Critiques de Celestus

Critique favorable la plus utile

VS

Critique défavorable la plus utile

7 personnes ont trouvé cette critique utile.
Tout comme les autres critiques, ce jeu est riche, comme les nombreuses possibilités que l'on a à disposition (construction de portes spatiales, atomisation et création de planètes, terraformation etc. ) et dans le développement de son perso (points d'expériences, points de prestige etc. ). Il a bien été pensé et ce n'est pas fini, à mon avis. Contrairement à o-game, on n'est pas obligé de dormir avec son pc pour se faire attaquer à 3h du matin. Les attaques isolés de joueurs sont beaucoup plu...
Publiée le 23 oct. 2011 par Bataff.
2 personnes ont trouvé cette critique utile.
Celestus est un Ogame-like qui reprend tous les grands concepts classiques d’un jeu de stratégie spatial par navigateur, avec son lot d’innovation forte intéressante. Au-delà de la simple gestion de planète, bâtiment, flotte, vaisseaux, etc… ce jeu pousse le concept à son paroxysme en ouvrant comme rarement vue sur le net le champ des actions et interaction in-game. L’on peut noter par exemple : Déroutage et gestion quasi libre d’une flotte en vol Interception de flotte ennemie Un systèm...
Publiée le 15 oct. 2013 par matmat42.
  • 23 oct. 2011
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 6 ans.
    7 personnes sur 7 ont trouvé cette critique utile.
    Par
    Tout comme les autres critiques, ce jeu est riche, comme les nombreuses possibilités que l'on a à disposition (construction de portes spatiales, atomisation et création de planètes, terraformation etc. ) et dans le développement de son perso (points d'expériences, points de prestige etc. ). Il a bien été pensé et ce n'est pas fini, à mon avis.
    Contrairement à o-game, on n'est pas obligé de dormir avec son pc pour se faire attaquer à 3h du matin. Les attaques isolés de joueurs sont beaucoup plus rares et il est très facile de trouver des alliés ne serait-ce que dans la faction où on se trouve.
    Le jeu est donc plus stratégique et équilibré entre joueurs avancés et nouveaux. La politique y est bien implémenté. Et comme ça a été dit, on avance rapidement.
    Les interactions entre joueurs sont agréables, les guerres ou autres entre factions sont organisées.

    Là où je mets un bémol, ceci dit, c'est le choix d'avoir fait un si bon jeu sur un navigateur internet. C'est plus rapide d'accès, c'est sûr, mais suivant la connexion que l'on a, y a souvent des lenteurs, et il faut être attentif dans ce que l'on tape sur le clavier car ça ne suit pas toujours (par exemple, si on veut taper 904, on peut avoir à la place 94 si on ne tape pas doucement les chiffres un à un). Ou alors c'est que ma connexion est très mauvaise. Mais bon, on s'y fait.

    Sinon, la stratégie payante est respectueuse comme ça a déjà été dit.
    Addictif ? bah oui, faut faire attention, je suis d'accord (comme pour tous les jeux on-line à mon avis).
    7 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 13 avril 2011
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 6 ans.
    4 personnes sur 4 ont trouvé cette critique utile.
    10/10

    Génial !

    Par
    Un jeu magnifique avec énormément de possibilités et de stratégie ! Un ambiance superbe, des joueurs actifs, des combats très excitants. Énormément de structures, de bâtiments, de vaisseaux, de technologies y sont présentes ce qui fait du jeu une réel envie de continuer et de surpasser les autres joueurs ennemis avec l'invention de plusieurs factions qui a pour effet un maximum de combats et d'alliances. Vous pouvez choisir entre plusieurs options : commerçant, raideur, producteur etc. Le rp (role play) est très présent, ce qui est un atout de ce jeu. Contrairement à tous les jeux dans son genre, Celestus et vraiment un jeu réfléchi et aucune triche payante n'existe.
    Le jeu vient de passer en 3D et est vraiment très réaliste ! En plus de tout ça, les attaques sont rares et ne sont pas fatales pour l'empire. Malheureusement, la complexité au début est assez ardue et pousse les joueurs à dire du mal de ce jeu ! Une fois testé et compris, on devient vite accros ! : )

    A tester d'urgence !
    Publié le 13 avril 2011 à 21:22, modifié le 13 avril 2011 à 21:24
    4 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 4 janv. 2015
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 3 ans.
    4 personnes sur 4 ont trouvé cette critique utile.
    Par
    Voilà, Celestus, c'est comme un plat, il faut y goûter pour savoir si on aime ou non !

