Quand le dernier arrivé peut devenir le meilleur

9/10
Je ne suis pas un habitué des critiques sur les jeux en ligne, aussi excusez moi si vous trouvez cela un peu brouillon.
Je ne suis pas sur beaucoup de jeux en même temps, généralement je joue à un jeu et je change quand j'en ai marre ou que je me lasse.


Je joue sur Okord depuis début août 2017 et je dois bien avouer que c'est un bon gros coup de coeur et que je ne vois pas quand j'en serais lassé, ni pourquoi !


Si vous n'avez pas envie de tout lire, je dirais que les gros points forts du jeu sont :
- Un concepteur/développeur très à l'écoute des joueurs pour que le jeu soit toujours meilleur.
- La possibilité de faire du Rôle Play, ce qui amène une touche très interactive et une dimension supérieure par rapport à tous les simples jeux de baston. Surtout que ce sont vos actions qui écriront l'Histoire !
- Une philosophie du jeu concentrée sur le fait qu'un nouveau pourra rattraper les plus anciens et même devenir le meilleur. Nous avons eut l'exemple très récent avec un joueur qui est devenu n°1 en moins d'un an alors que certains sont là depuis le début ! (Il y a plus de quatre ans je crois)
- Une prise en compte de tous les moments de la vie. C'est encore perfectible mais si à un moment vous n'avez pas le temps de jouer, vous pouvez vous mettre à l'écart pendant quelques jours ou semaines, sans pour autant dégringoler au classement. Un joueur qui passera toute sa journée sur le jeu est légèrement favorisé, mais pas tant que cela.

Concrètement comment cela se passe ?
- D'entrée de jeu il faut vous dire que vous incarnez un personnage dans un univers médiéval. A vous de voir si vous voulez "jouer" (Rôle Play) ce personnage ou simplement jouer au jeu de baston qu'est Okord, le RP n'étant pas du tout obligatoire. Vous pourrez construire des villages où vous voulez, les développer, et attaquer des villages d'autres joueurs pour gagner des points (de l'honneur) et de l'or.
- Au départ on est assez bien guidé pour découvrir le jeu et jouer tout seul. Les premières quêtes permettent de découvrir toutes les facettes mais il y a des quêtes plus compliquées à obtenir (après plus de quatre mois de jeu il m'en reste encore) . Et assez rapidement on rentre en contact avec d'autres joueurs. Parce que, même si on peut rester tout seul dans son coin, l'interaction avec d'autres joueurs est ce qui rend (pour ma part) ce jeu très attrayant.
- Vous choisirez donc certainement de prendre un autre joueur comme suzerain, intégrant au passage sa faction. Il devra vous protéger et vous aider, et vous devrez lui rendre service aussi bien sûr. Mais ce qu'il y a de bien marrant, c'est que vous pouvez choisir de rester vassal de votre suzerain, mais un jour peut être que vous serez meilleur que lui et ce sera vous le suzerain et lui le vassal ! Et puis, si votre suzerain ne vous convient plus, vous pourrez toujours vous révolter, le trahir en l'attaquant en pleine nuit... Récemment nous avons vu un vassal trahir la Reine en la capturant de nuit et... il l'a faite bruler sur un bûcher !
- Au niveau du Game Play, sans trop rentrer dans le détail, il y a beaucoup de choses à prendre en compte pour les combats. Le placement de vos villages est important aussi bien pour vous défendre que vous attaquer. Car lorsque vos troupes attaquent et passent sur un territoire adverse, le joueur attaqué est tout de suite prévenu. La logistique est tout aussi importante car si vous n'apportez pas assez de nourriture à vos troupes il y aura famine et des décès. Il y a régulièrement des batailles qui se perdent de cette manière, et le plus faible remporte ainsi parfois le duel ! Un dernier point très intéressant, c'est qu'il n'y a pas de bonus sur les armées : le fantassin du plus vieux joueur est aussi puissant que celui du dernier joueur arrivé. Par contre chaque unité possède sa compétence, ainsi par exemple les lanciers voient leur puissance multipliée par trois lorsqu'ils affrontent des cavaliers. Celui qui remporte la bataille n'est donc pas forcément le plus ancien, le plus riche, ou celui qui a le plus de troupes.
- Et en finalité, à force d'acquérir toutes ces notions stratégiques, à force de combattre, vous pourriez bien devenir Roi ! Ou bien perdre toutes vos armées d'un coup ! Cela m'est arrivé, c'est forcément assez désagréable mais vous ne perdez que des unités de combats, des points, de l'or ; vous ne perdez pas ni vos villages ni leur développement, donc reconstruire une armée reprendra un peu de temps mais vous pourrez vous venger de votre agresseur quelques jours plus tard !

Voilà, je vais m'arrêter là.
Ha si, j'oubliais, les dessins et le design peuvent paraitre un peu "moches" ou vieillots selon les gouts. Ce jeu est gratuit et ces dessins ont été payés "de la poche" du concepteur, il ne faut donc pas s'attendre à des oeuvres d'art non plus. Mais ce n'est pas ce qu'il faut retenir de ce jeu, si vous accrochez durant les premiers jours de votre période débutant, vous accrocherez pour bien plus longtemps et vous ne penserez plus du tout au design !
2 personnes ont trouvé cette critique utile. Et vous ?

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Okord ?

23 aiment, 3 pas.
Note moyenne : (26 évaluations | 5 critiques)
6,0 / 10 - Assez bien

20 joliens y jouent, 22 y ont joué.