Critiques d'ARK

Critique favorable la plus utile

VS

Critique défavorable la plus utile

8 personnes ont trouvé cette critique utile.
Les débuts de l'alpha ont été assez chaotiques, avec notamment un grand manque d'optimisation qui rendait le jeu tout juste jouable sur les PC de dernière génération. Mais les devs ont travaillé d'arrache-pieds et désormais ARK tourne sur la plupart des configurations. Il faut d'ailleurs signaler que les patchs s'enchaînent au rythme d'1 ou 2 par jour, que les développeurs sont très réactifs et répondent fréquemment aux questions des joueurs sur le forum officiel.   Pour résumer, Ark, est un ...
Publiée le 26 juin 2015 par Darmina.

Pas de critique négative recommandée.

  • 26 juin 2015
    /!\ Cette critique a été rédigée avant la sortie du jeu et il y a plus de 2 ans.
    8 personnes sur 13 ont trouvé cette critique utile.
    Par Avatar de Darmina
    Les débuts de l'alpha ont été assez chaotiques, avec notamment un grand manque d'optimisation qui rendait le jeu tout juste jouable sur les PC de dernière génération. Mais les devs ont travaillé d'arrache-pieds et désormais ARK tourne sur la plupart des configurations. Il faut d'ailleurs signaler que les patchs s'enchaînent au rythme d'1 ou 2 par jour, que les développeurs sont très réactifs et répondent fréquemment aux questions des joueurs sur le forum officiel.  

    Pour résumer, Ark, est un jeu de survie mélangé à Minecraft et H1Z1, le premier pour sa capacité à construire de nombreux bâtiments ou objets et la collecte de ressources, le second pour son PvP (les tricheurs en moins).  

    On commence l'aventure sur une plage presque nu (e) et le premier objectif sera de fabriquer une hache pour récolter des ressources, trouver des baies pour se nourrir, créer un feu pour se réchauffer. Car on peut mourir de dizaines de façons sur Ark ; de froid, de déshydratation, d'empoisonnement et bien sûr de mort violente. La faune est loin d'être amicale, de nombreux prédateurs sont prêts à vous transformer en hors-d'oeuvre. Actuellement une soixantaine d'animaux sont intégrés, et chaque semaine en voit de nouveaux arriver. On peut en dompter la plupart (même le fameux T Rex) , les utiliser comme monture, mais cela demandera pas mal de courage et de matériaux. A noter que les dinosaures sont devenus bien plus agressifs depuis le dernier patch, font plus de dégâts et attaquent désormais correctement (beaucoup étaient domptables grâce à des bugs de collision contre les arbres ou rochers).  

    Chaque fois que votre personnage passe un niveau, il débloque des recettes de craft (qui remplacent l'arbre de talents habituel des MMO) et peut augmenter certaines caractéristiques comme la stamina (pour courir et nager plus vite et plus longtemps) , les HP, les dégâts en mêlée, etc. Vous commencerez, par exemple, à construire une simple hutte en feuillage pour finalement créer plus tard un village avec des bâtiments en métal ou pierre. On peut créer plusieurs centaines d'objets dans le jeu, et l'architecte qui sommeille en vous passera des nuits blanches à créer son home sweet home. Certains joueurs ont même déjà réalisé des reproductions de monuments célèbres.  

    Je n'ai testé que le PvE mais sachez que si vous mourrez, vous repartirez de zéro, sans aucun inventaire, seul le niveau de votre personnage sera sauvegardé. Heureusement, on peut construire des coffres pour stocker ses fournitures et ainsi ne pas définitivement les perdre. Il existe toutefois des serveurs hardcore où la mort est définitive.  


    L'acquisition puis la gestion de vos dinosaures représente un jeu en soi : on les fait augmenter de niveau pour booster leurs caractéristiques en fonction de leur rôle (dégâts et HP pour les faire chasser, poids et stamina pour leur faire transporter des ressources etc. ) , on les nourrit régulièrement sous peine de les voir mourir, on peut même les laisser vagabonder dans la nature et se sustenter seuls, au risque malheureusement de les voir se faire tuer par d'autres animaux.  