    J'aime la liberté dans le jeu, on peut devenir qui on veut, faire presque ce que l'on veut en respectant les règles (mais des règles il y en a partout non ? )  

    Notons aussi que le jeu est en perpétuel développement créé par une personne de chez nous (et non un gros groupe américain ou chinois) et qu'il se fait aider par une communauté de joueurs, modos, bêta-testeurs afin de faire avancer les choses.

    Je ne vais pas refaire le point de toutes les qualités et défauts du jeu (car il y en a aussi comme partout) mais je dirais qu'il y a un point extra, c'est que les CB users n'ont pas leur place dans ce jeu.  

    Venez faire un tour ! Faites votre propre avis sur ce jeu made in chez nous, ne soyez pas des moutons inertes à gober des mouches : p
    Demandez de l'aide en jeu sur le canal AIDE, élaborez des stratégies, devenez un EMPIRE prospère, respectez les règles, allez voir le site du jeu, son forum, son wiki et vous verrez que les gens sont actifs et surtout parlez-en autour de vous !


    Bon jeu à vous !
    Publié le 4 janv. 2015 à 19:17, modifié le 4 janv. 2015 à 19:22
    4 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 18 août 2014
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 3 ans.
    4 personnes sur 4 ont trouvé cette critique utile.
    Celestus est un jeu remarquable. Je me décide enfin, (au bout de 4 ans quand même) à faire une critique de ce jeu qu'est Celestus. Ce que vous devez retenir de ce jeu c'est sa richesse. Le concept lui n'est pas original mais il repousse les limites du jeu par navigateur, le nombre d'actions possibles est incroyable. De plus le créateur, administrateur, modérateur, etc est seul.

    Il a tout créé de A à Z, on ne peut être qu'admiratif devant le travail accompli. Quand certains jeux (dont je ne citerais pas les noms) payent des équipes "professionnelles" pour pondre un résultat largement en dessous. Les joueurs disposent d'une section "suggestion", dans laquelle ils peuvent proposer et débattre des améliorations possibles à apporter au jeu. Par exemple, une grande partie des objets que l'on découvre en explorant l'univers viennent des joueurs. Le joueur peut également se spécialiser grâce aux 7 guildes, à l'arbre de spécialisation et il peut également apporter ses propres modifications aux vaisseaux.

    Si vous êtes amateur d'astronomie, de RP, de science fiction, Celestus est fait pour vous ! Bref, Celestus est formidable.
    Publié le 17 août 2014 à 00:45, modifié le 18 août 2014 à 22:59
    4 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 18 août 2014
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 3 ans.
    4 personnes sur 4 ont trouvé cette critique utile.
    Celestus est un jeu qui vaut le coup d'oeil. J'y ai passé de nombreuses heures sans jamais m'ennuyer, un très bon jeu en ligne, peut être le meilleur. Il reprend les bases de Ogame, c'est a dire bâtiments et technologies. Mais en plus des colonies le joueur peut contrôler des secteurs miniers pour accroitre de manière exponentiel sa production de ressources.  En début de partie, il faudra augmenter leur nombre au maximum, puis pour produire d'avantage les technologies.

    Le système de guilde permet aux joueurs de se spécialiser et de se compléter. Au moment de l'inscription, le joueur fait le choix d'une faction qui permet de faire des alliances ou des guerres avec les autres joueurs et qui impose un territoire à défendre.  A titre personnel, je regrette que nos empires soient en permanence assujettis par la faction sans espoir d’indépendance, ni que les factions ne comportent de systèmes politiques.

