti artisan aura sans doute besoins de ressources fabriquées par un autre corps de métier.

    A tout ceci s'ajoute une pléthore d'emotes, un système de tenues/garde robe, des animations récurrentes à chaque saison, un housing quelque peu basique et plein d'autres choses qui renforcent la cohésion de l'ensemble. Pas envie d'aller casser des cranes de gobelins ? Pas de problèmes. Une petite séance de pêches permettra de se détendre tout en papotant. Ou alors, pourquoi ne pas donner un concert improvisé en profitant des fonctionnalités offertes par le jeu ?

    Pour les joueurs avides de sensations plus fortes, il existe même une zone ouverte au PvP ou les joueurs Héros peuvent combattre des joueurs Monstres. Attention cependant, pour un amoureux d'affrontements PvP, cette activité semblera certainement bien trop limitée pour représenter un véritable intérêt. Mieux vaut la considérer comme une activité annexe.

    Les dernières extensions ont rajouté une composant de choix : les montures de guerres. Véritable extension de notre personnage, ces dernières demandent une attention toute particulière au niveau de ses capacités mais aussi de son apparence. a l'instar de votre personnage, tout est modifiable sur votre monture. Selle, robe, licol, armure, décorations, vous pouvez piocher parmi plusieurs éléments pour habiller votre fier destrier. Un pas de plus dans l'immersion et la personnalisation.

    Bref, ce sont toutes ces petites choses qui font que malgré quasiment six ans de jeux de manière quasi ininterrompue sur LotRO, je suis toujours fidèle au rendez-vous. Je prends le temps de découvrir l'univers, de visiter ses moindres recoins, de revenir dans les anciennes zones de temps à autres pour y découvrir des nouveautés.
    Publié le 1 déc. 2010 à 13:59, modifié le 9 avril 2013 à 09:38
    34 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 2 mai 2011
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 6 ans.
    27 personnes sur 28 ont trouvé cette critique utile.
    Mise à jour de la critique

    Le Free to Play : un des meilleurs qui soit. Contrairement à ce que beaucoup pensent, le jeu de base est gratuit. Certes on se retrouve avec des fonctionnalités réduites (inventaire limité, nombre de personnage limité, deux classes interdites) mais rien qui empêche de profiter du jeu à son plein potentiel.
    Au fur et à mesure du jeu on gagne des points turbines qui correctement économisés (autrement dit, on ne dépense pas dans la déco, les boosts, etc) vous permettra de déverrouiller pour quasi rien les extensions.
    Ne nous leurrons pas, le jeu n'est pas gratuit, c'est un F2P avec boutique.
    Profitez pleinement du jeu vous demandera de mettre la main au porte monnaie mais si on sait être raisonnable, la dépense sera réduite, encore une fois grâce au système de points turbines que l'on peut gagner in-game.

    Le graphisme : rien à redire, LotRO reste encore un des plus beau jeu Mmorpg qui soit. Rift et les derniers sortis n'arrivent toujours pas à son niveau : graphisme et designe confondu. On pourra trouver de meilleurs graphismes, meilleures animations etc, mais l'ensemble est d'une telle homogénéité que l'immersion est totale. Très beau travail qui ne baisse pas au fil des extensions.

    Le Pvp : encore le point noir du jeu qui hélas lui fait fuir bon nombres de joueurs.

    Les objets légendaires : aujourd'hui entièrement paramétrables, ils sont un atout du jeu. Bien pensé, bien équilibré, le système accroit l’intérêt du jeu en offrant une quête personnelle : Mon Arme, Mon Armure, Mon Livre. Comment dois-je le faire évoluer, dois-je y consacrer du temps, que vais-je sertir ?
    Le tout bien inscrit dans l'univers, que du bon.
    On regrettera encore une fois que ces objets ne soient pas accessibles plus tôt.

    Les quêtes épiques : aujourd'hui entièrement solotable, elles sont formidables. Je me suis retrouvé coincé plusieurs mois faute de trouver des groupes pour les instances des quêtes épiques. Mais ce n'est plus le cas, à mon grand bonheur !

    Lotro poursuit son affinement, en bien. Reste hélas encore le monster bashing beaucoup trop présent.


    *-------------------------------------------------------------------------------*

    Cette critique s'appuie de près de deux ans de jeu.

    Le résultat était un grand oui avec un 10/10 les premiers temps mais les semaines passent et l'enthousiasme s'essouffle.

    Lotro avait tout pour devenir le meilleur mmorpg.
    Un background réputé et d'une richesse incroyable pouvant s'appuyer sur les écrits du plus grand écrivain d'héroïc fantastique : Mr Tolkien.
    Et cela a été respecté : quel plaisir de parcourir les terres de la Comté croisant ça et là charmants hobbits et leurs fameux trous.
    On ne parle pas de Bree et des environs où l'on s'attend à chaque instant de voir sortir Aragorn de l'auberge, une arrivée de cavaliers noirs.
    Angmar et ses terres dévastées, une Moria aussi immense que pesante dans son atmosphère et une forêt noire digne des plus belles lignes des romans.
    Les graphismes sont parmi les plus beaux qu'on puisse trouver dans ce genre de jeu, les animations parfaites et les effets très bien dosés (pas spectaculaire et pas trop souvent, c'est très bien ainsi).
    Les armes et armures respectent elles aussi les romans. Pas d'épée dix fois plus grosses que votre personnage, pas d'armures au fioriture qui vous empêcherait de bouger.
    Du réaliste dans le fantastique. Grandiose dans son design, son background et ses paysages.

    Une technique impeccable : pas de bug ou très peu, pas de latence.
    Des erreurs de traduction mais rares et pardonnables.

    Des cinématiques dans les quêtes épiques :
    un des points forts, vous suivez l'aventure de la communauté de l'anneau en parallèle et prenez part à leur progression. L'immersion est totale et jouissive.

    Un début prometteur : les quêtes de départ sont passionnantes et variées, on évitera pas le traditionnel "va me tuer 10 loups" mais elles s'inscrivent bien dans l'univers. Porter des tourtes, livrer le courrier, escorter un mouton, et j'en passe.
    On sent que les concepteurs ont voulu varier le traditionnel.
    Et je passe sur les genialissimes sessions de jeu où vous incarner d'autres personnages temporairement pour relater un épisode du passé, voir une poule !

    Les armes légéndaires : encore une bonne idée : fini la course aux items, à vous de forger votre arme et de la faire évoluer.
    Mais trop timide, cet aspect aurait du être plus approfondi avec par exemple une quete épique comme pour l'épée d'Aragorn. Et surtout ne pas devoir attendre la Moria pour cela.

    L'artisanat : bien pensé, classique, je ramasse, je craft, j'augmente etc.
    On appréciera la possibilité de créer des objets exceptionnels par des critiques. Mais il est clair qu'il ne s'agit pas là de l'atout majeur de Lotro. On peut s'en passer.

