Un jeu vérolé par son lag, ses gestionnaires et sa communauté

3/10
Pour résumer, j'ai joué à Aion pendant assez longtemps, étant plutôt actif, j'y ai rejoint une légion composée de joueurs sympathiques et assez nombreux. J'ai pris de l'importance dans cette communauté jusqu'à devenir un leader pour beaucoup d'instances PvE et PvP. Les premiers moments sur un MMO étant ceux de l'illusion où l'on ne voit que les côtés positifs, après quelques mois de jeu, on se rend tout à fait compte des points négatifs sur Aion. 


Un PvP réactif, c'est ce qui plaît sur Aion, en temps réel, complexe et ce peut-être un peu trop, un système de classes / anti-classes que je considère comme positif car permettant de bonne stratégie dans les BG 6 vs 6/ 12 vs 12 / 24 vs 24.
MAIS, oui il y a un mais, lors de vos instances PvP, vous serez surpris que le PvP ne soit pas essentiel. En fait, vous pouvez simplement dans la plupart des cas l'éviter. Mais pourquoi l'éviter ? Et bien car ce jeu malgré ce que Gameforge dit (la société qui le gère en Europe) , est un énorme pay to win, et évidemment il y a de très fortes disparités entre les joueurs qui peuvent dépenser des fortunes et ceux qui jouent gratuitement. Jusqu'à voir de l'abus total comme du "one shot" ou du "two shot" en PvP qui à la base n'est pas du tout conçu pour cela.


Pour continuer, les serveurs européens sont très très très (répétez-le de nombreuses fois) mal gérés. Pour faire simple, le support est un cancer pour la communauté. Il faut s'en tenir fortement éloigné si vous comptez jouer sur ce MMO. Il faut comprendre que les GMs y sont tout puissants. Les bans abusifs et autres sanctions sont monnaies courantes sur ce jeu. Certains joueurs ayant des relations avec des GMs qui sont sensés ne pas être présents sur les mêmes serveurs abusent simplement de leur pouvoir afin de faire plaisir à leurs amis qui se sont faits basher par tels ou tels joueurs, des cheaters restent impunis car connaissant des personnes du staff, ou bien parce qu'il cash shope des sommes plutôt importantes. 
Toutefois, ce point, bien qu'étant une des faces cachées horribles du jeu, n'est pas le plus perturbant. Non, bien que Gameforge fasse un très bon profit grâce à la licence d'Aion, l'état des serveurs est déplorable. Ainsi vous aurez constamment un ping supérieur de 30 à 40 ms minimum que celui que vous devriez avoir. Vous pourriez alors utiliser battleping ou autres afin d'y remédier, cependant ils ont considéré comme "du cheat", ainsi que tous les add-ons possibles et imaginables. Tout est interdit, le client doit rester tel quel avec ses défauts. Il pourrait être largement amélioré ainsi que les conditions de jeu, mais tout est interdit. Les instances PvP étant parfois (pas toujours) totalement déséquilibrées entre les différents serveurs suivant leur localités, car certains auront quelques secondes d'avances sur vous, primordiales sur un jeu où vous devez faire preuves de réactivités.

Quant à la communauté, elle est sensée être soudée pour une partie qui devient de moins en moins importante sur le jeu, le RvR. En effet, les deux factions s'opposant étant globalement déséquilibrées sur plusieurs serveurs, et bien il n'y a soit plus de RvR, soit un massacre n'y s'y apparentant plus. Les légions se disputent alors les récompenses des forteresses capturables, ce qui crée des divisions et de l'animosité entre beaucoup de joueurs.

Pour résumer, bien que je n'ai pas tout expliqué, le jeu est de moins en moins adapté à la communauté européenne, puisque développé en Corée, le farm (chez eux le botting est autorisé, mais pas en Europe, comme ça ne pousse pas à utiliser le cash shop, ça ne plaît pas à GF) et tous les systèmes d’acquisition de stuff -- qui sont absolument répétitifs et si vous comptez obtenir un stuff général (30 places par factions ardemment défendues par leurs propriétaires) , il vous faudra soit passer trois ans sans faire de pause un seul jour pour monter au classement, soit passer par la case cash shop. Ce jeu est absolument répétitif, une routine, un second travail. Outre ce fait pour ceux qui aiment la routine, je ne peux que conseiller de jouer soit sur un serveur Américain géré par NCsoft, soit de ne pas y jouer. Gameforge étant un cancer en phase terminale suçant les dernières traces de vitalité d'un jeu qui se meurt.

Alors toi, qui va voir arriver ce jeu sur Steam d'ici quelques temps, passe ton chemin et économise ton temps et ton argent
5 personnes ont trouvé cette critique utile. Et vous ?

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Aion ?

778 aiment, 290 pas.
Note moyenne : (1216 évaluations | 176 critiques)
6,6 / 10 - Bien
Evaluation détaillée de Aion
(781 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

2268 joliens y jouent, 5210 y ont joué.