    Selon moi, le gros point noir est la gestion du jeu par son administrateur, des changements majeurs sont apportés sans que personne ne soit prévenu. La sévérité des sanctions en dégoute plus d'un, à tel point que le jeu se dépeuple. Par contre il est très efficace dans la résolution des bugs et dans l'apport de contenus supplémentaires. Le jeu n'en finit pas de s'enrichir.
    Publié le 12 août 2014 à 23:36, modifié le 18 août 2014 à 23:01
    4 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 27 févr. 2012
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 5 ans.
    3 personnes sur 3 ont trouvé cette critique utile.
    Par
    Tout simplement phénoménal !
    Aux premiers abords, on aurait tendance à juger trop vite et conclure : "Encore un clone d'Ogame" Mais pour ceux qui auront vraiment pris le temps de parcourir Celestus, il s’avère que c'est tout sauf un clone de quoi que ce soit. L'interface en plus d'être ergonomique et assez intuitive, est en prime magnifique. Un réel travail graphique à été réalisé, "c'est Beau ! " Coté contenu, la durée de jeu est quasi infinie ; libre à chacun de développer son style, agressif, défensif, commerce, technocrate... n'ayant pas de limite dans les niveaux de recherches le joueur peut se développer dans la direction qui lui plait a l'infini, et si il le souhaite changer d’objectifs... En dehors du didacticiel du début, il n'y a pas de manuel, mais... un forum permet de trouver une réponse à chaque question, et une zone tchat spéciale aide est disponible et très réactive. Pour finir, le jeu est en constante évolution, il est impossible de de s'ennuyer dans Celestus. Le revers de la médaille, Celestus est un jeu qui demande un certain sens logique et de la réflexion, et pour ceux qui ne les ont pas, c'est un très bon moyen de les acquérir.

    Ha... j'allais oublier, autre spécificité : Celestus embarque aussi une section Jeu de Roles, si bien que les joueurs écrivent une parti de l'histoire du jeu.
    3 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 26 sept. 2011
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 6 ans.
    3 personnes sur 3 ont trouvé cette critique utile.
    J'ai commencé par hasard en croyant que c'était un banal Ogame-like, basé sur toujours le même système, où les seules interactions de joueurs se faisaient uniquement grâce à une flotte et bien sur où celui qui la plus grosse (flotte) gagne.

    J'ai vite changé d'avis après quelques jours de jeu, avec une bonne communauté et un RP intéressant, on est très vite plongé dans l'univers.

    7 Factions existent dans l'univers et chacune est très particulière : par exemple, les Zetrans sont spécialisés dans le combat alors que l'OPU est plus orienté commerce. Ces Factions (que vous choisissez dès l'inscription définisse une partie du RP de votre Empire. Vous pouvez par la suite rejoindre une Alliance de joueurs de votre Faction (ou en créer une, au choix) et commencer à jouer à plusieurs, pour que ce soit plus intéressant.

    Les joueurs agissent sur les relations politiques entre les Factions qui influence le gain quotidien d'une certaine ressource (les points de prestiges) pour tout les joueurs de la Faction, mais également sur la perte ou le gain de points de prestiges sur l'attaque d'un joueur allié ou ennemis.

    Contrairement aux autres jeux 'classiques', on ne possèdent pas que des colonies (qui soit dit en passant, ne doivent surtout pas être choisit au hasard : de nombreux paramètres influencent la qualité d'une colonie : la Faction du joueurs, les coefficients planétaires de ressources, les coefficients solaires, sa position) abritant la population, on peut également acquérir des secteurs et les utiliser pour miner des ressources grâce à des vaisseaux spéciaux, ou encore construire de gigantesques structures ayant diverses fonctions : augmenter les caractéristiques des vaisseaux, fournir des bonus de ressources, diminuer les temps de constructions, permettre de voyager plus vit.

    Les colonies quant à elles, ont diverses fonctions : que ce soit payer l'entretien des vaisseaux, de l'infanterie et de la défense, mais également la construction de vaisseaux, le développement de technologie, on peut aussi les utiliser de manière très différentes : créer des planètes, les camoufler, développer des bâtiments de protections d'une grande puissance, détecter les flottes en vol (ou certaines ressources sur les secteurs/colonies en vue Univers). Les possibilités sont énormes !

    Avec des mises à jours de contenus intéressantes et souvent régulières, le créateur force le joueur à s'adapter dans un Univers énorme avec toujours de plus en plus de joueurs.

    Pour ma part, j'ai bien été accueilli quand j'ai commencé et, comme d'autres, je forme désormais en continu de nouveaux joueurs. La grande majorité des anciens n'hésitent pas à former les nouveaux.

    N'hésitez pas à le tester, il a de nombreux avantages : pas de vraie triche payante (seulement des bonus, comme changer les noms des vaisseaux personnalisables, par exemple) , des nouveaux peuvent en quelques mois rattraper des anciens s'ils se débrouillent bien, une bonne ambiance...