    Les classes : sous des noms originaux (sentinelle, gardien, maitre du savoir) se cache les classes classiques de tout bon mmorpg (guerrier / mage / voleur / chasseur) , ni bon ni mauvais, jouez selon vos préférences.

    PVP : inexistant, et ce n'est pas l'opportunité de pouvoir jouer un monstre ennemi qui définira Lotro comme un jeu pvp. L'idée est louable mais le monstre joué n'est guère évoluable et surtout est restreint à une seule zone. Donc non.

    PVE : le point fort du jeu ; entièrement solotable, il peut se découvrir à plusieurs le temps d'une instance des plus banales. La communauté se fait uniquement par la volonté des joueurs et faut admettre qu'il sera rare de grouper en dehors de son cercle d'amis. Etant un grand solitaire, ce n'est pas ce point qui m'a déplu.

    RP : aux souhaits des joueurs, rien n'est fait pour l'empêcher ou le stimuler.

    Mais hélas derrière ses beaux atours, se cache le plus terrible ennemi ; l'ennui.
    Et oui, on finit par s'ennuyer aussi beaux soient les paysages, aussi variés soient les ennemis. Car à partir du level 30, fini les quêtes variées, bonjour le monster bashing.
    On enchaine les quêtes identiques les unes après les autres avec les quêtes épiques scénarisées qui viennent nous distraire de temps en temps.
    Comme beaucoup de ses concurrents, sous des habits de mmorpg Lotro est devenu ni plus ni moins qu'un hack&slash déguisé sans en avoir le fun.
    Fini les portages de tourtes, la livraison de courier.

    Car que fait-on d'autre que de tuer à la chaine les monstres et autres ennemis ? Rien.
    Ce n'est ni l'artisanat limité, ni l'exploration (pourtant agréable) qui viennent agrémenter l'ensemble.

    Encore une fois derrière un potentiel énorme, on tombe dans le classissisme le plus absolu et le plus ennuyeux.

    J'y reviens de temps en temps pour la beauté du jeu mais c'est tout.
    Publié le 29 juil. 2010 à 14:51, modifié le 2 mai 2011 à 17:03
    27 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 19 mai 2012
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 5 ans.
    26 personnes sur 29 ont trouvé cette critique utile.
    Par
    J'ai commencé le jeu en septembre 2007 sur un ordinateur dépassé et j'y joue toujours aujourd'hui avec un ordinateur plus puissant : le jeu s'est bonifié et prend en charge le direct X10 et 11, il a des textures HD pour qui peut les faire tourner. J'ajouterai que depuis 2007, le contenu a fortement augmenté, le jeu est réellement immense et couvre l'Eriador et une partie du Rhovanion, toujours en cours d'agrandissement. Le jeu est passé en f2p, mais le magasin est peu intrusif. De plus, pour qui n'a pas pris le VIP avant le passage au f2p peut jouer en abonnement classique pour 8, 99€/mois, ce n'est pas la ruine et le jeu en vaut clairement la chandelle. Le reste de ma critique datant de 2007 est toujours d'actualité.


    Du côté du gameplay : c'est le point faible du jeu, à mon sens il n'est ni pire ni meilleur que son vénérable prédécesseur : World of Warcraft. La prise en main est aisée et l'interface très bien faite, mais les combats sont un peu mous (on pointe, on clique et on mange sa pomme en revenant cliquer de temps en temps). Donc pas d'évolution de ce côté là, chez Turbine, on a manifestement voulu coller à WoW pour ne pas décourager les joueurs. De mon point de vue de débutant en MMORPG, c'est dommage. J'aurai voulu un plus de challenge et de possibilités tactiques (je suis passé par Guildwars qui est vraiment au top côté baston et tactique).

    De plus, il faut savoir que le jeu est quasi exclusivement orienté vers le PVE, le PVP se déroulant à la marge. Vous ne chasserez donc pas vos camarades à coup de flèches parce qu'ils vous ont insulté. Pour se battre contre d'autres joueurs, il faudra se rendre dans les Landes d'Etten, une zone dédiée à la baston et à la prise de forts où les héros se battront contre les forces du mal. Vous aurez ainsi le choix de conserver votre personnage principal pour vous regrouper avec d'autres héros à partir du niveau 40 et tenter de reprendre le contrôle des Landes. Ou bien dès le niveau 10, vous avez la possibilité de créer un monstre (orque, ouargues et j'en passe) pour donner du fil à retordre aux héros du côté de Sauron. C'est assez jubilatoire et ça défoule mais on ne vient pas sur LotRO pour ça. L'important est ailleurs...

    Et notamment dans l'immersion qui est, je pèse mes mots, exceptionnelle. Elle s'appuie sur des graphismes magnifiques et saisissants, une belle musique et bien sûr la connaissance de l'oeuvre de Tolkien ou tout du moins des films de Jackson. On s'y croit dès le départ, d'autant plus que le tutoriel est bien fait, nous mettant assez directement en contact avec le Mal ! Par ailleurs, la réussite graphique et musicale du jeu favorise également le jeu de rôle de la communauté de joueurs. Sur le serveur rp français, Estel, c'est une vraie réussite. La communauté est la meilleure que j'ai pu croiser (je ne compare qu'avec Wow ou Guildwars hein, je n'indique rien pour les autres jeux que je ne connais pas). L'entraide est excellente, le jeu de rôle se pratique au choix du joueur (il n'est jamais contraint) et on se retrouve souvent à ne pas progresser en terme de niveaux, parce qu'on fait des choses plus intéressantes côté jeu de rôle. Bref, ce jeu favorise la créativité et le développement de l'imaginaire du joueur désirant autre chose qu'un jeu de quêtes et de raids.

    Alors si vous voulez faire du px, détruire vos petits camarades, très clairement le Seigneur des Anneaux n'est pas fait pour vous. Pour les autres qui pensent qu'il est possible de construire une histoire avec la communauté de joueurs, foncez sur le serveur Estel !
    Publié le 20 juin 2008 à 09:35, modifié le 19 mai 2012 à 00:43
    26 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 23 sept. 2009
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 8 ans.
    25 personnes sur 28 ont trouvé cette critique utile.
    Par un compte supprimé
    On peut sans cesse discourir, gloser sur les choix de Turbine, les faits sont là : LotRO est l'un des rares mmos vraiment vivants, avec une communauté qui progresse, un jeu qui avance, des ajouts de contenu quasi permanents, un jeu qui n'a pas grand chose à voir avec ce qu'il était en release : quantité de zones ajoutées en 2 ans, de nouvelles features, un jeu vivant.

