C'était mieux avant

4/10
S4 League est un MMOTPS développé par GameON et publié par Alaplaya en Europe. Le jeu est officiellement lancé en octobre 2008 et innove légèrement dans le milieu en proposant un genre de sport futuriste mêlant combats armés et football américain dans une ambiance proche des mangas, le tout plongé dans un monde instancié.


Graphiquement

Inutile d'en faire des éloges, le jeu à sa sortie était plutôt potable mais n'a pas vraiment subit de lifting au fil des années, ce qui le rend aujourd'hui pour le moins ridé et pas vraiment agréable à l'œil. La création des personnages s'est légèrement améliorée au bout de toutes ces années et propose maintenant plusieurs vêtements, mais toujours un nombre limité de visages et coupes de cheveux, ce qui ne fait que conserver cette problématique des clones aux visages inertes.

Au sein de cet univers sans nom, il arrive bien souvent de ne pas pouvoir charger les tenues de vos alliés et adversaires, ce qui fait qu'il ont tous les mêmes habits : soit en bleu (alliés) , soit en rouge (ennemis) , ce qui rend les combats visuellement monotones et décevants. Le jeu repose sur un principe type Arcade où les joueurs rejoignent des files d'attente pour entrer dans des champs de bataille plutôt petits. Les décors ne sont pas débordants de splendeur, c'est une affaire de goût. Ces graphismes rétro permettent au moins d'avoir un jeu accessible à beaucoup de PC, l'ensemble étant très peu gourmand.

Bien qu'ayant une certaine originalité de part le fait qu'il est rare de voir des jeux futuristes parmi les MMO, celui-ci n'est pas une œuvre d'art et n'est d'ailleurs pas à contempler pour cet aspect qui est loin d'être son point fort.

N. B : Le terme de MMO a plus ou moins été déformé avec le temps et il est vrai que le concept du massivement multi-joueurs n'est pas forcément respecté à la lettre. Les batailles se limitent à une vingtaine de joueurs tout au plus dans ce jeu. C'est beaucoup pour certains, faible pour d'autres mais force est de constater que les univers persistants d'aujourd'hui nous proposent des combats d'une plus grande ampleur et ce dans un monde ouvert graphiquement plus abouti. Pour ne pas comparer avec les jeux récemment sortis, mais plutôt ceux de l'époque de S4L, il y avait Aion, Lord of The Ring Online, World of Warcraft, Age of Conan etc. En bref, des pointures dans le milieu des P2P dont la plupart sont aujourd'hui F2P (Freemium) et font d'autant plus d'ombre à S4L même si le gameplay diverge.


Gameplay

Passons au vif du sujet, si S4L n'avait eu que ses graphismes, il n'aurait certainement pas eu la vie sauve aujourd'hui ! C'est grâce à son gameplay que le jeu se démarque et s'impose dans le milieu des F2P puisqu'il est l'un des seuls TPS à avoir un tel dynamisme, plutôt bien appliqué permettant d'effectuer un bon nombre de mouvements acrobatiques qui peuvent sans doute rappeler le célèbre Matrix.

Les combats sont intéressants puisqu'ils reposent principalement sur les compétences des joueurs leur permettant de surpasser leurs adversaires, avec suffisamment de maîtrise et notamment assez de réactivité. Les classes n'existent pas et cela permet aux joueurs de choisir jusqu'à 3 armes différentes parmi les nombreuses existantes à contrario des visages et coupes de cheveux. Une grande variété de combattants se retrouve donc, engendrés par ce large choix d'armes.

C'est après un court tutorial que les joueurs sont lancés dans la fosse aux lions, une zone quasi soustraite de discussion dans laquelle vous devez choisir le mode de jeu qui vous plaît le plus :