    Attention, très addictif ! (et peut être un peu chronophage)
    3 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 10 févr. 2009
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 8 ans.
    5 personnes sur 6 ont trouvé cette critique utile.
    Par
    Ayant joué a de nombreux jeux, Ogame, Space Invasion, pour les plus connus, Celestus est l'aboutissement de ce système de jeu, une meilleure finition un univers bien plus réaliste, un univers RP totalement en adéquation, la possibilité d'intervenir sur les planètes en en créant, détruisant.

    Des messages spéciaux à découvir pour progresser dans le jeu.

    C'est magnifique, et les connaiseurs de jeux de ce style ne s'y sont pas trompés, ils jouent, jouent encore et encore, de plus même si vous prenez le jeu en cours, vous avez toutes vos chances de rentrer dans le haut du classement.

    Comment me direz-vous ? et bien tous simplement grâce aux créateurs du jeu Veovis qui a mis en place une récupération de compte non utilisé et si vous vous créez un compte vous aurez déja quelques batiments pour rattraper votre retard plus facilement.

    Venez voir de vous même.

    Edit : Franckisted tu as du tester un mauvais jour car ça ne rame pas ^^ mais la base est lourde car le jeu est très développé ce qui le rend bien mieux que Ogame, de même que l'ambiance.
    Publié le 2 juil. 2008 à 13:29, modifié le 10 févr. 2009 à 17:00
    5 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 2 juil. 2008
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 9 ans.
    5 personnes sur 6 ont trouvé cette critique utile.
    Par Avatar de RODHAN
    Jouant à OGAME depuis des années, j'étais assez déçu du fait qu'il fallait payer un max pour pouvoir évoluer de façon satisfaisante au sein de l'univers, avec des comptes commandants qui vous apportent moyennant finance, des avantages significatifs qui vous permettent d'écraser vos adversaires au niveau notamment des ressources.

    De plus, le jeu devenait de + en + statique, et aucune possibilité de découvrir de nouvelles chose... la morosité s'impose assez rapidement, avec le risque de se voir détruire en quelques minute... r... rustrant.

    Avec CELESTUS, le jeu est plus rapide, les constructions diversifiées et multiples, d'énormes possibilités au niveau des créations des lois, une interactivité excellente au niveau des attaque... es technos en veux-tu, en voil?... de multiples possibilités de découvertes avec en fond de trame, une histoire qui évolu... nfin, bre... GAME, n'a qu'à bien se tenir ! CELESTUS m'apporte tout ce que je voulais !
    Publié le 2 juil. 2008 à 11:48, modifié le 2 juil. 2008 à 15:54
    5 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 3 mars 2015
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 2 ans.
    3 personnes sur 3 ont trouvé cette critique utile.
    Par
    Je les ai presque tous essayé. Fan de la science-fiction, j'ai longtemps cherché un jeu comme celestus et je n'ai jamais trouvé un jeu qui s'y rapproche. Celestus est un Ogame like... personnellement, je ne comprend pas pourquoi on dit un Ogame like : tant sur le plan visuel que sur la liberté de jeu, Ogame n'arrive pas à la cheville de Celestus. Les images sont inspirantes et le jeu ressemble plus à un jeu qu'à ces espèces de tableurs excel qu'on ose appeler un jeu. Ce qui peut vous faire reculer au premier abord, c'est la complexité du jeu. Il existe des secrets aux jeux qui n'ont même pas encore été découverts par les joueurs. Chaque jour, des joueurs essaient de découvrir le saint-graal de Celestus. Ces possibilités presque infinis font que certains joueurs sont là depuis le tout début et ne sont toujours pas lassés. Pour vous y retrouver, vous devrez adhérer à la communauté : ouvrez le tchat et demander de l'aide. Rejoigner skype et faites-vous inviter dans les canaux du jeu. Vous y trouverez des joueurs sympathiques qui vous épaulerons. N'ARRÊTEZ SURTOUT PAS APRÈS 1 OU 2 SEMAINES. Certains joueurs peuvent avoir l'impression que le jeu est limité parce qu'ils ne sont pas encore conscient des possibilités du jeu. Mais plus vous progresserez, plus vous vous rendrez compte que vous avez une infinité de possibilité devant vous. Je joue depuis près de deux ans, et je me considère encore comme un apprenti dans ce vaste monde à l'histoire très riche et dans laquelle chaque joueur à la chance de s'y inscrire à jamais.

