Survivre ne sera pas facile

10/10
J'ai découvert ce jeu par hasard en parcourant le forum d'Entropia France, et je me suis donc décidé à le "tester" puisqu'il présente l'avantage d'être plus récent et donc tout est encore à faire.

Amateurs de jeux de type sandbox, ce jeu est pour vous ! Mais comme tout sandbox qui se respecte où les débuts sont difficiles, voire laborieux, AfterWorld ne déroge pas à la règle et va encore plus loin...

En effet, le joueur débute en quarantaine, une sorte de prison dorée où la principale activité consiste à casser des cailloux pour en extraire des métaux (cuivre, plomb, charbon etc. ) pour les revendre à l'officier de probation ou aux autres joueurs (du moins, à ceux ayant retrouvé leur liberté, également appelés citoyenneté) contre des pioches plus rapides ou des AWD (AfterWorld Dollar).

Comme souvent, la liberté a un coût. Ici, elle coûtera 100 AWD pour obtenir le fameux sésame et pouvoir commencer à diversifier ses activités : chasse (sur divers mobs tels que des mutants, des animaux sauvages, des robots) , bûcherons, minage électronique, récolte de plantes, raffinage des matières premières, artisanat (armures, armes, outillage, vêtements, accessoires etc. ) et bien entendu, PvP.

En conclusion, les débuts sur Afterworld peuvent être très déroutants et avoir un minimum de patience ou d'expériences dans des jeux similaires (Darkfall, Entropia Universe... ) ne serait pas un luxe.
Cependant, celui qui s'accroche pourra découvrir un monde et une économie virtuel qui évoluent en fonction des choix et actions des joueurs avec beaucoup de profondeurs.

Avis aux amateurs !
1 personne a trouvé cette critique utile. Et vous ?

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de AfterWorld ?

2 aiment, 3 pas.
Note moyenne : (5 évaluations | 2 critiques)
4,9 / 10 - Intéressant

2 joliens y jouent, 4 y ont joué.