- Deathmatch : Un classique du genre, vous avez une équipe face à une autre et celle qui tue le plus de joueurs adverses gagne.
- Battle Royal : Comme son nom l'indique, c'est une sorte de Deathmatch sans équipe, celui qui fait le plus de morts sur son chemin l'emporte.
- Chaser : Un joueur au hasard devient le Chaser à chaque round et il doit tuer tous les autres joueurs dans l'ordre indiqué de préférence, les autres doivent survivre.
- Touchdown : C'est une partie de football qui consiste à prendre la balle (autrement nommée Fumbi) et à l'amener dans le but adverse.
- Captain Mode : Ici, tous les joueurs deviennent des capitaines et doivent tuer tout les capitaines du camp opposé.
- Siege Mode : Il s'agit de la capture de territoires, vous devez juste rester dans une zone pour la capturer et l'équipe qui récolte le plus de points gagne.
- Arcade Mode : C'est le mode PvE du jeu, une sorte d'histoire tissée à la "va-vite" et peu pertinente en mon sens.
- Conquest : Un autre mode PvE consistant à survivre face à plusieurs vagues de monstres et ce à 4 joueurs.
- Tutorial : Différent du tutorial de base, celui-ci vous permettra d'assimiler le maniement basique de certaines armes.

Les modes de jeu sont nombreux et pourtant pas des plus riches qui soit. Il est clairement possible d'éliminer les 3 derniers de la liste. Le mode Arcade est bourré de bugs de traduction en plus de disposer d'une histoire vraiment navrante et vide d'intérêt. Le mode Conquest est rarement joué à plusieurs et la plupart du temps les parties sont verrouillées, car il arrive que des hackers s'y amusent seuls pour récolter les récompenses à la clé sans trop de peine. Le dernier, quant à lui n'est autre qu'une prolongation du tutorial ; un mode solitaire qui ne vous enseignera pas les rudiments du combat aussi bien que sur un vrai champ de bataille.

Pour ainsi dire, l'argument de choix de S4 League est de proposer des combats rapides et stylisés face à des adversaires aux armes toutes plus farfelues les unes que les autres. Les modes de jeu quant à eux peuvent être plaisants en fonction des joueurs. Mais il n'est pas inenvisageable d'en venir tôt ou tard à sombrer dans une certaine monotonie, tant le jeu est pauvre et permet aux clients d'en faire le tour relativement vite pour le bonheur des uns et le malheur des autres. Certains puiseront de l'intérêt à enchaîner des parties plus ou moins similaires et ce jours et nuits, tandis que d'autres se lasseront vite du jeu à cause de son aspect redondant qui en ressort fortement. Les joueurs pourraient se laisser tenter à l'idée de palier à se problème en créant des liens avec la communauté, mais ils n'imaginent pas toute l'ampleur de la tâche.


Communauté

Le gros point noir de ce jeu est sa communauté qui semble empirer de jour en jour comme le disent mes collègues critiquant également ce jeu ici-même. Il n'est pas difficile de constater que le public visé par ce genre de jeu "Fast-Food", que l'on télécharge rapidement et qu'on dévore tout aussi vite, est très jeune. La pseudo gratuité du jeu de part son absence d'abonnement obligatoire mais aussi ses graphismes d'inspiration asiatique sont des éléments qui attisent bien souvent la curiosité des plus jeunes et débutants dans les mondes persistants.

Bien que l'âge ne fait pas la maturité d'une personne, cela aide quand même ! Il est rapide de constater de la mentalité qui règne dans ce jeu, similaire à un FPS, les insultes vont bon train et il est clairement inutile de tenter de raisonner la communauté de S4L, mieux vaut-il l'ignorer tant tenter quoi que ce soit peut envenimer la situation... Une triste vérité qui gâche complètement le côté social du jeu. Le jeu possède donc une communauté désagréable, cumulée à une feature qui, par le passé proposait un genre de Lobby permettant un tant soi peu d'interaction. Aujourd'hui, on nous envoie directement dans une file d'attente sans discussion ce qui ne rend clairement pas S4L très séduisant pour cet aspect. Son soit-disant système interactif est en fait inexistant, voir généralement utilisé à mauvais escient ce qui est bien dommage.

N. B : Par communauté désagréable, il est en fait question d'insultes, de rageurs, de trolls, de hackers et de toute la vermine qui peut exister dans les MMO et que tout bon et respectueux joueur voudrait éviter. L'état est tellement catastrophique qu'il y a de quoi se demander si les joueurs de la pire espèce ne se sont pas donné rendez-vous au sein de S4L, et hélas... je pèse mes mots.

La communauté désobligeante et ces quelques nombreuses mésaventures ne sont pas les seuls points en défaveur de ce titre car le tout repose sur un support quelque peu critiquable.


