Dofus, un jeu qui pourrait être bien.

6/10
Dofus est un des MMORPG les plus addictifs que je connaisse. Jouant à celui-ci depuis mon adolescence alors que je suis désormais une adulte, je pense qu'il est difficile de se lasser et de se passer de celui-ci. Des heures, des jours, des mois à jouer. Les occupations coulent à flot pour les joueurs qui s'intéressent aux plus grosses facettes proposées par Ankama.

Les donjons, le PvE, sont un des points les plus importants de ce jeu. Peut-être même trop car au fur et à mesure, les zones fournissant des points d'expériences à volonté pour tous les débutants (Niveau 50) abonnés se sont multipliés, et notamment sur l'Île de Frigost. Si vous voulez ne pas connaître votre personnage, ni le reste du jeu et simplement passer votre tour c'est ce qu'il faut faire, puisque le recrutement qui est fait par les joueurs gérant les monstres, est ouvert aux gens entièrement sagesse.

On remarque également sur le reste de Frigost, pour les gens plus évolués au niveau de leurs équipements et de leur... niveau, que des états de plus en plus difficiles à désactiver sont mis en place. Le boss ultime de cette dernière partie de l'île, le Comte Harebourg, doit même vous faire sortir vos cours de maths puisqu'il nécessite une excellente connaissance de votre rapporteur, et du chiffre PI. Certes, c'est valorisant d'avoir de la difficulté dans le jeu, mais il ne faudrait pas non plus en faire trop.

Les monstres ont subi depuis quelques temps déjà certaines modifications : hausse ou baisse de leurs points de vie, hausse des dommages, etc. Certes, ça change. Certes, ça rajoute de la difficulté. Mais à quoi bon en rajouter si les personnages n'évoluent pas avec ? Certaines classes attendent donc de subir des modifications entières de leur panel de sorts depuis plusieurs années, tandis que d'autres ont à disposition des MAJ régulières et non-attendues qui passent leur utilité d'un statut normal à un statut anormalement puissant vis-à-vis d'autres classes.

Ankama s'amuse alors à développer des tactiques plus farfelues à toutes les MAJ, tandis que les gens ont du mal à suivre au niveau de la puissance ou de l'utilité de leur personnage. Un équilibre serait alors requis pour profiter pleinement des zones du jeu, afin que les niveaux demandés par Ankama lors de leur test en "panoplie de classe" (humhum) ne soient pas largement inférieur au niveau requis pour les vrais joueurs comme il a été possible de le voir à la sortie de la MAJ "Kanigroula".

Concernant l'aspect PvE du jeu, je dirais qu'il a également été longtemps un des principaux facteurs de l'économie Dofusienne jusqu'à la mise en place de succès mais aussi de l'obligation de faire du PvP (même si vous n'aimez pas ça, oui oui) afin de confectionner vos équipements.
Ressources rares à gogo, difficulté moyennement élevée afin d'obtenir les ressources des Boss de donjons, Galets obtenus qu'en pratiquant le PvP ou une activité répétitive à souhait pendant plusieurs jours d'affilés, tout ceci a complétement réduit à néant l'économie des monocomptes qui arrivaient à évoluer avant l'arrivée des Galets dans les crafts. Maintenant accrochez-vous si vous souhaitez obtenir des kamas : ce n'est qu'avec des métiers ou l'élevage. (Ou le PVP)

Là encore, les multi-comptes sont largement avantagés pour l'obtention des ressources des boss et détiennent alors un monopole énorme (pire que les États-Unis ou la Chine face au reste du monde) sur l'économie d'un serveur avec les Bots. Aaaah!, les bots. Quand on sait que c'est les joueurs (surtout les plus jeunes) qui les font se multiplier de plus en plus sur notre joli MMORPG, on se rend compte que la mentalité a fichtrement mal évolué.

Certains diront que les modérateurs sont là pour s'en occuper, pour ma part je dirais que les modérateurs, bien qu'étant bénévoles -et ça c'est déjà énorme-, sont rares en jeu. On peut alors les contacter pour certains par la messagerie électronique en jeu, et pour d'autres... au bout de 5 mois les messages ne seront toujours pas ouverts. Toutefois on les voit plus souvent éliminer les Bots Métiers, que les bots qui vadrouillent dans les zones abonnés et vous empêchent de trouver des Avis de Recherche ou tout simplement de changer de carte, même avec une bonne connexion.

Nous arrivons donc à la partie des quêtes et du RolePlay (OUF ! ). Le roleplay était très présent en jeu à sa création, et se raréfie au fil du temps et de l'avancée de la communauté kikoololesque sur le jeu (Nous sommes envahis, snif). Rares sont ceux qui auront la possibilité de croiser des rolistes dans des guildes ou des alliances qui y sont consacrées. Les joueurs qui s'en rapprochent le plus sont appelés "Mercenaires" et vous permettent de passer des donjons moyennant une grosse bourse de Kamas (très grosse même pour la difficulté minime de certains donjons).

Les quêtes sont devenues de moins en moins intéressantes pour la plupart. Répétitions magistrales d'actes basiques : taper du monstre, droper, rendre à un PNJ, retaper du monstre, droper, rendre à un autre PNJ. Ou encore courir, parler à un PNJ, courir, parler à un autre PNJ, etc. C'est sans fin, et je comprend pourquoi certains ne trouvent aucun plaisir à les taper. Pour ma part, je suis SM et mono-compte, donc ça reste une bonne solution pour gratter quelques points d'expériences supplémentaires ainsi que quelques kamas.

Un point me chagrine néanmoins : la présence systématique, dans les nouvelles séries de quêtes, des sous-entendus pornographiques. On ne peut que citer la magnifique suite dans les quêtes de Frigost par exemple : Justin Dwa au Fion du Trou. Certes, ça serait marrant si ce n'était pas systématique, mais ça passe dans le banal, le courant, et on en vient à ne plus faire attention ou à ne plus lire ce genre de choses. Mais ce n'est pas le cas de tout le monde, puisque le jeu, par sa facilité d'accès à ce genre de chose, peut choquer des enfants assez jeune ayant encore une âme pure et innocente. (Du moins, j'espère que ça existe toujours à notre époque)

Pour la suite, je vais faire plus vague car je ne connais pas réellement la branche du PvP et du PvPm. Le kolizéum, une sorte d'arène virtuelle créée pour faire des combats en 3V3 pourrait être un des moyens pour un monocompte de s'amuser réellement à ce niveau là, mais plusieurs points clochent : Un équilibrage mal fait où des bas niveaux (120-130) avec une côte plutôt élevée peuvent se retrouver contre des 190-200 optimisés à souhait avec des EXO, des DOFUS, etc. Et bien entendu, des rageux. On y voit de nombreuses insultes sur sa manière de jouer son personnage, sa manière de l'équiper. L'atypique est pointé du doigt et est énormément critiqué par vos collègues de combat si vous choisissez les formations de groupe aléatoires. (Un soigneur qui soigne pas ? Au bûcher ! )

Ankama a également implanté depuis l'an dernier un système de PvP qui change de l'ordinaire : les guerres d'alliance que vous pouvez pratiquer avec des guildes qui s'allient entre elles, contre les autres.

Les points positifs restent le fait que des guildes qui ne pouvaient poser de percepteurs par peur de se les faire détruire dans la nuit peuvent s'allier avec des guildes qui pourront les soutenir sur ce côté là. On y remarque généralement une entraide plus importante qu'ailleurs, dans les alliances qui sont BIEN gérées. Dans les autres... Je nommerais pas ça des alliances mais des nids où pullulent joyeusement kikoolol, rageux, hackeurs et arnaqueurs.

Les points négatifs sont plus minimes que sur les autres facettes du jeu. Outre la formation d'alliances "élitistes" et d'alliances "poubelles" qui restent assez embêtant pour les bons joueurs qui s'entendent bien avec une guilde mais qui souhaitent pouvoir faire des combats victorieux dans cette branche, on voit également un grand fossé entre les grosses alliances et les petites alliances. En effet, les plus imposantes bénéficieront de zones d'XP et de drop supplémentaires, de zaap et de ressources pour les métiers également, tandis que les plus petites auront simplement un bonus d'XP ou de Drop dans des zones bas-niveaux.

Bien qu'Ankama tente depuis quelques MAJ de réduire ces injustices, la guerre d'alliances se répercute aussi sur les Métiers. Si vous n'êtes pas dans une certaine alliance alliée à celle de l'artisan, celui-ci peut décider de vous faire payer le double voir le triple de son tarif habituel. Simplement parce qu'on est "des vilains méchants pas beaux d'une alliance "ennemie" à la sienne". Préparez-vous donc psychologiquement à payer très cher parfois si vous choisissez d'être dans une alliance qui pratique ce genre de PvP.

Pour conclure, je dirais simplement que DOFUS est un MMORPG qui a beaucoup de potentiel en lui, et qui reste très "stable" au niveau de sa population. Toutefois, les nouvelles techniques de marketing attirent des joueurs de plus en plus jeunes, et de plus en plus irrespectueux avec les autres. La mentalité est passée d'un petit paradis d'entraide et de bonne humeur à un enfer où tout le monde se haït, où le troll est roi et où les insultes font les discours les plus respectés par la communauté.
L'orientation d'Ankama vers les offres commerciales, notamment ces temps-ci, peut donner aux joueurs (anciens majoritairement) d'être uniquement des vaches à lait que personne n'écoute. On voit bien qu'ils tentent toutefois d'améliorer (enfin... peut-être pas) les choses en créant comme il y a moins d'une semaine une "journée des anciens" où ils ont invité une dizaine de gens lambdas à venir dans leurs locaux alors que certains ne jouent même plus.

On remarque que les Ogrines sont nécessaires pour rendre "beau" son personnage avec des équipements, ou pour modifier des choses comme le sexe, le pseudo ou les couleurs. On peut également s'en servir pour payer son abonnement (enfin un point positif pour ces choses ! ). La plus grosse connerie d'Ankama restera toujours la migration qui a permis à tous les hackeurs et arnaqueurs de changer de serveurs tous les mois après avoir bien niqué tout le monde (Excusez moi mon vocabulaire, mais c'est la réalité).

Je conseille vivement ce jeu à des gens :
* Qui ont du sang-froid et pas qu'un peu.
* Qui apprécient un univers féérique et enfantin par ses décors toujours plus grandioses au fil du temps (Faut bien le dire, la 1. XX c'était largement moins bien que maintenant au niveau des graphiques).
* Qui ont bien sur une motivation en acier pour évoluer parmi cette communauté qui rabaisse fortement le niveau de ce jeu.
3 personnes ont trouvé cette critique utile. Et vous ?

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Dofus ?

2846 aiment, 504 pas.
Note moyenne : (3490 évaluations | 223 critiques)
7,8 / 10 - Très bien
Evaluation détaillée de Dofus
(2271 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

9766 joliens y jouent, 12477 y ont joué.