    Bien codé, traduit, propre, peu de bugs, pas besoin d'un pc haut de gamme et pourtant un jeu superbe. Des images magnifiques, des musiques superbes. Énormément de contenu, de zones et de quêtes.

    Une histoire qui suit bien celle de Tolkien, s'il y avait un mmo à conseiller, ce serait celui là. Le monde de Tolkien à visiter. Le summum de l'heroic fantasy en open world. Le Seigneur des Anneaux en mode MMO. En vrac : Comté, Hobbits, Sauron, Angmar, Bree, GrandPas, Gandalf, Fondcombe, Moria, Vieille Foret, Lothlorien, mais aussi des régions non vues dans les films eux mêmes : Evendim, Forochel, et sans doute bientôt, ROHAN, Minas Tirith.

    La découverte de l'Eregion, la rencontre avec Gollulm dans la trouée des trolls sont vraiment de grands moments. Au delà de l'annonce de Mirkwood et de Dol Guldur, on comprend que Turbine ira jusqu'au bout, que les sorties du Rohan, du Gondor se rapprochent. Que l'on peut commencer à rêver du Mordor et de Minas Tirith.

    Un jeu aujourd'hui véritablement exceptionnel, pourtant moyennement convaincant l'année de la release.
    Publié le 29 avril 2009 à 15:18, modifié le 23 sept. 2009 à 00:54
    25 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 31 mai 2012
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 5 ans.
    20 personnes sur 23 ont trouvé cette critique utile.
    Le Seigneur des anneaux : pour certains, une bouse sans nom qui fait honte à ses créateurs, pour d'autres, une réussite, mais qu'en est-il en réalité ?

    Je n'ai pas connu la version antérieure d'avant la maj F2P, à l'époque j'étais sur WoW et Dofus, et un troisième abo aurait été de trop.
    Cependant à l'annonce de la version F2P comme pour DDO, j'ai voulu le tester.

    Graphiquement :
    Sublime, et je pèse mes mots, certes pas toujours au top (quelques bugs graphiques) , mais au final, le rendu est, je trouve, superbe pour une quantité définie de zone, d'autres en revanche, sont malheureusement trop vides et parfois trop chargées.

    Son :
    Certaines musiques sont superbes, en revanche, certaines sont vraiment mauvaises.
    J'entends mauvaises dans le sens où cela altère la volonté de jouer. Un exemple ? la comté a des musiques joyeuses et très vives, souvent agréables, Bree en revanche a une musique que je trouve dépressive. Résultat, autant je souhaitais continuer de jouer avec ma hobbite, autant cotés humains, jouer à bree me rendait neurasthénique.

    Gameplay :
    Le gameplay est plutôt simple comparé a son grand frère DDO. On retrouve un système de jeu plutôt lié à Warcraft, qu'aux Chroniques de Spellborn. Cependant on ne va pas bouder notre plaisir.
    Quatre races, chacune possédant la possibilité d'avoir entre 6 et 9 classes (suivant la limitation raciale : un hobbit ne pourra pas devenir maitre du savoir, par exemple). C'est peu, comparativement à DDO, à cela se rajoute un autre fait : le skin. La modélisation sur DDO cassait pas des briques à un canard, cependant, changer les yeux, le nez, et autre, rendait réellement le personnage différent, ici, ce n'est pas vraiment le cas, on se croirait sur un jeu asiatique, dommage.

    IG, les choses changent en revanche : DDO avait un univers extrêmement cloisonné, rendant l'immersion un peu difficile malgré de gros efforts, LotRO en revanche a un univers ouvert, bien simple de mon ptit lvl 20, je ne me suis pas gênée a aller me balader dans des zones HL juste pour voir à quoi cela ressemblait, autant certaines zones sont d'une rare réussite, autant certaines on se demande comment on va faire pour passer ou encore pour ne pas se faire péter la gueule.
    En revanche un point que DDO et Lotro ont en commun : les monstres sont a 80 % les mêmes.
    Bon en même temps, dans le Seigneur des anneaux, Sauron n'a pas des masses de créatures à son service : orcs, gobelins (sous race d'orcs) , numenorien noirs, loups garou (si si) , morts-vivants, wargs, araignées et quelques créatures inédites. Pas des masses donc, sans rajouter a cela les suderons et les crebains qui servent saruman. Cotés DDO, on avait principalement des kobolds, des orcs, des gobelins, je vous jure qu'entre DDO et Lotro, je préfère le second, au moins qui varie, un peu.

    les quêtes :
    Autant celles scénarisées sont bien voire parfois sublimes, autant pour certaines, on a des envies de meurtres. Exemple : les quêtes hobbites pour la poste ou les tartes... grmbl, jouer les postiers persos, c'est d'un rageant mais ça aide a mieux connaitre la zone.

    F2P !
    DDO et Lotro sont des F2P, autant dans DDO, ramasser de la reput était parfois assez difficile, je dois l'avouer. Autant sur Lotro, gagner les points Turbines est plutôt simple, je trouve. Si je calcule correctement en fonction des rerolls, on peut facilement se faire aux alentours de 200-300 points Turbines par perso, de l'autre coté, en moyenne et en ne faisant que les zones de départ : autant faire les premières zones puis basta, jusqu'à accumuler des points. Le hic, c'est que cela peut devenir lassant, l'avantage quand même est de permettre de découvrir les races et les classes.
    Persos, je considère que le mieux pour suivre le bg du jeu est : nain, elfe, humain, hobbit.
    Pour les classes : vous êtes seuls juges, perso, ma préférence a été gardien, menestrel, archer et maitre du savoir.

    La gratuité est là, mais demande d'investir en temps de jeu, plutôt que de sortir la carte bleue. De l'autre, si je compare à d'autres F2P auquel je joue, certes le coté gratuit est très limité, mais avec du temps et de la persévérance, il y a moyen de se faire pas mal quand même de points Turbines en se faisant de la rerollites aigües.

    En termes : le jeu est bon pour jouer avec une guilde, entres potes, en solo mais pas à haute dose, si vous voulez des points Turbines, sinon vous risquez de vous lasser. Certes, tout cela prend du temps, mais je considère qu'au final, cela est payant, plus qu'en payant à coups d'euros. Malgré tout passer, en abo (9E par mois) revient à moins cher que payer la boutique, surtout moins cher que divers de ses concurrents directs.

    Pour moi, Lotro est un des rares jeux qui a une âme, dans le sens où c'est un jeu où réellement, j'ai ressenti quelques choses par rapport aux zones rencontrées, aux donjons, et autres... ce qui est fort rare pour un MMO.

