Pour le Seigneur des Anneaux, il y a Tolkien, pour tout le reste, il y a Mastercard

6/10
Lord of the Ring Online ; passé F2P, dit-on...

Superbe jeu avec un énorme contenu, tout le monde en connait la teneur. Je n'y reviens pas, c'est beau, c'est riche, malgré des petites créations (pas toujours intéressantes) de Turbine, c'est le monde de Tolkien, qui s'anime et c'est magique.

Sur le F2P... Alors là, c'est un autre problème. Ancien abonné, casual player, je me dis que le nouveau mode de financement m'est plus adapté. Conscient du fait qu'il faut d'une façon ou d'une autre, payer, je repars sur le jeu... je recommence un personnage. Payer bien sûr, mais sans cesse pour tout et n'importe quoi ?

1° Payer tu devras :
Consternation...
Payer oui, c'est normal, mais payer sans cesse ? Une monture ? Des points Turbine (donc un paiement réel en euros). Deux personnages ? deux montures... deux fois plus de points (j'ai un personnage aussi sur estel, rebelote). Le droit d'utiliser une monture ? Des points ! Un sac ? Des points ! Un espace pour une vertu ou autre ? Des points ! Un personnage monster ? Des points !
Un autre personnage monster ? Encore des points. Des quêtes ? Des points. Des soins ? des points... etc. , etc. , etc.

Enfin bref, on paye sans cesse, sous peine d'être littéralement bloqué en jeu. Et les sommes deviennent vite assez considérables (dès le premier mois, attendez-vous à larguer entre 40 et 50 euros Minimum). Bien entendu, il ne s'agit pas pour ma part de tomber dans le piège de l'itémisation à outrance parce que sinon, on y laisse son pantalon (Turbine en arrive à vendre de la monture fantôme : / au prix de 50 % d'un addon... ) mais du minimum, sans lequel on ne peut plus jouer du tout passé le 10e niveau, ou alors dans des conditions pénibles... Acheter les packs de quêtes, je le savais mais j'étais loin, très loin du compte...

2° Le deuxième effet Free to Pay : solitaire tu seras
LotRO, un jeu solo. Deuxième sujet de consternation. Non que je sois un fanatique des instances de quatre heures, je n'en ai ni l'envie ni le temps. Mais là, mais là c'est vraiment extrême. Mon chasseur level 20+ (j'ai aussi un ancien personnage HL) n'envoie pas des flèches mais de vrais missiles. Dans la plupart des hypothèses, les ennemis ne le touchent même pas, alors c'est quête sur quête, sans passion ni même réflexion ni tactique, on peut même se diriger vers la "target" sans penser, en suivant une flèche et les couleurs sur la carte...

Alors je redécouvre le début du jeu de manière invraisemblable, déjà 28 levels (un week end... ) , sans jamais avoir groupé une seule et unique fois. Les quêtes, en release assez tendues, deviennent ennuyeuses et pur objet de farming, d'ailleurs on a plein de quêtes de farm (même en pays de bree) , le jeu étant orienté farming et... points Turbine. Les NPC sont regroupés histoire, je pense, de ne pas "perdre de temps" à valider les quêtes, alors on enchaine... et on liquide les zones, sans y penser. La vieille forêt, les galgals, simplifiés à l'extrême... pour moi qui ai connu Lotro au début, c'est un carnage, il ne reste plus rien de l'ambiance oppressante de ces deux zones...

J'ai découvert la nouvelle mouture de l'instance "reprendre le mont venteux... Après avoir soloté à 100 % jusqu'au level 27, je me prépare à constituer ou à intégrer un groupe pour faire cette instance, que j'aime bien pour son ambiance. SURPRISE. On peut désormais choisir entre le mode communauté et le mode solo... : /

Je comprends mieux pourquoi il y a si peu de sentiment d'appartenance à une communauté dans le "nouveau lotro" et même si peu de demande de groupage... Pas besoin même pour faire une instance de fin de niveau... Sans vouloir spoiler, je dirais que les mobs de l'instance solo sont d'un niveau affligeant, meurent en 1 coup généralement, et que la surprise finale, qui faisait trembler un groupe entier, a beau être un mob élite, tape dans le vide et ne touche qu'à peine mon personnage, pourtant à peine au niveau requis... on est en total "god mode" pour résumer la situation... ça a cassé le mythe de cette instance, non difficile, lotro n'a jamais été difficile, mais sympa... je regrette d'avoir rerollé...

Je ne sais pas si tout a été repensé en ce sens, mais si ca se confirme, je peux me préparer a ne jouer que solo dans cet ex MMO.

La zone des galgals a subi le même sort, le grand galgal labyrinthique a été tronçonné en de multiples instances, ce qui donne des zones petites, on est loin loin du grand galgal des débuts... et c'est très facile... il me reste à faire l'instance grands galgals j'espère que pour le coup, ça va résister un peu quand même... 30 levels en solo même pour les instances, ça fait bizarre pour un mmo.

Turbine 2011 ou comment flatter le client en le faisant passer en god mode (je suis devenu le roi du coup fatal et mon chasseur, si faible en release est un dieu vivant... ) , client flatté et alléché par les offres multiples qui peuplent le cash shop... oui je suis déçu... Pour contenter le client, on a donc des mobs même bas lvel et basiques qui lootent du gros lourd, histoire en effet, ben quand même de faire passer la pilule, ainsi que 5/10 petits points Turbine, offerts gracieusement de temps à autre (mais qui sont loin d'être suffisants quand on sait que le moindre pack de quêtes vaut 595 points et une monture, entre 500 et... 2000... A coté, le dernier addon l'Isengard, autour de 3500 points, c'est donné).

Que dire ?
Le jeu est toujours aussi beau, le décor est là, on est dans le monde du Seigneur des anneaux ; mais la magie du jeu n'opère plus et on passe par contre son temps à mettre la main au porte monnaie et à enchainer les quêtes en mode solo/automatique. Ce n'est pas une exagération. On paye sans cesse, alors le jeu est orienté cash shop : on peut être nul et solitaire, du moment qu'on a un bon compte bancaire, tout est prévu... et même orienté dans ce sens. Le gameplay est conditionné désormais par le cash shop, l'itémisation, la vente d'objets permettant de toujours plus soloter (je crois même avoir vu des systèmes de résurrection vendus en cash shop ? ) , d'avoir des soins des armes je ne sais plus quoi et que sais-je encore... Etant par ailleurs sur EQ2 Extended, ce sentiment est moins présent. A part un ou deux achats, je n'ai pas eu besoin d'aller plus loin. Là, l'obligation de dépense est constante... et à mon sens, est à l'origine directe de la transformation profonde du mode de jeu. Alors on a en jeu des bas levels avec des montures superbes, évidemment achetées plein pot en cs mais de groupage, point.
13 personnes ont trouvé cette critique utile. Et vous ?

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Le Seigneur des Anneaux Online ?

1040 aiment, 174 pas.
Note moyenne : (1269 évaluations | 106 critiques)
8,1 / 10 - Très bien
Evaluation détaillée de Le Seigneur des Anneaux Online : Les Ombres d'Angmar
(826 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

1604 joliens y jouent, 3602 y ont joué.