Stabilité

Un point à soulever puisque S4 League n'est pas tout rose de ce côté-ci. Sachez qu'il arrive bien souvent d'avoir des joueurs qui ont une forte latence. Il suffit en fait de télécharger un fichier tout en jouant au jeu pour avoir une latence de plusieurs centaines de MS et également être difficile à toucher tant les autres joueurs ont du mal à lire dans les déplacements de ceux qui laguent et frôlent parfois la téléportation. Une triste affaire qu'on retrouve aussi chez les joueurs étrangers qui se connectent sur des serveurs trop distants et subissent ainsi d'autres problèmes de latence, une vraie plaie ! Les gens souffrant de latence élevée semblent ainsi légèrement avantagés puisqu'il n'y a aucune fluidité apparente de leurs déplacements et s'en devient une chasse aux pigeons hasardeuse ; on tire dans le vide mais on les touche, on tire sur eux mais on les rate, que d'exaltation...

Mettant de côté ce problème non-négligeable, on retrouve aussi celui des Hackers ; une véritable philosophie dans ce jeu. Que le problème vienne de GameOn le développeur ou d'Alaplaya l'exploitant, sachez que les défenses Anti-Hack de ce jeu ont toujours été merdiques.

N. B : Vous m'excuserez du terme mais je ne trouve guère d'autre mot pour définir la protection du jeu qui, depuis son existence, n'a toujours pas trouvé de remède à cette aberration. Le problème est toujours identique et je préfère utiliser ce mot quelque peu dégradant pour souligner la réalité des choses loin d'être imagées.

Dans S4L, l'impression n'est autre que celle de tourner en rond, du contenu est ajouté mais la base du jeu n'est pas peaufinée et les conditions sensées encadrer et protéger les joueurs tout comme les faire confortablement jouer ne sont pas véritablement réunies. En fait c'est la même chose, pas d'évolution positive, entre autre il n'y a qu'à encaisser ou arrêter de jouer. Les hackers sont d'ailleurs très présents, en plus les hacks sont loin d'être minimes :

- SpeedHack : Une triche pour aller à la vitesse de la lumière.
- Invincibilité : Comme avec l'Action Replay ; le joueur dispose d'une immunité aux dégâts et ce... dans un MMO.
- Duplication : Un moyen comme un autre de dupliquer un objet à l'infini comme des tourelles offensives ou murs défensifs etc.
- InstantKill : L'un n'allant pas sans l'autre, sans même bouger ni même cibler le joueur, ils peuvent tuer tout le monde sur le terrain en une attaque.
- HugeName : Le hacker a un nom qui fait toute la largeur de votre écran avec des polices très grandes.
[... ]

La liste n'est évidemment pas exhaustive mais ces 5 éléments suffisent à pointer du doigt le déséquilibre qui peut régner dans le jeu ne serait-ce qu'à cause d'un seul de ces hacker présent dans une partie et pouvant définitivement la bouleverser et également générer des disputes en tout genre. C'est abominable et les hackers en profitent bien souvent pour provoquer par des mots en plus de leurs triches, ils ne sont pas raisonnables et n'hésitent pas à ruiner vos parties puis à faire part de calomnies en tout genre pour accuser autrui et j'en passe. La liste est longue tout comme la communauté présente a l'air de s'en contrefoutre.

N. B : Il m'est déjà arrivé de tomber dans des parties où les hackers étaient glorifiés. Allez savoir pourquoi...

J'ai moi-même fais l'erreur de tenter l'ouverture d'un débat pour parler de ces problèmes qui rongent ce jeu et j'ai malheureusement été incendié. C'est un comportement que je ne saurais expliquer si ce n'est que l'immaturité d'une grande partie de la communauté empêche les joueurs de faire des débats fructueux, ayant un tant soit peu d'intérêt et pouvant faire avancer les choses en bien au lieu de fermer les yeux sur ce mal. Cela n'a pour seul effet que d'enterrer le jeu encore plus vite. Un choix apparent fait par la communauté et l'évolution pour le moins péjorative qu'a pu avoir le jeu ces dernières années en est la preuve formelle. Hélas, fermer les yeux sur trop de choses peut aggraver d'autres éléments et le Cash Shop est un peu le fruit de ce qui semble être une sorte d'aveuglement communautaire.


