Gameplay, cible et modèle économique de Bloodline Champions

Gameplay, cible et modèle économique de Bloodline Champions

On remarque surtout que l'ensemble des archétypes de personnages dispose de capacités à la fois très offensives (aucun personnage ne reste passif ou attentiste au cours d'une partie) et susceptibles d'entraver la mobilité de l'adversaire. L'auteur de ses lignes étant doté d'à peu près autant de dextérité qu'une huître anémique, nous nous garderons bien de donner le moindre conseil quant à la prise en main du jeu. Malgré ce lourd handicap, on note néanmoins qu'au regard du dynamisme du gameplay de Bloodline Champions (des personnages extrêmement mobiles, des sorts et attaques qui fusent de toutes parts), le crowd control et inversement les compétences d'esquives et d'évasion y tiennent une place toute stratégique. D'autant plus que les collisions sont prises en compte dans le jeu, afin qu'un personnage volumineux et imposant (notamment les tanks) puisse bloquer physiquement le passage à ses adversaires. Et manifestement, bien souvent, l'équipe capable d'immobiliser ou simplement de ralentir l'adversaire prend une sérieuse option sur l'issue du combat.

Capture du jeu - 8
Capture du jeu - 3

Bloodline Champions apparaît donc comme un jeu à la fois dynamique et stratégique et s'adresse donc de prime abord plus volontiers aux joueurs « skillés ». Une idée reçue selon le studio Stunlock que nous avons interrogé sur le sujet : « Bloodline Champions n'est pas un jeu hardcore, mais un jeu compétitif » et la distinction est d'importance selon le développeur qui considère que joueurs occasionnels et joueurs acharnés peuvent se laisser séduire par la compétition, qu'ils soient participants ou spectateurs.
Et d'aller plus loin encore : Bloodline Champions se joue vite (une partie dure à peine quelques dizaines de minutes) et permet donc des parties brèves et ponctuelles entre deux obligations professionnelles ou familiales, par exemple.

Un sentiment renforcé par le modèle économique retenu par l'éditeur Funcom. D'abord imaginé comme un jeu dont il faudrait acheter la boîte (clef d'accès) pour jouer, Bloodline Champions sera finalement distribué en Free to Play - avec des personnages supplémentaires disponibles à l'achat dans la boutique du jeu, mais aussi via la monnaie du jeu en gagnant des matchs. On comprend dès lors mieux la stratégie de Funcom visant à séduire un maximum de joueurs au travers de l'actuel bêta-test et de larges distributions d'invitations (notamment sur JeuxOnLine), afin d'atteindre rapidement la masse critique de joueurs nécessaires pour toujours trouver rapidement des adversaires, mais aussi un certain niveau de joueurs payants d'ici le lancement du jeu prévu en fin d'année.

On ignore évidemment si les joueurs occasionnels ou vétérans se rueront sur le Bloodline Champions, mais à l'évidence, le jeu est fun et, à condition de ne pas être (trop) mauvais perdant, peut vite s'avérer amusant. À découvrir en ce moment en bêta-test.

Précédent
Rencontre avec Stunlock Studios
Sommaire :
  1. Aperçu de Bloodline Champions
  2. Gameplay, cible et modèle économique de Bloodline Champions
  3. Rencontre avec Stunlock Studios

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Bloodline Champions ?

31 aiment, 4 pas.
Note moyenne : (36 évaluations | 8 critiques)
4,9 / 10 - Moyen

31 joliens y jouent, 88 y ont joué.