Le roi de l'A-RTS is back

9/10
Ah, Dota 2...

Pour être franc, j'ai découvert la franchise Defense Of The Ancient via cet opus, après deux ans de bons et loyaux services (et de RP achetés, et d'argent déboursés) chez le concurrent grand public, j'ai nommé League of Legends. Celui ci fut d'ailleurs mon premier A-RTS (ou MOBA comme aime à l'appeler Riot).

Et soyons franc, ils ne sont absolument pas du même acabit. Mais plutôt que de partir sur une tirade comparant les deux jeux, laissez moi plutôt vanter les mérites de Dota 2.

- Tout d'abord, des possibilités et une richesse de jeu inouïe. Nous ne sommes pas confinés dans "un build type", une méta-game figée, et des personnages nouveaux nées. Tel un grand vin sortant de son caveau, Dota revient de 8 ans d'expérience, les personnages sont rodés, tous foncièrement différent, on redécouvre le jeu à chaque nouveau pick, on redéfinit sa manière de jouer et de concevoir le jeu. Sans oublier l'innovation apporté par Valve qui, bien que n'étant pas du goût de tout le monde, à eu l'idée d'implanter un système de drop de cosmétiques pour les héros, de quoi donner de l'intérêt aux joueurs les moins motivés, sans pour autant dénaturer le jeu étant donné que les cosmétiques jurant trop avec l'univers de ce dernier ont été purement supprimé à la demande des joueurs.

- Dota n'est pas newbie friendly. Les premières parties se passeront dans la douleur, vous pataugerez dans la boue, à hurlez le nom de votre maman avec un score de 2/15/1 pendant que votre compagnon russe spammera le chat de caractères cyrilliques et que votre courrier ira se faire tuer sous les lignes adverses, tout en maudissant la boutique trop compliqué à utiliser à vos yeux. Mais c'est en forgeant que l'on devient forgeron. Et la récompense en vaut la chandelle, tellement le plaisir de jouer est grand. Et il semblerait au vue des dernières mises à jours apportés sur le jeu, que Valve fait le choix de développer des tutoriels d'apprentissages. De quoi satisfaire les moins téméraires à s'aventurer sur Dota seul.

- Graphiquement parlant, la patte artistique est là, et les effets sont vraiment beau. Pour info, il s'agit de la dernière version du moteur source de Valve, un moteur de jeu assez ancien mais qui nous prouve une fois de plus qu'il est capable de bien des prouesses, car avec son brouillard de guerre dynamique, les effets des sorts, la modélisation des personnages, et bien d'autres choses pour flatter la rétine, il n'a pas à pâlir face aux autres productions actuelles.

- La communauté. Ce qui m'a poussé à quitter LoL et à rejoindre Dota. Sur ce dernier, j'ai rencontré énormément de personnes sérieuses (bon ok, quant elle ne parlait pas russe... ) , j'ai eu droit à beaucoup de joueurs matures, beaucoup dans mes âges, des gens qui savent rester calme, et plutôt que de pleurer sur l'incapacité de tel personne à aligner deux sorts, vont prendre leur micro et essayer de gérer au mieux la game en aidant les moins doués. Rassurez vous, j'ai quand même eu mon lot d'insultes et de jurons en tout genre, mais cependant, beaucoup moins que chez la concurrence. Et étant donné que Dota est très punitif dans le gameplay, souvent lorsque vous mourrez et avez un mauvais score, vous ne pouvez vous en prendre qu'a vous mêmes, inutile donc de crier sur le jungler qui n'a pas gank ou le support qui est mort en tentant de sauver votre vie.

J'aurais encore beaucoup à dire, et trop à écrire pour exprimer à quel point ce jeu est à mes yeux l'un des derniers jeu actuels représentant ce qu'est le gaming pur et dur à l'ancienne. Une vrai perle parmi la marée de jeux insipides que l'on nous sert ses derniers temps. Un jeu punitif certe, mais qui rend la victoire encore plus savoureuse et méritante.
9 personnes ont trouvé cette critique utile. Et vous ?

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Dota 2 ?

73 aiment, 19 pas.
Note moyenne : (94 évaluations | 4 critiques)
6,0 / 10 - Assez bien

208 joliens y jouent, 284 y ont joué.