L'erreur de conception fatale : l'instanciation

5/10
Warhammer Online était un jeu très attendu par la communauté PvP/RvR lors de son annonce. En effet, lors de l'annonce par Mythic, beaucoup de personnes voyaient déjà un DAoC 2. Mythic ayant créée DAOC, tous le monde pensaient que Mythic se servirait de son expérience du RvR pour faire un bon. Est-ce le cas actuellement ?


Les prémices du jeu : la bêta

Dans la mémoire des joueurs (ceux ayant joué à DAOC ou ceux qui y jouaient encore) , le son des batailles et l'adrénaline lors des combats en zone ouverte mettaient la bave à la bouche de tous le monde.
La bêta test fermé étaient donc très attendue par la communauté. Les premières critiques arrivèrent assez rapidement ! Beaucoup de personnes prirent une claque en y jouant : pratiquement pas de PvP/RvR en zone ouverte, des cartes RvR minuscules (la plupart sous forme de couloir) , et... Tous les choses "vitales" que les joueurs voulaient/pensaient retrouver étaient absentes : x


Pourquoi ce choix de la part de Mythic ?

La réponse est simple : World of Warcraft. En effet, World of Warcraft étant le plus grand MMORPG en terme d'abonné (11 millions) , beaucoup de sociétés convoitent sa place et essaient de reprendre les idées. Mythic a donc repris l'idée d'instance et tous les combats PvP/RvR se font en instance (comme sur WoW). Sauf que la plupart des joueurs qui suivaient l'actualité de Warhammer Online à cette époque ne voulaient pas d'un jeu instancié mais voulaient retrouver les sensations des combats dans de grandes zones ouvertes.


Conséquence de cette erreur de game-design ?

La conséquence de cette erreur de game-design a engendré les gros problèmes sur les points suivant :
- l'équilibrage des royaumes
- la stabilité du client/serveur

Le game-design d'un jeu est extrêmement important. Cette partie va servir (entre autre) à savoir comment les développements seront orientés :
- choix du moteur graphique (et donc de l'optimisation graphique qui va avec)
- optimisation du netcode
- influence sur les cartes et la génération des terrains
- équilibrage des classes

Ces 4 parties font partie du coeur du jeu. Or une fois ces parties décidées, il est pratiquement impossible de revenir en arrière (trop coûteux en terme d'argent). Et c'est bien cela qui a fait le principale tord à Mythic.

Mythic sous la pression des bêta-testeur a incorporé du RvR en zone ouverte et changer son game-design en cours de route. Même si l'intention de Mythic était louable (essayer de respecter l'attente des joueurs) , le problème était que la base du jeu n'était pas prévu pour faire des combats de masse. D'où les très gros problème de performance client/serveur que l'on peut toujours observer dans le jeu. Bien sur, Mythic a trouvé certaines parades pour limiter les crash serveurs et fluidifier un peu le jeu. Mais c'est très loin d'être satisfaisant !
En dehors des performances, le changement de game-design vers les combats ouvert a provoqué de nombreux problèmes sur l'équilibrage de classe car on ne gère pas des combats 24 versus 24 de la même façon que des combats 200 versus 200. De même, là où les instances permettent une régulation entre 2 Royaumes (un royaume pouvant être en surnombre par rapport à l'autre) , ce n'était plus possible en zone ouverte.


EA achète Mythic : avantage ou désavantage ?

EA ayant racheté Mythic pendant le développement de Warhammer Online, l'impact sur le développement du jeu a été grandement facilité dans un premier temps. L'apport fiancier d'EA a permis à Mythic de mettre la plupart des choses qu'il voulait. Sauf que quand EA a décidé de sortir le jeu, Mythic n'était pas encore prêt. Mythic a été obligé de sortir le jeu avant la fin du développement d'où le retrait de 4 Capitales et de 4 Carrières (une Carrière étant l'équivalent d'un classe pour Warhammer Online)


Etat actuel du jeu (juillet 2009)

Après un petit passage "historique" (qui aide à comprendre la situation du jeu à l'heure actuelle) , il est temps de faire le tour d'horizon du jeu.