    Le plus grand défaut de Celestus est la mauvaise critique. L'administrateur étant très près des joueurs (par exemple, j'ai posté une suggestion pour le jeu il y a une semaine et aujourd'hui, elle est déjà en place) , certains ont l'habitude d'avoir tout cuit dans le bec ou de ne jamais se faire refuser quoi que se soit. Aussi, cet administrateur n'a pas la langue dans sa poche : il aime son jeu et toute personne essayant de l'altérer, par de la triche ou des abus va se retrouver au banc des accuser à devoir plaider sa cause (plutôt que le bannissement instantané des jeux commerciaux, alors ce n'est pas un mal). Ces joueurs quittent souvent frustrés alors vont déformer la réalité et essayer de briser la réputation du jeu. Donc, faites attention aux mauvaises critiques. Rappelez-vous qu'une personne donnant une note inférieure à 5 est très probablement peu objectif.
    3 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 27 déc. 2012
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 5 ans.
    1 personne sur 3 a trouvé cette critique utile.
    Bonjour,

    Je joue à Celestus depuis deux ans déjà. Je joue a des jeux par navigateur depuis déjà plus de 10 à 12 ans (Ogame, Xwars, SG-univers, Stargate Univers, [... ], et j'en passe).
    Ce que je reprocherais à Celestus, ce sont les lags qui sont omniprésents malgré les deux serveurs qui sont là pour tenir la charge, bien qu'en heure creuse, le jeu est fluide et agréable.

    D'un point de vue gameplay, il n'y a pas grand-chose à redire, sept factions, des guildes digne de l'ancêtre d'Xwars mais impossible de ne pas appartenir à une faction. Le système de combat est intéressant bien que le facteur chance soit vraiment un poids dans les combats (un simple chasseur pourrait détruire une Terreur, équivalent d'une EDLM sur Ogame).

    D'un point de vue visuel, le jeu a un excellent rendu, nous avons même accès a une 3D assez bien réalisée et un interface de jeu intuitifs. Cependant dans le menu cartes, aucune visibilité au niveau de la 13e planètes (les structures sont masquées en 1600x1200).

    La communautés est plutôt homogène et agréable dans l'ensemble. Cependant comme beaucoup de joueur, je ne vais plus sur le forum officiel, le contact "administrateur > joueur" est pour moi le plus gros point noir de ce jeu. Quelques exemples :
    - Certaines annonces sont faites sur le Tchat du jeu, mais aucune traces sur le forum officiel.
    - Sans oublier les sanctions parfois disproportionnées : suppressions de grade, mise en mv pour avoir donné son avis, sans oublier les suppression de ZRC (monnaie du jeu) et j'en passe des belles et pas mures...

    [... ] Plus le droit de poster pour un simple message sinon le ban...
    [... ] Ce topic est je pense le meilleur exemple si je devais tous les citer je pense que je n'en aurais pas fini.

    Notez, Administrateur oublie tout de même que sans joueur, il n'y aurait pas de jeu et sans jeu, pas de joueur, c'est un cercle fermé.

    Sur le forum, les joueurs longent les murs de peur de se faire ban, ce qui démontre malheureusement l'envers du décors d'un jeu qui est pourtant intéressant et compliqué aux premiers abords.
    Si je n'avais qu'un seul conseil à faire aux joueurs qui souhaitent, nous rejoindre sur Celestus : n'allez pas sur le tchat univers ni sur le forum officiel.
    1 personne a trouvé cette critique utile.
  • 16 mai 2016
    2 personnes sur 2 ont trouvé cette critique utile.
    Par
    Alors déjà, tous les rageux qui crient au "dictateur" Véovis, à la triche payante, aux joueurs peu nombreux, ou à la communauté fermée, ils me font bien rire... [...]

    M'enfin déjà, oubliez toutes les bases à la Og*me ou autres, ce jeu n'a AUCUNE réelle triche payante. En fait, cela ne donne que des avantages dans le confort (raccourcis pour envoyer des flottes de minage, enlever le HUD...) . J'oserai même dire que c'est un des rares jeux dans lequel payer est un acte mature, parce que ça contribue à faire vivre le jeu sans donner d'avantages significatifs (hé oui, c'est pas gratuit un serveur) .