    Edit et Rajouts 2012 :
    Après un bon moment de leveling et d'achats boutiques que dire :
    Oui, jouer full free est possible, mais cela demande du temps, beaucoup de temps. 1/2h pour passer la zone de début instanciée, 2-3h pour se taper chaque types de prouesses de tueries des zones de base (selon le niveau car certains mobs ne sont pas bas niveau) , et ce dans chaque zone, voire un peu plus.
    En clair, comptez 240 points Turbines par zone de départs avec ces prouesses, pourtant c'est la façon la plus rapide, même si la plus rébarbative...
    Cependant, je conseille un mois en VIP pour ne serait-ce que débloquer les sacs, la limite d'or et surtout les Traits qui sont importants à hauts niveau. Sachant que l'achat d'une zone varie entre 565 TB et 715 TB, autant dire que vous pourrez passer quelques jours à vous taper 240 points Turbines, voire plus pour ceux qui veulent l'extension la Moria (2500TB) , Isengard (alentours de 3500) ou encore la voie de la communauté (1500TB).
    Heureusement, de temps à autres, se font des ristournes à -30 % du prix : je conseille aux joueurs free, d'attendre ces moments là dans le mois avant d'acheter.
    Pour les traits, si vous voulez full free, faites comme vous voulez mais cela prendra du temps, beaucoup, beaucoup de temps.

    En d'autres termes, Lotro est gratuit, cependant... il demande un temps de jeu de nolife pour y parvenir, et je pense que beaucoup préféreront se tourner vers l'abo VIP que continuer à farmer comme des Coréens.

    Dommage et pourtant, c'est déjà un sacré pas en avant comparativement à DDO.
    Publié le 25 avril 2012 à 17:41, modifié le 31 mai 2012 à 10:52
    20 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 29 juin 2010
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 7 ans.
    13 personnes sur 17 ont trouvé cette critique utile.
    Par
    Bonjour à tous,

    Quelques remarques et critiques un ce bon MMORPG
    (joueur depuis 4 mois / niveau 55)

    Deux gros bémols pour les nouveaux joueurs :
    -L'éditeur n'y met franchement pas du sien... la version d'essai est à télécharger sur des sites lointains et c'est assez long. Lassé, j'ai acheté la boite de base +extension moria pour me faire une idée (30 jours offerts//30 euros environ).
    -L'accès au serveur est bien plus long que pour les autres MMORPG, souvent une minute. Cela donne le ton du jeu... joueurs impatients s'abstenir !

    Le point très positif est une communauté très attachante.
    -Contrairement à un guild wars ou world of warcraft, les joueurs sont majoritairement gentils. Un exemple parmi d'autres : lors d'une quête, j'avais à polir deux pierres, je demande à un joueur de le faire et je demande pour quelle somme... "Gratuit" me répond-t-il presque goguenard !
    Essayez de faire pareil à world of warcraft, dans 9 cas sur 10 cela va vous couter de l'argent. Ici on se moque de cela, on est plus préoccupés à monter son avatar et son artisanat qu'à compter ses sous... rafraichissent !
    -Les guildes sont aussi très conviviales et il n'est pas rare qu'on arrête une instance pour un "afk bébé"...

    *PVE : le jeu est "solotable" jusqu'à un très haut niveau (j'en suis au niveau 55).
    Mais les quêtes sont bien moins variées que dans d'autres MMORPG. On se console avec les quêtes "fil conducteur" liées au roman de Tolkien. Le seigneur des anneaux possèdent des régions très belles et assez réalistes (la comté... ). La moria est en revanche assez lassante avec ses long couloirs vides.
    *Pvp : non testé. j'ai une petite araignée qui m'attend mais bon elle va encore attendre...

    *Artisanat : Trop facile ! Notamment lorsque l'on est explorateur. Bois et pierres à profusion ! Ensuite on taille et on fait fondre le minerai, bref, ce n'est pas un point fort du jeu.
    Avec les rerolls, on a un peu de variétés (historien... ) mais cela suit la même logique. Seule exception lorsque vous vous amusez à être fermier et que vous faites pousser de l'herbe à pipe... : )
    *Economie :
    -L'argent est facile à obtenir mais il ne sert pas vraiment... sauf à avoir sa maison (ou une maison de guilde). Une très belle initiative !

    *Suivi & évolution du jeu : les développeurs sont à l'écoute.

    *Mode groupe :
    -Les escarmouches sont sympa. Elles permettent notamment d'avoir un équipement à peu de frais à ba niveau et changent des sempiternelles quêtes (tuez 30 loups et rapportez leur fourrure... ).
    -Raid : je commence à en faire dans la moria ; mais ce n'est pas transcendant...
    Les joueurs viennent souvent avec un niveau 65 et ont trop d'avance pour des boss niveau 55. J'attends de voir à plus haut level mais pour l'instant c'est beaucoup moins long et challenge qu'un ulduar dans WoW.

    *Graphisme & son
    Le son n'est pas le point fort du jeu. Vous pouvez mettre de la musique en arrière fond cela ne nuit pas au jeu au contrair. : ) Les graphismes quoi qu'anciens sont tout à faire corrects voire jolis pour certaines régions.

    En résumé, ce mmorpg est sympa avec une communauté mature : un MMORPG façon zen. On y joue pour se détendre. Ca s'appelle le plaisir de jouer et cela n'est pas si fréquent. Mais ce jeu est plus à mon sens à réserver à des joueurs occasionnels qu'à des gros joueurs car il manque de challenges.

    Bon jeu.

    Hellindor.
    13 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 15 févr. 2009
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 8 ans.
    11 personnes sur 12 ont trouvé cette critique utile.
    Nouveau sur The Lord of the Rings Online : Shadows of Angmar, je m'attendais à juste du jeu massivement multijoueur commun.

    J'ai été surpris par le côté scénario dès l'entrée en jeu suivant la création d'un personnage. Premier avant-poste, des quêtes de chasse et de récupération ma foi commune à tant d'autres concurrents. Mais là, je suis ébahi. Un journal de quêtes complet de chez complet :
    - Niveau de quête indiqué
    - Plusieurs filtres disponibles
    - Dialogue du pnj ayant donné la quête

    Énorme. Bien plus énorme est le fait qu'il faut impérativement bien lire le texte de quête pour savoir où l'action doit se dérouler, comme tout bon rpg qui se respecte. En parlant de Role Playing Game... Je joue depuis 4 ans aux MMOs, et je n'ai eu aucun moment Role Play, malgré leurs contextes propices à celà. The Lord of the Rings Online : Shadows of Angmar, me remplit l'estomac de ce côté là.

    Quoi de meilleur que d'être dans une forteresse naine, avec un compagnon, et d'entamer la conversation avec un maître nain passant par là, cherchant de l'aide pour faire parler sa rancune, tout en exposant son avidité en essayant de grapiller quelques pièces d'argent en vantant le mérite de ses créations artisanales. Et c'est encore meilleur quand l'un d'eux a de la bonne herbe à pipe.

