Critiques d'A Tale in the Desert

Critique favorable la plus utile

VS

Critique défavorable la plus utile

4 personnes ont trouvé cette critique utile.
ATiTD, un ovni dans le monde des MMORPGs : un MMORPG sans monstres ni joueurs à tuer, pas de PvE, pas de PvP. Un mmorpg totalement axé sur le côté social, entraide, et artisanat : Pouvoir faire des projets en groupe est réellement indispensable, beaucoup de choses sont à faire à plusieurs personnes, voire parfois requièrent l'alliance d'une région entière (pour les recherches par exemple). A mes yeux, le côté "communauté" du titre est un des plus travaillés à ce jour. On pe...
Publiée le 23 janv. 2009 par Sangrifeld.

Pas de critique négative recommandée.

  • 8 juin 2011
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 7 ans.
    6 personnes sur 8 ont trouvé cette critique utile.
    Quand j'ai lu la (seule) critique de mon camarade ici présente, je n'ai fait ni une ni deux, j'ai immédiatement téléchargé le jeu. Là, tout de suite, immédiatement.

    Je me suis dit "Enfin, oui fantastique, un jeu sans baston ! Hourrah ! Que du craft, yes ! " Vite vite, mon front perlait rien qu'a l'idée d'avoir peut être trouvé MON MMO !

    Les premières heures

    Aie. C'est pas très beau. Bon on s'en fiche, pas de soucis, c'est pas trop le problème... enfin si... euh... bon.
    Me voila tout de même à arpenter les dunes, à la recherche d'un village, enfin d'un point où je pourrais m'installer.
    Je demande illico quelques conseils à la communauté, ma foi on m'a vendu sa qualité, alors voyons.
    En effet, ils sont plutôt sympa, quoiqu'un peu mou à la réponse, mais je trouve ces gens dans l'ensemble cordiaux et assez ravis de voir un petit nouveau.
    Très rapidement d'ailleurs, certains feront spontanément et gratuitement le déplacement pour me donner un coup de main ! Unique ! Jamais vu ça ! (et sans même me proposer de rejoindre leur groupe/clan/confrérie)

    Je place mon petit camp, ben voui, je voudrais faire mon village ici. C'est assez éloigné des conglomérats de joueurs, mais tant pis, on se baladera longuement... er. ui longuemen... Ya pas un chameau ou quelque chose pour aller plus vite ?
    Non.
    Plus tard quand tu seras grand, tu pourras t'entrainer à courir plus vite, mais là, prends ton mal en patience...

    Les premiers jours
    Et voila ! La dernière brique est posée pour ma première maison !
    C'est la joie !
    Ca n'a pas été simple, il m'a fallu pas mal de bricoles pour en arriver là, et la récolte de chanvre est vraiment fastidieuse...
    J'entends ricaner doucement d'ailleurs au moment même où je m'en plaint à mes compatriotes... j'apprendrais très bientôt pourquoi ils gloussaient...

    Et mon petit bonheur égoïste alors ? ...
    Là, j'ai commencé à vite déchanter... arracher du gazon, écorcer mes arbres, faire pousser mon chanvre, moissonner mon millet, tisser mes vêtements... ourf... me voici véritablement devenu un bon exploitant agricole...
    Sauf qu... on dieu que ces taches sont harassantes, extrêmement répétitives, fastidieuses au possible ! Comptez dans les 2000-3000 clics pour la moindre petite récolte/ensemencement !
    Fort heureusement, de nouvelles personnes parmi les (rares) arrivants ont rejoint mon village, qui commence d'ailleurs tout doucement à ressembler à... euh... rien de bien joli. On m'a expliqué qu'il valait mieux réfléchir en "usines", donc nous voila à construire comme dans une ZAC des masses d'outils destinés au même usage... économie de clics, voyez vous.
    On tente de me rassurer : les bâtiments plus évolués rendront les taches moins répétitives (on insiste sur le "moins").

    Je m'applique alors à me lancer sur cette voie...

    Un... un quoi ? ...

    Et là c'est le début du casse têt... l me faut du verre, et pour ça, du calcaire, mais pour le calcaire, me faut un four, pour le four, des briques cuites, mais pour ça, il me faudra... hein ? Me faut un truc que je peux pas produire ?
    Vite le Wiki...
    La Bible, comme les joueurs l'appelle, car effectivement, vous allez apprendre à vivre littéralement avec.
    Ce sont les joueurs eux même qui l'ont composé, et sans lui, oubliez, il n'y a pas de manuel.
    Et là les amis, ça se complique. Et pas pour rire.
    C'est à la fois un plaisir et une besogne, mais loin d'être la pire.

