Dépendance et solitude

3/10
Je crois également que Second Life n'est pas un jeu, mais plutôt un réseau social, où certaines personnes trompent leur solitude. C'est également le reflet de la société, multiplié par 10, sans filtre où l’on peut dire et faire ce qui bon nous semble.
La population ne se renouvelle pas. Certains disparaissent, se suicident et la vie continue.
Je suis arrivé sur Second Life en 2008, et j'ai trouvé ça grandiose, avec ses codes casinos, des gens curieux, des rencontres avec des gens du monde entier. Très vite, j'ai vu des crashs, des insultes, des couples qui se forment et qui se quittent, des rancœurs, des sims qui disparaissent, des créateurs volés, mais pas d’amours, pas d’aide. Pour se faire une idée, il n’y qu’à regarder les vidéos.

Pourquoi les gens restent ? On s'attache à ce monde parce que pour certaines personnes, ça donne l'impression d'être quelqu'un.
Mais le studio Linden gère très mal, ne communique pas avec ces créateurs qui font Second Life.
La prise en main est compliquée, on devient de vrais porte-monnaie. Plus de casino, plus moyen de se faire des ls sans sortir sa carte bleue. Ils ont le contrôle sur tout, décident de vie ou de morts sur vos avatars sans donner d’explications et ne occupent pas des vrais problèmes comme le harcèlement, les crashs, les vols.
Juste des pixels, surement, mais derrière tout ça, il y a de vraies souffrances.
Alors non, Second Life n’est pas un jeu.
Second Life est une plateforme où on peut vomir son mal être. SL est très mal géré.

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Second Life ?

323 aiment, 101 pas.
Note moyenne : (443 évaluations | 20 critiques)
5,8 / 10 - Assez bien
Evaluation détaillée de Second Life
(160 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

751 joliens y jouent, 1028 y ont joué.