Un très bon F2P !

8/10
Ne souhaitant pas laisser une évaluation dénuée de sens j’ai attendu d’avoir joué, parcouru les maps, d’avoir vu et compris les essentiels du jeu, afin d’avoir un point de vue critique.

Je ne vais pas faire un classique : points positifs / points négatifs, mais plutôt essayer de retranscrire comment je vois le jeu.
Shaiya se déroule dans un monde médiéval / fantastique, rien de très original mais qui, toutefois suscite l’intérêt, pour peu qu’on aime cet univers, ce qui est mon cas !

Après les diverses étapes d’inscription/ téléchargement/installation usuelles des F2P, nous arrivons à l’étape qui va déterminer dans quel camps on choisit d’évoluer, le bien ou le mal.
Après ce choix des plus difficiles (suis-je un gentil efle qui aime parler au fleur ou alors une bonne grosse brute qui aime torturer ? ) on en arrive à la création du personnage.
Les choix sont là encore classiques mais sympa. On a les mages, les guerriers, les tanks, les chasseurs (arc) , les healers et les assassins.

Et là, grosses nouveautés, point très positif on a le choix entre 4 modes. Facile, Normal, Difficile, et Ultime. Ce classement peut aussi être appliqué de la manière suivante : joueur rare, joueur occasionnel, joueur (très) fréquent, joueur no-life (ou chomeur ^_^).
L’intérêt est surtout la vitesse d’évolution. Un joueur occasionnel pourra monter assez vite et donc profiter des derniers niveaux assez rapidement. Seulement il faudra faire des concessions puisque les perso seront moins puissant par rapport à un joueur du mode difficile voir ultime.

Vous voici dans le jeu.

On découvre l’interface, les graphismes. Le jeu est beau, très beau pour un F2P, les mouvements sont fluides et la liberté des vues assez vastes. L’univers est plutôt bien construit, et détaillés.

Bref on en prend plein les mirettes et c’est tant mieux.
Les premiers niveaux vont vite, on est bien guidés par les PNJ lors de nos quêtes. Elles nous permettent de visiter les différentes zones et d’apprendre de manière ludique les aspects un peu « techniques » du jeu. Les traductions sont plutôt bien faites dans l’ensemble même si parfois la quête nous demande de tuer un mob qui se nomme pas exactement comme dans le journal de quête.

Petit point négatif, les quêtes se ressemblent. Tuer un nombres X du mob Y. Cependant, les GM travaillent dessus et organisent des quêtes sur le forum officiel du jeu (je reviendrai sur ce point).

Donc arrivé au niveau 30 (niveau maxi du mode facile) on commence un peu à ramer (comme dans tous les MMO ? ) , l’xp devient un peu longue pour peu que l’on a choisis un perso qui n’est pas utile en groupe (assassins par exemple). Et le « défaut » est que le jeu devient essentiellement du « monster bashing » .

Pour finir sur la partie PvE, je ne suis pas encore assez haut level pour voir ce que cela donne après le niveau 40 mais, le monster bashing ne me gêne pas trop, j’aime ça, et la diversité des monstres et des zones pour xp sont nombreuses, on peut donc varier.

Pour le PvP, j’aime beaucoup le fait d’avoir différentes zones en fonction des niveaux de joueur. Il existe une zone 1-15, une 20-30 et une 31-60. Le fait de faire des kills vous donnera la possibilité de gagner des points de stat supplémentaires.
Les batailles ne sont pas très structurées mais sont néanmois sympa (j’ai passé de bonnes soirées en pvp 1-15). Les zones sont ouvertes en permanences ce qui permet d’aller d’alterner l’xp et le pvp afin d’éviter l’ennui.

Bref c’est une facette du jeu qui est très sympa si on a un bon groupe et qui se base sur le principe de capturer un « monument » et d’essayer de le conserver.

J’en viens enfin à l’item shop qui fait beaucoup parler.
Il faut savoir que le jeu est un free-to-play, autrement dit, un jeu gratuit. Des gens travaillent à plein temps pour rendre le jeu agréable et distraillant (organisation d’events, de quêtes sur le forum, et. .
Donc oui il y a un item shop, oui certains joueurs en abuse, mais d’un côté ce qui veulent jouer sans dépenser un euro, ils le peuvent et c’est vraiment important.

Pour info j’ai un perso level 35, un level 27 et level 15 (pvp) et je n’ai rien dépensé à l’item shop. Et je suis plutôt bien stuffé.
De plus la possibilité d’acheter au marché la plupart des objets en vente sur l’item shop permet de lutter à armes égale.

Conclusion, Shaiya est un jeu orienté farming car il n’y a que peu de quêtes à chaque niveau. Les GM bossent dessus et amélioreront surement tout ça dans le futur.

Malgré ces quelques défauts, il y a un petit quelque chose qui fait que j’accroche vraiment à l'univers Shaiya et qui me donne envie de jouer et c’est tout ce que je demande à ce jeu.
5 personnes ont trouvé cette critique utile. Et vous ?

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Shaiya ?

108 aiment, 51 pas.
Note moyenne : (174 évaluations | 28 critiques)
4,8 / 10 - Moyen
Evaluation détaillée de Shaiya
(11 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

175 joliens y jouent, 444 y ont joué.