Les points positifs :
- la licence Warhammer
- la gestion des collisions. Cela a permis l'apport de quelques gestions nouvelles dans les combats de masse et dans les attaques/défenses de Fort/Forteresse.
- les QP. Des quêtes faisables par plusieurs personnes en simultanée que l'on soit en groupe ou pas.
- quelques instances PvE très sympa (comme La Vallée Perdue ou Bile Pourri par exemple).
- quelques principes de crafts sympa comme le fait de choisir la puissance ou le nombre de potion que l'on veut crafter en modifiant ses ingrédients.
- certains classes sont super attachantes !
- pouvoir progresser en niveau tout en faisant du PvP/RvR. Il est possible de ne faire que du PvP grâce à l'ingénieux système de bolster : un buff qui permet de simuler un niveau plus important pour un joueur. Par exemple dans la première zone RvR (ou instance) , les joueurs inférieures au niveau 8 voient leur statistique et leur sort monté artificiellement pour les monter temporairement niveau 8 !

Les points négatifs :
- performance exécrables. Même quand il n'y a personne à l'écran, le jeu n'est pas fluide et ne supporte pas le monde. Aucune fluidité dans l'enchainement des compétences.
- la gestion des collisions. Je pense qu'à l'heure actuellement cette gestion est trop consommatrices de ressource pour Warhammer Online.
- trop de contraintes PvE afin de prolonger artificiellement la durée de jeu.
- cartes RvR mal faite.
- gestion des CC, des interrupts et des immun. On peut se demander pourquoi Mythic n'a pas repris l'idée de DAOC ? Avec l'expérience DAOC, Mythic aurait du savoir que c'était absolument nécessaire dans un jeu RvR de masse. Hors il fallu 1 an d'exploitation du jeu pour que Mythic commence à se pencher sur le problème.
- trop de récompense en Point de Royaume en évitant les combats. C'est un comble pour un jeu RvR.
- les Points de Royaume ne servent qu'à pouvoir porter de l'équipement. Sauf que comme indiqué plus haut, l'équipement est fait de façon à ralentir artificiellement la durée de vie du jeu. Donc les Points de Royaume ne servent à rien (et ce n'est pas le simulacre de la spécialisation de Renommé qui change quelque chose vu qu'avec ou sans il n'y a pas de différence).
- le système de Front qui est mal pensé pour un jeu ne supportant pas une masse de joueurs (plus l'action avance, plus les personnes sont regroupés dans les mêmes zones RvR minuscules).
- pas de gestion du commerce ! Pratiquement tout est lié (pour éviter les bots et le gold farmer ? )

Conclusion

Warhammer Online avait tout pour faire un très bon MMORPG :
- une licence avec un énorme potentiel
- Mythic qui avait l'expérience DAOC et des combats de masse

Sauf que la mayonnaise n'a pas prise suite à quelques erreurs de conception de la part de Mythic.
On ne peut pas dire que le jeu est loupé entièrement (certains MMORPG ont fait bien pire que cela) mais que le public intéressé par Warhammer Online est selon moi un public de joueurs "occasionnels" qui ne joue pas plus de quelques heures par semaine et aime la masse.
DAOC avait l'avantage de réunir plusieurs type de joueurs : ceux préférant jouer tout seul, ceux préférant jouer en groupe et ceux préférant jouer en masse. Sur Warhammer Online, seule le jeu en masse est actuellement possible (sauf que le jeu ne le supporte pas... ).
37 personnes ont trouvé cette critique utile. Et vous ?

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Warhammer Online ?

1022 aiment, 256 pas.
Note moyenne : (1420 évaluations | 189 critiques)
7,5 / 10 - Bien
Evaluation détaillée de Warhammer Online: Age of Reckoning
(416 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu