Un hack & slash pour joueurs occasionnels

7/10
Bonjour à tous,
curieusement malgré l'afflux de nouveaux joueurs, il n'y a pas eu de critiques récentes... voici de quoi combler le manque en espérant que cela suscite d'autres vocations ; -)

Un nouveau modèle économique gratuit ?
Le jeu a un avantage : il est gratuit. Et oui cette fois-ci, c'est réellement gratuit ; -) Enfin, jusqu'au niveau 3/4 car après une cassure s'opère entre ceux qui accrochent ou pas et sachez qu'à ce niveau le nombre de modules gratuits diminuent rapidement. Sous peine de grande lassitude (devoir refaire sans cesse les mêmes donjons) , vous finirez par acheter des modules. 2 formules pour les accrocs : l'abonnement (15 dollars/mois) ou le paiement occasionnel via paypal par exemple. Ceci permet d'acheter des points (5400 [6900 points en cas de promotions]= 50 dollars soit environ 38 euros en octobre 2010).
Ces points s'échangent contre des armes exceptionnelles ; des sacs ; des caractéristiques supplémentaires ; des slots pour créer plus de personnages ou les faire commencer directement au niveau 4...
Et beaucoup, beaucoup de missions supplémentaires (un package de bas niveau vaut entre 300 et 500 points pour 6/7 missions supplémentaires).
En bref, la gratuité a ses limites.

Un jeu pve UNIQUEMENT en anglais
*Le jeu pvp est assez peu développé. C'est principalement le jeu PVE (solo ou en groupe qui est présent). Le jeu se déroule façon donjons & dragons. C'est à dire que vous vous trouvez dans une ville et vous prenez des quêtes de personnages à qui il arrive pleins de malheurs (invasion d'araignées, rapt de membres de la famille par un gang qui menace la ville, invasion de kobolds, d'Hobgobelins... ).
Ensuite direction les donjons & autres souterrains évidemment. De ce point de vue, le jeu est fidèle à D&D version plateau comme à ses règles.
Passé le niveau 3, une certaine routine s'installe et il faut attendre le niveau cinq avant que des quêtes en extérieur vraiment intéressantes apparaissent.

*Donjons & Dragons online est orienté Hack & Slash avec des missions assez courtes, ce qui correspond bien à un public de joueurs occasionnels. Hormis le week-end, n'espérez pas grand monde pour jouer en groupe. Les missions en solos sont possibles en louant les services de PNJ (guerriers, prêtres... ) pour une heure. Cela en échange de points... qui s'échangent contre des faveurs (tuer un certains nombres de monstres par exemple sur un lieu donné) ou plus surement de l'argent (50 dollars pour 6900 points ; un PNJ ou hireling vaut de 5 à 25 points dans les bas niveaux. ).

*Enfin, le jeu est exclusivement en anglais. Il y a parfois des guildes francophones (plus québécoises que françaises d'ailleurs) mais elles ne recrutent pas forcément.
Si vous n'avez pas de maîtrise minimale de la langue de Shakespeare, passez votre chemin, cela vous ruinera tout le plaisir du jeu.
L'ambiance est globalement correcte dès que l'on a passé les premiers niveaux, où un multitude de joueurs attirés par la gratuité saturent le forum de questions...

Artisanat & commerce
L'artisanat est inexistant. Le jeu mise exclusivement sur l'aspect levelling. Vous faîtes progresser votre avatar à qui vous attribuez des caractéristiques à chaque niveau ou sous niveau (5 sous niveaux composent un niveau) ; l'aspect commercial malgré la présence d'un hôtel des ventes est assez atone.

Liberté & jouabilité
Pour tous les amateurs de Icewindale ou Baldur's gate I & II, ce jeu ne sera pas une surprise. Il est dans la même veine quoique plus orienté vers les donjons et l'action.
La liberté est limitée : on se rend dans des villes ou des portions de cartes bien définies.
La jouabilité est bonne et il n'y a pas de bugs techniques notables.

Graphisme, son
Le graphisme est convenable et la bande son est correcte mais plus poussée qu'un seigneur des anneaux online par exemple. Les changements de musique à l'arrivée de monstres est bien pensée par exemple même s'il manque de chansons épiques (comme pour Oblivion par exemple).

Au total, ce jeu intéressera les fans de donjons & dragons ; les amateurs occasionnels de jeu ; les personnes aimant les jeux de rôle à l'ancienne (Baldur's gate II par exemple) ; les joueurs qui jouent au MMORPG sans vouloir s'investir dans un collectif contraignant comme certaines guildes de world of warcraft ; ceux qui n'ont pas d'argent à dépenser pour un MMORPG.

Bon jeu.
Hellindor.
1 personne a trouvé cette critique utile. Et vous ?

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Dungeons and Dragons Online Unlimited ?

136 aiment, 34 pas.
Note moyenne : (183 évaluations | 15 critiques)
6,0 / 10 - Assez bien
Evaluation détaillée de Dungeons and Dragons Online Unlimited
(94 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu