Un gameplay qui peut ou plaire, ou pas du tout

3/10
Autant l'annoncer immédiatement, cette critique est particulièrement succinte, et tout ce qu'il y a de plus subjective. Il s'agit juste d'un retour sur la prise en main, qui résume quelques heures de jeu à peine. En aucun cas je ne souhaite critiquer ceux et celles qui y trouvent leur bonheur. Disons simplement que si j'avais eu le loisir de connaître au préalable les quelques caractéristiques qui m'ont personnellement déplu, je me serais éviter une après-midi de téléchargement et de tentative de prise en main du jeu. Si comme moi, vous n'aimez pas, voire pas du tout ces quelques particularités suivantes, il est peu probable que ce jeu soit fait pour vous :

  • Le ciblage et l'orientation : Skyforge dispose d'un viseur centrale qui se situe toujours au centre de l'écran. Si vous bougez votre souris, le décor bouge. Perturbant pour les habitués de jeux tel WoW, il n'y a pas de curseur permettant de cliquer sur un sort ou permettant d'ouvrir son inventaire. Tout se fait à l'aide du clavier, il n'y a pas de sélection de cible, il faut positionner le viseur sur la cible.
  • Les déplacements : Outre le fait que vous aurez sans doute à configurer dès le départ l'assignation des touches, qui semble adaptée d'entrée de jeu aux claviers QUERTY, il n'est pas aisé pour les non habitués comme moi de gérer à la fois : le ciblage des cibles, l'utilisation des touches déclenchant les sorts, tout en tenant compte des déplacements à effectuer pour bien se placer ou éviter une attaque, le tout en fonction de ce que le décor vous permet. Un coup à prendre diront certains, mais qui saborde un peu selon moi la nécessité de découvrir un jeu de façon progressive, du plus simple au plus compliqué.
  • L'esthétique : Si certains décors sont particulièrement soignés, nous somme une fois plus confrontés à ce que certains producteurs considèrent visiblement comme incontournable en matière d'apparence des personnages, comme si l'intégralité du succès à venir du jeu en dépendait. Je veux parler d'une définition très particulière et orientée du "sexy/glam" des personnages. Une fois de plus, l'intégralité des personnages  masculins ressemblent à des GI-Joe avec des coupes de Boys-band, et l'idée qu'un paladin féminin puisse arpenter les champs de bataille en talons aiguilles, avec une armure de plaques dont le décolleté plonge si bas qu'on aperçoit son nombril, ne leur semble définitivement pas contradictoire.
En conclusion de cette critique très rapide, il va de soi que je fais ici intégralement l'impasse sur tout les aspects positifs du jeu. L'intérêt de la publication de cette critique réside uniquement pour sa valeur d'avertissement à l'attention de ceux qui hésitent à essayer ce jeu. Je pense en effet que ce type de spécificités devraient apparaître de manière plus évidente dans la présentation d'un jeu, afin de donner au futur joueur (euse) le soin de déterminer a priori si tout ceci lui convient ou non.

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Skyforge ?

60 aiment, 30 pas.
Note moyenne : (94 évaluations | 0 critique)
5,8 / 10 - Assez bien

38 joliens y jouent, 76 y ont joué.