Un jeu tué par l'anti-jeu

4/10
Je ne peux qu'être complètement d'accord avec les propos de Nini peau de chien sur les mauvais, très mauvais aspects d'un jeu que les administrateurs laissent délibérément aux mains de petits groupes de joueurs car ils ne s'intéressent nullement au rp.

Par commodité ou par lâcheté les admins préfèrent ne pas intervenir dans les querelles liées au rp, et donc laissent les joueurs se débrouiller eux mêmes en la matière, or c'est là la source de nombreux abus qui se répercutent sur l'ingame.

Pour citer Nini :
"- la mentalité des joueurs qui se servent d'outils IG à des fins personnelles HRP et pas en rapport avec le RP de leurs persos. "
"- le Laxisme ou l'indifférence des admins devant une vraie montée de violence, d'acharnement psychologique de nombre de joueurs se croyant les "Rois du monde " derrière leur ordi et bien cachés. " Allez en Anjou et vous verrez de parfait exemples de cela.
"- Le flou artistique des admins concernant les règles du jeu. Parler de fair-play, c'est bien. Donner les limites exactes qui ne changent pas en fonction du lieu, ou du perso, c'est mieux. " Alors là c'est clairement à la bonne franquette chacun interprete les règles comme il veut. Dans un jeu qui aspirait à ses débuts de donner des chances égales à tous, c'est maintenant la loi du plus fort. Et l'on s'étonne de voir le jeu perdre petit à petit ses joueur...
"- les duchés que des joueurs tiennent avec leurs copains persos sans compter la main mise sur l'administration des fofos annexes en est un autre. " L'Anjou encore, où l'on ne peut pas jouer un personnage qui veut faire de la politique si on appartient à la petite bande des Penthièvres qui érigent même des lois pour avoir le droit de reprendre des mairies quand leurs opposants gagnent des élections. L'Anjou où un petit groupe de joueurs empêche donc les autres de participer au jeu politique et cela sans que les admins ne fassent rien. Combien de joueurs voulant que leur perso fasse de la politique sur ce jeu et qui sont arrivés en Anjou, sont restés sur le jeu ou ont laissé leur perso en Anjou dès lors qu'ils refusaient d'être les larbins de cette bande de joueurs qui se prennent pour les administrateurs du jeu en Anjou ? Aucun, aucun car ils y subissent tous un anti-jeu dont les admins n'ont rien à faire, tant que les sous rentrent.
"- l'abus manifeste d'outils IG pour "pourrir " la vie d'un perso et à travers lui son joueur sont légion. " On en revient toujours au même point, aux abus d'un petit nombre pour garder un pouvoir dans un jeu où tous sont sensés avoir les mêmes droits.

Ce jeu meurt parce que les admins ont laissé l'anti jeu s'y installé et qu'ils ne font rien pour arrêter cela.

Tant que des abus seront permis, comme c'est le cas en Anjou, tant qu'on laissera un petit nombre dicter sa loi aux autres parce qu'ils sont puissants, contrôlent les organes du pouvoir, et qu'en fasse ils ont en grande majorité des gens qui s'en moquent du moment que leur perso puisse aller en taverne et ne s'intéressent pas à la politique, ceux qui refuseront de se soumettre subiront leur joug et seront privés de leurs droits de joueurs à participer à la vie politique.

Ce jeu est devenu un jeu où l'on se moque des joueurs parce qu'on laisse des petits groupes comme la bande des Penthièvres dicter sa loi aux autres joueurs.
7 personnes ont trouvé cette critique utile. Et vous ?

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Les Royaumes Renaissants ?

138 aiment, 57 pas.
Note moyenne : (206 évaluations | 30 critiques)
5,7 / 10 - Assez bien

122 joliens y jouent, 271 y ont joué.