    Certains métiers demandent une véritable adresse.
    Exemple : une hache se "craft" en donnant environ 12 coups à l'aide de divers instruments, servant à modeler le métal. Vous avez effectivement le morceau de métal devant vous, et à vous de reproduire le plus fidèlement possible la forme du patron. Et c'est loin d'être simple ! Plus vous y serez fidèle, plus elle sera de qualité, vous donnera des bonus de récolte, et cassera bien moins vite.
    Vous vous plantez ? Vous pouvez recommencer. Parfois ça coute "cher", parfois non.

    Un concept un peu particulier mais intéressant
    Il n'y a pas d'argent ou d'or dans ce jeu. Tout est à base de troc.
    Certains matériaux ne peuvent être obtenu qu'à travers des opérations de groupe, tout comme votre apprentissage.
    Tout est basé sur le partage.
    Ce n'est pas un problème au début, ça l'est à partir d'un certain niveau, car certaines marchandises sont tellement rares ou bien tellement laborieuses à obtenir, qu'on voit resurgir l'orgueil humain.
    Il est totalement impossible pour un joueur seul de connaitre un certain confort.
    C'est un jeu où vous allez tout bonnement travaille... our la gloire !
    En effet, tout ce qui compte, est de s'être installé dans la région qui la première aura construit une pyramide... et cela demande des mois, voire comptez en année, et la contribution de centaines de joueurs ! ...
    Inutile d'être pressés... et difficile de penser qu'a soi. (d'ailleurs dans le dernier cas, vous allez trouver le jeu ennuyeux à mourir)

    C'es. n tout p'tit peu trop clame... (J. Debouze)

    Il y a véritablement deux gros soucis dans ce jeu :
    - L'aspect horriblement répétitif : TOUT fonctionne sur un système de clics.
    Votre progression personnelle également : vous allez devoir remplir des missions, qui consisteront à récolter un max de bidules, à faire des "acrobaties" (qui consiste à faire un emote en face d'un autre gars qui en a fait beaucoup plus que vous, qui lui même l'aura appris d'un type qui en a fait plus que lui, etc)
    Les récoltes, plantations, à vrai dire la quasi totalité des taches consistent à cliquer, cliquer, et cliquer encore...
    Et sincèrement, dans la plupart des cas, c'est véritablement décourageant, car en plus ces clics doivent souvent être fait dans un bon timing.

    D'où une multitude de gens qui ont développé et utilisent des macros, ceci pour éviter la dépression nerveuse. Tolérés, à condition que vous ne les utilisiez pas sans être devant votre écran ( ! ) , ces jouets plus ou moins efficaces (certains ne marchent pas bien) , vous permettent de ne plus cliquer, mais de vous regarder bêtement faire. Et je crois bien que tout le monde utilise des macros tout le temps...

    Et je ne parle pas de certaines plantes qui n'apparaissent qu'a une heure bien précise dans des coins bien précis, et qui se ressemblent comme deux goutes d'eau (et que si vous n'identifiez pas correctement, vous pouvez revenir demain)

    En un mot : développeurs, pitié, facilitez un tout petit peu tout ça ! C'est infernal !

    Le second point noir

    En effet, nous avons tous le même objectif : participer à la construction de l'ultime pyramide.
    Cependant la communauté du jeu se réduit de jours en jours, et petit à petit, seuls les vieux accros du jeu resten. et disposent d'un matériel et d'un savoir faire uniqu.
    Vous n'avez donc que le choix si vous voulez ne pas mourir d'ennui dans votre coin (clic, clic, clic... ) , de devenir en quelque sorte leurs esclaves... (va chercher du bois, stp)
    De plus, évidement, ces très vieux joueurs se détestent parfois, ou se chamaillent pour des bouts de machins. Ambiance pas toujours au rendez vous du coup...
    De surcroit, il suffit de regarder le site et le forum du jeu pour se rendre compte que même les développeurs ont l'air un peu au chômage... les dernières annonces datent de l'an dernier...
    Il y aurait comme un vieux gout de momie...


