J'apprécie !

10/10
J'y suis inscrit depuis deux ans, mais je n'y joue réellement que depuis quelques mois.

Étant devenu un "Micro Causal Gamer", je peux ainsi jouer 2mn ou 1h, en fonction de ma disponibilité, dans une salle d'attente, au lit, dans la voiture sur un parking.

Mon premier MMORPG était Ultima Online, et je m'y retrouve un peu.

Comme je l'ai indiqué dans la fiche descriptive du jeu, on peut combattre des NPC, des joueurs, combattre avec des joueurs contre des NPC et des joueurs (royaume contre royaume). On dit "burn", car on y brule les constructions des autres.

On peut aussi éviter les combats et se concentrer sur la récolte de ressources et l'artisanat : on y gagne aussi de l'expérience, mais il faut songer à développer un minimum de compétence de combat pour se défendre de certains NPC agressifs.

Le gros manque : une fenêtre de trade, d'échanges... Car actuellement pour faire un échange il faut poser l'objet au sol, et l'escroc (le scameur) n'a qu'a se servir...

L'entraide y est présente, par l'intermédiaire du chat français et le parrainage via un code à renseigner durant le tutoriel.

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Parallel Kingdom ?

1 aime, 1 pas.
Note moyenne : (2 évaluations | 1 critique)
4,7 / 10 - Moyen

1 jolien y joue, 1 y a joué.