Bientôt six ans et toujours accros

9/10
S'il existe un MMO qui a comblé beaucoup de mes attentes, c'est bien le Seigneur des Anneaux Online (LotRO).

Tout d'abord l'univers. Le studio de développement, Turbine, a su profiter de l'immensité du monde et des possibilités des Terres du Milieu. Le champ est tellement vaste qu'après trois ans d'exploitation et deux extensions conséquentes (la Moria et Mirkwood) et un contenu déjà énorme, nos personnages n'ont pas encore pu fouler les terres de l'Isengard, du ROHAN et encore moins du Mordor.

Les territoires déjà existants retranscrivent avec justesse les différents lieux visités par Frodon, Aragorn et les autres protagonistes de la trilogie bien connue. On peut ainsi retracer le chemin des hobbits, de Grand Cave jusqu'à Fondcombe, puis suivre la Communauté de l'anneau à travers l'Edenwaith et les mines de la Moria jusqu'à la Forêt d'or. Les designers se sont attachés à rendre au mieux l'ambiance des différents lieux. Que ce soit la quiétude de la Comté, les ruines désolées au sommet du Mont Venteux, la majesté de la Moria ou l'atmosphère reposante de la Lothlorien, chaque zone bénéficie d'une attention particulière tant au niveau du rendu que de l'ambiance musicale.

Au coeur de ces terres vivent les personnages importants présents dans les livres. L'Ancien, Lobelia Sacquet, Prosper Poiredebeurré, Elrond, Galadriel et tous les membres de la communauté croisent notre chemin au fil des aventures et renforcent cette sensation d'être des acteurs importants de ce qui se trame dans les Terres du Milieu.

Les ennemis sont aussi fidèles à ce que l'on rencontre dans les livres. Orcs, gobelins, humains, nains, insectes et animaux sauvages constituent l'essentiel du bestiaire qui se dresse sur le chemin des aventuriers. Heureusement, ils varient en puissante et en apparence ce qui limite l'impression de combattre toujours les même créatures.

Évidemment, face aux hordes du mal se dressent de valeureux héros. Les neuf classes actuellement disponibles s'articulent chacune autour des différentes facettes du jeu même si le fameux système tank/DPS/Heal/CC est toujours d'actualité.
Chaque classe peut cependant s'orienter selon trois axes principaux grâce au système de traits. Le gros avantage est qu'aucun choix n'est inscrit dans le marbre et un choix qui se révèle décevant peut facilement être corrigé par un bref passage chez le Barde. Les classes ne sont pas non plus enfermées dans leurs stéréotypes. Un Champion, DPS corps à corps par essence, pourra ainsi choisir une spécialisation lui offrant des capacités de Tank limitées. De la même manière, un Chasseur, DPS distance aura la possibilité de renforcer certaines capacités permettant d'immobiliser ou de faire fuir ses ennemis lui offrant ainsi des capacités de CC améliorées.

Afin de permettre aux personnages de gagner en puissance, il leur faudra bien évidemment accomplir des quêtes. Si une grande partie est réalisable en solo, certaines demanderont de travailler en groupe. C'est d'autant plus vrai pour les instances proposant les plus belles récompenses. Si l'idée de faire des quêtes n'est pas satisfaisante, il reste la possibilité de participer à des Escarmouches, des sortes de mini instances scénarisées à difficulté réglable.

Concernant l'équipement, outre les objets ramassés sur les ennemis et les récompenses de quête, il est possible de travailler certaines ressources naturelles pour fabriquer armes, armures et consommables. Il est noter cependant que pour être parfaitement accompli, l'apprenti artisan aura sans doute besoins de ressources fabriquées par un autre corps de métier.

A tout ceci s'ajoute une pléthore d'emotes, un système de tenues/garde robe, des animations récurrentes à chaque saison, un housing quelque peu basique et plein d'autres choses qui renforcent la cohésion de l'ensemble. Pas envie d'aller casser des cranes de gobelins ? Pas de problèmes. Une petite séance de pêches permettra de se détendre tout en papotant. Ou alors, pourquoi ne pas donner un concert improvisé en profitant des fonctionnalités offertes par le jeu ?

Pour les joueurs avides de sensations plus fortes, il existe même une zone ouverte au PvP ou les joueurs Héros peuvent combattre des joueurs Monstres. Attention cependant, pour un amoureux d'affrontements PvP, cette activité semblera certainement bien trop limitée pour représenter un véritable intérêt. Mieux vaut la considérer comme une activité annexe.

Les dernières extensions ont rajouté une composant de choix : les montures de guerres. Véritable extension de notre personnage, ces dernières demandent une attention toute particulière au niveau de ses capacités mais aussi de son apparence. a l'instar de votre personnage, tout est modifiable sur votre monture. Selle, robe, licol, armure, décorations, vous pouvez piocher parmi plusieurs éléments pour habiller votre fier destrier. Un pas de plus dans l'immersion et la personnalisation.

Bref, ce sont toutes ces petites choses qui font que malgré quasiment six ans de jeux de manière quasi ininterrompue sur LotRO, je suis toujours fidèle au rendez-vous. Je prends le temps de découvrir l'univers, de visiter ses moindres recoins, de revenir dans les anciennes zones de temps à autres pour y découvrir des nouveautés.
34 personnes ont trouvé cette critique utile. Et vous ?

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Le Seigneur des Anneaux Online ?

1070 aiment, 177 pas.
Note moyenne : (1302 évaluations | 106 critiques)
8,6 / 10 - Excellent
Evaluation détaillée de Le Seigneur des Anneaux Online : Les Ombres d'Angmar
(836 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

1620 joliens y jouent, 3621 y ont joué.