    En conclusion

    Une véritable excellente idée, qui pourrait faire de ce jeu un "must play" dans sa catégorie. Les arbres de craft sont hyper complexe, tout demande de l'apprentissage, de la rigueur, et de la maturité.
    Mais trop de clics tue le clic, et la récolte des éléments de base reste un véritable enfer. Énormément de joueurs ne restent pas à cause de ça, surtout avec un trial de 24h seulement.

    On dirait que les développeurs du jeu sont également partis, du coup, j'avais mis le jeu en standby un moment, je l'ai repris un an plus tard, et rien n'a vraiment changé, voire rien du tout.
    C'est extrêmement dommage, car avec une équipe de choc, un vrai investissement, voire une reprise par un gros studio (argh) , ce jeu pourrait devenir une véritable référence dans le monde du MMO

    Je note 6, il y a trop de défauts pour que monte la note, mais dans l'idée, j'aurais bien mis un 8.
    6 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 23 janv. 2009
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 9 ans.
    4 personnes sur 4 ont trouvé cette critique utile.
    8/10

    Un OVNI !

    ATiTD, un ovni dans le monde des MMORPGs : un MMORPG sans monstres ni joueurs à tuer, pas de PvE, pas de PvP.

    Un mmorpg totalement axé sur le côté social, entraide, et artisanat :
    Pouvoir faire des projets en groupe est réellement indispensable, beaucoup de choses sont à faire à plusieurs personnes, voire parfois requièrent l'alliance d'une région entière (pour les recherches par exemple).
    A mes yeux, le côté "communauté" du titre est un des plus travaillés à ce jour.

    On peut aussi noter le côté politique inclus au jeu : des possibilités immenses et qui influent sur le jeu, et son développement à venir. (Autrement dit les joueurs impactent le développement du jeu/les patchs, de part leurs choix et votes. )
    Il y a même des élections auprès des joueurs pour élire par exemple un demi-pharaon (un seul sur le jeu, sur un instant donné, avec des élections ouvertes à tous) qui aura de réels pouvoir (dont la possibilité de ban définitivement sans avoir besoin de l'accord des GameMasters) , et bien d'autres choses à découvrir.

    Le côté artisanat est poussé à l'extrême, ce qui peut être vu comme un piège pour certaines personnes nouvellement arrivées :
    il est possible de fabriquer n'importe quoi ou presque, petit à petit, des briques et planches de base, aux plus imposants bâtiments.
    Le problème est que beaucoup de joueurs veulent trop rapidement se lancer seuls dans des projets pharaoniques (certes faisables) , mais il ne faut pas oublier le côté lassant et souvent répétitif de ce genre de choses, vouloir tout faire tout seul à mes yeux ne peut être que rapidement une source de déception, voir de lassitude.
    Avoir une guilde, et se regrouper pour simplifier ses projets est à mes yeux très fortement recommandé.
    Le choix de la guilde est très grandement facilité d'ailleurs dans ce MMORPG, pour la simple et bonne raison qu'il n'y a pas de limitations sur le nombre de guildes à rejoindre. (La seule limitation étant liée à la taille du bâtiment de guilde, qui peut encore être agrandi à tout moment, ce qui fait qu'il existe des guildes spécifiques aux débutants, des guildes par langue, des guides de région, des guildes d'amis proches, etc... )

    Un autre point qui fait de ce jeu un OVNI, ATiTD est un MMO qui a des cycles, je m'explique :

    Lors du commencement d'un cycle, toute l'Égypte est déserte, et l'évolution reste entière à faire (recherche, etc. ).
    Très vite les joueurs se regroupent par régions, par ville, et l'Égypte commence alors à se développer, selon les actions des joueurs.
    Chaque cycle peut durer plusieurs années, ou moins, selon la façon des joueurs de faire évoluer l'Égypte.
    Chacun de ces cycles est différent des autres, pour garder le plaisir de la recherche et de la découverte.

    Enfin bref à mes yeux, ATiTD reste un très bon MMORPG (qui plus est traduit en français, mais sur serveur international). Il a un concept totalement original, qui ne plaira pas forcément à tout le monde, mais qui ne décevra pas les personnes qui aiment le genre.
    Publié le 22 août 2004 à 11:44, modifié le 23 janv. 2009 à 06:30
    4 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • Plus d'autres critiques

Que pensez-vous de A Tale in the Desert ?

45 aiment, 27 pas.
Note moyenne : (72 évaluations | 2 critiques)
5,8 / 10 - Assez bien
Répartition des notes de A Tale in the Desert
Répartition des notes (72 votes)

Evaluation détaillée de A Tale in the Desert
(20 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu