JOL d'Or 2010 : le choix des lecteurs

..

La fin d'une année et le début d'une autre sont propices aux bilans et rétrospectives. Dans cette optique, chaque année, les lecteurs de JeuxOnLine sont invités à décerner leurs « JOL d'Or », distinguer les titres de l'année et surtout partager leurs sentiments, bons ou mauvais, sur l'année MMO écoulée.
2010 n'échappe pas à la règle et le suffrage livre ses résultats.

Les JOL d’Or se voulant une animation communautaire proposée aux lecteurs de JeuxOnLine, comme chaque année, les résultats de cette consultation sont affinés. Les résultats bruts intègrent les suffrages de l’ensemble des votants. Les résultats affinés (retenus pour les classements) ne prennent en compte que les votes des contributeurs actifs de JeuxOnLine (excluant donc les comptes trop récents ou trop peu actifs, créés uniquement pour participer aux votes sans avoir jamais contribué sur la plateforme JeuxOnLine).

Le MMOG de l'année 2010

JOL d'Or 2010 : MMOG de l'année

Sans doute un peu comme pour les années précédentes, nombreux sont les joueurs de MMO à considérer que l'année 2010 n'a pas forcément tenu ses promesses même si elle pouvait s'avérer porteuse de certains espoirs. Notamment parce que les développeurs de MMO ne semblent pas avoir appris des expériences des années passées et ont persisté, en 2010, à lancer des titres manifestement trop peu aboutis.
Si, sur le papier, Final Fantasy XIV (l'un des rares MMO à gros budget de cette année) avait sans doute de quoi séduire les aficionados de la licence ou des jeux de Square-Enix, le lancement raté sera rédhibitoire et le MMO japonais ne se hisse pas sur le podium des lecteurs de JeuxOnLine. Même sanction pour All Points Bulletin, qui se montrait pourtant séduisant avec ses concepts novateurs mais manifestement mal géré par le développeur Realtime Worlds, qui fera faillite quelques mois après le lancement de son MMO urbain (néanmoins racheté par GamerFirst qui l'exploitera en 2011 en Free to Play).

Création de personnage : vêtements
shots-2009-09-0024.jpg

Une double déception, mais qui a le mérite de laisser la place, dans ce classement des lecteurs, aux outsiders et jeux de niche au contenu plutôt innovant (qu'ils réussissent commercialement ou non). La tête du classement revient à Leelh, qui multiplie les originalités : le MMO est jouable depuis un simple navigateur Web, plonge le joueur dans un univers post-apocalyptique inspiré du Nord de la France dans un futur proche et mise sur un gameplay articulé autour du roleplay. Des choix audacieux qui le prive d'un imposant succès commercial (le jeu ne rapporte pas suffisamment pour assurer son animation par le développeur), mais qui en fait aujourd'hui un titre autogéré par les joueurs. C'est sans doute suffisamment rare pour être signalé et l'on sera curieux de suivre son évolution.
Immédiatement à sa suite sur e podium, le gameplay « sand box » de Perpetuum séduit manifestement. Inspiré des mécaniques d'Eve Online, l'univers de science-fiction semble avoir trouvé son public, certes restreint (on avance le chiffre d'une dizaine de milliers de joueurs payants à ce jour) mais manifestement fidèle. Enfin, Star Trek Online s'arroge la troisième marche du podium des lecteurs, saluant notamment la régularité des mises à jour du MMO de science-fiction et l'approche narrative du projet très inspiré de série télévisée dont le titre s'inspire.

Résultats bruts Résultats affinés
1. Leelh
27,1 % 24,9 %
2. Perpetuum
25 % 22,5 %
3. Star Trek Online
16,9 % 15,9 %

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.