    Qu'est-ce que ça fait du bien de ne pas lire des commentaires sur les canaux comme par exemple " slt tu me rush ? ", ou " LoL need un nerf de 7 class la ". Enlevez la facilité d'accès au jeu, le JcJ, la difficulté de dénicher une carte prépayée et vous avez enfin un véritable MMORPG.

    Je tiens aussi à souligner le système de talent appelé ici Traits. Dantesque. Nous sommes à mille lieux des vulgaires points de talent, d'entraînement ou autres facilités. Il n'y a que les armes et le temps qui offrent les meilleurs traits. Turbine à donné un nouveau souffle aux jeux de rôles en ligne, en y (ré) instaurant le RP et de l'originalité.
    Publié le 15 févr. 2009 à 00:26, modifié le 15 févr. 2009 à 12:33
    11 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 1 févr. 2013
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 4 ans.
    10 personnes sur 11 ont trouvé cette critique utile.
    Par Avatar de Gabb-b99
    Bonjour,
    Je vais faire une critique classique, points positifs, points négatifs.

    Donc les points Positifs :
    - Leveling très sympa ;
    - End-Game très complet avec plein d'instances (possible à 1/3/6/12) ;
    - Développement du personnage très complet et original ;
    - Les Armes légendaires (Arme qui prend des niveaux et qu'on peu modifier avec des runes et gemmes) ;
    - Le passage au magasin n'est pas obligatoire ;
    - L'augmentation du niveau max ne rend pas obsolète les instance des niveaux inférieurs (on obtient toujours des trucs utile pour son personnage) ;
    - La communauté est très bien (mature et polie) ;
    - La zone de jeu est... très grande !
    - Artisanat pas obsolète niveau max ;
    - Le combat monté est bien pensé et ne rajoute que du bon (elle ne prend pas une grosse place) ;
    - Le fait de pouvoir avoir un pavillon avec des trophées des Boss tombés ;
    - Pas d'Add-on qui jouent à ta place (aucune indication pour l'aggro par exemple... quand le mob se casse c'est que tu tiens plus ^^) ;
    - Quelques classes très originales (je pense aux sentinelles, qui se jouent avec des combot) ;
    - TANK/HEAL/DPS et surtout SOUTIEN ! qui a une place très importante dans une communauté (Groupe) ou un Raid ;
    - Beaucoup de RP quand on choisit le bon serveur ;
    - On peut jouer de la musique... AC/DC, MARIO, SUBLIME,... C'est super fun et super classe ! Il y a des guildes de musiciens qui organisent des concerts au Poney Fringant par exemple.
    - Une personnalisation du personnage au top ! (aucun clone) ;
    - Beaucoup de rajouts durant l'année ;
    - Musique absolument GRANDIOSE !
    - Graphismes très jolis !

    Maintenant les points négatifs :
    - Obligation détournée de passer en VIP (sinon faut payer les packs de quêtes et c'est très très très long... ) ;
    - Des jours, les serveurs sont en carton (c'est vite réglé mais bon, faut pas avoir peur ^^) ;
    - Manque un peu de dynamisme au niveau des combats ;
    - Leveling très bien mais... long (pour certains, ce n'est pas un défaut, je sais ^^) ;
    - Obligation de faire un peu de Bashing de mob [... ] pour monter ses traits de vertu (sinon magasin) , mais ça reste supportable ;
    - HV un peu vide ;
    - Pas de switch des traits et compétences, obligé de passer au barde pour réinitialiser et remanier si on veut passer de TANK à DPS par exemple (bon ça, c'est purement subjectif comme critique ^^).

    Je ne vois que ça.

    Je conseille aux gens de ne pas hésiter à essayer ce très bon MMO, c'est complètement gratuit au début (environ niv 32 je crois).
    10 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 22 janv. 2011
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 6 ans.
    14 personnes sur 14 ont trouvé cette critique utile.
    Le seigneur des anneaux est un MMORPG qui vaut le détour !

    Tout d'abord, il faut savoir que ce MMORPG est axé vers le PvE, c'est-à-dire joueur contre environnement. Le jeu est disponible gratuitement et ne nécessite aucun abonnement pour jouer et explorer l'immense territoire. Cependant, vous devrez déverrouiller les quètes de chaques zone que vous découvrirez à l'aide de "points turbine" que vous aurez accumulé en effectuant des prouesses (comme tuer un certain nombre de gobelin, explorer toute une zone, avoir visiter certains lieux... ).
    Cependant vous avez aussi la possibilité de payer un abonnement ce qui vous déverrouillera automatiquement toute les quêtes, et vous passera en classe V. I. P.
    Ce mmorpg inclus aussi une particularité que je n'est pas vu dans les autres mmorpg à savoir la notion de peur pour votre perso.
    Si jamais il vous viens l'idée de vous en prendre à une créature trop puissante pour vous, votre écran s'assombrira et vous verrez votre barre de vie se trouver rogner...
    Et oui, la notion de moral aura son importance dans vos combat et vous devrez parfois voir vos ambitions à la baisse.
    De par ces quelques particularités, ce mmorpg est plus facilement accés Role play (vous pouvez à partir d'un certain niveau faire un feu de camp afin de réchauffer vos compagnons et leur redonner un peu de moral... faire des plats qui redonneront des forces et du baume au coeur... voir, pourquoi pas sortir votre luth pour faire un peu de musique... autant de chose qui vous pousserons à jouer le role de votre personnage.
    Vous pouvez d'ailleur marié votre personnage à un autre et avoir une descendance, acheter une petite maison et la décorer avec du mobilier acheter auprès d'un fournisseur ou encore y exposer vos trophées (pèches miraculeuses, trophés récupérés sur vos énemis, un peu de taxidermie (ours, loups,... ) ).
    Graphiquement, LotRO (Lord Of The Ring Online) est très beau, les effets de l'eau sont très réaliste, le temps évolue et change, l'ambiance change parfois du tout au tout lorsque le soleil se couche, et une plaine acceuillante deviens vite inquiètante.
    Les effets de pluie sont bien rendue également et l'on à souvent l'envie d'aller se mettre à l'abris.
    Du fait de la gratuité du jeu, il y à actuellement beaucoup de joueurs présent sur les serveurs donc pas de problème pour avoir de l'aide in game ou une information.
    S'il y a un jeu héroic fantasy à essayer, celui ci est à mettre dans le peloton de tête !
    14 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 16 févr. 2011
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 6 ans.
    17 personnes sur 18 ont trouvé cette critique utile.
    J'étais tout content à l'idée d'avoir enfin un mmo à me mettre sous la dent, du neuf, du pétillant : Rift. Mais ce, jusqu'à ce que j'essaye LotRO.

    Le Seigneur des Anneaux Online fait partie de ces raretés ou l'on ressent l'âme du jeu.
    L'âme de la Terre du Millieu, l'œuvre de Tolkien.

    Maintenant quand je retourne sur Rift, et quand sans le vouloir je fais un faux pas dans la mauvaise direction qui me vaut d'aggro deux mobs puis tous ceux environnant en essayant de fuir... je n'ai qu'une envie c'est de repartir en Terre du Millieu, explorer ses vastes plaines, découvrir des lieux inconnus et mystérieux, me plonger dans les récits et légendes du Seigneur des anneaux.

    Certes Lotro n'est pas le jeu parfait, son game-play est basique et n'apporte rien de nouveau, l'interface est indéchiffrable au début, et les classes de personnage sont basiques et se spécialisent difficilement...
    Mais ce qui fait la force du titre c'est son univers.
    Il y a deux écoles :

    Les mmos Rift & WoW qui propose des dizaine de maps spécialement conçues et calculées pour le leveling, avec des centaines de mobs, des centaines de quêtes et des centaines de joueurs déferlant dans ces zones, bashant, farmant, dans le seul but de progresser.
    Des zones gorgées de mobs où si l'on dérive du chemin, on se retrouve avec une quinzaine de packs de mobs vous courant après pendant deux bonnes minutes...

    L'univers de Lotro sont des zones ouvertes, vastes, où les mobs sont dispersés de manière réaliste et cohérente, des villages, des histoires, des collines, des plaines.
    C'est le seul MMO où j'ai vraiment cru me promener dans un autre monde.

    Lotro c'est aussi des centaines de petits détails qui font de ce jeu une merveille, des détails "RP" comme on pourrais dire, le fait de devoir ouvrir une porte pour entrer dans une pièce, d'appeler sa monture et monter dessus (pas comme ces mmos où la monture apparaît de nul part entre les jambes) , c'est le fait de voir nos personnages exercer réellement leur métier (on voit nos personnages tanner ou tisser véritablement ! )

    Le tout soutenu par une solide communauté, ouverte et chaleureuse, très attachée à leur mmo...

    Je remercie Turbine pour avoir su créer un jeu parfaitement en accord avec le Seigneur des Anneaux, de ne pas l'avoir rendu hyper commercial et de continuer à sortir sa suite même en sachant que le jeu est soutenu par peu de personne...

    Lotro retrouve les vrais valeurs des jeux de rôle, et c'est avec émotion que je lève mon chapeau à ce monde dans lequel j'ai passé des moments envoûtants.

    Lotro, c'est le MMO le plus MMO, de tous ceux que j'ai pu avoir l'occasion de jouer.
    17 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 16 avril 2012
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 5 ans.
    13 personnes sur 14 ont trouvé cette critique utile.
    Le Seigneur des Anneaux, un univers énorme, étonnant, magnifique et immersif quand Turbine se met au défi de reproduire cet univers en un unique MMORPG le résultat ne peut qu'être excellent, pari réussi !

    C'est le 24 avril 2007 que LotRO (The Lord of the Rings Online) est disponible dans le marché dur et sévère du jeux massivement multijoueurs, pendant que de nombreuses personnes voguent en Azeroth sur World of Warcraft, MMORPG phare, d'autres préférent rejoindre la Terre du Milieu, un choix judicieux.

    Les points forts de LOTRO :

    [+] L'univers de J. R. R. Tolkien fidèlement reproduit
    [+] Meilleur PvE du marché (oui oui, et je l'affirme ! )
    [+] Free-To-Play
    [+] Races et classes réussites
    [+] Excellente évolution du personnage
    [+] Leveling doux, agréable et varié
    [+] Communauté familiale et sympathique
    [+] Craft excellent
    [+] Site, jeu et serveurs francophones
    [+] Très très bon suivi du jeu et mises à jours régulières, jeu propre

    Les points faibles de LOTRO :

    [-] Free-To-Play pas mal restrictif pour les full gratuits
    [-] Gameplay mou au démarrage
    [-] Quelques zones vides et plates
    [-] PvP moins intéressant

    En conclusion, depuis son passage en F2P, LOTRO ne fait que s’embellir, un MMO très agréable à jouer avec pour atout principal son univers et PvE extrêmement riche et immersif.
    13 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 3 janv. 2012
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 5 ans.
    25 personnes sur 31 ont trouvé cette critique utile.
    Bonjour à tous après trois ans de jeu sur Le Seigneur des Anneaux Online, je mets ma critique de ce Mmorpg :

    - Tout d'abord, signalons les graphismes, que dire mise à par que c'est très beau, la comté est l'une des régions que j'aime le plus avec les Monts Brumeux, les décors sont très beau et il ne suffit pas d'un ordinateur super puissant pour profiter des graphismes du seigneur des anneaux Online.

    - Le Pve est un point important sur le seigneur des anneaux online, il est très bon et permet une grande immersion, les quêtes sont le plus souvent sympa et sont peut répétitifs (mise à part quelques fois ce qui reste rare) , le PVE en groupe est très bon également, j'arrive souvent à faire des communautés et c'est souvent dans ces communautés que je me fais beaucoup d'amis dans le jeu qui sont pour le moment tous sympa, aimables et correctes

    - Le PVP, je possède également un Monstre Ouargue, voulant tester le PVP même si je ne suis pas trop un joueur de PVP, je trouve le système de Joueur contre monstre sympa, certes Le seigneur des anneaux online n'est pas un jeu PVP (ce n'est pas son point le plus fort) , mais ce système est plaisant et la conquête de Fort est sympathique, c'est toujours plaisant de capturer un fort avec des amis.

    - Le RolePlay, étant sur le serveur Estel (RP) , le RP est magnifique, Beaucoup de gens prennent à coeur le RP du seigneur des anneaux, de nombreuses confréries organisent des événements RP, et étant fan de RP je regarde et participe de temps à autre, c'est vraiment le point que j'apprécie le plus sur ce jeu, aucun autre Mmorpg ne propose un RP. La communauté est très agréable et des nouveaux joueurs comme moi ont un avis très positif sur la communauté.

    - La Communauté : Comme déjà indiqué, la communauté est mature, correcte, aimable, tous ce que j'apprecie sur un jeu, c'est très rare de voir ça mais je dois signaler que les gens sont super accueillants et proposes de l'aide à beaucoup de joueur, j'ai fait des rencontres sympathiques avec des hauts level qui aident les nouveaux et franchement que dire de plus que c'est agréable et sympathique de voir une communauté comme celle la

    - L'Artisanat : Je possède trois personnages Menestrel Joallier, un Gardien armurier et un Chasseur explorateur, l'artisanat me plait, il est vraiment complet et permet d'avoir des équipements sympa, le système d'artisanat sur le seigneur des anneaux est complet et permet de recevoir quelques pièces d'argent ou d'or à l'hôtel des ventes pour économiser pour sa monture (Cheval ou Poney) qui pour un premier personnage demande un peut de temps mais grâce à l'hotel des ventes actif et à l'artisanat cela se fait avec plus de facilité.

