Probablement le MMORPG PvE le plus complet du moment

9/10
Un monde gigantesque, une histoire travaillée, un gameplay qui, sans être révolutionnaire, est très intéressant, un artisanat remarquablement addictif, une réalisation soignée, et une communauté mature et serviable : C'est EverQuest 2. Vous ne connaissez pas ? Ce test va (espérons-le) vous permettre d'apprendre à le cerner et à l'aimer !

Everquest 2... tout le monde (ou presque) connait son aîné, qui a marqué une génération de joueurs par son immensité, son monde cohérent, mais aussi sa difficulté et sa complexité.
En discutant avec les autres joueurs, on se rend compte que son aîné n'est connu quasiment que de ceux qui connaissent également son prédécesseur, la faute à un marketing presque inexistant de la part de son éditeur, SOE (Sony Online Entertainment) , en tout cas de ce côté de l'Atlantique.

Et pourtant, Everquest 2 est probablement le MMORPG PvE/JcE (Joueurs contre Environnement, à l'opposé du PvP/JcJ - Joueurs contre Joueurs) le plus riche et complet du moment.

Tout d'abord, mettons les choses au point, si Everquest 2 hérite bien du monde et de l'histoire de son aîné, il n'en est pas la suite en terme de gameplay. Si vous avez touché à EverQuest et n'avez pas aimé, vous pouvez essayer le 2 sans problème. Si vous avez aimé, vous pouvez quand même l'essayer, mais ne vous attendez pas à retrouver la même complexité (sans que ça soit péjoratif) , Everquest 2 a d'autres qualités.

Mais parlons maintenant du jeu en lui-même. Everquest 2 est un MMORPG sorti il y a maintenant bientôt 4 ans (Novembre 2004) , se déroulant dans un monde médiéval-fantastique. Depuis, pas moins de 4 extensions (Desert of Flames, Kingdom of Sky, Echoes of Faydwer et Rise of Kunark) et 3 packs d'aventures (Bloodline Chronicles, Splitpaw Saga, Fallen Dynasty) ont vu le jour. Le contenu est proprement gigantesque, et sans conteste le plus large sur le marché des MMOs aujourd'hui - à part peut-être celui d'Everquest premier du nom.
Les faits auxquels les joueurs prennent part se déroulent 500 ans après un terrible cataclysme sur les terres de d'Everquest 1, le monde de Norrath. Une guerre sans fin oppose le peuple généreux de Qeynos aux êtres malveillants de Port-Franc. Le chaos se dissipe lentement, et des nouveaux alliés des deux factions, sur d'anciennes terres sont retrouvés : les Faes pour Qeynos, sur le continent de Faydwer, les Arasaï pour Port-Franc. A ça viennent s'ajouter les Sarnarks, ancienne race soumise sur les terres de Kunark.

Le contenu du jeu repose sur ce monde très riche, et le joueur se verra confié des tâches diverses, liées aux diverses factions s'opposant ou s'aidant. Il ne sera ainsi pas rare que le journal de quêtes, disposant de 75 entrées, soit complètement rempli. Si vous aimez les quêtes, Everquest 2 vous comblera, car entre les différents lieux, personnages, histoires, vous n'avez pas fini d'en profiter !
C'est d'ailleurs l'un des points forts du jeu : il n'est pas nécessaire de faire du grinding (taper des monstres en boucle) pour progresser, et c'est même d'ailleurs déconseillé (voir plus bas). Le jeu propose des quêtes assez classiques pour certaines (fetch and run, on vous demande d'aller chercher quelque chose/tuer quelqu'un) , jusqu'aux quêtes plus complexes comme les quêtes d'héritage. Celles-ci se rapportent à des objets et événements important pris d'Everquest 1, et sont souvent très liées avec l'environnement et l'histoire du monde.

Pour mener à bien vos missions, vous pourrez incarner l'une des 19 races disponibles, en combinaison avec virtuellement toutes les classes (24) possibles, sur 80 niveaux de progression. De quoi pousser à la rerollite aiguë (re-créer des personnages) et remplir rapidement les 8 personnages possibles. Chaque race à ses spécificités, manifestées par des compétences de départ mineures spéciales, ainsi que par l'obtention de compétences dédiées tout au long des niveaux.

Les classes quant à elles sont rassemblées en 4 rôles principaux : tank (celui qui prend les coups) , soigneur, scout (celui qui explore et fait de gros dégâts - mais est plutôt fragile) , et mage (gros dégâts magiques). Le jeu réussit très bien à ce niveau également, en permettant à chacune des classes de bien remplir le rôle pour lequel elle est destinée, mais de façon parfois très différente.
Et même à l'intérieur d'une même classe, les possibilités très riches de personnalisation permettent d'obtenir des personnages différents : les choix de maîtrise des sorts, les arbres d'exploits,...
Ces derniers utilisent des points d'exploit. Si certains monstres puissants et objets légendaires peuvent permettre d'obtenir des points d'exploit, c'est en grande majorité la réalisation de quêtes, ainsi que l'exploration (découvrir de nouvelles zones de la carte et lieux spécifiques permet d'obtenir de l'expérience) qui vous fera progresser... d'où ma remarque plus haut : faites des quêtes !

Cela étant, les phases de combat restent très intéressantes. Le gameplay à ce niveau reste assez classique, mais challenging cependant. Nulle question de "monotouche" ici, il vous faudra maîtriser vos aptitudes et sorts afin de survivre. Le groupe est mis en avant, avec la mise en place d'opportunités héroïques, des enchaînements à réaliser entre partenaires si possible afin d'obtenir des bonus ou attaques spéciales. Chaque classe a son rôle, et devra le tenir pour que tout se passe bien. Cela étant, la difficulté du jeu a été revue à la baisse depuis la sortie du jeu, donc les plus casuals (joueurs occasionnels) pourront également très bien s'en sortir.
Le jeu prévoit également de mettre à jour ses aptitudes et sorts par parchemins qu'on peut acheter, trouver, ou fabriquer.

L'aspect communautaire est mis en relief dans Everquest 2. S'il est tout à fait possible de parcourir la majorité des 80 niveaux d'expérience en solo, vous manquerez la moitié du jeu. La plupart des donjons sont organisés pour être parcourus en groupe, les quêtes les plus intéressantes sont quasiment infaisables en solo (sauf si vous avez 20 niveaux de plus).
Les guildes, en particulier, vous permettront de découvrir d'autres aspects du jeu. Au-delà de l'aspect social, essentiel dans un MMORPG, au niveau gameplay pur, la guilde donne accès à des objets, décoratifs ou non, des avantages (cape de guilde) , une espèce de tissu social au sein du jeu.

Point fort du jeu, la communauté des joueurs est très mature, et ne rechignera jamais à vous aider, en particulier sur le seul serveur francophone du jeu, Storms. A noter que le jeu est intégralement traduit. Si parfois la traduction est approximative, elle est dans l'ambiance de très bonne facture.
Récemment, des événements ont également été mis en place par certaines guildes, afin d'animer le serveur, avec succès. Enfin, SOE met également en place des événements au niveau mondial, avec une durée limitée, relançant ainsi l'intérêt pour le jeu.

A noter, le système de mentoring, exemplaire : il permet on ne peut plus facilement de prendre sous sa tutelle une personne de son groupe, et se mettre à son niveau afin de l'aider. En 2 clics, vos caractéristiques, sorts et équipements sont ramenés au niveau de de votre disciple, vous ne devez rien changer à vos barres de raccourcis, vous êtes prêts à l'aventure. Le Mentor gagne de l'expérience, et peut également récolter des points d'exploits sur des cibles/lieux/quêtes qui ne lui en donneraient normalement plus. Le disciple peut, quant à lui, recevoir jusque 5 mentors, chacun lui conférant un bonus d'expérience cumulatif.
Idéal donc pour les amis qui ne progressent pas au même rythme, et aucune excuse pour ne pas aller aider un compagnon de guilde ou rencontré au hasard des aventures. Dans les faits, ce système a renforcé l'esprit d'entraide qui existait déjà.

Enfin, pour ceux qui se sentent un peu moins aventuriers dans l'âme, ou tout simplement qui ont envie de compléter cet aspect, le volet artisanal d'Everquest 2 est tout simplement l'un des meilleurs dans le marché actuel des MMORPGs. A la fois simple d'accès, et très complet, il propose 9 professions principales (Ravitailleur, Ebéniste, Charpentier, Fabriquant d'Armes, Armurier, Tailleur, Sage, Bijoutier, Alchimiste) , ainsi que 2 professions secondaires (Bricoleur et Transmutateur) , de quoi contenter tout le monde. Les objets issus de l'artisanat, sont de très bonne facture, et concurrencent les objets obtenus sur des monstres ou coffres, ce qui rend cet aspect tout à fait viable. De fait, beaucoup de joueurs s'adonnent à l'artisanat. Le système de marché et de quêtes d'artisanat mis en place aident les artisans à revendre leurs créations, et à bénéficier d'une aide bienvenue dans leur progression.

Un des aspects du jeu qui profite le plus de l'artisanat est le housing (maisons de joueurs). Le Charpentier, en particulier, permet de créer des meubles et ornements pour les chambres et maisons. Différentes bâtisses sont disponibles, plus ou moins chères selon leurs tailles et possibilités. Enfin, SOE nous promet pour l'été l'arrivée des maisons de guildes, aux multiples possibilités.

Difficile de décrire tous les aspects du jeu tellement il est complet. S'il ne fallait retenir que 3 mots, je dirais : immense, immersif, et communautaire.

Bien sûr, le jeu a des aspects négatifs, comme une facilité relative pour ceux qui cherchent des challenges (bien que le jeu en propose en nombre). La faute a un marketing catastrophique qui fait que le jeu n'est pas très connu malgré ses qualités, le nombre de joueurs peut parfois être restreint selon les tranches horaires, rendant difficile la recherche de groupe. Sur Storms (le serveur francophone donc) , il n'y a en principe cependant pas de problème à trouver un groupe en soirée.

L'aspect purement technique (graphismes, son) reste, malgré un certain âge, très satisfaisant, et propose de très belles choses, qui tournent très bien sur les PCs de maintenant. Ce n'est peut-être pas du niveau des dernières productions, mais cela reste beau à regarder.

A noter également, SOE est très à l'écoute de ses joueurs, et propose des corrections et des ajouts de contenus très régulièrement.

J'ai personnellement quitté le jeu plusieurs fois pour des raisons pas toujours liées au jeu, mais j'y suis toujours revenu et ça, c'est un signe de qualité.
Je ne peux que vous conseiller de vous y essayer, beaucoup de personnes sont conquises assez rapidement.

Everquest 2, ou le MMO qui n'a pas l'impact qu'il devrait avoir sur le marché.
25 personnes ont trouvé cette critique utile. Et vous ?

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de EverQuest II ?

285 aiment, 56 pas.
Note moyenne : (358 évaluations | 22 critiques)
6,7 / 10 - Bien
Evaluation détaillée de EverQuest II
(73 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

265 joliens y jouent, 1620 y ont joué.