Boutique

Le dernier point fondamental à aborder n'est autre que cette boutique. Elle était avantageuse au début et l'est encore plus aujourd'hui. Il est maintenant possible d'acheter des équipements et armes illimitées à condition d'être assez fortuné car ces objets sont détenus dans des capsules qui n'offrent pas toujours ce genre de puissant équipement. Cependant, il est possible d'acheter une infime partie de ces capsules avec de l'argent IG, le reste étant réservé à l'élite des adeptes du Cash Shop. Le coût en Pen est cependant très élevé et il est rapide de s'appauvrir et de ne plus pouvoir réparer son équipement, voir dans le pire des cas se retrouver tout nu après de folles tentatives d'achats en vain.

La boutique est aussi le seul et unique moyen d'obtenir les objets qui ont les plus belles apparences, mais aussi les plus puissantes capacités. Les personnes désireuses d'avoir un avatar unique devront donc passer par la case Porte-Monnaie pour s'offrir ce luxe mais encore faut-il que les gens voient votre apparence car les skins ne chargent pas toujours comme précisé plus haut.

Certes, ce jeu repose avant tout sur le talent du joueur derrière son écran, mais il n'est pas possible de dire qu'une amélioration de puissance de 30 % aussi bien offensive que défensive n'est pas importante. Ces 30 % peuvent s'obtenir en mélangeant les armes illimitées qui améliorent votre vitesse, puissance de frappe et mana (autrement nommée SP) etc. Tout comme les pièces d'équipement et les familiers qui, tous mis bout à bout, finissent par offrir une grande amélioration sans compter l'apport procuré par les enchantements.

Les enchantements, comme les capsules, peuvent être faits avec des Pen ou des AP (Monnaie IRL). Force est de constater qu'une personne pouvant dépenser de l'argent réel pourra aussi doubler ses chances au jackpot d'enchantement et ainsi encore plus booster son équipement, pour lui donner une puissance incommensurable comparée au pauvre novice qui a bêtement pensé pouvoir pleinement profiter de S4 League pour sa gratuité illusoire.

N. B : Encore une fois, le skill prime mais la puissance d'un joueur disposant de beaucoup d'AP n'est pas à sous-estimer, mais plutôt à craindre. Il ne faut pas non plus avoir un talent fou pour gérer correctement son personnage ce qui permet tout de même à l'argent investie par un joueur de creuser un écart de puissance, pour finalement tomber dans l'esprit d'un P2W que certains ne nommeront pas ainsi, considérant le jeu comme équilibré. D'autres l'affirmeront haut et fort comme tel. En soit, il s'agit d'une simple histoire de perception.


Conclusion

Ainsi donc, S4 League se présente comme un jeu ayant mal vieilli et profitant de sa communauté très tolérante qui accepte un système économique que bien des gens refuseraient catégoriquement dans d'autres jeux. Un apparent P2W qui permet de devenir plus fort à travers sa boutique, mais aussi un jeu qui n'a que son PVP d'intéressant à proposer, quoi que fortement saccagé par bien des éléments tels que les joueurs méchants, hackers, haute latence, mauvaise traduction, bugs, exploits de bugs et un contenu pauvre. Cela forme ainsi un cocktail ravageur qui aura raison de ce jeu tôt ou tard. Un jeu qui, 5 ans avant, était mieux qu'aujourd'hui malgré tous ses ajouts.

En ce qui me concerne, j'y ai joué plusieurs années et j'ai dépensé une petite somme, mais j'ai fini par ne plus trouver d'intérêt à ce jeu qui n'a pas emprunté la route que j'aurais souhaité et n'a pas non plus accueilli la communauté avec laquelle j'aurais aimé joué en toute équité. Il ne me reste qu'à souhaiter bonne chance à ceux qui persévèrent dans cette aventure, pour devenir un jour le prochain S4.
  • En chargement...

Que pensez-vous de S4 League ?

44 aiment, 8 n'aiment pas.
Note moyenne : (53 évaluations | 10 critiques)
5,6 / 10 - Assez bien

97 joliens y jouent, 239 y ont joué.

Suivez-nous : Facebook Twitter Google+ RSS