C'est la guerre...et c'est tant mieux !

9/10
Note : mon analyse ne débute qu'au 3è paragraphe pour les plus pressés ^^

Très axé PVE et ayant débuté mon aventure dans les meuporg avec l'intouchable World of Warcraft, force est de reconnaître que tous les mmo sortis ces derniers temps me laissaient plutôt indifférents. J'ai bien tenté plusieurs infidélités - LotRO, Age of Conan, WAR Online, Aion - il manquait toujours quelque chose pour me faire rester (et sortir la CB aussi ! ). Et WoW, malgré son gameplay bien rodé (selon moi) , avait fini par me lasser. Bref j'errais tel une âme en peine dans le paysage vidéoludique, et alors survint le bien nommé Rift.

"Rift, encore un jeu bancal / clone raté / MMO sans saveur" me suis-je dit. Je le regardais évoluer de loin, entre critiques élogieuses et déceptions d'un WoW-like sans vraie nouveauté. Mais ma charmante petite femme (pfff le couple de geek ! ) et le 7 day trial aidant, j'ai installé le soft sur ma machine. Et...

Et bien en fait c'est LA véritable bonne surprise ! Je parlerai peu de la création de personnage, basique, 2 factions ennemis et 4 classes. Ca semble peu, mais le système d'âmes est si bien foutu qu'en fait, 4 classes c'est largement suffisant !
Dès les 1ers instants on est plongé dans le bain, pas de chichi c'est la guerre, hop, moi trouffion Elu en devenir, on m'envoie tataner tout ce qui bouge dehors. Niveau 2 on débloque le 1er arbre de talents (la fameuse "Ame") , niveau 6 on en a déjà 3 avec plusieurs points de talents à répartir. Oui, il faut déjà se creuser les méninges pour déterminer la spécialité de son perso. Il faut suivre, ça va vite, le didacticiel est bien là pour nous tenir la main mais une expérience dans le MMO n'est pas superficielle pour maîtriser le mécanisme. Et on boucle sa 1ère faille, qui en substance n'a rien d'extraordinaire mais qui laisse entrevoir le principe des phases, j'y reviendrai. En tout cas, 1er bon point, car je déteste les noobs zones gnan gnan où les 1ères quêtes consistent à aller tuer des papillons et ramasser des fleurs pour Mamy Nova.

On est ensuite catapulter dans Le Vrai Monde de Telara ( ! ). C'est grand, c'est beau (pour peu qu'on ait une bonne machine il est vrai) , c'est assez réaliste, et il n'y a pas de murs invisibles (les murs invisibles c'est le mal) , bref c'est un jeu ouvert. Ouf, pas de zones à couloir, pas de temps de chargement quand on pousse une porte, i'm lovin it ! On enchaine les quêtes, pas vraiment d'originalité c'est dans la moyenne de ce qui se fait actuellement. On monte en niveau, on essaie de se dépatouiller avec nos points d'âme - les points de talents - pour ne pas trop foirer son arbre dès le début.

Je regarde ma carte (bien pensée, bon point) pour trouver de méchantes araignées qui vont tâter mon épee. Tiens, c'est quoi ce tourbillon représenté sur la map, là, un peu à l'est ? C'est une faille ! Et on entre dans le coeur du concept du jeu. Ni une ni deux, je coupe à travers les bois pour rejoindre la scène du crime. J'arrive... Mais qu'ont-ils fait de ma belle forêt ? Il n'y a que des flammes, tout a brûlé, et un tourbillon de feu virevolte au dessus de ma tête. Oui, Rift, ce sont des zones qui évoluent en temps réel, des failles apparaissant un peu partout aléatoirement. Et on reparle des phases. 4 ou 5 phases avec boss à la clé pour pouvoir en venir à bout. Mais attention, perso seul s'abstenir. Parce que la faille, c'est plus fort que toi ! Il faut donc quérir de l'aide, ou la plupart du temps, laisser les autres personnages rejoindre le groupe public qui se forme naturellement pour s'unir contre l'ennemi (encore un bon point). Pour moi c'est un vrai vent de fraîcheur, et une montée d'adrénaline à chaque fois. Avec le sentiment du devoir accompli et des récompenses spéciales qui tombent dans la besace.

Alors certains diront "Bon oui les failles c'est cool, mais ça va un moment après on se lasse". Soit. Mais les ptits gars de Trion ont encore gardé un atout dans la manche... Alors que je suis en train de tuer tranquillement les araignées qui l'ont bien mérité, le ciel s'assombrit. Oh My God, mais que se passe-t-il ? Et là, patatra, toute la région se transforme en immense champ de bataille, des failles partout, des patrouilles d'ennemi inondant les routes qui comptent bien venir en découdre avec les habitants du petit village du coin. Et c'est encore un bon point, car toute la région est mise à contribution. Si l'on ne fait rien, les pnj se font savater et les quêtes ne sont plus accessibles. Alors on laisse tout tomber et on part sauver le monde ! Et c'est franchement réussi, là encore tout est découpé en phases de défense puis d'attaque, jusqu'au gros boss de fin qui tâche, et à chaque fois il y a beaucoup, beaucoup de monde. Rift n'en est qu'à ses débuts, la population serveur est élevée, mais c'est un réel plaisir de voir tout ce petit monde s'agiter pour sauver Telara.

Vous l'aurez compris, j'aime ce jeu, et je suis loin d'avoir tout vu ! En particulier les instances, avec un mode hardcore pour les plus courageux. C'est toujours aussi beau, c'est difficile mais pas trop, pas de kikooloots dans tous les sens, on en sue pour être au top.
On peut également débloquer toutes les âmes pour sa classe - au nombre de 8 si je ne me trompe pas - ce qui veut dire qu'on peut choisir sa spécialité à la carte, surtout qu'on peut mémoriser jusqu'à 5 arbres différents. Il n'y a pas de bonnes ou mauvaises associations, chaque personnage est libre de distribuer ses points, et du coup chaque joueur est différent de son voisin. Yabon encore une fois ! En contrepartie, il peut être facile de se noyer dans ce flot de compétences. J'aime cette liberté de choix, mais je conçois que ça ne soit pas simple, pas simple du tout même !
Un mot sur l'interface, impeccable, rien à redire, c'est intuitif, complet mais simple d'accès.

Quelques points négatifs ceci dit, eh oui il y en a toujours :
- Comme dit plus haut, les âmes sont nombreuses et les associations encore plus, au risque de s'y perdre ?
- L'artisanat est tout ce qu'il y a de plus basique, c'est dommage.
- Je suis un peu déçu du design des capitales, majestueuses mais rikiki.
- Le jeu est vraiment gourmand en ressources, ça rame par moment.
- Toujours 13€ par mois... oui je suis radin et alors ? : p

Je pense avoir à peu près fait le tour. Je ne suis pas encore lvl 50, je ne me prononcerai donc pas sur le PVE HL. Mais il y a déjà tant à faire : ) Alors pour conclure, Rift, j'y suis, j'y reste !
En tout cas j'espère vous avoir donner envie de nous rejoindre en Telara. Merci de m'avoir lu : )
11 personnes ont trouvé cette critique utile. Et vous ?

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Rift ?

639 aiment, 138 pas.
Note moyenne : (827 évaluations | 85 critiques)
7,3 / 10 - Bien
Evaluation détaillée de Rift
(510 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

760 joliens y jouent, 2177 y ont joué.