Un MMO qui fût prometteur mais au final une très grande déception

3/10
Street Gears... Ah qu'est-ce que j'ai pus l'attendre ce jeu, après moult report concernant la sortie, en septembre j'ai eu la chance de participer à la première Closed-Beta.
Avant de rédiger mon test, je vais vous raconter un peu mon parcours effectuer sur Street Gears.

Première Closed : Que de bons souvenirs, le jeu était relativement stable sur mon PC équiper de Windows XP, les serveurs tenaient vraiment la route. Je prenais un très grand plaisir à faire la course contre d'autres joueurs. Pour moi, c'était un jeu où la tactique était importante et où le boost était très précieux. Bref, j'étais destiner à y jouer pendant très longtemps.

Seconde Closed : Une seule et grosse mauvaise surprise, le PowerSlide qui ne consomme plus de Boost ! Pour moi le côté tactique venait de disparaitre mais au finale... je m'y suis adapter. J'ai trouver le jeu beaucoup plus linéaire que la première fois. (mine de rien la tactique ça permet de faire des courses toujours différentes, alors que là ça ressemblait grossièrement à un copier/coller des autres courses)

Et enfin, l'Open-Beta, qui pour moi est la goute d'eau qui fait déborder le vase !

La lenteur des courses :
Depuis les Closed, une chose a vraiment changer, et pas des moindres, la vitesse dans les courses. Alors qu'avant les courses étaient vraiment sympa de par la rapidité, maintenant on a droit à une bride (pitoyable au passage) qui si vous dépasser telle vitesse vous ralentira étrangement. Mais ça c'était limite à prévoir, ça permet simplement de vendre ensuite des items qui comblent ses manques contre du vrai cash. Donc pour profiter pleinement du GamePlay il faut débourser des sous, normal me direz-vous, oui tout à fait sauf qu'en générale on a droit à quelques alternatives qui elles, sont gratuites.

Le PowerSlide :
Il ne consomme plus de Boost, beaucoup de joueurs ont voulus protester contre ça mais les kevins eux (qui sont majoritaires) , ont préfèrés le garder infini.
Une bien belle erreur qui pardonne pas.

Les Slaloms :
La seule activité qui m'a encore plu à l'Open, sauf que sur certains slaloms il y a des problèmes de record. Un slalom qui doit être finis en 40 secondes indiquera par exemple qu'il a été terminer en 3 secondes... Mouais c'est vraiment moyen ça, surtout que ce bug n'était pas présent lors des deux Closed-Beta.

Les Tricks :
Avant lorsque l'on réalisait un tricks à n'importe quel endroit, on avait droit à un bonus de boost. Maintenant ce n'est plus le cas, encore une fois celà réduit l'aspect tactique du jeu.

L'ambiance générale :
Lors des Closed-Beta la communauté était sympa, maintenant c'est un squate à Kevins fans du manga Air Gear. Un manga qui apparemment plait aux ados de 15 ans, bien sûr ceux-ci ne savent pas écrire autrement qu'en sms...
On retrouve aussi toute une troupe d'ados prétentieux qui ne supporte pas la défaite.

Conclusion :
Street Gears est un F2P agréable à regarder, la bande son est sympa si le genre ne donne pas de boutons !
Mais au final on se retrouve avec un GamePlay nerfé ainsi qu'un jeu ultra linéaire à la longue. L'aspect compétition aurait effacer tout ça, sauf que Mister Patate n'a pas pus résister à l'apat du gain.
Par contre, tout casual qui se moque de la vitesse ainsi que la linéarité d'un titre pourra tout à fait trouver son bonheur, mais pour moi ce n'est pas le cas.
10 personnes ont trouvé cette critique utile. Et vous ?

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Street Gears ?

68 aiment, 12 pas.
Note moyenne : (80 évaluations | 6 critiques)
5,6 / 10 - Assez bien