    Ensuite au niveau de l'univers : il y a quasiment autant de types de planètes / étoiles / secteurs que de vaisseaux chez la concurrence. Pour donner un exemple, vous trouverez des planètes telluriques, gazeuses, habitables, des lunes, des étoiles bleues / jaunes / rouges / à neutron, des vides spatiaux, des structures spatiales comme des avant postes...

    Chaque orbite peut être utilisée, soit en tant que colonie, soit en tant que simple secteur pour l'utilisation de votre choix ! La gestion des ressources est totalement indépendante de vos planètes, car il s'agit d'un stock amovible par flottes.

    Les flottes sont constituées des vaisseaux propres à chaque faction (et un RP / design différent entre les factions, tout comme pour les factions elle-mêmes) , quelques-uns dépendants de la faction ET de la guilde, et d'autres (pour l'instant) communs aux sept factions. Les flottes sont gérables à l'infini, vous pouvez changer les coordonnées de destination et l'ordre en tout temps. Vous pouvez même intercepter une flotte !

    Les bâtiments sont nombreux et ont chacun leur utilité (mines, défenses, productions de vaisseaux, technologies...) . Le système de technologies permet d'ajouter une dimension plus complexe au développement.

    La communauté est assez agréable, et n'hésitera pas à vous aider si vous avez un soucis. Vous aurez quelques canaux dans le tchat : Univers, Faction, Aide, Roleplay, et même un canal personnel avec la liste des diverses conversations équivalent aux "PM".

    Le développeur est assez bon lui aussi :

    Je sais d'expérience qu'il est quelqu'un de très ouvert lorsque l'on parle calmement et sérieusement. Il m'a par exemple donné l'autorisation de modéliser ses vaisseaux si je le voulais, tant que je n'en fais pas d'utilisation commerciale et que j'indique d'où viens le vaisseau.

    Certes cela peut lui arriver de s'énerver après des joueurs, mais il est HUMAIN, ce que beaucoup tendent à oublier. De plus il est présent et à l'écoute. Il ne se laisse juste pas marcher sur les pieds, ce serait le meilleur moyen d'obtenir un Og*me-like avec du Pay to Win et des fonctionnalités inutiles.

    Sans parler du côté Roleplay tellement présent et génial de ce jeu. Il y a des missions journalières qui apportent des petits plus comme un peu d'XP, un vaisseau... Et l'event Cetyn.
    C'en est des fois frustrant, parce que l'univers est juste top mais on aimerait pouvoir l'utiliser autrement, comme par exemple comme mod pour HomeWorld 2 ou Mass Effect... :P

    Sinon les points plus sombres sont grosso modo ceux-ci (du moins pour moi) . Certains joueurs (très rares) sont totalement solitaires et égoïstes ; le jeu est VRAIMENT compliqué à prendre en main, mais avec le tchat ça passe ; il faut y consacrer du temps sinon vous serez vite débordés (au moins une fois par jour / tous les deux jours) ; se prendre une raclée est assez frustrant, il faut apprendre à être patient et jouer prudemment ; le jeu est très lourd sur la bande passante.

    Donc en résumé, points forts :

    - Original
    - Riche (en contenu et Roleplay)
    - Bonne communauté
    - Possibilités infinies
    - Univers vaste
    - Développeur et modération à l'écoute
    - Univers intéressant et prenant
    - Pas de triche payante

    Points faibles :

    - Quelques joueurs qui ne comprennent pas le sens de "communauté" ou de "fairplay" (très rare)
    - Prise en main
    - Régularité de jeu pour être efficace
    - Frustration si pas de prudence / patience
    - Bande passante chargée

    Voili voilou, ne croyez pas les rageux et faites-vous un avis par vous-même !
    2 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 22 nov. 2017
    1 personne sur 1 a trouvé cette critique utile.
    Par
    La quasi perfection : un univers riche et varié. 

    Une communauté, petite mais à l'écoute. 

    Un administrateur, humain, qui suit régulièrement son jeu. 

    Un mode de jeu très complexe qui ravira les vrais amateurs de jeux de stratégie : car ce ne sont pas forcément ceux qui ont des ressources qui gagnent à la fin !
    De nombreuses possibilités de jeu qui différencient Celestus d'un Ogame-like lambda : il ne s'agit pas seulement de faire des colonies et des secteurs. Rampes de lancements, terraformations, Portes spatiales, Bombes P, Radars, disruptions, suppressions, Zato-transmissions, sauts, systèmes de combat complexes, réparations, explorations, découvertes, etc. sont au rendez-vous. Il y a toujours quelque-chose à découvrir, quel que soit le niveau des joueurs.

