Pur jeu d'arène

8/10
I - INTRO

Hello ! Hanara, vieux routard du MMO. J'ai commencé Blade and Soul en accès anticipé (pack fondateur) le 15 janvier. J'y joue quotidiennement depuis, mon main est donc niveau max (45) , je pense pouvoir poster une première impression cohérente en m'efforçant de conserver un maximum de recul et de nuance. Notez que je joue sur le serveur Olong (FR) et que certains points de mon expérience seront donc à mettre en perspective par rapport à cela. Les mentalités, notamment, peuvent varier d'un serveur à l'autre. Sur ce, bonne lecture.


II - MODÈLE ÉCONOMIQUE
~

Je commence par cette partie parce que c'est généralement la grosse préoccupation de quiconque se penche sur un jeu free-to-play. Le modèle économique de Blade and Soul, si je devais lui donner deux adjectifs : honnête mais relou.

Honnête dans le sens où il ne s'agit clairement pas d'un P2W. La boutique propose du cosmétique et du boost. Nombreux costumes, turbos XP, mais aucune réelle influence directe sur le gameplay. D'ailleurs, énorme point positif de ce jeu, il n'existe aucune notion de stuff en arène. Quel que soit votre niveau, stuff, etc., tout le monde est lissé en arène afin qu'il ne soit question que de skill et d'équilibrage. J'y reviendrai.

Mais... relou. Si être premium ne vous fournira aucun avantage concret en combat, cela vous offre en revanche un confort de jeu vraiment significatif. Une banque dédiée aux (nombreux) costumes sachant que la place dans l'inventaire est très limitée, une limitation de ventes à l'hôtel des ventes plus haute, etc. Ces choses ont beau être secondaires, je pense que le "secondaire" fait partie intégrante d'un MMO pour certaines personnes, surtout si ces dernières ne s'intéressent pas à l'arène.


III - PHASE DE PEX
++

Dans 80 % des MMO, à mon sens, la phase de PEX est une incompressible corvée, une longue succession de quêtes sans intérêt. Blade and Soul fait partie des 20 % restants avec une phase de PEX assez courte, des quêtes très dynamiques et vraiment bien pensées géographiquement parlant. Pas d'allers-retours, pas de stagnation, les PNJ sont très bien placés et les zones s'enchaînent très vite.

Mais surtout, je tiens à mettre le doigt sur le soin particulier qui a été apporté à la trame principale. Sur un fond de classique histoire de vengeance bien coréenne, on nous sert quand même un scénario aux petits oignons, bourré de rebondissements et régulièrement ponctué par des cinématiques épiques. C'était une excellente expérience, j'ai pris un grand plaisir à suivre l'intrigue de B&S alors que j'ai pourtant tendance à skip sans remords les scénarii-papier-toilette de 95 % des MMO.

Bref, sachant qu'au final le pex est assez rapide et indolore (il m'a fallu une semaine sans forcer, et ça permet de pratiquer ses combos) , cette partie est un point positif de B&S. La phase de pex est bien assez pénible sur la plupart des MMO pour pouvoir être saluée quand pour une fois elle est soignée.


IV - COMMUNAUTÉ
++

En parle-t-on assez ? L'ambiance, c'est important. C'est un point positif sur mon serveur. Les joueurs sont généralement agréables, même le fait de pouvoir se parler entre ennemis ne pose pas vraiment de problèmes (bon, il y a de divertissants rageux partout, heureusement ! ) Les gens s'entraident, sont polis.

En donjon interserveur, où l'anglais est de rigueur, même constat. Joueurs matures et agréables dans leur grande majorité. Et surtout il n'y a pas encore le côté usine de certains MMO : on parle, on plaisante, on explique les strat' à ceux qui ne connaissent pas, etc. Bien entendu, on tombe toujours de temps en temps sur un groupe zombie, mais l'expérience est anecdotique.

Maintenant, sans être vraiment la faute de NCsoft puisque le phénomène est présent sur tous les F2P, je me permets quand même de parler du problème des bots. Le spam des channels est... monstrueux. À certaines heures, ils sont simplement inutilisables, et je présume qu'ils sont aussi présents sur le marché. Tentez un undercut agressif sur n'importe quel article, il est acheté dans les 5 secondes. Bref, ils rendent l'économie très lisse et convenue, ce qui est dommage car l'HV n'est pas trop mal fait. On a droit à quelques courbes sympathiques, statistiques, candlesticks japonais, etc. Tout est fait pour permettre l'analyse du marché.


V - INTERFACE ET ANNEXES
~

Qu'on se le dise, le launcher est catastrophique, et rien n'est vraiment parfait à ce niveau même en jeu. Menus peu intuitifs, peu réactifs, tooltips pas toujours très bien traduits. L'environnement utilisateur de B&S est un peu cheap pour un jeu de ce calibre, et c'est dommage même si ça ne nuit pas au gameplay.

Notez cependant une création de perso très poussée. Qu'on supporte ou non l'horrible passion des asiatiques pour le kawaii et les fortes poitrines, il faut admettre que c'est soigné. 95 % des joueurs jouent des bimbos siliconées, c'est parfois un peu lourd, mais il faut le dire : le jeu est beau, plutôt bien optimisé, les animations sont sublimes tout en restant sobres et compréhensibles.

Point de vue cosmétique, le principe d'avoir mis les stats sur les bijoux et non les vêtements permet de porter le costume qu'on veut selon nos goûts, un peu comme TSW. C'est un bon point, vraiment, d'autant que les costumes sont très travaillés et plutôt variés. Même si, encore une fois, ne pas être premium risque d'être très contraignant si on souhaite se lancer dans la collection.

Petit point sur l'artisanat aussi. Sans intérêt. Franchement. Tout est sous CD, les recettes HL se récupèrent en donjons. NCsoft n'a vraiment pas réinventé la roue, ils l'ont même un peu bosselée à mon avis. Inutile de traîner sur ce sujet, ce n'est pas le point fort de B&S.


V - HL : CONTENU PVE
-

Concrètement, pour moi, B&S n'est vraiment pas un jeu PVE et il ne faut pas s'y tromper. Je ne vais pas m'y attarder. Les instances HL auxquelles on a pour l'instant accès sont très abordables. Stratégies bateaux, donjons courts, etc. Même si certains boss demandent un minimum de réflexes notamment pour les tanks, tout reste très accessible au commun des mortels, il n'y a aucun challenge. Attendons de voir les prochains patchs, mais je doute que le jeu s'oriente vraiment là-dessus.


VI - HL : CONTENU PVP SAUVAGE
~

Mmh. Avis mitigé sur ce point. Le parti pris sur le principe des uniformes de factions a le mérite d'être original, mais limite au final le PVP sauvage sur un jeu qui devrait, je pense, y mettre plus d'amour. Quasiment personne ne met sa tenue PVP en dehors des zones où elle est nécessaire (quêtes de factions requises pour le farm de stuff) . Paradoxalement, on vient en zone PVP pour farmer son stuff PVP, sauf qu'au final c'est de toute façon le seul endroit où on s'en servira. Sur mon serveur, l'expérience est loin d'être concluante. L'Ordre céruléen roulant littéralement au quotidien sur la Légion écarlate, le farm se résume généralement à camper le village rouge et chain kill les PNJ qui drop la monnaie. On voit parfois des rencontres de bus qui donnent lieu à des batailles sympas, mais ça ne dure pas longtemps et c'est rare. Honnêtement, les joueurs s'intéressent plus au farm des PNJ qu'au PVP, et les quêteurs isolés ont souvent tendance à fuir la confrontation quand on les approche.

Petit plus tout de même pour la Black Wyrm, le world boss présent dans cette zone. Je ne l'ai pas assez tenté pour vraiment en parler, mais il est très long, relativement difficile, et surtout se trouve en pleine zone PvP. Très intéressant de voir les factions s'entre-pourrir les trys, ça donne lieu à des batailles sympas et l'ambiance est toujours agréable sur les channels.


VII - HL - CONTENU PVP INSTANCIÉ
+++

Je mets ça à la fin et en gros, parce que pour moi, Blade and Soul, c'est ça.

Entre nous, ce jeu aurait pu sortir en pur jeu d'arène, sans toute la composante MMO. C'est pourquoi je lui accorde une si bonne note alors qu'il accumule pas mal de défauts depuis le début de cette critique : tout, dans B&S, mène à l'arène. Le reste n'est que bonus, parfois bon ou parfois moyen, mais n'a aucune influence sur l'arène.

Les formats sont 1v1 et 3v3. Arènes simples, sans fioritures, pas de poteaux, de ponts, de pièges, de trucs, de machins. Du bon terrain plat bien tenkaichi fucking budokai, assez grand pour le kitting, et... nerveux. Le PVP dans B&S, c'est un skillcap terriblement élevé. Le système de combos, de contres, etc., tout est basé sur le skill, les réflexes, l'anticipation, l'intelligence de combat.

Le 1v1 est un duel en deux rounds gagnants, pas grand-chose à en dire. Le 3v3 est beaucoup plus intéressant et permet une infinité de stratégies et tactiques. Il ne s'agit pas de trois mecs qui foncent sur trois mecs. Il va s'agir d'un 1v1 avec deux remplaçants de chaque côté, chacun disposant d'un certain nombre de switchs ET de brèves interventions. Ajoutez que les classes possèdent de vraies synergies entre elles via le système de combos, rendant ce principe d'interventions très intéressant et en même temps très difficile à appréhender niveau timing.

B&S demande beaucoup, beaucoup de temps et d'investissement personnel pour maîtriser sa propre classe, et il en faut encore plus pour connaître parfaitement les autres, que ce soit pour jouer avec ou pour jouer contre. La learning curve étant titanesque, ce jeu peut devenir le jeu de votre vie si vous vous intéressez au PVP ultra-nerveux. Je suis personnellement tombé amoureux.


VIII - CONCLUSION

À mon sens, Blade and Soul est un jeu d'arène hardcore, chef d'œuvre dans ce domaine, déguisé en MMO mignon pour faire son pain sur la communauté casu, même s'il se dote il est vrai d'une excellente intrigue et d'une super mise en scène.

Si vous cherchez de la compétitivité en PVE, passez votre chemin. Le PVE n'y est qu'un passe-temps sans véritable challenge.

Pas grand-chose non plus pour la communauté casu. L'artisanat est bâclé, l'HV est dominé par les bots, les régions sont jolies mais se ressemblent toutes et n'ont plus rien à offrir une fois HL. Pas grand-chose à explorer, pas grand-chose à faire au niveau max si ce n'est de l'arène ou reroll. Au final, tant pis et tant mieux à la fois.

B&S, c'est un jeu de PVP instancié. Je lui donne un 8 pour tous les défauts de ses prétentions MMO, mais l'arène mérite un 10 pour toutes ses prises de risques réussies. Elle est innovante, maîtrisée, le gameplay est aussi nerveux que complet, aucun farm n'est nécessaire puisque les stats sont lissées. Ça ne s'adresse pas à un public occasionnel, clairement, encore que tout rank a sa population bien sûr. Jetez un œil si c'est ce qui vous intéresse, selon moi c'est une perle.

J'ai beaucoup de MMO à mon palmarès, je pense faire preuve de beaucoup de recul et d'objectivité, mais n'hésitez pas à m'interpeler sur certains points si vous souhaitez un avis ou simplement me contredire. (:
3 personnes ont trouvé cette critique utile. Et vous ?

  • En chargement...

Que pensez-vous de Blade and Soul ?

76 aiment, 39 pas.
Note moyenne : (124 évaluations | 15 critiques)
6,2 / 10 - Assez bien
Evaluation détaillée de Blade and Soul
(61 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

147 joliens y jouent, 224 y ont joué.