    - Les points noirs (il y'en a en effet) : -le traditionnel petit beug quand on arrive sur le serveur, il faut parfois une minute pour que le paysage apparait mais rien de bien méchant il suffit de patienter une minute ce qui n'est pas long
    - Le Petit chargement du début qui est souvent assez long, heureusement on a pas d'énorme chargement quand on change de zone/région mise à part entre la comté et l'ered luin et la Moria ce qui n'est pas énorme
    - Les quêtes depuis la Moria devenues trop "farmage"
    - Beaucoup moins immersif qu'à ses débuts à cause d'ajouts de facilités (surtout depuis le passage en F2P)

    Voila pour ma critique je mets un 9/10 pour ce jeu qui me plait depuis ses débuts malgré des ajouts très discutables
    Publié le 7 janv. 2010 à 10:12, modifié le 3 janv. 2012 à 19:02
    25 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 1 avril 2014
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 3 ans.
    11 personnes sur 12 ont trouvé cette critique utile.
    Par Avatar de Dhalaran
    Tolkien a conquis les cœurs et les rêves de centaines d'enfants, adolescents et adultes avec son fantastique chef d’œuvre qu'est la Trilogie du Seigneur des Anneaux, mais aussi le Hobbit et le Silmarillion. Les artistes qui ont fait ce jeu sont des peintres de la pensée de notre auteur. En effet, chaque lieu que l'on traverse dans le jeu est imprégné des pensées et écrit de Tolkien, on aurait l'impression de relire notre pavé ! Et c'est ce qui fait sa force, un jeu fidèle au livre, et non pas à l'adaptation de Peter Jackson (excellente bien sur, je ne dis pas le contraire).

    LotRO est un jeu, même quand l'on ne groupe pas pour du "raid" ou "instance", où l'on aime se promener, admirer l'Argonath et les gigantesques statues des ancêtres d'Aragorn, errer dans les bois sacré et doré de la Lothlorien, admirer les étendues sauvages des prairies du rohan et apercevoir au loin des troupeaux de chevaux galoper, le vent berçant leur pas et j'en passe... le jeu n'est certes plus graphiquement au niveau des jeux next gen, mais cependant il y a une certaines poésie très marquée dans les décors de LOTRO. Et pour avoir testé d'autres MMO, je trouve que lotro reste un des plus beaux en matière de panorama.

    L'arrivée de l'extension de la Moria a été un énorme succès, catalogué comme une des meilleures extensions jamais paru tout MMO confondu. Une grande zone, mythique et impressionnante, dangereuse et sombre qu'est Khazad Dum, le royaume des nains. C'est aussi l'arrivée de deux classes, le Gardien des runes (un soigneur/dps) et de la sentinelle (un tank en armure intermédiaire qui base son gameplay sur des systèmes de combo). Ce fut pour moi une expérience unique. Ces gameplay requérant à la fois maitrise, réflexe et compétence m'ont fait passer énormément de temps en Terre du milieu.

    Lotro c'est aussi une communauté, fidèle, toujours là, présente au poste, une communauté mature (je joue sur Estel) qui est adepte du roleplay. Et même si je ne suis pas joueur RP, c'est toujours un plaisir de croiser un joueur au Poney Fringuant, et de se boire une chopine, en parlant de nos batailles, de notre histoire...

    Le jeu est en free-to-play actuellement, ce passage a permis à de nombreux joueurs de tester le jeu au moins gratuitement (les 30 premiers niveaux) mais il ne faut pas rêver, si vous voulez débloquer le contenu de suite, il faudra passer à la caisse.

    Passons maintenant au point noir du jeu, la dernière extension se nomme le Gouffre de Helm et elle est sortie en octobre 2013. Elle voit l'ajout de dix niveaux supplémentaire au personnages (95 maximum) et l'ajout de "grandes batailles" épiques au gouffre de Helm, mais aussi une refonte complète des classes.

    Et c'est là déjà un coup de gueule, la refonte est une catastrophe. Certaines classes désavantagées par rapport à d'autres, certaines deviennent "abusées" et pour finir, d'autres voient leur gameplay dénaturé (le Gardien des runes et la sentinelle par exemple).

    Ensuite, les batailles épiques sont trop facile, et on y joue qu'un rôle sommaire finalement, on aide à fabriquer une barricade, on se bat contre des mobs... et voilà. Le contenu de haut niveau se boucle trop vite. Enfin, il n'y a toujours pas d'ajout concernant le PvP, qui est laissé à l'abandon depuis plusieurs années.

    Voilà, et c'est avec le cœur lourd que certains membres de ma confrérie et moi même avons quitté le jeu. Nous y revenons de temps en temps, se promener, mais voilà, le virage qu'a pris le jeu est un peu brusque et amer. Après tant de temps passé dans ces paysages, tout ces bons souvenirs d'un jeu qui pouvait prôner le titre de MMO, on se retrouve avec un jeu dont les extensions se bouclent trop vite, facilement, et dont énormément de choses deviennent solotable... (oui MMO, vous savez le jeu en groupe toussa... ). Comment garder des joueurs si l'extension et le contenu de haut niveau se boucle en une semaine (en prenant son temps hein ! ) ?

    Je recommande ce jeu pour ceux qui vivent pour le Seigneur des Anneaux, qui vivent pour les livres de Tolkien, ces joueurs là ne seront pas déçus. Mais essayer de démarrer le jeu à plusieurs, monter ensemble et faire le contenu à niveau. Si vous êtes amateur de PvE de haut niveau, passez votre chemin, PvP de même.

    Et pourtant, il en vaut le détour, croyez le, son histoire, son environnement, ses panoramas... Lotro est cet univers idyllique et merveilleux où l'on s’arrête souvent pour prendre un screen du paysage au soleil couchant et admirer la beauté des paysages en soupirant. Même si je ne joue plus, je continuerai à monter ma Sentinelle, pour atteindre je l’espère, les marches du Gondor et me poster sur les remparts de la cité Blanche...

    Dhalaran Valkarian
    11 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 24 nov. 2012
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 4 ans.
    16 personnes sur 18 ont trouvé cette critique utile.
    7/10

    A essayer

    J'ai commencé LotRO pendant ma pause FF11 et je peux dire que ce fut un véritable changement. Le jeu est très beau, l'histoire est envoutante, Seigneur des anneaux oblige. Un jeu que je vous conseille pour vous amusez quelques temps.

