Un beau potentiel

7/10
Quelques mois d'expérience sur ce jeu et un avis positif qui est malheureusement nuancé par des défauts techniques assez nombreux.

Commençons par le positif. Ce qui ressort en général en premier dans l'avis des joueurs, c'est le coté dynamique des combats. Chaque classe de personnage utilise trois armes différentes avec des armes de corps à corps et à distance, chaque arme à ses skills propres et le changement se fait automatiquement lors de l'utilisation d'une compétence.
En clair, on sort son fusil pour attirer et entamer un ennemi que l'on enchaine à la lance lorsqu'il arrive au corps à corps pour finir par le taillader à l'épée. Plutot jouissif dans la pratique quand tant de jeux vous limitent à un seul type d'arme du début à la fin.

L'évolution du personnage est sympa elle aussi car diversifiée. On ne monte pas seulement des niveaux dans Argo, évidemment il y en a, les statistiques montent automatiquement et vous vous occupez d'améliorer les compétences réparties en trois branches. Mais à coté il y a les niveaux d'aventure avec une barre d'xp séparée, les skills de nation, la chasse aux titres qui donnent des bonus, la récolte de ressources (car les compétences de récolte donnent des bonus aussi) ou encore le craft qui paye plutôt bien. Au final avec tout ça, on se sent pas obligé de rester xp, xp, xp et encore xp, si on n'en a plus envie, on peut s'occuper autrement.
Toujours lié à l'évolution, la montée en puissance n'est pas linéaire mais exponentielle, du coup on se sent bien progresser.

Ce dernier point m'amène au pvp... sur lequel j'ai un avis un peu moins positif. Une raison à cela : on ne bat pas un ennemi qui a 2-3 niveaux de plus que soi, aller disons 3-4 pour être gentil. Et c'est directement lié à la montée en puissance qui va en s'accélérant, l'équipement gagne beaucoup en puissance et si l'adversaire a passé le cap qui lui débloque l'accès à l'équipement supérieur un 2 contre 1 ne suffit clairement pas (exemple perso : taper à 40 sur un ennemi qui tape à 300 avec moins de 4 niveaux d'avance sur moi).
Je ne me prononcerai pas en revanche sur le pvp de masse que je n'ai pas encore testé.

Le craft est bien implanté et avec des quêtes dédiées progresse rapidement. Il est agréable car un système de loterie nous pousse à espérer un craft particulièrement réussi. Petit bémol, il n'y a que trois types de craft : les potions, les bijoux et les kits d'enchantement. Pas d'armes ou armures.

Les quêtes pour leur part... disons qu'elles ont le mérite d'exister. Elles ne sont pas vraiment intéressantes en elles-mêmes mais les récompenses d'xp et d'équipement les rendent très profitables. Elles sont généralement rapides à faire ce qui fait qu'on a pas le temps de s'en lasser et on les enchaine sans s'en rendre compte.

Il y aurait d'autres points positifs à aborder comme la gestion des familiers dont les compétences ne sont pas à négliger, la possibilité pour les classes d'invocation d'avoir leur invocation et leur familier en même temps à leurs cotés ou le double enchantement des équiments mais le mieux pour les découvrir, c'est encore de tester ce jeu.

Il est temps de passer aux points moins positifs. Et là, si le dynamisme des combats ressort en premier dans les forces du jeu, les bugs, mais alors pas les petits, les bugs avec un grand B sont omniprésents.

En vrac et dans pas forcément par ordre d'apparition, citons les bugs graphiques dans les donjons, l'arrêt de l'attaque automatique jusqu'au relancement du jeu, les déconnexions sans trop de raison, l'arrivée après un changement de zone à 30 mètres au dessus du sol provoquant une mort plutôt subite, un changement de cible intempestif même sans cliquer, un objectif de quête qui ne s'achève qu'après avoir relancé le jeu ou encore l'impossibilité pure et simple de connecter un personnage en particulier (message d'erreur). Il ne se passe pas un jour sans en rencontrer au moins un.

Un autre point faible est le manque de fréquentation. Argo n'a pas bénéficié d'un budget de campagne de pub à la hauteur d'un Aion, WoW ou Rift, c'est évident, et on se demande souvent si on n'est pas tout seul sur une zone. On voit du monde par ci par là, mais ça se bouscule pas.

Des termes utilisés aussi qui sont un peu exagérés. Genre steampunk... dans l'aspect d'une des deux factions peut-être mais ça fait peu pour appeler ça du steampunk. Hybrid MMORPG parce qu'il y a une partie Real Time Strategy, mais pas implantée actuellement car trop buggée...

Tout n'est pas rose donc, mais pourtant, si les bugs sont vraiment impossibles à éviter, si la traduction a été faite à grand coup de google trad et sur seulement 50 % des textes et si on se sent souvent seul, le constat est quand même bon.
Je me dis que ce jeu, s'il est débuggé au moins en partie, mérite de trouver un public car il est riche de contenu que je n'ai pu que survoler dans cette critique, le cash shop n'est pas obligatoire et il pourrait vraiment sortir la tête haute de la masse des free2play habituels.
3 personnes ont trouvé cette critique utile. Et vous ?

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Argo Online ?

9 aiment, 7 pas.
Note moyenne : (20 évaluations | 2 critiques)
4,5 / 10 - Moyen

7 joliens y jouent, 47 y ont joué.