    Il existe des lieux difficiles d'accès, faisant office de mini-instances, qui donnent la possibilité à des équipes de deux ou trois joueurs de récupérer des matériaux très rares, nécessaires pour le craft d'objets peu courants. On peut également régulièrement ouvrir des coffres qui popent aléatoirement sur la map (premier arrivé, premier servi) et qui donnent des objets ou des fournitures de grande qualité.  


    Intégrer une tribu (guilde) peut être un vrai avantage pour découvrir le jeu dans sa globalité, un joueur seul ne pouvant avoir accès à tous les crafts. De même, l'exploration de certaines régions est fortement déconseillée en solitaire.


    Très honnêtement, Ark vaut largement les 27 euros nécessaires à son achat, pour peu que l'on aime les jeux de survie, dont il est l'un des meilleurs représentants. En l'état actuel, il est déjà largement supérieur à H1Z1 ou Rust, pourtant sortis depuis de nombreux mois. Le jeu s'optimise au fil des patchs quotidiens, on peut y jouer en mode online ou solo (host local) , sur serveurs officiels ou privés.
    Publié le 26 juin 2015 à 17:24, modifié le 26 juin 2015 à 18:02
    8 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 29 août 2017
    /!\ Cette critique a été rédigée avant la sortie du jeu.
    Attention la première chose à penser : augmenter SIGNIFICATIVEMENT la vitesse de toute action dans le jeu si vous jouez sur votre serveur ou en solo, car sinon ce jeu nécessite un temps infini pour faire la moindre chose.


    Sinon : un monde riche et dynamique, une capacité d'évolution forte (conçu pour être "modable") et de rejouabilité (différents gameplays possibles) .

    Coté technique : certainement beaucoup à redire (surtout durant l'accès anticipé) mais dans l'immense majorité, je trouve le jeu dans le haut du panier dans le genre, en terme de qualité technique. Le rendu peut être époustouflant quand on est en vol.

    Maniabilité assez bonne, même si le combat au corps à corps n'est pas parfait. 

    Personnellement, je ne vois pas l’intérêt du PVP, donc je n'en parlerais pas. Dans l'aspect PVE, quelques lacunes dans les déplacements, des "bestioles" entrainant des possibilités de "truquer" le jeu mais pas mal de variations possibles de comportements des bêtes (comme le fait de perdre son arme, de se faire piquer des objets dans l'inventaire, de se mettre hors de son champs de vision...) .

    Enfin : en solo, on ne peut pas tout faire de mon point de vue, donc plus utile de jouer en petit groupe de trois ou quatre joueurs.
  • 4 sept. 2016
    /!\ Cette critique a été rédigée avant la sortie du jeu.
    Plusieurs centaines d'heures à mon actif en PVE ou PVP sans lassitude.
    Des montés d’adrénalines fréquentes.
    Des possibilités de personnalisations démentes grâce aux mods.

    Nous voilà devant un vrai sandbox qui va vous faire galérer comme pas permis. Aucune justice, aucune équité, de la survie à l'état pur.
    Quand vous arrivez sur un nouveau serveur, soit vous entrez dans les rangs d'une tribu, soit vous vous tapissez dans l'ombre dans les endroits les plus improbables en attendant votre heure.
    Le jeu en groupe est une obligation, un Rambo solitaire aura une survie des plus limitée, surtout si le serveur est ouvert depuis quelques jours (sauf si on tombe sur des newbies, là c'est un massacre des plus plaisant) .


    Ce jeu n'est clairement pas fait pour les chouineurs qui rushent tout en trois jours. Car tout l'intérêt est dans le farming / PvP sauvage / donjon / grottes / world boss en groupe soudé frôlant la parano.

    Bien sûr, on peut trouver des serveurs qui font récolter en *100, mais le plaisir s'estompe dans la journée, après avoir "pan pan" en full stuff.

    Enfin bref, un jeu fait pour les warriors qui aiment le sang et les larmes.
  • Plus d'autres critiques

Que pensez-vous de ARK ?

38 aiment, 8 pas.
Note moyenne : (46 évaluations | 1 critique)
6,5 / 10 - Bien
Répartition des notes de ARK
Répartition des notes (46 votes)