Très bon

8/10
Points forts :
- grand univers, très varié.
- très stratégique : il est nécessaire de bien connaître les sorts de son personnage et de ses alliés, d'établir une stratégie de groupe, mais aussi de comprendre comment l'adversaire combat. Certains monstres nécessitent d'utiliser des techniques particulières pour les blesser.
- nombreuses possibilités d'évolution : il existe douze classes, et chacune d'entre elles peut être évoluée de plusieurs manières différentes, soit en changeant d'équipement, soit en changeant de répartition des points de caractéristiques ou de sorts, souvent les deux.
- jeu en flash, peu gourmand en ressources informatiques.
- grand intérêt du jeu multi-joueurs, nécessaire en donjons, mais aussi efficace pour passer des niveaux.
- grand choix de matériel : il existe de nombreux équipements aux caractéristiques très différentes, qui permettent d'optimiser son personnage.
- possibilité de faire du multi-comptes.

Points faibles :
- paliers d'expérience importants : passer des niveaux est parfois une tâche laborieuse ; même si la quête du niveau maximum (200) n'est pas un but en soi, il est souvent rébarbatif de chercher à faire évoluer son personnage.
- grand nombre de Kevin : l'univers coloré et enfantin séduit malheureusement bon nombre de gamins à l'orthographe déplorable, à l'attitude désagréable et au style de jeu primitif.
- difficulté importante pour équiper son personnage : les taux d'obtention des ressources sont souvent bas, il est difficile de gagner de l'argent, monter un métier n'est pas chose aisée ; c'est pourquoi il est parfois ardu de se faire un équipement adapté à ses compétences et à son niveau.
- les dofus, présentés comme la quête du jeu, ne sont que des artefacts magiques augmentant la puissance de son personnage. Les obtenir ne permet donc pas de "terminer le jeu", ils ne sont qu'un prétexte.
- les personnages ont souvent tendance à être des copies les uns des autres ; il est difficile de trouver une voie originale, encore plus de la rendre comparable à une évolution "naturelle".
- le système des classes complémentaires favorise l'apparition de "mules", c'est-à-dire de personnages "secondaires", souvent très spécialisés, mais mal équipés et mal joués.
3 personnes ont trouvé cette critique utile. Et vous ?

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Dofus ?

2834 aiment, 500 pas.
Note moyenne : (3472 évaluations | 223 critiques)
8,2 / 10 - Très bien
Evaluation détaillée de Dofus
(2266 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

9610 joliens y jouent, 12304 y ont joué.