    Le vrai plus : un jeu vraiment gratuit qui ne donne que des avantages "pratiques" à ceux qui payent et encore, le compte "G+" peut être acheté au marché avec l'argent fictif du jeu. Ceux qui ne payent pas atteignent aussi vite le niveau de ceux qui payent. De plus, un seul serveur de jeu pour un univers qui ne peut donc pas mourir, et où se mêlent nouveaux et anciens !

    Pour conclure : un jeu différent, fait pour durer, non pas pour mourir (onze ans qu'il existe) . Fait pour le plaisir du créateur, pas pour l'argent. Fait pour jouer, pas pour casquer.

    A adopter !
    1 personne a trouvé cette critique utile.
  • 15 oct. 2013
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 4 ans.
    2 personnes sur 6 ont trouvé cette critique utile.
    Par
    Celestus est un Ogame-like qui reprend tous les grands concepts classiques d’un jeu de stratégie spatial par navigateur, avec son lot d’innovation forte intéressante.

    Au-delà de la simple gestion de planète, bâtiment, flotte, vaisseaux, etc… ce jeu pousse le concept à son paroxysme en ouvrant comme rarement vue sur le net le champ des actions et interaction in-game.

    L’on peut noter par exemple :
    • Déroutage et gestion quasi libre d’une flotte en vol
    • Interception de flotte ennemie
    • Un système monétaire avec sa bourse pour acheter et vendre tout sorte de ressource, vaisseaux, et objet.
    • Collaboration entre joueurs très riche grâce à de nombreuses possibilités offertes par le jeu dont : construction de bâtiment pour autrui, augmentation de technologie, attaque groupé
    • De nombreux objets à découvrir comme les portes spatiales, rampes de lancement, stations commerciales, et j’en passe…
    • Une gestion de l’espace et des distances qui se veut plus réaliste qu’accoutumé, avec un univers intégré en une seule galaxie et sa carte 2D au potentiel tactique non négligeable.
    Une richesse rare dans le domaine, qu’il faudra presque un an à un joueur moyen pour faire le tour de l’univers offert par Celestus.

    Du coté role play, les amateurs ne seront pas en reste, l’on intègre une des 7 factions du jeu et l’une des 7 guildes disponibles, chacune avec son histoire propre. Des évents rythmeront le jeu dans son ensemble comme l’apparition d’ennemis PNJ et son lot de mystères à découvrir (ou presque). Tout y est pour ne pas sombrer dans la lassitude symptomatique des jeux du genre.

    En ce qui concerne le gameplay, relevons une interface au thème post-futuriste qui manque toutefois de lisibilité et une 3D tout aussi isolante qu’inutile, qui a néanmoins le mérite de satisfaire les yeux et la curiosité des nouveaux venus durant leur première heure de jeux.

    Coté tarif le jeu propose un bonus en terme d’interface qui simplifieront en un clic les taches les plus indispensables du jeu.
    Cependant soyez vigilant, aucune CGV ni mention légal n’est édité, sur le jeu ainsi qu’aucune déclaration CNIL. Et chose surprenante le multi compte et autorisé si vous payez l’option.

    Cependant au-delà du côté pile de cette pièce ostentatoirement lustré, le côté face révèle quant à lui, d’un amateurisme déconcertant. D’un point de vue technique le codage de l’interface web, ressemble à un gigantesque bricolage bancal sans aucun respect des normes en usage (exit le W3c) , ni optimisation quelconque.
    • Ajax pointe aux abonnés absents, alors que cette technologie est maintenant rentrée dans les mœurs et les standards du web, et que son utilisation a été largement facilitée grâce aux diverses librairies tel que mootools et Jquery, Celestus utilise en lieu et place un montage alambiqué à base de Frameset et de Javascript cavalier digne de l’internet des années 90, pénalisant dangereusement la réactivité du jeu. (à noter : comble de l’ironie, Jquerry est utilisé par Celestus)
    • L’intégrité de nombreuses actions du jeu n’est pas vérifiée côté serveur, à tel point qu’il est de la portée d’un étudiant de première année en informatique de « Tricher » allégrement de façons plus ou moins discrète.
    • De nombreux bugs persistent dans l’interface comme dans les jeux lui-même et les mises à jour censées les corriger, à défaut d’être testées en apportent de nouveaux.
    • Le manque de rigueur et stabilité font que certaines opérations de maintenance qui semblent être effectuées se terminent en catastrophe. On se souviendra d’une migration de serveur qui s’est conclu par la destruction de plusieurs comptes utilisateurs ainsi que certaines fuites inquiétante.
    De ces lacunes résultent de graves déséquilibres in-game, à en croire les confidences de certain usagés sur les réseaux parallèles (Skype pour ne citer que lui) , le bug-using est devenue le sport national sur Celestus. Expérience vécue, les plus aguerris aux technos du web échangent script et autre astuces du genre pour contourner les règles jusqu’à ce qu’un honnête joueur n’ose relever une faille. Joueurs tellement honnête que certain se sentent obliger d’apporter des correctifs pour des erreurs basique de débutant. Tout cela donne l’amère impression que Celestus a été conçu par un développeur dont la seule formation en programmation s’arrête au site du zéro.

    Du point de vue social, la modération est à l’image de la fiabilité technique précédemment évoqué. Essentiellement assuré par le développeur du jeu lui-même, celui-ci a manifestement succombé au « complexe de dieu » , usant de son pouvoir in-game pour imposer au joueur d’exprimer un discours qui se conforme uniquement en sa volonté propre. La violence des propos comme des actes du « maitre » des lieux n’y font régner qu’un climat délétère et totalitaire, donnant le triste sentiment à l’utilisateur de faire office de défouloir à la susceptibilité de ce dernier. Tout comme le développement logiciel, la modération de communauté on-line demande des qualités et un apprentissage qui font cruellement défaut a celui qui en a la charge.

    Le fait qu’un site d’une telle prétention que Celestus, ne soit maintenue que par un seul homme à l’amateurisme alarmant, puise encore persister avec un peu plus de 500 joueurs, relève plus de l’ordre de l’anecdotique que de l’impressionnant.

    Tout cela fait de Celestus une perle pourrie du web. Ce tel manque de conscience professionnel pourrait bien un jour coûter cher à la société Castel Lab qui exploite le site, car fessant fi de la sorte de tous ses devoirs envers ses clients. Celestus mériterait d’être pris en main par un équipe sérieuse et compétente, puissions-nous espérer voir un jour apparaître un fork de ce projet qui cette fois tiendra la route.

    Pour conclure :
    A essayer mais ne surtout pas adopter.
    2 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 3 juil. 2008
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 9 ans.
    4 personnes sur 6 ont trouvé cette critique utile.
    Par
    ce jeu est tout simplement superbe.

    personnellement j'ai joué à certains jeux du même genre dont le très connu Ogame, et je n'ai jamais vraiment accroché.
    je me rappelle avoir à une époque emmené une alliance dans le top 100 d'un univers de Ogame mais j'ai très vite atteint les limites de ce que propose le jeu et j'ai donc abandonné.

    Or plus je joue à Celestus et plus je m'aperçois que je suis loin d'avoir fait le tour des possibilités.
    il y a en effet un très grand nombre de possibilités tant au nombres de bâtiments qu'au nombre de technologies (et bien entendu la manière de les améliorer change complètement l'expérience de jeu) mais surtout il y a aussi une grande liberté quant a la manière de jouer (tant en solo qu'en groupe, et chacune est aussi intéressante que les autres et tous trouveront chaussures a leur pieds. ) cela va du commercial au conquérant belliqueux en passant par le mercenaire et le pirate.

    en plus de toutes ces possibilités il y a une grande liberté dans l'évolution de son empire, en effet grâce à la présence de 2 types de planètes (habitables ou non) on peut se focaliser sur la récolte de ressources ou sur l'expansion de son empire.
    et tout ça sans parler des possibilités liées au coté Role play mais cela je vous laisse le découvrir par vous même.

    bref ce jeu à tout pour plaire même à ceux qui ne sont pas accros à ce genre.
    Publié le 2 juil. 2008 à 23:25, modifié le 3 juil. 2008 à 19:05
    4 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • Afficher les critiques suivantes

Que pensez-vous de Celestus ?

32 aiment, 12 pas.
Note moyenne : (46 évaluations | 18 critiques)
6,0 / 10 - Assez bien
Répartition des notes de Celestus
Répartition des notes (46 votes)