    Le jeu est bien trop facile et en un mois seulement (en novembre dernier) : possibilité d'être lvl 60 et d'avoir un craft bien haut aussi, ce qui m'a un peu changé de Final Fantasy, je le reconnais. Ceci dit, c'est un très bon MMO si vous êtes casual.
    L'autre point noir c'est l'hôtel des ventes qui n'est pas utilisé, ce qui ne rend pas facile de se procurer un équipement décent rapidement.
    Un autre point noir, ce sont les quêtes qui sont trop répétitives. Tuer x mob, escorter machin... D'ailleurs l'expérience ne se fait que par quêtes, ce qui est dommage.

    Facile de prise en main, une version française impeccable, je regrette néanmoins que les serveurs ne soit pas internationaux.
    Un point plus que positif : c'est le end-game qui est très abordable pour tout le monde, ce qui permet à chacun d'avoir de très bons équipements de haut niveau pour ceux qui ont le temps de s'y attarder : )

    A tester par vous-même : )
    Publié le 19 mai 2010 à 13:22, modifié le 24 nov. 2012 à 15:19
    16 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 17 juin 2011
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 6 ans.
    11 personnes sur 12 ont trouvé cette critique utile.
    Le seigneur des anneaux est une licence en or, elle offre un background d'une richesse quasi-incomparable dans l'histoire du jeu vidéo.
    Et Turbine a plutôt bien réussi à l'intégrer dans son jeu.

    LotRO (Lord Of The Ring Online) dispose de graphismes soignés et plutôt flatteur pour son époque, aujourd’hui on les trouvera peut être un peu anguleux, mais ça reste très agréable avec des distances de vu très éloignées sans pour autant être gourmand en ressource (on fait tourner le jeu au max et de manière fluide avec une modeste radeon HD5770).

    Côté son, j'aime bien les musiques, certaines sont même sublime à mon goût et retranscrivent parfaitement les ambiances de cet univers fantastique. Les bruitages quant à eux n'ont rien exceptionnel mais ne gâchent pas le jeu.

    Jouabilité c'est de l’ultra classique  : on cible son ennemi, et on lance son cycle de compétences jusqu'à ce que la mort de ennemi (ou la sienne) survienne. À côté de ça on retrouve les instances, les raids avec les rôles toujours aussi classique de tank, heal et dps.
    A noter que dans ce jeu il n'y a pas de double spé, pire encore, il n'y a même pas de template, il n'y a qu'un système de traits (que l'on débloque par le biais de haut faits) que l'on affectera à son personnage qui le différenciera que trop peu des autres joueurs qui auront pris la même classe.
    Bref très peu de diversité au sein d'une même classe, à ce propos il n'y en 7 (+2 si vous avez l'add-on les mines de la Moria) avec 4 races donnant chacune accès à certaine des classes. Les races donnent des légers bonus et malus différents en relation avec l'histoire du seigneur des anneaux.
    On retrouvera aussi le même système de monture que dans WoW.

    Pour les quêtes c'est encore du classique, ça se résume à tuer du mob ou aller voir un npc. Toute fois, est mis en place dans le jeu des quêtes (organisées sous formes de livres) « scénarisée  » mais linéaires qui nous feront suivre de plus ou moins loin avec notre personnage les péripéties de la communauté de l'anneau issue des célèbres livres du seigneur des anneaux.

    Le monde est donc totalement et fidèlement inspiré des livres de Tolkien  : Le seigneur des anneaux, on y retrouvera des lieux mythique comme Fondcombe, les mines de la Moria ou encore la Lothorien c'est grand, et des lieux viennent s'ajouter régulièrement avec les add-on, le troisième à venir donnera accès à l'Isengar et sa célèbre tour.

    Le PvP n'est accessible à partir d'un certain niveau et est très déséquilibré. En effet à partir d'un certain lvl (30 il me semble ou 20  ? ) le jeu débloque le monster play et vous propose de prendre le contrôle d'un monstre (Araignée géante, Orc, Ouargue et. au lvl 50 et vous donne accès à une zone PvP où vous aurez également des quêtes à accomplir, mais là où ça bloque c'est que en tant que monstre vous démarrez au lvl 50 équipé comme un péon avec 5 pauvres skills et qu'en face vous avez des joueurs avec 50 lvl d'expérience, de craft et de loot  : c'est assez douloureux et rapide quand vous êtes un monstre. Il vous faudra beaucoup d'heures de jeux en période creuse avant de pouvoir rivaliser avec les joueurs en face. On va dire que c'est pour apprendre à vouloir faire un vilain, na  !

    Si Lotro en de nombreux points se montre peu innovant, il propose toute fois des mini-jeux intéressants, comme un jeu de chat, un parcoure de course hippique avec obstacles divers, un labyrinthe. A côté de ça il propose aussi du housing même s'il est pas très réussi (on ne peut pas disposer les meubles ou l'on veut) et enfin la musique : on peut jouer de la flute de la harpe du luth et autre dans lotro via les touches de son clavier, il y a même un système pour jouer des morceaux pré-enregistré dans le dossier de jeu si vous n'êtes pas très adroit !

    Sur le côté social rien de particulier  : une boite dialogue avec différents canaux (guilde, groupe, raid, général et. et pas mal d'emotes dont certaines qui permettent de changer son expression faciale. A noter qu'il n'y a pas eu de motion-capture et que ça se voit  : les personnages se meuvent en mode balais dans le derrière, c'est assez risible ou comique.

    Penchons nous à présent sur la communauté de ce jeu, je n'ai jamais évolué que sur un serveur dit RP, et force est de constater qu'au moins la moitié du serveur s'adonne au rôle play et que l'autre moitié le respecte. Comprenez donc une communauté mature et propice au rp  !
    Si vous aimez le rôle play, c'est LE mmorpg à essayer.

    Enfin sachez que le jeu est accessible en free to play si vous voulez l'essayez (en F2P vous avez moins de stockage à la banque et dans votre inventaire, pas de tenue d'apparat, pas de housing, l'acces au raid bloqué de même pour certaines instances, vous avez des limitations dans le craft, ne disposez que de 4 slots de personnages contre 7, un journal de quêtes moins conséquent). Alors peut-être à bientôt dans les Terres du Milieu !

    Pour conclure je dirais que c'est un mmorpg standard, stable, avec pas mal de contenu, possédant un des meilleurs background qui puisse être, le tout couronné par une excellente communauté (non je parlais pas de celle de l'anneau ^^).
    Publié le 17 juin 2011 à 22:18, modifié le 17 juin 2011 à 23:11
    11 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • Afficher les critiques suivantes

Que pensez-vous de Le Seigneur des Anneaux Online ?

1077 aiment, 177 pas.
Note moyenne : (1310 évaluations | 106 critiques)
8,1 / 10 - Très bien
Répartition des notes de Le Seigneur des Anneaux Online
Répartition des notes (1310 votes)

Evaluation détaillée de Le Seigneur des Anneaux Online : Les Ombres d'Angmar
(838 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu