Trop individualiste

5/10
Le principal reproche à faire à GW2 est son désir d'être trop accessible et qui le rend finalement très brouillon et décevant. Sous prétexte d'être innovant sur certains aspects, il est aussi bien mal terminé sur d'autres. Exemple : on innove sur la "trinité" du MMO (tank, heal, DPS) , moi je dis pourquoi pas. Mais si c'est pour se retrouver à faire des donjons où tout le monde balance ses compétences en vrac sans trop chercher à comprendre pourquoi, c'était pas forcément utile de tenter une révolution...

Avant toute chose, ayant énormément joué à Guild Wars 1, je vais me permettre un paquet de comparaisons avec, et fort logiquement, puisqu'il s'agit quand même d'une suite.

Plus en détails, disons que j'ai aimé :

- Le "monde vivant". Pour le coup, c'est une innovation que je trouve réussie, si elle est prise dans le bon sens. En effet, si on campe une zone, le même événement se répète en boucle et cela en devient ridicule. Par contre, ça permet de faire évoluer son personnage de manière intéressante, et la façon totalement anti-compétitive d'attribuer les récompenses avec des grades d'investissement permet à chacun d'y trouver son compte. Si on joue habilement sur des événements en cascade parce qu'on écoute ce que disent les PNJs au lieu de foncer dans tous les sens en regardant que la mini-map, ça donne une certaine logique et beaucoup d'XP/Karma/Gold, bref, c'est intéressant et souvent chouette au niveau de background.

- L'histoire personnelle : Tout comme l'événement remplace la quête, l'histoire remplace la mission. Disons que c'est une façon sympathique d'avancer dans le jeu, mais là encore, ce n'est que la forme qui change. Point discutable, c'est vraiment personnel, ouais, et on a l'impression qu'on sauve le monde un peu tout seul (mais que font tous ces autres joueurs en Tyrie alors ? ). Et de mission solo en mission solo, on se retrouve à... la dernière, où il faut faire un groupe. Pour rappel qu'on est dans un MMO, quoi. Soit, c'est un peu étrange, mais l'histoire reste bien fichue, quoique franchement barbante sur le scénario sans aucun rebondissement.

- L'univers : A l'instar des zones du Tourment dans GW1, on a de nouveau droit à des zones torturées (le Stigmate) et autres lieux vraiment bien dessinés. Non que je trouve les graphismes magnifiques (à vrai dire, à part l'animation, c'est à peine plus beau que le 1) , mais l'univers est vraiment bien décoré, original, et on a plaisir à y évoluer. Je ne dis pas que c'est moche non plus hein, c'est juste... dans la norme, d'après moi. Coup de coeur pour Orr et notamment le Saut de Malchor qui donne vraiment l'impression d'une terre restée engloutie pendant des siècles. Chapeau bas aux artistes.

Tout ça, ça garantit de rester motivé pour monter son perso jusqu'au lvl 80, en tous cas ça m'a bien accroché en ce sens.

Mais ce que je n'ai pas aimé :

- Pas grand chose : C'est petit. Bah ouais, et c'est pas des mises à jour bi-mensuelles qui ajoutent un donjon fait en deux jours qui changent la donne. De plus, l'idée selon laquelle il n'y aurait jamais d'extensions fait froid dans le dos. Déjà, car la licence sera parfaitement sous-exploitée si on s'en tient à un seul Dragon Ancestral et les seules zones actuelles. On n'aura donc jamais Jormag dans les Lointaines Cimefroides ni Kralkatorrik dans le Désert de Cristal ? Parce que je ne pense pas que ce soit possible sur les MaJ du "monde vivant", vu leur envergure à chaque fois... Faudrait de nouvelles zones entières, voire de nouvelles régions, et ça, ça semble compromis. En termes de contenu, par rapport au 1, c'est risible. Doit y en avoir quatre fois moins, quoi.

- La politique : Les guildes ne servent à rien. La preuve, on n'apprend pas du tout à connaître les grandes guildes d'un serveur, on n'apprend ni à craindre ni à respecter un tag ou un crest (ok, y'a pas de crests) , parce qu'il y a aucune compétitivité, et des dizaines de milliers de guildes qui comptent toutes dix membres sur chaque serveur. Je sais qu'on est pas dans un jeu compétitif de base vu qu'il y a aucune possibilité d'attaquer un joueur à vue, mais les guildes se résument uniquement à une deuxième liste d'amis.

- Le "building" : Là, on touche dans ce que j'ai vraiment trouvé bidon. Il y a tellement à dire... Les compétences imposées par l'arme, il y en aura toujours une qu'on trouvera peu adaptée au style de jeu recherché et pourtant on va quand même se la trimballer. Du coup on la spammera un peu sans réfléchir, ni conviction. Pire encore en Ele, où dès que tu choisis ton armes (le seul degré de liberté, rappellons-le) , tu te fixes tes 25 skills de combat d'un coup. Les compétences libres, pour ce qu'il y en a... Quand on a le choix en 3 "élites" et que les 3 s'avèrent douteuses (surtout avec des cooldowns déments) , on mettrait bien autre chose. Non, tu ne peux mettre que certaines compétences dans certains slots ! Du coup, les slots 6 et 0 ne s'avèrent pas si libres que ça. Quelle pauvreté en termes de création de "builds", qui se résument à mettre des points dans des aptitudes où là encore, la marge de manoeuvre est douteuse, puisqu'on se retrouve seulement à piocher certains skills tous les dix points, et on ne peut pas dire que le choix soit folichon vu que nombre de ces skills sont franchement pas intéressants. Ça sent vraiment le truc genre "on n'avait pas d'idées et il fallait 12 skills par aptitude, alors on a mis des trucs nazes".

- Le gameplay : Pas grave, même avec trois skills bidons qu'on aurait jamais voulu, l'impossibilité d'axer son perso sur un rôle vraiment précis, on peut peu-t’être quand même se débrouiller. Après tout, la technicité est peut-être dans le fait de donner de l'intérêt à ces skills ? Non, il n'y a pas de technicité ! Quand dans le 1 on pouvait builder intégralement et faire des séries de skills qui allaient parfaitement ensemble, là il suffit de balancer tous les skills re-use à la chaîne et de regarder le carnage. Pourquoi s'emmerder, après tout ? En style de jeu, ça donne un gros mélange pas beau et on se préoccupe à peine de savoir ce que font les compétences puisqu'au final, on les lancera quand même vu que ça sera forcément mieux que rien, et que de toutes façons, on peut pas en prendre d'autres donc faut bien s'en servir. Notons aussi le fait que l'excellente idée d'affilier les mobs aux professions des joueurs, de faire des groupes ennemis équilibrés et "à thème" (les Margonites du Domaine de l'Angoisse et leur build energy denial, etc) a complètement disparu, les mobs sont tous à peu près identiques en termes de capacités et se résument à de la grosse chair à canon qu'il est inutile d'apprendre à connaître pour bien massacrer. Plus de mob qui soigne sa team, plus de gros nuker à interrupt' avant qu'il lâche sa Meteor Shower, plus aucune dimension tactique. Même les boss de donjons ne demandent pas de connaître des mécaniques particulières pour les tomber. Bilan de ça, en groupe, c'est chacun pour sa gueule, on balance tous nos skills en boucle, nos vagues heals de zones pas efficaces faute d'une classe dédiée mais qui font quand même l'affaire vu qu'on est plusieurs à en lancer, sans se concerter puisque de toute façon c'est trop fouillai, et forcément, ça passe. Les combats de GW2 ne sont qu'une bouillie infâme illisible et je n'ai jamais vu un tel manque de stratégie dans un jeu, qu'il soit online ou offline. On est dans un niveau tactique de l'ordre de Serious Sam.

Tout ça, ça donne franchement peur de ne plus savoir quoi faire (d'autre qu'un reroll) une fois lvl 80...

Je ne vais pas juger le PvP, car je n'ai même pas osé y toucher. Non que j'y sois réfractaire, j'en ai même fait dans tous les MMO sur lesquels j'ai été avant, mais quand je vois ce qu'est le système de combat, ce à quoi correspondent les skills et leur utilisation barbare citée ci-dessus, j'ai pas envie de tester. Avant qu'on me dise que je n'ai pas saisi les subtilités, je préfère faire le warning : j'ai au contraire largement réfléchi sur les compétences, je me suis documenté sur les altérations, j'ai cherché des synergies, et là où j'en voyais par dizaines dans GW1 et que je n'arrêtais pas de pondre des builds et de les partager avec une communauté qui les appréciait, là je ne vois rien. Si, je vois une volonté de faciliter la vie à tous ceux qui de toutes façons ne sauront pas jouer, alors autant ne pas leur mettre des choses trop compliquées entre les doigts sinon ça va pleurer dans les chaumières dès qu'un donjon sera "impossible" à certains car trop tactique. On se rappelle de la réaction des joueurs lors de la sortie du Domaine de l'Angoisse sur le 1 [... ].

Mais ici, vu que la marge de manoeuvre est limitée par un gameplay pénible, impossible de faire des zones difficiles et "challenge". Il ne sera pas possible, compte tenu des outils de "building" fournis, de mettre en place des stratégies de groupe efficaces pour venir à bout d'un contenu particulièrement technique. Comment pourrait-on par exemple établir une stratégie efficace de heal de groupe quand on a concrètement aucun healer dédié... pardon, cinq healers non dédiés ? Impossible de se concerter efficacement sur un cycle d'utilisation des skills, d'autant plus que la majorité d'entre eux sont souvent individuels...

La preuve, qui cherche vraiment à déclencher des combos ? On n'a jamais une situation avec un joueur qui va dire "allez, j'claque une p'tite zone lumière, collez un combo explo dedans", tout simplement parce que personne n'ira se prendre la tête avec des mécaniques comme ça quand le résultat passe presque inaperçu. Pourtant, l'idée aurait pu être vraiment bonne si elle avait été exploitée à coups de résultats réellement efficaces sur les combos, créant cette fois de vraies synergies indispensables à l'accomplissement d'un donjon bien difficile. Mais ça aurait fait faire la gueule aux groupes pickup qui ne peuvent pas mettre en place de synchronisation vocale pour déclencher lesdits combos... Restait à savoir qui satisfaire, et si le choix a porté sur un jeu plus "accessible" et finalement facile, très bien pour certains, mais ce n'est pas la direction que j'aurais voulu voir prendre. Ils avaient déjà tenté de concilier les deux sur GW1 pour faire un jeu sans difficulté parallèlement à des zones élites particulièrement hardues [... ] Mais c'est un autre débat.

Finalement, même le jeu en groupe s'avère être très individualiste. On ne peut pas faire un donjon seul, mais on peut y aller à 5 sans aucune concertation, sans aucun besoin de classes particulières, d'approche stratégique, de skills bien choisis... C'est juste une "stratégie" bateau à base de "plus y'a d'monde, plus y'a de monde pour encaisser les coups et en donner".
21 personnes ont trouvé cette critique utile. Et vous ?

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Guild Wars 2 ?

805 aiment, 237 pas.
Note moyenne : (1119 évaluations | 129 critiques)
7,6 / 10 - Très bien
Evaluation détaillée de Guild Wars 2
(636 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

1768 joliens y jouent, 2895 y ont joué.